Exprimer mon avis

Recherche – Action : La société civile et la diffusion des TIC au sein du Gouvernorat de Sidi Bouzid


Publié le 01-11-2013. Ajoutée le 23 septembre 2014


« Dans un contexte de transition démocratique post-dictature, le projet « Périphérie Active» [mené par le GVC Onlus (Groupe de Volontariat Civil)] financé par l’Instrument Européen pour la Démocratie et les Droits de l’Homme (IEEDH) vise à favoriser la liberté d’expression et de participation de la société civile tunisienne, des jeunes et des femmes du gouvernorat de Sidi Bouzid.

Le rapport suivant s’applique à étudier les opportunités de renforcement « de la société civile qui oeuvre dans le domaine de la promotion des droits de l’homme et de la réforme démocratique, en appuyant la conciliation pacifique des groupes d’intérêts et en consolidant la participation et la représentation politique »1. Il est centré sur les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) comme outil de développement de la société civile et outil de développement personnel. «Périphérie Active» structure la plupart de ses activités à partir de l’expérience pilote des Centres Médiatiques Citoyen (CMC), espace de participation et promotion des TIC et médias libres, ainsi que de renforcement de la société civile. Les 3 CMC sont aujourd’hui ouverts à Sidi Bouzid ville, Menzel Bouzaiene et Regueb.

En s’appuyant sur deux enquêtes réalisées dans le cadre du projet « Périphérie Active » en 2013, l’une auprès des organisations de la société civile et l’autre auprès des jeunes et femmes du gouvernorat de Sidi Bouzid, le rapport fournit une source d’information pertinente et pratique pour le développement des 3 centres médiatiques citoyens, ainsi que pour tous les individus, associations ou institutions qui visent à renforcer la société civile et sa liberté d’expression. »




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo