Exprimer mon avis

le WWF Afrique du Nord en Tunisie lance un appel à consultation Retour vers les opportunités



Échéance

10 Décembre 2019 Il y a 4 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie
Domaines concernées par cette opportunité: Protection de la nature et 1 autre(s) domaines

POROJET  LANDA4BIODIV

Termes de référence

Réalisation d’une étude d’évaluation des pratiques culturelles des paysages du Kroumirie & Mogods de la Tunisie

 

 

CADRE GENERAL DU PROJET

Le Projet LAND4BIODIV « Evaluation des pratiques culturelles des paysages du Kroumirie & Mogods de la Tunisie » qui sera mis en œuvre au niveau de la région des Kroumirie & Mogods au nord-ouest de la Tunisie, a pour objectif global de Promouvoir le maintien de pratiques d’utilisation traditionnelles des terres, nécessaires à la conservation de la biodiversité méditerranéenne dans la région à forte valeur culturelle et naturelle. Les actions prévues dans le cadre de ce projet seront basées sur une approche intégrative assurant une évaluation des utilisations des pratiques traditionnelles des terres des Kroumirie & Mogods et de promouvoir ces activités dans le but d’élaborer les recommandations de
conservation du paysage culturelle et la biodiversité de ces terres.

Le Projet de trois mois (déc. 2019- Fév. 2020) est financé par le Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques – CEPF et mis en œuvre par le WWF Afrique du Nord en Tunisie. Dans le (cadre de ce projet le WWF Afrique du Nord en Tunisie prévoient de réaliser une étude pour décrire et analyser les paysages culturels et les pratiques traditionnelles des terres de la région des Kroumirie & Mogods.  Les objectifs de la mission ainsi que les livrables sont détaillés ci-dessous.

OBJECTIFS DE LA MISSION

  • Identifier et décrire les paysages culturels et le patrimoine naturel des kroumirie & Mogods (Jendouba, Beja et Bizerte). Pour ces 3 gouvernorats on aura que des sites pilotes à haute valeurs biologique et culturelle (1) le gouvernorat de jendouba (Ain drahem-Tabarka) (2) le gouvernorat de Beja avec la délégation de Nefza (Ouechtata – Cap Negro)(3) le gouvernorat de Bizerte avec la délégation de sejenane (mhibes – cap serrat et sidi mechreg)..
  • Identifier et décrire les l’utilisation des pratiques traditionnelles des terres dans la région des Kroumirie & Mogods (représentations, expressions, connaissances et le savoir-faire que les communautés et/ou individus) reconnaissent comme partie intégrante de leur patrimoine naturelles et culturel et ayant un impact sur la biodiversité de ces régions
  • Identifier les moyens et les possibilités de gérer et conserver ces pratiques traditionnelles des terres et d’en assurer un suivi de l’état de conservation ou de leur perduration.
  • Elaboration d’une base de données des pratiques traditionnelles des terres et ces paysages des Kroumirie et Mogods.
  • Présenter des recommandations et scénarios de conservation de la biodiversité à travers la réutilisation de ces pratiques traditionnelles des terres ayant un impact positif sur l’environnement et proposer une stratégie pour démontrer sur une base scientifique cet impact sur l’environnement.

TACHES DES CONSULTANT/ES

Pour l’étude des pratiques traditionnelles des terres et paysage des Kroumirie et Mogods, le/la Consultant(e) devra se baser sur le rapport de la collecte de données réalisée et organiser des visites de terrain pour valider les informations et identifier et combler les lacunes afin d’atteindre l’objectif de la mission et réaliser les tâches suivantes :

  • Collecte et analyse de documents, études, données existantes sur les pratiques traditionnelles des terres, les paysages culturels, religieuses, de subsistance et autres ayant un impact direct sur la conservation de la biodiversité.
  • Effectuer des interviews/enquêtes/visites de terrain pour établir une description détaillée des pratiques traditionnelles des terres et des paysages culturels en relation.
  • Compiler une base de données des Kroumirie et Mogods et analyser les résultats en utilisant des méthodes scientifiques reconnues pour en déduire et proposer des activités et programmes permettant de maintenir et promouvoir ces pratiques traditionnelles des terres tout en précisant qui pourra les mettre en œuvre ultérieurement pour la conservation de la biodiversité.
  • Compiler un rapport renfermant la base de données et une analyse assez détaillée des résultats.
  • Analyser les pratiques traditionnelles des terres et leur impact sur la conservation de la biodiversité par recueil d’informations et en utilisant des méthodes scientifiques reconnues et présenter des recommandations concernant la gestion et le suivi et de ces impactes.
  • Sélectionner les pratiques traditionnelles des terres les plus pertinentes ayant un impact positif sur l’environnement et proposer une démarche pour une analyse approfondie sur une base scientifique de son impact sur l’environnement avec pour but de développer le suivi, la valorisation et éventuellement la multiplication de ces pratiques.

Les renseignements seront recueillis de la manière suivante (suggestions non-exhaustive):

  •  Renseignements sur le site désigné (par exemple les parcs nationaux, la Convention de Ramsar, les zones de conservation, paysages classés, les sites du patrimoine mondial UNESCO, le PAM / PNUE, l’UICN);
  • La bibliographie
  •  Les autorités locales et les bases données disponibles ;
  • Les observations précédentes du WWF ;
  • Des entretiens directs avec les populations locales et / ou parties prenantes ;
  • Les réunion focus groupe (une par gouvernorat)

Toutes les pratiques d’utilisation des terres sont d’ordre traditionnel, celles auxquelles nous nous intéressons à explorer dans ce projet auront les attributs suivants :

  1. Elles sont évidemment basées sur les valeurs culturelles et les systèmes de valeur qui peuvent être identifiés et qui les différencient des autres pratiques dans la même zone et/ou région ;
  2. Elles sont pratiquées dans des lieux à haute valeur écologique ;
  3. Elles contribuent, directement ou indirectement, à la conservation de la biodiversité et / ou l’utilisation durable des ressources naturelles.

 

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS

Résultats :

A la fin de la mission, le consultant doit fournir les résultats suivants (y compris une version électronique :

  1. Un tableau pour comprendre les pratiques traditionnelles des terres et les paysages culturels en relation dans la région des Kroumirie et Mogods.
  2. Un rapport sur les résultats et les processus.
  3. Des recommandations et scénario pour les pratiques traditionnelles des terres les plus pertinentes que l’expert mettra en valeur pour la conservation de la biodiversité.

 

RESPONSABILITÉS

Le/la Consultant(e) sera assisté(e) dans toute sa démarche par le coordinateur du projet. Il/elle sera cependant chargé(e) de gérer tous les aspects pratiques nécessaires pour l’obtention de l’information à travers les contacts et entretiens avec les acteurs et institutions impliqués.

Le/la Consultant(e) sera également responsable, selon ses attributions, de la qualité et de la pertinence du produit (rapport succinct + tableau) exigés par le mandat tels que décrits dans les présents Termes de Référence.

Le WWF NA prendra en charge :

  • Organisation d’une journée de promotion des pratiques traditionnelles d’utilisation des terres pour la conservation du paysage culturelle et la biodiversité du Kroumirie & Mogods pour tous les acteurs (décideurs et gestionnaires des terres agricoles et forestières, experts et chercheurs, sociétés civile, représentants des populations local et Media)
  • Le matériel de communication lors des réunions de focus groupe et la journée d’information (banderole, rollup, porte document)
  • La publication d’un manuel sur les pratiques traditionnelles d’utilisation des terres et la conservation du paysage culturelle et la biodiversité du Kroumirie & Mogods pour tous les acteurs (décideurs et gestionnaires des terres agricoles et forestières, experts et chercheurs, société civile.

Critères d'éligibilité

  • Le/la consultant(e) est un/une expert(e) et devra justifier d’une expérience dans les domaines relatifs à savoir :
  • Gestion des ressources naturelles et biodiversité
  • Expertise en approche socioculturelle et la conservation de l’environnement
  • Relation directe avec les populations locales dans les milieux ruraux
  • Connaissance et liens avec les institutions impliquées dans le domaine de l’étude (patrimoine culturel et naturel)
  • Expérience dans des travaux similaire

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

Sami Dhouib

f0ad246880715ace90d2f5cddecac8b3

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 6 décembre 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo