Exprimer mon avis

Mobilisation de la société civile pour de meilleurs Droits économiques et sociaux en Tunisie

23 avril 2015

Mobilisation de la société civile pour de meilleurs Droits économiques et sociaux en Tunisie

C’est dans le cadre du projet intitulé « Mobilisation de la société civile dans le suivi des relations entre la Tunisie et l’Union européenne » que s’est tenu la 3e et la dernière session du groupe travail Droits économique et sociaux.

Durant trois sessions de travail, différents acteurs clés de la société civile se sont concertés et ont débattu de sujets d’actualités afin d’émettre des recommandations auprès des instances gouvernementales tunisiennes, de l’UE de certains de ses pays membres et de la délégation de l’union européenne en Tunisie.

Le partage des expériences au cœur de l’apprentissage

Un panel d’acteurs éminents et militants pour les droits économiques et sociaux en Tunisie ont partagé tour à tour leur expertise ainsi que leurs  expériences, aussi bien stratégiques qu’opérationnelles, en Tunisie. Ceci a généré un débat riche en idées et a produit une base d’entente générale dans le groupe de travail.
La session de travail a commencé par l’intervention de Mme Lilia Rebaï qui a exposé les progrès faits durant ce projet, dans l’édification de nouvelles traditions basées sur le dialogue constructif entre la société civile, l’UE ainsi que les structures gouvernementales tunisiennes.
Monsieur Lotfi Ben Aissa est intervenu par la suite eta exposé plusieurs statistiques pertinentes issues de l’observatoire national de l’emploi et la qualification ainsi que de l’Institut National de Statistiques.

Monsieur Atef Hermassi,Coordinateur technique spécialisé en Inclusion Financière auprès de Mercy Corps, est intervenu sur le thème de l’éducation financière en Tunisie. Riche de son expérience sur le terrain et dans les zone de développement prioritaires, M.Hermassi a partagé ses observations et  a expliqué comment le manque de conscience financière des jeunes cause en partie leur perte.

M.Abdeljalil Bedoui a pris la parole par la suite pour faire un riche exposé sur l’évolution historique des droits économiques et sociaux en Tunisie et exprimer ses inquiétudes sur les perspectives d’évolution de ces dernière lors des prochaines années en Tunisie.

M.Bedoui a présenté différents arguments pour montrer que les DES est une responsabilité partagée et qu’une stratégie inclusive est à implémenter au plus vite pour réduire les écarts entre les régions, genres et classes sociales. Selon lui, combattre la corruption est la 1 ère bataille à mener dans les administrations en Tunisie en appliquant les fondement de la transparence à travers notamment la mise en place de plateformes de communication et dénonciation des dépassements observés.

Plusieurs exemples d’anomalies en matière de gestion des ressources du pays ont été cités comme « la mauvaise gestion de la Présidence de la République tunisienne, qui a connu la réduction de ses prérogatives et qui au même moment connait une augmentation démesurée de son budget » – Dixit M. Bedoui.

Des recommandations ont commencé à émerger du débat. Parmi ces dernières figurent la révision de la conception de l’Etat, la redéfinition du rôle des acteurs et des relations entre eux, le redéploiement des ressources du pays et leur redistribution sur une base plus juste et plus équitable. Le rééquilibrage entre l’import et l’export (ainsi que la révision des destinations traditionnelles). Enfin les participants ont recommandé au gouvernement de fixer des priorités de réformes en gardant à l’esprit celle du système bancaire tout en s’assurant de la cohérence des actions à entreprendre en les inscrivant dans un cadre stratégique globale.

L’après-midi, ce fut au tour de M.Vincent Forest, Directeur du Département Plaidoyer du Réseau Euromed, de présenter les méthodes et techniques de plaidoyer avec l’Union Européenne. M.Vincent a présenté à cette occasion les différentes structures et mécanismes de l’Union Européenne afin que les membres présents puissent, lors de leurs missions de plaidoyer mieux identifier et mieux cibler personnes adéquates.

Diviser pour mieux régner sur le sujet

Durant la fin de la 1ère journée, la plénière s’est divisée en 4 groupes pour travailler sur les recommandations qui seront adressées aux décideurs concernés et entre autorités locales, nationales et l’union européenne.

La deuxième journée a commencé avec la santé comme thème principal. La 1ère intervention,par M.Moncef Belhadj Yahya, a porté sur l’accès des tunisiens et leurs droits à la santé. Durant cette session, M.Belhadj Yahya a  exposé l’évolution du système de  santé et a expliqué, chiffres et statistiques à l’appui,  le large fossé qui existe entre les engagements de la Tunisie et la réalité . Pire encore, selon l’intervenant,  le système de santé publique subit une dégradation considérable et est à l’origine d’injustice sociale.

A titre d’exemple: « Les dépenses « catastrophiques » de la santé représentent 40% des dépenses des ménages, touchent 5% d’entre eux et entraînent certains sous le seuil de la pauvreté »

Pour remédier à ces dysfonctionnements, M.Belhadj Yahya propose d’appliquer les principes de la discrimination positive comme prévu dans la constitution.
Suite à cet exposé, s’en est suivit un tour de table pour un échange autour des perspectives du système de la santé en Tunisie qui souffre, outre de la mauvaise gestion des ressources, du manque de techniciens suffisamment formés .

M.Nabil Ben Nassef, représentant de l’Union européenne dans le groupe de travail, est intervenu pour exprimer son soutien au groupe de travail féliciter les représentants de la société civile pour l’incroyable travail qu’elle est en train d’accomplir en Tunisie. Le groupe de travail a profité de l’occasion pour communiquer ses recommandations en matière de Droits économiques et sociaux.





Voila ce que les autres utilisateurs ont pensé de cet article

Ingénieux 0 %
0%
Persuasif 0 %
0%
Drôle 0 %
0%
Informatif 0 %
0%
Inspirant 0 %
0%
Inutile 0 %
0%

Vous devez être connecté pour pouvoir évaluer cet article

Commentaires

  Commentaires: 1

  1. Avatar Anonyme dit :

    comment je peux faire l'inscription ?

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo