Exprimer mon avis

Gestion de la ressource humaine au sein d’une association

30 juillet 2014

Gestion de la ressource humaine au sein d’une association

 

Au cours de ces dernières années, le bénévolat est devenu un phénomène de société,  cependant il arrive que les associations ne sachent pas toujours comment  gérer les bénévoles ou les mettre en adéquation avec leurs propres besoins.

En effet, les relations entre les associations et leurs bénévoles n’ont pas beaucoup évolués , se contentant de rester à un stade purement amical et affectif.

Pour améliorer la gestion des ressources humaines dans une association quelques règles s’imposent:

  • Une gestion moderne des bénévoles.
  • Une meilleure analyse et une modification des méthodes.
  • Une clarté des objectifs et des attentes.
  • Prendre en compte les bonnes initiatives et les amener progressivement à leur projet associatif.
  • Dans le cadre d’une gestion plus rigoureuse, les besoins de l’association et les attentes du bénévole doivent, aujourd’hui,  trouver leur solution  en s’inspirant des entreprises mais sans tenter de les copier pour autant pour bien marquer sa différence et sa spécifié

 

 

I. Différence entre bénévole, volontaire, salarié et travailleur indépendant  :

Les confusions entre les postes dans une association sont très fréquentes , pour cela , on a pu relever les différents postes que peuvent occuper les membres .

 1   Le bénévole :

Un bénévole est une personne qui consacre une partie de son temps aux activités d’une association  sans être rémunéré.

Il n’est soumis à aucune subordination juridique en d’autres termes il n’est pas sous un contrat de travail, ce qui fait de lui une personne libre de mettre un terme à sa participation sans procédures ni dédommagement.

   2 Le volontaire :

Le volontaire s’engage d’une manière  formelle (par contrat) à plein temps pour  une mission d’intérêt générale d’une durée limitée.

Son contrat de volontariat n’implique pas de lien de subordination

Il perçoit une indemnité qui n’est pas assimilable à un salaire

 3  Le salarié :

C’est une personne qui exerce son activité sous l’autorité du conseil d’administration (président, personne déléguée…).

Il bénéficie d’un versement d’une rémunération  et il existe un lien de subordination dans son contrat de travail.

  4 Le travailleur indépendant :

Les travailleurs indépendants exercent leur activité économique en supportant ses risques et en s’appropriant les profils qu’elle peut générer.Ils sont autonomes dans l’organisation de leur travail  (date ; moyens ; horaire ; mise en œuvre …) et ils sont payés directement par le travailleur indépendant aux régimes de protection sociale dont ils relèvent.

 

 

II. Organisation interne de l’association :

Pour la bonne gestion d’une association  on a pu énumérer les différents points importants qui contribuent  à l’amélioration de l’organisation interne .

  1. Bonne structuration de l’association  :
  • Positionnement clair des acteurs
  • Procédures de fonctionnement simples
  • Communication fluide
  • Planification adaptée

        2. Clarification des rôles et missions de chacun :

  • Définir un organigramme de l’association
  • Définir une fiche de poste pour chaque membre de l’équipe
  • Définir des indicateurs de performance pour chaque membre de l’équipe
  • Recourir aux outils pour faciliter l’élaboration  de l’organigramme ; la fiche de poste ; la lettre de mission…

        3. Bonne planification des actions et des tâches   : 

  • Optimise le temps pour une meilleure réalisation des projets
  • Donne des repères de progression
  • Conserve une ligne directrice et cohérente
  • Priorise les actions et les tâches en fonction de leur urgence et leur importance.

         4. Optimiser et capitaliser différents temps de rencontre:

  • Recourir à une bonne structuration des réunions ( préparer l’ordre du jour  et l’ensemble des points de la réunion )
  • Capitaliser les décisions prises lors des échanges comme conserver des PV détaillés
  • Le responsable doit avoir une écoute objective et noter les remarques des autres
  • Limiter les débats afin de ne pas perdre de vue les objectifs de la réunion

          5. Communication interne :

  • Regrouper,  classifier et diffuser l’information
  • Recourir aux outils tels que les ERP (Entreprise Ressource Planning)
  • Centraliser les informations au sein de l’association

­­­

          6. Mobiliser et développer les compétences et les acteurs :

  • Repérer les compétences liées à la mise en œuvre du projet ( volontaires , bénévoles , salariés et travailleurs indépendants )
  • Faire une évaluation des performances
  • Établir un plan de carrière pour chaque membre de l’équipe
  • Favoriser les réunions individuelles avec les membres de l’équipe

 

 

 

 





Voila ce que les autres utilisateurs ont pensé de cet article

Ingénieux 0 %
0%
Persuasif 0 %
0%
Drôle 0 %
0%
Informatif 0 %
0%
Inspirant 0 %
0%
Inutile 0 %
0%

Vous devez être connecté pour pouvoir évaluer cet article

Soyez le 1er à écrire un commentaire.

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo