Exprimer mon avis

Mission d’évaluation finale du projet Joud Nefzaoua – HI Retour vers les opportunités



Échéance

30 Mai 2021 Il y a 4 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

GENERALITES

  • Programme : Tunisie-Maroc-Lybie
  • Intitulé du projet : JOUD NEFZAWA
  • Lieu de la mission : In situ à Kébili et à distance.
  • Type de mission : Evaluation finale du projet Joud Nefzaoua
  • Chargé-e-s de projet : Abdennaceur Ben Ahmed
  • Durée de la mission : 12 Jours
  • Financement mission : G21_063
  • Code bailleur : 5.4.1/ 5.2.1

I. CONTEXTE DE REALISATION DE LA MISSION

a) Humanité et Inclusion

  • Interventions de Humanité et Inclusion au Maghreb :

Humanité et Inclusion (HI), le nouveau nom d’Handicap International, est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes, œuvrant notamment aux côtés des personnes handicapées pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. HI est présente dans la Région du Maghreb depuis 1993. A travers une dynamique régional, HI vise à répondre aux défis de développement de sa population cible dans chaque pays d’intervention mais aussi à renforcer les échanges d’expériences et les synergies entre les acteurs des différents pays, qu’il s’agisse des organisations de la société civile, des structures professionnelles, des acteurs publics et parapublics.

b) Présentation de la mission HI Tunisie

  • Historique de l’intervention d’Humanité et Inclusion en Tunisie

HI intervient en Tunisie depuis 1992, ponctuellement dans un premier temps, puis en permanence depuis 1997, dans le cadre d’un accord de coopération signé avec le Ministère des Affaires sociales. En 2006, HI a officiellement été autorisé à s’installer en Tunisie et à ouvrir un bureau de représentation.

  • Projets en Tunisie

En Tunisie, les actions de l’association ont comme objectif Renforcer la couverture des besoins de protection, de santé et réadaptation et d’insertion pour un public vulnérable élargi (Personnes en situation de handicap, Femmes et Migrants), notamment par la mise en œuvre d’un pôle d’expertise technique de HI.

Cet objectif se décline en 3 axes stratégiques :

  • Axe 1 : Assurer l’accès des personnes vulnérables à des services de qualité permettant l’inclusion et la participation sociale
  • Axe 2 : Protéger contre les violences de tous types et prévenir la détresse psychologique.
  • Axe 3 : améliorer la prise en charge du handicap notamment par le développement de nouvelles filières métiers.

L’association mène actuellement en Tunisie quatre projets de développement à savoir :

  • Projet « Joud Nefzaoua » : Mené dans le cadre du programme ENPARD en partenariat avec l’agence nationale de l’emploi et du travail indépendant. Le projet vise la commune du grand Kébili. Ce projet est financé par l’Union Européenne. Pour plus d’informations, merci de contacter : [email protected]
  • Projet « Gouvern’Elles » : Mené dans le cadre du programme MOUSSAWAT en partenariat avec la ligue tunisienne des droits de l’Homme – LTDH. Le projet intervient dans les zones du Grand Tunis, Jendouba & Gafsa. Ce projet est financé par l’Union Européenne. Pour plus d’informations, merci de contacter : [email protected]
  • Projet « Pépinière Urbaine » : Mené dans le cadre du programme PROVILLE en partenariat avec le laboratoire de l’économie sociale et solidaire – Lab’ess et le bureau d’étude Kandeel. Le projet est financé par l’agence française de développement – AFD. Pour plus d’informations, merci de contacter : [email protected]
  • Projet « Autisme » : Pour une meilleure prise en charge et inclusion des enfants autistes en Tunisie. Ce projet est mené en partenariat avec le ministère des affaires sociales, le projet vise l’inclusion sociale et l’amélioration de la qualité de vie des enfants ayant des troubles de spectre autistique (TSA) le projet est financé par la direction de la coopération Internationale Monaco. Pour plus d’informations, merci de contacter : [email protected]

II. CONTEXTE DE LA MISSION

a) Présentation succincte du projet « JOUD NEFZAOUA»

b) Etat d’avancement du projet :

La présente action s’inscrit dans la continuité des processus mis en place par le projet JOUD NEFZAWA à savoir :

Axe 1 – Mobilisation citoyenne & développement local inclusif :

  • Elaboration d’un sociogramme des acteurs qui définit i) Les mécanismes de planification territoriale, ii) Les mécanismes d’appui à la création et d’accompagnement des activités économiques.
  • Réalisation d’une étude portant sur l’analyse des chaines de valeurs pour la création d’activités économiques solidaires et inclusives.
  • Accompagnement de 5 associations locales dans une démarche de mobilisation citoyenne ayant pour vocation d’alimenter et de contribuer à la réalisation d’un projet de plan de développement local inclusif et participatif de la commune de Kébili.
  • Conduite d’un diagnostic territorial participatif à l’échelle communal qui a permis une collecte de données quantitatives et qualitatives pour l’alimentation des dispositions du projet de PDL.
  • Instauration des comités techniques pluri-acteurs en lien avec le développement économique, social, environnemental et urbain pour l’analyse des données collectées et la formulation des propositions de projet de développement.

Axe 2 – Structuration de l’incubation et de l’accompagnement

  • Identification et appui à la structuration de 3 incubateurs économiques de proximité en lien avec les chaines de valeur soutenues par le projet.
  • Structuration d’un Dispositif Local d’Accompagnement – DLA coordonné et concerté rassemblant l’ensemble des acteurs professionnels de l’accompagnement, les structures d’accompagnement technique ainsi que les incubateurs économiques de proximité.
  • Co-construction au sein du DLA d’un guide d’accompagnement adapté ainsi qu’une mallette d’outils adapté aux projets et initiatives porté.es par des populations vulnérables.
  • Déploiement de campagnes de sensibilisation autour de l’entrepreneuriat vert et de l’économie sociale et solidaire au profit des communautés locales avec la tenue de journées de l’ESS au sein des espaces dédiés à la commercialisation dans la région.

Axe 3 – #Nefzaoua_Entreprend pour le soutien des initiatives économiques locales

  • Lancement des deux premières vagues de l’appel à projets #Nefzaoua_Entreprend pour l’identification de projets et initiatives économiques locales à caractère solidaire et inclusif qui s’inscrivent dans les chaines de valeur identifiées par le projet.
  • Présélection de 136 initiatives économiques sur l’ensemble du territoire communal.
  • Déploiement d’un plan de formation adapté : i) 2 parcours de formation CEFE adapté à l’ESS au profit des projets individuels, ii) 2 parcours de formation « Entreprendre collectivement en ESS » au profit des projets collectifs actuellement en cours iii) Un parcours de formation GERME « Gérer mieux mon entreprise » au profit des projets en extension.
  • Structuration des comités de sélection par chaine de valeur et déploiement du processus de sélection et de définition des montants de subvention des initiatives retenues.
  • Contractualisation et financement de plus de 63 projets individuels et collectifs et déploiement d’une stratégie d’accompagnement et d’incubation des initiatives économiques locales.
  • Déploiement d’un fonds d’urgence pour la relance des activités économiques impactées par la crise du Covid-19.

Les parcours initiés permettent aujourd’hui d’expérimenter collectivement des démarches et des processus innovants en matière de développement local inclusif, d’incubation des initiatives et de développement économique avec la prise en compte des besoins et attentes des communautés locales dans une perspective de préservation et de valorisation des ressources oasiennes et de promotion d’une économie solidaire et circulaire respectueuse de l’homme et de l’environnement.

c) Mise en contexte de la mission :

La conduite d’une évaluation finale constitue pour HI et ses partenaires une étape importante visant à mesurer les résultats et les effets d’un projet, et à en évaluer l’impact, tout en répondant aux dimensions de qualité, de redevabilité et d’apprentissage conformément au Référentiel Qualité de Handicap International-Humanité & Inclusion.

Afin d’évaluer les progrès de la mise en œuvre du projet Joud Nefzaoua, une première évaluation intermédiaire a été réalisée par le bailleur du fonds au cours du mois de décembre 2018. Les appréciations et recommandations issues de cette première évaluation permettront de guider l’évaluateur/trice lors de sa mission.

L’évaluation finale devra permettre de fournir à l’administration contractante en l’occurrence l’Union Européenne ainsi les partenaires institutionnels de pilotage une analyse qui puisse leur permettre d’apprécier la bonne exécution du projet. Elle devra également offrir à Humanité & Inclusion et aux partenaires principaux une analyse critique rétrospective des actions mises en œuvre ainsi que des orientations précises quant aux perspectives pour l’avenir. Les résultats de l’évaluation constitueront en ce sens un outil pour les parties prenantes impliquées dans cette phase pour la poursuite de l’action et la pérennisation des dispositifs et dynamiques mis en place. Enfin, au travers de cette évaluation les partenaires du projet pourront apprécier leur propre participation dans la mise en œuvre du projet et les conséquences sur leur développement.

d) Enjeux de la mission :

L’objectif de la mission d’évaluation est d’analyser et de comparer les objectifs atteints et les résultats obtenus par rapport au référentiel du projet. Cette évaluation appréciera la façon dont le projet a été mis en place tout au long de la période concernée à savoir du 01/10/2017 au 30/07/2021.

L’évaluation regardera la pertinence du projet en fonction des besoins des groupes cibles. Elle déterminera également quels facteurs et contraintes ont influencé la mise en œuvre du projet et identifiera les éventuels dysfonctionnements.

L’évaluation devra fournir une appréciation générale de la qualité du travail accompli et des résultats obtenus par rapport aux objectifs et indicateurs objectivement vérifiables mentionnés dans le document de projet.

L’évaluation aura pour but de mesurer (apprécier, vérifier, donner du sens, interpréter) ce qui a été fait, et de mettre en évidence les réalisations du projet. Elle devra permettre de vérifier quels objectifs ont été atteints, tant en termes de résultats qu’en termes de dynamiques et de processus impulsés au niveau de la commune de Kébili. En sus de cette appréciation, des suggestions, recommandations, des points d’attention et de vigilance spécifiques seront proposés à Humanité & Inclusion et aux partenaires pour enrichir sa connaissance du contexte et pour améliorer sa stratégie globale d’intervention, au-delà de l’action évaluée.

III. OBJECTIFS ET RESULATS ATTENDUS DE LA MISSION

a. Objectifs et résultats attendus de la mission

Sous la coordination du chef de projet, les objectifs de cette mission se déclinent comme suit :

b. Cadre méthodologique pour la conduite de l’évaluation finale.

L’évaluation finale du projet s’inscrira dans le cadre de la politique de Planification, Suivi et Evaluation (PSE)1
d’Humanité & Inclusion (2015). La politique est constituée de trois principes fondamentaux, 12 critères et 36 engagements minimaux d’action qui ont été fixés dans un ensemble cohérent visant à répondre aux principaux enjeux internes et externes de l’organisation

Ces trois niveaux s’articulent autour d’un cadre d’analyse : le référentiel qualité projet, qui s’applique tout au long du cycle de projet.

Les 3 niveaux sont :

  • Acteurs-rices : se référant à l’environnement du projet, la catégorie « Acteurs-rices » rappelle les notions essentielles de participation des bénéficiaires, de coopération des partenaires, de synergie avec toutes les autres parties prenantes, et de comportement éthique respectant les principes moraux universels et les valeurs promues par Handicap International.
  • Management : La catégorie « Management » précise les exigences en termes de gestion, d’efficacité, d’efficience et de redevabilité. Sont ainsi fixées les caractéristiques d’une gestion optimale d’un projet, entièrement orientée vers l’atteinte des objectifs et résultats attendus.
  • Bénéfices : Enfin, la catégorie « Bénéfices » constitue l’axe central du référentiel. Elle porte sur la pertinence du projet au regard des besoins des groupes cibles et à leur satisfaction, sur les changements induits par le projet, sur l’existence ou le renforcement de capacités locales mais aussi internes à l’association permettant de répondre à ces besoins, et enfin sur la pérennité de l’ensemble des bénéfices apportés par le projet.

Le référentiel est comme mentionné précédemment structuré autour de 12 critères : Participation, coopération, synergies, éthique, pertinence, changements, capacités, pérennité, gestion, efficacité, efficience et redevabilité.
L’évaluation finale se focalisera sur certains critères :

  • Les critères standards (critères OCDE) à savoir la pertinence, l’efficacité, l’efficience, l’impact (changements) et la viabilité (pérennité)
  • Deux critères complémentaires seront particulièrement abordés (en lien avec le Référentiel HI) à savoir les synergies et la coopération

c. Méthodologie d’intervention :

En coordination avec l’équipe projet, la méthodologie d’intervention sera sur la base de la proposition qui suit :

NB : Le nombre de jours pourra être revu par le prestataire en concertation avec l’équipe projet si pertinent.

d. Livrables attendus

Une première restitution orale (en français) sera faite à l’équipe d’Humanité & Inclusion et aux partenaires du projet à l’issue de la mission de terrain, les premiers résultats et recommandations seront présentés par l’évaluateur/trice et discutés collectivement.

Suite à cette restitution, un rapport intermédiaire sera rédigé par l’évaluateur/trice et envoyé à l’équipe d’Humanité & Inclusion pour relecture et commentaires.

Le rapport final sera livré au plus tard le XX Juin 2021. Rédigé en langue française, le rapport final (40 pages maximum) devra comprendre les éléments suivants :

  • Résumé de la mission
  • Méthodologie utilisée pour conduire l’évaluation
  • Méthodologie d’usage pour l’analyse de la satisfaction des bénéficiaires.
  • Résultats de l’évaluation & conclusion

Les annexes du rapport devront également comprendre à minima :

  • Les termes de référence de la mission,
  • La liste des documents consultés,
  • Le programme détaillé de la mission,
  • La liste des personnes rencontrées,
  • Les guides d’entretiens/questionnaires utilisés pour mener l’évaluation et l’analyse de satisfaction des usagers.
  • Les comptes rendus des différents ateliers/focus group,
  • Les supports de présentation utilisés pour restituer les résultats de la mission avec les principales parties prenantes du projet.

NB : Les rapports provisoires et finaux seront la propriété exclusive d’Humanité & Inclusion et de l’Union Européenne. Toute communication ou publication liée au document du rapport devra faire l’objet d’un accord préalable.

IV. EVALUATION

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 20 mai 2021


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo