Exprimer mon avis

Coordinateur(trice) Projet Twensa Kifkom – ASF Retour vers les opportunités


Avocats Sans Frontières Tunisie

Lance   Offre d'emploi

Échéance

04 Juin 2021 Il y a 2 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

Lieu d’affectation : Tunis

 Statut : National

Clôture des candidatures : 04 juin 2021   

Entrée en fonction : le plus tôt possible 

 

Coordinateur/rice : Libertés Individuelles (H/F/X)

Projet Twensa Kifkom : contribution à la lutte contre toutes formes de violences et de discriminations subies par les personnes LGBTQI+ en Tunisie 

 

  • Notre organisation

Créée en 1992, Avocats Sans Frontières (ASF) est une ONG internationale née à Bruxelles, qui a pour mission de soutenir la réalisation d’une société juste et équitable, dans laquelle le droit est au service des groupes et des populations les plus vulnérables. Son objectif principal est de contribuer à la mise en place d’institutions et de mécanismes permettant l’accès à une justice indépendante et impartiale, capable d’assurer la sécurité juridique et de garantir la protection et l’effectivité des droits fondamentaux pour tou.te.s. Elle met en place des activités très diverses pour garantir l’accès à la justice des plus vulnérables et la mise en place de systèmes légaux capables de les protéger. 

ASF est engagée sur plusieurs axes d’intervention (accès à la justice, justice transitionnelle, promotion des droits économiques et sociaux, défense des droits civils et politiques et des libertés individuelles, soutien et protection des défenseur.e.s des droits humains, etc.) et dispose de missions permanentes en Indonésie, au Maroc, en Ouganda, en République Centrafricaine, en Tunisie, au Tchad et en RDC. 

  • Contexte du poste

Active en Tunisie depuis 2012, ASF vise à renforcer les acteur/trices de la justice et de la société civile travaillant dans le secteur de l’aide légale, des droits humains et à participer à la mise en place des réformes. C’est dans ce contexte que travaille actuellement la mission d’Avocats Sans Frontières en Tunisie, par la mise en œuvre de plusieurs projets en partenariat avec des acteurs tunisiens (ONG de droits humains et professionnel.le.s du droit) : il s’agit à la fois de les accompagner dans la réforme de la justice, dans la promotion et la défense des droits humains, dans la protection des acquis constitutionnels et dans la création de services d’aide légale accessibles et de qualité pour les personnes en situation de vulnérabilité.

Dans ce cadre, et depuis octobre 2018, ASF, en partenariat avec l’association tunisienne pour la justice et l’égalité DAMJ, et l’Association tunisienne pour la Défense des Libertés Individuelles l’ADLI, ont lancé un projet d’une durée de 5 ans, dont l’objectif global est de contribuer à la lutte contre toutes les formes de violence et de discrimination subies par les personnes LGBTQI+ en Tunisie. Le projet se focalise sur trois objectifs spécifiques interdépendants :

  1. faciliter l’accès aux services d’aide légale adaptés aux besoins des groupes cibles ;
  2. renforcer les capacités des organisations de la société civile pour plaider conjointement en faveur des libertés individuelles ;
  3. influencer les politiques publiques par le biais d’une campagne grand public et par des actions de plaidoyer.

Pour assurer la continuité de la mise en œuvre de ce projet, ASF recherche un/e coordinateur/trice de projet. 

  • Objectifs principaux du poste 

Le/la coordinateur/trice du projet est responsable de la bonne implémentation et du suivi du projet. Il/elle assure la qualité de la mise en œuvre, la bonne gestion du projet et du budget alloué, et la coordination avec les partenaires et le Collectif dont font partie les partenaires du projet (Collectif Civil des Libertés Individuelles, CCLI).

  • Tâches et responsabilités 

Responsabilités stratégiques :

Sous la supervision de la responsable du programme, le/la coordinateur/trice du projet :

  • Développe, anime et coordonne les actions de plaidoyer engagées avec l’ensemble des acteurs institutionnels et de la société civile locale et internationale ;
  • Contribue activement à l’élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie d’influence et de plaidoyer avec les décideur.e.s politiques nationaux et internationaux, notamment avec les mécanismes internationaux garants des libertés individuelles ;
  • Développe et entretient régulièrement des relations de dialogue avec les décideur.e.s politiques dans le cadre du développement de politiques publiques en faveur des libertés individuelles ;
  • Participe, dans le cadre des activités de renforcement de capacités du projet, à la consolidation de la stratégie de plaidoyer commune du CCLI et à sa mise en œuvre de manière continue ;
  • Contribue activement à la pérennisation des actions d’ASF, en proposant, notamment, des idées de nouveaux projets et des notes conceptuelles.

Responsabilités opérationnelles :

Au quotidien, en étroite collaboration avec les collègues concerné.e.s, le/la coordinateur/trice : 

  • Est responsable de la bonne exécution des activités au regard des indicateurs définis dans le cadre logique et de la planification périodique (organisation d’ateliers de renforcement de capacités, tables rondes de suivi in situ du pool d’avocat.e.s, campagne de sensibilisation ; implémentation du mécanisme d’aide légale, etc.) ;
  • Gère le budget en faisant un suivi régulier de l’état des dépenses par rapport aux budgets alloués et prévisions programmatiques, sur la base des outils existants ;
  • Elabore les rapports narratifs bailleurs dans les délais impartis et selon la périodicité convenue ;
  • Veille au bon usage des fonds par les récipiendaires des subventions à accorder, à la bonne exécution de leurs projets dans le respect des procédures d’ASF et du bailleur ;
  • Identifie les besoins en matière de renforcement de capacités des OSCs bénéficiaires et met en œuvre les formations et appui nécessaires ;
  • Participe, en collaboration avec l’Expert Suivi et Evaluation, à l’élaboration du dispositif de suivi-évaluation d’ASF et à la collecte de données afférentes.

Responsabilités extérieures :

  • Participe activement aux actions de plaidoyer engagées avec les acteurs de la société civile impliqués dans son domaine ;
  • Organise et anime les échanges et les cadres de travail avec toutes les parties prenantes du projet, tant au niveau institutionnel qu’associatif ;
  • Etablit et entretient des relations avec les organisations et institutions ainsi qu’avec les bailleurs de fonds ;
  • Assure la veille politique et juridique relative à la thématique du projet ;
  • Contribue aux relations médias et à la visibilité des actions liées à son projet.
  • Position dans l’organigramme 

Responsable hiérarchique : 

Le poste est placé sous la supervision de la responsable du programme « Accès à la Justice » et sous la supervision générale de la Directrice Pays. 

Collaboration fonctionnelle : 

Le/la coordinateur/trice entretient de nombreuses relations fonctionnelles au sein de l’équipe nationale. Il/elle collabore étroitement avec l’équipe de son programme ainsi qu’avec les équipes des autres programmes structurant l’organisation, et ce, afin de dynamiser leurs synergies.  Il/elle entretient des relations fonctionnelles avec les membres du département administratif et financier, ainsi qu’avec le/la responsable de communication et le Conseiller juridique. Avec l’équipe régionale, il/elle collabore étroitement avec l’Expert Suivi Evaluation et la Responsable Etudes et Plaidoyer. Au niveau international, il/elle entretient des relations fonctionnelles avec le pôle Knowledge and Learning de Bruxelles. 

Nous offrons :

  • Contrat de travail à durée déterminée de 12 mois, renouvelable, avec une période d’essai de trois mois
  • Rémunération compétitive selon expérience et grille salariale d’ASF
  • Tickets restaurant d’une valeur de 150 dinars par mois.
  • Assurance groupe prise en charge par ASF
  • 1.5 jours de congé par mois la 1ère année et 2 jours à partir de la deuxième année. 

Critères d'éligibilité

  • Master (ou expérience équivalente) dans un domaine pertinent (Droit, Sociologie, Sciences Politiques, etc.)
  • Expérience pertinente de 3 ans minimum dans un poste similaire
  • Expérience dans la gestion des projets
  • Expérience et engagement dans le secteur de la justice et des droits humains
  • Excellente maîtrise de l’arabe, du français (écrit et oral) et connaissance pratique de l’anglais
  • Excellentes capacités d’organisation, de rédaction et d’analyse
  • Maîtrise de l’outil informatique, notamment les logiciels usuels (Word, Excel, etc.).
  • Rigueur, patience, persévérance, sens de la diplomatie et de la négociation
  • Flexibilité et capacité à gérer le stress

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

0cf569202d477fb439f8db4fb5a8c058

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 24 mai 2021


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo