Exprimer mon avis

We Love Sousse lance un appel à consultation pour une conduite de l’évaluation initiale du projet « programme de lutte contre la montée de l’extrémisme violent auprès des jeunes et des femmes » Retour vers les opportunités



Échéance

15 Novembre 2019 Il y a 12 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Kairouan et 4 autre(s) régions
Domaines concernées par cette opportunité: Développement économique et social

CONTEXTE DE LA MISSION

Le projet « Programme de lutte contre la montée de l’extrémisme violent auprès des jeunes et des femmes principalement dans les zones (Kairouan, Mahdia, Monastir, Sousse) » est financé par le Global Community Engagement and Resilience Fund (GCERF) et mis en œuvre par We Love Sousse (WLS). WLS est une organisation non gouvernementale fondée en 2011 dont le siège est à Sousse, et dont le but est de contribuer à renforcer la résilience, de promouvoir une croissance inclusive et durable, de co-construire une gouvernance efficace et de soutenir le développement de la société civile dans la ville de Sousse et en Tunisie en investissant dans les personnes et leur potentiel.

L’objectif du programme est de prévenir la montée de l’extrémisme violent chez les jeunes et les femmes en les impliquant dans le développement de leur territoire, grâce à des activités qui s’inscrivent dans un processus d’insertion sociale et politique en s’appuyant sur les organisations, communautés et autorités locales. Le projet a été signé en juillet 2019 et sa mise en œuvre a débuté au mois de septembre pour une durée de 18 mois.

L’objectif général du projet est de renforcer la résilience contre l’extrémisme violent en Tunisie. Il se décline en trois objectifs spécifiques et des activités correspondantes :

Les jeunes vulnérables à l’extrémisme violent de quatre municipalités des gouvernorats de Kairouan, Mahdia, Monastir et Sousse participent activement à la politique locale

Les différentes parties prenantes dans 4 gouvernorats sont identifiées

Les conseils municipaux de jeunes (CMJ) sont élus, formés et mis en place dans les 4 municipalités identifiées

Des consultations entre les CMJ et les jeunes sont organisées

Les CMJ présentent des propositions pour la prévention de l’extrémisme violent

Les femmes des gouvernorats de Kairouan, Mahdia, Monastir et Sousse ont des capacités renforcées pour développer des initiatives locales

Les organisations de femmes bénéficiaires sont identifiées
Les capacités des 4 associations de femmes sont renforcées

Des initiatives locales de développement socio-économique portées par les femmes sont soutenues financièrement

Des ateliers autour de la prévention de l’extrémisme violent sont organisés au profit des femmes

Les jeunes et les femmes des gouvernorats de Kairouan, Mahdia, Monastir et Sousse sont sensibilisés à l’extrémisme violent (la prévention – la protection – le suivi – la réponse)

Des espaces de socialisation au sein des maisons de jeunes sont créés

Des activités sportives et culturelles sont organisées au sein des espaces de socialisation

Des conférences et des success stories sur la prévention de l’extrémisme violent sont diffusées sur Radio Zina

Les zones ciblées sont les régions de Kairouan, Mahdia, Monastir et Sousse. Chacune de ces zones est impactée par l’occurrence d’actes extrémistes violents et/ou la présence d’éléments extrémistes violents. Le programme cherche à construire les résiliences de ces zones en renforçant la capacité d’agir des jeunes, en accompagnant les femmes dans le développement socio-économique de leurs territoires et en participant à une sensibilisation plus large de la population à la prévention de l’extrémisme violent. Le projet cible deux groupes de bénéficiaires directs : les jeunes vulnérables et les femmes vivant dans les zones urbaines marginalisées et les zones rurales.

WLS adopte une approche partenariale pour la mise en œuvre du projet. WLS travaillera en étroite collaboration avec les municipalités ciblées et s’appuiera sur les structures existantes, pour renforcer leur rôle d’acteurs communautaires. La mise en œuvre du projet sera assurée par WLS, qui fera appel à son partenaire historique ACTED pour certains aspects techniques du projet, tel que le suivi-évaluation et le reporting.

OBJECTIF DE LA MISSION, METHODOLOGIE ET LIVRABLES

Objectif général de la mission

WLS lance cet appel à proposition pour recruter un(e) consultant(e) externe qui sera chargé de conduire l’étude initiale qui permettra de définir précisément le champ d’intervention du projet.

Les objectifs spécifiques de cette étude sont :

De documenter le contexte, les facteurs et les manifestations de l’extrémisme violent à la lumière des réalités locales propres à chaque région ciblées (Kairouan, Mahdia, Monastir et Sousse) . Il est question de documenter aussi les facteurs spécifiques de vulnérabilité face à l’extrémisme violent, ainsi que les besoins, les contraintes, les priorités et les capacités pour une meilleure inclusion politique, sociale et économiques des jeunes et des femmes dans leurs localités.

De réaliser une cartographie de toutes les parties prenantes dans les 4 gouvernorat jouant un rôle en matière de prévention de l’extrémisme violent

De formuler des recommandations concernant les Municipalités cibles, les organisations de jeunes et les associations/initiatives de femmes qui seront les potentiels partenaires.

Documents de référence

WLS, à travers l’équipe du projet, mettra à disposition du/de la consultant(e) toutes les informations et documentations disponibles et accessibles pour faciliter sa tâche dans la conduite de l’étude, notamment :

La proposition de projet ;

Le cadre de résultat, le cadre logique et la théorie du changement ;

Tout autre information et documents disponibles permettant le bon déroulement de la mission.

Méthodologie de travail

Sous la supervision du chef de projet, le/la consultant(e) conduira la mission selon l’approche suivante :

Consultation avec les porteurs du projet et desk review

La mission du/de la consultant(e) commencera par des entretiens avec l’équipe du projet et les différentes parties prenantes qu’il/elle aura identifiées pour affiner le ciblage de l’étude. Lors de cette phase, le/la consultant(e) effectuera également la revue de la documentation mise à sa disposition par l’équipe du projet et de la littérature disponible sur le sujet de la prévention de l’extrémisme violent en Tunisie. Il est attendu que le/la consultant(e) inclue dans son étude du contexte de l’extrémisme violent une analyse des données existantes sur le sujet et relatives au champ géographique ciblé par le projet (gouvernorats de Kairouan, Mahdia, Monastir et Sousse).

Suite aux consultations, le/la consultant(e) devra être en mesure de proposer un planning détaillé pour la réalisation de l’enquête terrain (phase 2), y compris une liste préliminaire des localités couvertes et des parties prenantes impliquées au niveau local.

Réalisation d’une enquête terrain

Lors de cette phase, le/la consultant(e) effectuera des visites de terrain sur chacune des zones d’intervention du projet, à savoir les 4 gouvernorats de Kairouan, Mahdia, Monastir et Sousse. Ces visites devront permettre de compléter les informations collectées lors de la 1ère phase afin de refléter dans l’étude les réalités locales propres à chaque région ciblée. Ces visites devront également permettre d’établir une cartographie complète des parties prenantes. Durant les visites, le/la consultant(e) est encouragé(e) à mener des groupes de discussion avec des jeunes et des femmes, ainsi que des entretiens avec les parties prenantes impliquées au niveau local telles que les municipalités, les représentants des autorités locales, les ONG et associations de la société civile, entre autres.

L’objectif à atteindre durant cette phase est d’identifier les municipalités impliquées dans le cadre du projet (4 au total, soit 1 par gouvernorat), les acteurs locaux présents dans chacune des municipalités ayant un rôle à jouer dans la prévention de l’extrémisme violent, ainsi que les organisations de jeunes et de femmes, et à travers elles les bénéficiaires du projet.

Préparation/rédaction des livrables

Le rapport devra répondre aux trois objectifs spécifiques de la mission mentionnés ci-dessus et ainsi inclure :

Une analyse documentée du contexte, des facteurs et des manifestations de l’extrémisme violent dans les 4 gouvernorats ciblés par le projet .

L’identification des municipalités pertinentes pour la mise en œuvre du projet .

Une cartographie des acteurs présents dans les municipalités ciblées et ayant un rôle à jouer dans la prévention de l’extrémisme violent, notamment les organisations de jeunes et de femmes, en détaillant notamment le type d’acteurs, leurs interventions, leurs bénéficiaires, leurs potentiels partenaires, leurs coordonnées ;

Une présentation des groupes bénéficiaires, à savoir les jeunes et les femmes.

Le/la consultant(e) devra produire un rapport intermédiaire qui sera présenté lors de l’évènement de lancement du projet, prévu à mi-parcours de la présente mission, et un rapport final détaillé et exhaustif. Le rapport de l’étude

suivra le format suivant :

Synthèse du rapport

Contexte du projet

Méthodologie

Résultats de l’étude

Cartographie des acteurs

Conclusions et recommandations

Annexes : listes des personnes interviewées, bibliographie, questionnaires utilisés, etc.

Présentation des résultats

Il est attendu du/de la consultant(e) une présentation des résultats à mi-parcours et une présentation générale finale auprès du porteur de projet. Le/la consultant(e) participera à l’évènement de lancement du projet pour présenter ses travaux en présence des partenaires identifiés à travers l’étude. Il/elle sera également amené(e) à présenter le rapport final auprès de WLS afin de clôturer sa mission.

Produits et livrables attendus

Rapport préliminaire de la 1ère phase (consultations et desk review), avec en annexe la liste des personnes interviewées et la bibliographie utilisée.

Planning pour la réalisation de l’enquête de terrain.

Un rapport intermédiaire au cours de la 2ème phase contenant une version préliminaire de l’analyse du contexte dans les quatre gouvernorats, l’identification des municipalités pertinentes pour la mise en œuvre du projet et une cartographie préliminaire des acteurs locaux, incluant les annexes pertinentes.

Sur la base du rapport intermédiaire, une présentation des résultats préliminaires de l’étude à l’occasion de l’évènement de lancement du projet.

Un rapport final détaillé contenant une analyse documentée du contexte, l’identification des municipalités, une cartographie détaillée des acteurs locaux, une présentation des bénéficiaires dans les municipalités ciblées, répondant aux trois objectifs de l’étude mentionnés ci-dessus, incluant les annexes pertinentes.

L’ensemble des produits et livrables devront être présentés en français. Le livrable 4 devra éventuellement être préparé en français et en arabe.

Durée de la mission

La réalisation de la présente mission s’étalera sur 03 mois, pour un total de 50 hommes-jours.

WLS organisera une réunion de démarrage de la mission du consultant(e) retenu(e) afin de :

Convenir de la méthodologie de travail à adopter (calendrier de la mission, modalités de suivi des travaux, approbation des livrables, etc.) ;

Convenir d’une manière plus précise des spécifications techniques des livrables.

LIVRABLES ATTENDUS ET ECHEANCES

Livrable

Echéance

Rapport préliminaire

20 jours au plus tard après la réunion de démarrage

Planning pour la réalisation de l’enquête de terrain

20 jours au plus tard après la réunion de démarrage

Rapport intermédiaire 

45 jours au plus tard après la réunion de démarrage

Présentation des résultats préliminaires de l’étude

45 jours au plus tard après la réunion de démarrage

Rapport final

90 jours au plus tard après la réunion de démarrage 

Les livrables seront systématiquement revus par WLS. Le/la consultant(e) est tenu(e) de prendre en compte les commentaires et d’apporter les modifications nécessaires avant que les livrables ne soient acceptés par WLS dans leurs versions finales. WLS procèdera au paiement final de la mission sur la base des documents finalisés et validés.

Critères d'éligibilité

  • Une formation supérieure en sciences sociales / sciences sécuritaires ou tout domaine équivalent.
  • Une expérience préalable dans la recherche sociologique et/ou sécuritaire.
  • Une bonne connaissance des enjeux existants en matière d’extrémisme violent et de développement local.
  • Une excellente maîtrise du français et de l’arabe
  • De bonnes capacités d’analyse et de rédaction.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

c5bdd8c64656baa936df2bdae1e2200c

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 30 octobre 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo