Exprimer mon avis

WWF lance un appel à consultation pour l’élaboration d’un Protocole de suivi et d’évaluation de l’Aire Marine et Côtière Protégée de Tabarka 2019 Retour vers les opportunités



Échéance

30 Mai 2019 Il y a 2 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Jendouba

Cadre Général du projet

Les Aires Marines Protégées (AMPs), quand elles sont gérées de manière efficace, sont de plus en plus reconnues comme l’outil le plus efficace pour la conservation des habitats marin. Les AMPs ont prouvé leur utilité, par l’approche participative de gestion, dans le développement d’activités économiques durables comme la pêche artisanale et l’écotourisme. Dans le cadre des objectifs d’Aichi de la Convention sur la Diversité Biologique (2010) et de la Convention de Barcelone, les pays méditerranéens se sont engagés à protéger, d’ici 2020, au moins 10% de leurs eaux marines et côtières, représentatives de la diversité de la Méditerranée, à travers un réseau écologique d’AMPs, écologiquement connectées et bien gérées.

Dans le cadre d’une initiative entre la Commission Européenne (CE) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le projet Med MPA Network a été développé pour mettre en place un réseau d’AMPs interconnectées, écologiquement représentatives, et effectivement gérées. Le CAR/ASP, le WWF MedPO représenté par le WWF Afrique du Nord et le MedPAN ont été choisis pour l’exécution de ce projet par la mise en oeuvre d’une série d’actions qui devront être réfléchies en concertation avec les acteurs concernés de chaque région.

Objectif Global du projet

Le projet Med MPA Network vise à renforcer et développer un réseau méditerranéen d’AMP écologiquement représentatifs, interconnectés et efficacement gérés. Pour ce faire, 4 objectifs spécifiques sont identifiés : appuyer le renforcement de la coordination d’un réseau d’AMP, créer un groupe d’expert ad hoc sur les questions relatives aux AMP en Méditerranées dans le cadre du Protocole sur les aires protégées et la diversité biologique (ASP / DB); établir de nouvelles aires marines protégées grâce à leur identification, caractérisation et mise en place pour étendre le réseau régional et améliorer sa représentativité écologique; Améliorer la gestion des AMP, y compris l’élaboration, la mise en oeuvre et le suivi des plans de gestion, des plans de zonage, des plans de gestion des pêches, etc.

En outre, le projet identifiera et testera des approches innovantes pour assurer la durabilité financière des réseaux régionaux et nationaux d’AMP. Enfin, certaines activités mettront l’accent sur la gouvernance et la gestion des AMP par le biais d’engagement des parties prenantes et d’approches de cogestion ou de gestion participative.

Objectif Spécifique du Projet : renforcement de la gestion de l’Aire Marine et Côtière protégée de Tabarka

L’agence de Protection et d’Aménagement du Littoral (APAL) a lancé en 2010 la création d’une Aire Marine et Côtière Protégée à Tabarka afin de sauvegarder la biodiversité et les habitats marins de ce site.

La surface de l’AMCP à Tabarka s’étend sur 330 hectares (3.3 km2) et dénombre plus de 28 espèces de poissons et diverses autres espèces animales et végétales emblématiques.

Ce territoire protégé concerne particulièrement trois ecosystémes specifiques à savoir Rocher aux mérous, Tunnels et Cap Tabarka. Le but étant, non seulement de préserver leurs espèces et habitats particuliers, mais également d’assurer la durabilité des activités de plongée sous-marine.

Le régime de protection pour le site est soumis à l’application de la Loi n° 2009‐49 du 20 juillet 2009 et le zonage de protection proposé par l’APAL pour l’AMCP de Tabarka est le suivant :

Fig 1. Zonage proposé pour l’AMCP de Tabarka

Zones de protection renforcée : D’une superficie totale de 27,855 ha, il s’agit d’une zone incluant toutes les parties les zones de grandes valeurs patrimoniales Rocher des mérous et tout le système rocheux sous‐marin reliant le rocher des mérous à Cap Tabarka. Zone de protection intermédiaire entoure les deux Zone de Protection Renforcée et s’étend sur environ 300 ha sous forme d’un rectangle dont la limite nord est située à environ 1,1 Km du point le plus au nord de la côte de Tabarka.

Approche méthodologique pour l’élaboration d’un Protocole de suivi et d’évaluation

Tabarka, étant un haut lieu de la pratique de la plongée sous-marine en Tunisie, fait face à de nombreuses menaces telles que la sur-fréquentation des côtes, pollution, compétition entre pêche professionnelle et pêche de plaisance, pêche illégal, etc. Face à cette tendance, des efforts importants doivent être déployés pour améliorer l’efficacité de gestion de ce territoire. Il est donc important de développer des outils permettant d’évaluer l’état des écosystèmes tout en considérant les pressions auxquelles ils font face.

Nous proposons à travers cette consultation, d’élaborer un protocole de suivi et d’évaluation de l’AMCP de Tabarka qui permettra aux gestionnaires de dresser un tableau de bord complet de la situation environnementale du site en couvrant les dimensions de gestion, de conservation de la biodiversité, et d’impacts socio-économiques.

La méthodologie développée par le/la consultant(e) devra :

  • tenir compte de la stratégie nationale de développement des Aires Marines et Côtières protégées en Tunisie (APAL, 2017).
  • être conforme aux objectifs de protection des composantes biotiques et abiotiques de l’AMCP de Tabarka en intégrant une composante socio-économique (Exp : les bénéfices pour les pêcheries locales artisanales et des plongeurs et autres usagers au niveau de l’AMCP).
  • Etre conçu sous forme de fiches de suivi et d’évaluation (lien)
  • reposer sur un choix concerté de variables ou indicateurs à mesurer en précisant : les méthodes de mesure ou d’échantillonnage à utiliser, la fréquence, les sites, les techniques d’observation et le nombre d’échantillons adéquat ainsi que le matériels nécessaire.
  • Tenir compte de l’adaptation des indicateurs choisis au contexte régional de la Méditerranée.

A l’issu de cette consultation, les gestionnaires de l’AMCP de Tabarka disposeront d’un outil fiable et simplifié pouvant être facilement mis en oeuvre afin d’avoir un état des lieux des écosystèmes du site protégé. L’interprétation des indicateurs choisis fournirait des réponses précises aux gestionnaires sur l’état des lieux du site de l’AMCP de Tabarka, un suivi des progrès réalisés ainsi que les actions à entreprendre dans le temps pour en améliorer la gestion.

Déroulement de la consultation

Le/a consultant (e) choisi sera amené à travailler en étroite collaboration avec les gestionnaires de l’AMCP de Tabarka et l’équipe WWF NA.

Analyse du contexte

le/la consultant(e) devra préparer une analyse générale de l’état des lieux de la préservation au niveau de l’AMCP de Tabarka.

  • Caractéristiques physiques (Bathymétrie, courantologie, nature des fonds marins..etc.)
  • Etat des lieux faunistique et floristique (inventaire des principales espèces et état de conservation..)
  • Principales activités économiques pratiquée au niveau du site
  • Pressions exercées sur le site.

Concertation

Le consultant aura pour tâche de former un groupe d’experts composé par les gestionnaires de la future AMCP de Tabarka, scientifiques, et représentant des administrations en lien avec le projet.

Au cours de cette réunion, le/la consultant(e) proposera des indicateurs pertinents qui seront discutés en concertation avec les experts. Les indicateurs seront répartis en OCE (Observation des Conditions Environnementales) ou EEG (Evaluation de l’Efficacité de Gestion). Chaque indicateur suit une classification par ordre de priorité et devra comporter (description des données, instrument de mesure, fréquence de mesure) en se référant au guide pour l’évaluation rapide de la gestion des AMP de méditerranée.

Le consultant remplira également une feuille de calcul (fournie par WWF) portant sur l’évaluation de l’efficacité de gestion de l’AMCP de Tabarka.

Conception du protocole

Suite à cette réunion de concertation, un protocole préliminaire de suivi et d’évaluation de la gestion de l’AMCP de Tabarka sera préparé.

Les moyens techniques et humains dont disposent les gestionnaires et scientifiques sur place seront également pris en compte pour la faisabilité du protocole de suivi et de l’évaluation.

Ajustement du protocole par des données de terrain

Cette étape se déroulera en étroite collaboration avec les gestionnaires de la future AMCP de Tabarka, l’équipe WWF et le consultant. Le protocole sera testé sur terrain et les premières données recueillies. Des corrections et des ajustements seront effectués et seront pris en compte dans la version finale du protocole.

Présentation des premiers résultats du protocole de suivi et d’évaluation au groupe d’experts

Le protocole de suivi et d’évaluation de la future AMCP ainsi que les premiers résultats seront présentés au groupe d’expert mobilisé pour avis et une version finale sera rédigée.

Livrables

Le consultant est appelé à rendre dans les délais établis dans le calendrier:

  • Document d’analyse de l’état des lieux au niveau de l’AMCP de Tabarka (état de conservation de la biodiversité marine, socio-économique, pêche artisanale/côtière)
  • Proposition d’indicateurs pour le protocole de suivi et d’évaluation
  • Fiche de notation des indicateurs remplie en concertation avec les gestionnaires (fournie par WWF) *Rapport de synthèse sur les réunions de travail avec les experts locaux (de Tabarka) et nationaux (gestionnaires d’AMCP en Tunisie) afin de discuter de la pertinence et du suivi de ces indicateurs.
  • Proposition d’un protocole préliminaire de suivi et d’évaluation
  • Tester le protocole en étroite collaboration avec les gestionnaires de l’AMCP de Tabarka et l’équipe WWF
  • Version finale du protocole de suivi et d’évaluation de l’AMCP de Tabarka
  • Présentation des résultats au comité de pilotage du projet Med MPA Network.

Durée de la consultation est estimée à (30) Jours trente jours de travail entre 03 juin et le 30 Aout 2019.

Calendrier d’intervention

 

Critères d'éligibilité

  • un expert environnementaliste/un bureau d’étude avec profil sciences marines/halieutiques ou équivalent ayant une bonne maitrise des outils de gestion des AMCP en Tunisie et/ou Méditerranée ;
  • Expérience avérée dans la conduite de travaux de terrain et collecte de donnée ;
  • Expérience en plongée.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

a4e06f7764cb89b723f018469719e4f1

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 21 mai 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo