Exprimer mon avis

Humanité & Inclusion en Tunisie recrute un Consultant pour l’analyse de contenu qualitatif Retour vers les opportunités



Échéance

13 Octobre 2019 Il y a 1 an

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

TERMES DE RÉFÉRENCE

 

Consultant pour l’analyse de contenu qualitatif dans le cadre  d’une étude

sur les violences sexuelles et les besoins en santé sexuelle et reproductive

des  jeunes et femmes en situation de handicap.

Mis en œuvre par Humanité & Inclusion en Tunisie

 

 

  • Lieu de la mission : Tunisie
  • Type de la mission : Collecte des données/ Etude
  • Durée de la mission : Du 01 octobre au 25  décembre  2019
  • Nombre de jours de travail : 30 jours
  • Programme : Humanité et Inclusion programme Tunisie Maroc
  • Commanditaire de la mission : Samia Ben Messaoud
  • Nom du projet appuyé : Etude sur les violences sexuelles et les besoins en santé sexuelle et reproductive des  jeunes et femmes  en situation de handicap
  • Financement mission : UNFPA
  • Codes d’affectation budgétaire programme : G21- 071

 

I –  STRUCTURE COMMANDITAIRE

a) CONTEXTE DE RÉALISATION DE LA MISSION

  •  Humanité et Inclusion

Interventions de Humanité et Inclusion au Maghreb

Humanité et Inclusion (HI), le nouveau nom d’Handicap International, est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes, œuvrant notamment aux côtés des personnes handicapées pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

HI est présente dans la Région du Maghreb depuis 1993. A travers une dynamique régional, HI vise à répondre aux défis de développement de sa population cible dans chaque pays d’intervention mais aussi à renforcer les échanges d’expériences et les synergies entre les acteurs des différents pays, qu’il s’agisse des organisations de la société civile, des structures professionnelles, des acteurs publics et parapublics.

b) Présentation de la mission HI Tunisie

Historique de l’intervention d’Humanité et Inclusion en Tunisie

  • HI intervient en Tunisie depuis 1992, ponctuellement dans un premier temps, puis en permanence depuis 1997, dans le cadre d’un accord de coopération signé avec le Ministère des Affaires sociales.
  • En 2006, HI a officiellement été autorisé à s’installer en Tunisie et à ouvrir un bureau de représentation.

Projets en Tunisie

En Tunisie, les actions de l’association ont comme objectif  Renforcer la couverture des besoins de protection, de santé et réadaptation et d’insertion pour un public vulnérable élargi (Personnes en situation de handicap, Femmes et Migrants), notamment par la mise en œuvre d’un pôle d’expertise technique de HI.

Cet objectif se décline en 3 axes stratégiques :

Axe 1 : Assurer l’accès des personnes vulnérables à des services de qualité permettant l’inclusion et la participation sociale

Axe 2 : Protéger contre les violences de tous types et prévenir la détresse psychologique.

Axe 3 : améliorer la prise en charge du handicap notamment par le développement de  nouvelles filières métiers

L’association mène actuellement en Tunisie des projets de développement dans 4 domaines, à savoir :

  • Projet « Emploi & Handicap » : Mené en partenariat avec l’agence nationale de l’emploi et du travail indépendant et la fédération des associations tunisiennes œuvrant dans le domaine du handicap. Le projet cible les zones de Gabès, Gafsa, Ben Arous et Bizerte. Le projet est financé par la fondation Drossos et l’AFD.
  • Projet « Joud Nefzaoua », projet d’inclusion dans le cadre du développement local et rural : Mené dans le cadre du programme ENPARD en partenariat avec l’agence nationale de l’emploi et du travail indépendant. Le projet vise la commune du grand Kébili. Ce projet est financé par l’Union Européenne.
  • Projet « Gouvern’Elles » : visant la participation sociale et politique des femmes, ce projet est mené dans le cadre du programme MOUSSAWAT en partenariat avec la ligue tunisienne des droits de l’Homme – LTDH. Le projet intervient dans les zones du Grand Tunis, Jendouba & Gafsa. Ce projet est financé par l’Union Européenne.
  • Projet « Pépinière Urbaine » : Mené dans le cadre du programme PROVILLE en partenariat avec le laboratoire de l’économie sociale et solidaire – Lab’ess et le bureau d’étude Kandeel. Le projet est financé par l’agence française de développement – AFD.

II –  CONTEXTE DE LA MISSION

a) Présentation succincte du projet (Voir annexe le fiche projet)

Objectif : Les types de violence sexuelle que subissent les jeunes (15 et 24 ans) et femmes (24 à 49 ans) en situation de handicap sont identifiés, ainsi que les facteurs de vulnérabilité, et les défis d’accès aux droits sexuels, corporels  et reproductifs  afin de permettre d’envisager des mécanismes de prévention et de protection.

Résultats escomptés :  Il existe un Diagnostic du cadre légal, des mesures de prévention, de prise en charge  et protection existantes permettant d’enrayer la violence sexuelle faite aux jeunes et aux femmes en situation de handicap et de facilité leur accès aux  service de la  santé sexuelle et reproductive en Tunisie. Une étude auprès des jeunes entre 15 et 24 ans en situation de handicap et aux femmes de 24 à 49 ans  permet d’identifier les différents types  de la violence sexuelle, et leur fréquence et le lien avec les auteurs, ainsi que les défis liés à  leur santé sexuelle et reproductive et d’identifier les facteurs de vulnérabilité et des besoins en matière de protection et d’accès aux services adaptées aux caractéristiques de cette population.   Des mesures de prévention, de protection et de prise en charge  des jeunes et des femmes porteuses de handicap quant à la violence sexuelle et la SSR sont identifiées, capitalisés et diffusées

Public cible : Les femmes en situation de handicap (24-49 ans), les jeunes en situation de handicap (15-24 ans)

b) Mise en contexte de la mission :

En Tunisie, la reconnaissance des droits des personnes handicapées est inscrite dans l’article 48 de la Constitution de 2014 confirmant l’engagement international de la Tunisie qui a signé et ratifié en avril 2008 la CRDPH et son protocole facultatif. La Tunisie a également été l’un des premiers pays dans la région MENA avoir signée et ratifiée la convention CEDAW relative à la lutte contre toute forme de discrimination à l’égard des femmes, marquant ainsi l’engagement de l’état tunisien pour l’égalité des sexes. Cet intérêt s’est consolidé avec la levée de la Tunisie de l’ensemble des réserves ayant été émises préalablement sur la convention. Toutefois, malgré cette position avant-gardiste en faveur des femmes tunisiennes, l’état ne prévoit par ailleurs aucune disposition en lien avec les femmes en situation de handicap. D’un autre côté, la violence sexuelle faite aux femmes et jeunes en situation de handicap est actuellement invisible, et fait l’objet d’un tabou. De ce fait aucun mécanisme de protection n’est adapté ou mis en place, et les actions de réduction de cette double vulnérabilité sont inexistantes dans la mesure où celle-ci est ignorée.

C’est dans ce sens que HI en partenariat avec l’UNFPA entend le déploiement d’une étude qui viendrait combler le gap existant en matière de données relatives à la situation des femmes et jeunes en situation de handicap.  Ces catégories subissant multi- formes de discrimination liées d’une part à l’âge, au genre mais également au handicap se retrouvent intégrées au sein d’étiquettes plus large ne permettant pas la formulation de réponse adaptée à leurs besoins spécifiques en matière de prévention, protection et prise en charge. Ce projet d’étude d’une durée de 5 mois aura pour principal objectif d’identifier les facteurs de vulnérabilité des personnes en situation de handicap face à la violence sexuelle et l’accès aux services de prévention et de prise en charge de la santé sexuelle et reproductive et de violence sexuelle. Il permettra également de proposer les mesures de mitigation.

III –  OBJECTIFS ET RÉSULTATS ATTENDUS DE LA MISSION

a) Objectifs de la mission

Le/la consultant-e aura pour mission le traitement de données qualitatives, le classement de données quantitative en fonction du genre, de l’âge, du type de handicap et l’appartenance géographique et  l’analyse  des relations entre différents variables. La  mission consiste également à mettre en exergue les facteurs de vulnérabilité qui entravent l’accès des jeunes et femmes handicapés à leurs droits sexuels et reproductives

Le rapport final de l’étude fera ressortir les informations suivantes :

  • Les types de handicap
  • Les types de violence
  • Les types de violence identifiée par type de handicap.
  • La fréquence de la violence sexuelle
  • Les effets psychosociaux de la V S sur les femmes victimes
  • Les facteurs de vulnérabilité des victimes
  • Le profil/identité de l’agresseur et son lien avec la victime
  • L’issue de l’agresseur
  • Les difficultés liées à la sensibilisation  à la santé sexuelle et reproductive corporelle.
  • Les besoins spécifiques en matière de SSR
  • Les mécanismes d’accompagnement existant
  • L’accessibilité aux mécanismes d’accompagnement et de prise en charge.

Sur la base des analyses des données croisées, le consultant est appeler à conclure des recommandations en termes d’acteurs, de pratiques et des mécanismes à mettre en place en matière de protection, prévention et prise en charge des femmes (24-49 ans) et des jeunes(15-24 ans) handicapé.es

b) Responsabilités :

  • Analyser les  données qui sont collectées à travers des entretiens individuels et Focus groupe en s’appuyant sur les transcriptions traduites en langue française et en se référant,  en cas de  besoin, aux outils initiaux (l’enregistrement et le document de l’entretien).
  • Ressortir  les témoignages forts qui soulignent les abus sexuels vécus par la population cible et les violations de leurs droits sexuels, corporels et reproductifs
  • Présenter les résultats de l’étude à l’occasion du séminaire de restitution qui sera organisé à la fin du projet

c) Enjeux :

Pour réaliser cette mission, Humanité & Inclusion a besoin de recruter une personne ayant une expérience dans les domaines de recherche scientifique et l’analyse de données, ainsi que sur la thématique liée aux violences faites aux femmes et jeunes en situation de handicap.

L’analyse des entretiens donnera lieu à un rapport exploratoire qui sera élaboré, il rendra visible les violences faites aux personnes handicapées qui demeurent jusqu’aujourd’hui un tabou et mettra l’accent sur les caractéristiques de ces violences et des agresseurs, mais aussi sur  facteurs de vulnérabilité des victimes. Par conséquent, il devra permettre aux différents acteurs institutionnels et associatifs  d’envisager  de mécanismes nécessaires de protection et d’accès aux droits.

d) Période de la mission

  • La mission de l’analyse de contenu sera étalée sur 30 jours de travail,  pendant le 01 octobre au 25 décembre 2019

Critères d'éligibilité

  • Avoir un niveau universitaire et une connaissance des analyses de données qualitatives
  • Connaissance des violences à l’égard des femmes et jeunes
  • Connaissance du handicap
  • Avoir une posture et attitude reconnaissantes des Droits Humains, respectant la différence et la diversité humaine
  • Maîtriser l’Arabe et le Français

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 26 septembre 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo