Exprimer mon avis

UNFPA & MFFE & UE lancent un appel à propositions Retour vers les opportunités



Échéance

31 Juillet 2016 Il y a 5 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Ariana et 8 autre(s) régions
Domaines concernées par cette opportunité: Droits des genres

Contexte

L’enquête nationale sur les violences à l’égard des femmes menée par l’Office National pour la Famille et la Population (ONFP) en 2010 a révélé que près d’une femme tunisienne sur deux aurait subi une ou plusieurs formes de violences au cours de sa vie. 73% de ces femmes affirment ne pas savoir à qui s’adresser quand elles sont victimes de violences, de ce fait rares sont les femmes qui parlent de la violence subie et qui portent plainte.

Dans ce contexte, l’Etat tunisien a adopté en 2008 une stratégie nationale de lutte contre les violences faites aux femmes (VFF) à travers le cycle de vie. Cette stratégie se réfère aux fondements constitutionnels et aux engagements internationaux pris par la Tunisie et s’inscrit dans les efforts continus de l’état tunisien pour l’établissement de l’égalité de genre.

Programme de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes en Tunisie (2015-2018) (MFFE/UE/UNFPA)

Le programme de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes a pour objectif global de contribuer à la réalisation de l’égalité entre les femmes et les hommes en Tunisie par la réduction des inégalités aux niveaux national, régional et local. Le programme a trois composantes : il vise à renforcer les capacités du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance et de ses partenaires étatiques et non étatiques en matière d’approche genre ; l’amélioration de la participation de la femme dans la vie économique et publique ; ainsi que la contribution à la diminution des discriminations et de la violence fondée sur le genre.

Objectif

Cet appel à proposition a pour objectif global de renforcer les systèmes de prise en charge des femmes victimes de toutes formes de violences et/ou en situation de vulnérabilité en Tunisie pour leur assurer sécurité, santé, justice et bien être, et vise ainsi l’appui à la création de nouveaux centres ou bien la réhabilitation et/ou le Renforcement de centres existants d’accueil, d’écoute et de prise en Charge multisectorielle et intégrée de Femmes et de filles Victimes de Violences et/ou en situation de vulnérabilité, et ce dans les zones cibles suivantes : Le Grand Tunis, Jendouba, Gafsa, Kairouan, Sfax et Médenine. Une attention particulière sera accordée aux projets ciblant les personnes les plus vulnérables, et aux propositions conjointes formulées par différents acteurs locaux, gouvernementaux ou non gouvernementaux.

Approche requise

Approche basée sur les droits humains

La violence faite aux femmes et aux filles est une violation fondamentale de leurs droits humains, en particulier leur droit à une vie libre de la peur et de la violence. Une approche basée sur les droits humains requiert des services où la sécurité et le bien-être des femmes et filles est prioritaire et où elles sont traitées avec dignité, respect et sensitivité.

Approche de l’égalité de genre

Les inégalités entre les sexes et la discrimination basée sur le genre sont à la fois une cause et une conséquence des violences faites aux femmes et aux filles, ce qui nécessite que le projet soit sensible à la question de genre dans tous ces domaines d’intervention.

Approche centrée sur le statut de victime / survivante à la violence

Une approche centrée sur les droits, les besoins et les désirs des femmes et des filles victimes de violence. Cela nécessite l’examen des multiples besoins des victimes et survivantes, les différents risques et vulnérabilités, et d’assurer les services adaptés à l’exigence unique de chaque femme et de chaque fille. Les services doivent répondre à leurs souhaits.

Approche sensible aux spécificités d’âge et de culture

Les services offerts aux bénéficiaires doivent répondre aux circonstances individuelles et aux expériences de vie des femmes et des filles en tenant compte de leurs spécificités. Les services essentiels doivent également répondre de manière appropriée aux femmes et aux filles qui font face à de multiples formes de discrimination : non seulement parce qu’elles sont des femmes, mais aussi à cause d’autres caractéristiques – ou parce qu’elles ont été soumises à la violence.

Approche centrée sur la sécurité de la bénéficiaire

La sécurité des femmes et des filles est primordiale, les services offerts par les centres doivent accorder la priorité à la sûreté et à la sécurité des bénéficiaires du service et leur éviter d’autres dommages

Axes du projet, les Services requis :

Le projet des centres de prise en charge pour les Femmes Victimes de toute forme de Violences (FVV) et/ou en situation de vulnérabilité s’intègre dans une approche multisectorielle et couvre un nombre de services essentiels pour une prise en charge complète et de qualité.

La liste suivante des services requis est exhaustive, les organisations candidates peuvent ne pas en couvrir tous les aspects selon les spécificités du projet et ses objectifs:

Axe I : L’accès, l’accueil et l’écoute pour les Femmes Victimes de Violence (FVV) et/ou en situation de vulnérabilité.

L’accessibilité et la disponibilité du centre pour les femmes victimes de violence est un facteur déterminant dans le succès de l’établissement. Le centre doit offrir de prime abord une écoute individuelle et adaptée des bénéficiaires assurée par des écoutantes formées, une information claire sur les services disponibles dans la région et sur les différentes démarches possibles.

Axe II : Evaluation et prise en charge par des spécialistes de l’état de santé physique et psychologique des Femmes Victimes de Violence (FVV) et/ou en situation de vulnérabilité.

Le centre doit offrir aux bénéficiaires une évaluation primaire appropriée de leur état de santé physique et psychologique, et les orienter vers les services de santé appropriés à proximité.

Axe III : Hébergement temporaire si nécessaire des bénéficiaires

Le centre de prise en charge peut proposer un hébergement temporaire pour les femmes victimes de violence ou bien en situation de vulnérabilité si leur sécurité le nécessite.

Axe IV : Orientation juridique et assistance judiciaire des femmes victimes de violences FVV

Souvent, les femmes victimes de violence ne savent pas quelles démarches juridiques il faut prendre pour porter plainte et poursuivre leur agresseur ou pour obtenir leurs droits, le centre de prise en charge leur offre donc une orientation et/ou une assistance pour toutes les étapes de la procédure.

Axe V : Autonomisation sociale et économique des Femmes Victimes de Violence (FVV) et/ou en situation de vulnérabilité.

Une prise en charge complète nécessite également des efforts pour l’autonomisation des bénéficiaires sur les plans social et économique par le biais de différentes activités.

Montant des fonds alloués durée du projet

Les montants alloués par projet varient selon le type de projet proposé et les différents services offerts aux femmes victimes de violence/et ou en situation de vulnérabilité.

MONANT

Les fonds sont alloués pour une durée de 24 mois à partir de la date de signature de l’accord.

Assistance technique

Les organisations sélectionnées bénéficieront du soutien technique de l’UNFPA et de ses partenaires dans la planification, la mise en œuvre et l’évaluation des différentes activités du programme.

Procédures

Les organisations sélectionnées par l’UNFPA, l’UE et le MFFE seront évaluées selon les procédures de l’UNFPA, et signeront par la suite une lettre d’accord (LA) régissant le partenariat entre les deux parties et un plan de travail sur les deux ans du projet détaillant le calendrier des activités à réaliser et les budgets qui leur sont alloués.

Eligibilité et Critères de sélection

Le MFFE, l’UE et l’UNFPA vont sélectionner un ou plusieurs projets par région cible et procèderont à l’évaluation des propositions de projet selon les critères suivants :

L’organisation

  • Statut Légal
  • Compétences avérées en termes de gestion de projet en rapport avec l’égalité de genre et la lutte contre les violences basées sur le genre
  • Une expérience en termes de prise en charge de femmes victimes de violences et/ou en situation de vulnérabilité est souhaitée.
  • Infrastructure minimale, notamment les capacités organisationnelles, la capacité de l’organisation d’assurer le suivi financier des activités.
  • Degrés d’ouverture sur le public et ancrage géographique de l’organisation et activités passées dans l’une des régions cibles.

Le projet

  • La Pertinence des activités proposées et leur adéquation avec l’approche requise et leurréponse à différents axes du projet
  • La Collaboration proposée avec les acteurs locaux (gouvernementaux ou non gouvernementaux)
  • Une stratégie claire pour la mise en exécution du projet
  • Les Coûts réalistes et adaptés aux différentes activités
  • Apport de l’organisation au projet
  • Une vision sur le moyen et le long terme afin de planifier la pérennité des centres au-delà de la période du projet.

Seules les candidatures correspondant au mieux aux critères de sélection seront retenues indépendamment de la région qu’elles couvrent. Toutefois, la sélection des projets inclura un minimum de 4 régions sur les 6 régions concernées à savoir : Le Grand Tunis, Jendouba, Gafsa, Kairouan, Sfax et Médenine.

 

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à projets Publié sur Jamaity le 4 juillet 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo