Exprimer mon avis

Appel à propositions de projets – OMCT Retour vers les opportunités


Organisation Mondiale contre la Torture

Lance   Appel à candidatures

Échéance

14 Février 2021 Il y a 4 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie
Domaines concernées par cette opportunité: Droits de l’Homme

Faire face aux violences policières

dans les régions intérieures et les quartiers défavorisés :
Sensibilisation, réflexion, plaidoyer et accès aux droits.

Contexte:

L’OMCT, à travers l’appui de l’Union européenne et la Coopération suisse, souhaite contribuer à la lutte contre les violations institutionnelles des droits humains en offrant un appui technique et financier à six associations dans les régions ou les quartiers défavorisés afin de monter des actions de sensibilisation ou des initiatives de médiation entre administration et citoyens selon des méthodes innovatrices. 

Longtemps marginalisés et victimes d’une gouvernance fortement sécuritaire, les régions intérieures et quartiers défavorisés sont plus exposés à l’appareil sécuritaire de l’État. Les interactions entre les forces de l’ordre et les citoyens répondent à des mécanismes anciens où le respect des droits et le respect de l’Autre ne sont plus préservés. Le mode de communication emprunte souvent voire presque exclusivement les voies de la violence.

Malgré des avancées majeures sur le plan de la consécration des droits fondamentaux dans la Constitution de 2014, les méthodes de travail et la culture institutionnelle des forces de sécurité restent, elles, marquées par les anciens schémas et procédures. Ainsi, alors que les réformes fondamentales se font toujours attendre, que l’état d’urgence persiste et que des projets de loi à tendance liberticide tel que le projet de loi sur la protection des forces de l’ordre sont discutés, le climat reste propice à la répétition des violations. Ce contexte ne fait que raviver davantage les tensions entre les citoyens et les forces sécuritaires qui vivent souvent dans ces régions avec une grande promiscuité.

Les régions intérieures et quartiers défavorisés sont marqués par une forte concentration de jeunes dont les revendications sociales ont amorcé la Révolution tunisienne et se retrouvent 10 ans après dans des situations souvent encore plus précaires. Ainsi, faisant face à une marginalisation politique et sociale, ils sont souvent mobilisés autour de mouvements sociaux et se retrouvent en proie à des réponses fortement imprégnées de pratiques répressives. Tout ceci exacerbe chez les jeunes le sentiment d’exclusion et d’injustice et altère inéluctablement l’accès aux droits pour une grande partie de la population.   

Face à cela, l’effervescence associative a donné naissance à une nouvelle dynamique au sein de l’espace public où associations et mouvements locaux jouent un rôle primordial. Ils sont forces de proposition et vecteurs de changement au cœur du processus de transition démocratique en ce qu’ils réaffirment les acquis de la Révolution et tissent de nouveaux liens entre le citoyen et les institutions publiques, contrant ainsi les tentatives de régression. Ce tissu associatif permet de renforcer les citoyens dans l’exigence du respect de leurs droits et permet également l’amélioration des interactions et de la communication avec les autorités.

2.Objectif de l’appel à proposition

Cet appel a pour objectif de renforcer et pérenniser les initiatives associatives qui appellent à repenser les politiques de gouvernance sécuritaire et préserver la dignité humaine en luttant contre les violences institutionnelles et la culture d’impunité à travers la soumission de propositions qui traitent les thématiques suivantes :

  • Prévention et lutte contre les violences policières. 
  • Violences policières et groupes vulnérables.
  • Violences institutionnelles et impact sur la société.
  • Violences institutionnelles et impact sur l’accès aux droits.
  • Rôle des médias alternatifs dans la lutte contre les violences institutionnelles.

3.Enveloppes financières mises à disposition, durée de l’action, types d’activités:

Budget de l’action               30.000 dinars par projet
Durée de la mise en œuvre               8 mois
Bénéficiaire                Associations dans les régions ou les quartiers défavorisés
Type d’activités financées

 

  • Médiation entre administration et citoyen : accès aux droits.
  • Activités de réflexion : cycles de débats, initiation aux droits fondamentaux, formations …
  • Activités artistiques sur le thème de la torture, les violences institutionnelles et l’impunité.
  • Traitement médiatique des violences institutionnelles et de l’impunité.
  • Actions de sensibilisation et de plaidoyer.
  • Autres activités innovantes.

 

L’organisation financée bénéficiera d’un programme d’accompagnement et de renforcement des capacités personnalisé, ce qui permettra d’exécuter au mieux les actions proposées et de renforcer son impact et son efficience. 

Le partenariat et le travail en coalition sont fortement encouragés.

Critères d'éligibilité

  • Être une association tunisienne au sens Décret-loi n° 2011-88 du 24 septembre 2011, portant organisation des associations
  • Être inscrit au Registre National des Entreprises
  • Pouvoir justifier une existence légale d’au moins un an

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

ffafd8b306c5076e9d6fed4ff271e75e

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 15 janvier 2021


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo