Exprimer mon avis

Un Expert pour une mission d’appui à la communication institutionnelle- Institut Danois des Droits de l’Homme Retour vers les opportunités



Échéance

20 Mars 2021 Il y a 6 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis
Domaines concernées par cette opportunité: Droits de l’Homme
PROJET TRUST – CONSORTIUM DE LA REDEVABILITE ET DES DROITS DE L’HOMME (CRDH)
Application deadline: 20/03/2021
Présentation générale:
 Titre: Expert national
Organisation: Institut Danois des Droits de l’Homme
Durée de la mission: jusqu´à 4 mois à partir de la signature du contratType du contrat: contrat de consultant individuel

Supervision de l’IDDH (expert de l’IDDH, expert du projet TRUST et chef de projet TRUST-IDDH)

Nombre de jours de travail: 60 jours

Lieu de travail: Tunis
Langue: l´expert doit être parfaitement bilingue (arabe et français).
Contexte de la mission:Depuis la révolution du 17 décembre 2010-14 janvier 2011, la Tunisie mène une transition démocratique caractérisée par différentes aspirations et de nombreux défis. Malgré les difficultés politiques, économiques et sociales, le pays a consacré un immense effort à la mise en place d’une structure institutionnelle forte visant à assurer le respect des principes démocratiques, de l’Etat de droit et de la redevabilité de l’Etat. C’est ainsi que la nouvelle constitution adoptée en janvier 2014 crée, dans ces articles 122 à 127, un cadre constitutionnel pour cinq instances indépendantes qui viennent remplacer ou s’ajouter aux instances déjà existantes et à celles établies après la révolution.

Malgré cet élan positif, une seule instance constitutionnelle est véritablement en place, l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE). Le mandat des Instances de la Communication Audiovisuelle (ICA), l’Instance des Droits de l’Homme (IDH), et l’Instance de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption (IBOGOLUCC) est couvert par des instances nationales déjà établies par la loi :la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA), le Comité Supérieur des droits de l’homme et des Libertés Fondamentales (CSDHLF) et l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC). Plusieurs instances nationales ont été créées par la loi après la révolution et fonctionne : l’Instance nationale pour la prévention de la torture (établi depuis 1992) et autres peines cruelles, inhumaines ou dégradantes (INPT), l´Instance Nationale de l’Accès à l’Information (INAI), l’Instance Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes (INLCTP), ainsi que l’Instance Nationale de Protection des Données à caractère personnel (INPDCP) qui a, elle, été établie en 2004.

Les IPI sont conçues comme les gardiennes de la redevabilité de l’Etat. Leur indépendance garantie par la Constitution et ou la loi les protège des interférences gouvernementales et politiques.

En pratique, les IPI opèrent dans un contexte très complexe caractérisé par plusieurs défis :

*Les IPI doivent comprendre leur mandat, l’expliquer et trouver leur place au milieu d’une multitude

d’entités publiques dont la genèse, le statut et l’efficacité sont très différents. Elles se heurtent à des visions très divergentes sur le rôle qu’elles sont appelées à jouer au sein du système tunisien de protection des droits de l’homme et de garantie de la redevabilité de l’Etat tunisien.

• Les IPI doivent comprendre leur rôle et trouver un équilibre entre, d’une part, l’exercice de leurs prérogatives de contrôle qui les mettent parfois en rivalité avec d’autres pouvoirs étatiques, d’autre part, les conditions mêmes de leurs actions et activités, ainsi que leur légitimité et crédibilité vis-à-vis des citoyens tunisiens.

• Les IPI doivent continuellement naviguer dans un contexte de tensions politiques, et de protection d’intérêts particuliers ou institutionnels.

L’approche portée par le projet est une approche systémique selon laquelle les actions en Tunisie viseront tant  le développement des capacités des IPI  que le renforcement des relations et des synergies entre ces acteurs, ainsi qu’avec les autres acteurs publics (gouvernement, parlement et justice) et les organisations de la société civile (OSC). Les objectifs du projet TRUST s’articulent autour de ces volets.

Pour améliorer le positionnement des instances dans le système institutionnel et démocratique tunisien l’information sur le rôle des IPI et les missions qu’elles remplissent en termes de protection des droits, de suivi et, dans certains cas, de contrôle de l’action de l’état et de réformes démocratiques est un objectif à atteindre par le projet. Ce besoin d’information est doublé d’une nécessité pour les IPI d’être plus en prise avec les attentes de la société civile et des citoyens. Ainsi les IPI devront développer et mettre en place une politique et des outils de communication pour clarifier leurs rôles respectifs vis-à-vis du public et recueillir et répondre aux attentes des citoyens dont la population vulnérable, la société civile et dans les régions.

De par ses prérogatives prévues par le Décret-loi cadre n° 2011-120 du 14 novembre 2011, relatif à la lutte contre la corruption, l’INLUCC est chargée de faciliter la communication entre les services et les parties concernées par la lutte contre la corruption et d’éveiller la conscience sociale à propos de la gravité de la corruption à travers des compagnes de sensibilisation, de colloques et de rencontres.

Dans ce cadre, le projet TRUST cherche à développer la capacité technique de l’instance dans l’exercice de son mandat à travers l’un accompagnement dans la mise en en place d’une stratégie de communication institutionnelle et un plan d’action avec des outils de travail et des formations en communication pour le département de communication de l’INLUCC.

Le projet recrute un expert en communication institutionnelle pour assurer cet accompagnement avec l’équipe du projet TRUST et l’IDDH au profit du personnel et des membres du conseil de l’instance.

Objectifs et résultats attendus:L’expert sera responsable de soutenir le développement de la communication institutionnelle de l’INLUCC à travers :

– l’accompagnement du processus d’élaboration de la stratégie de communication de l’INLUCC et de son plan d’action

-développer des outils institutionnels et un guide pratique de communication pour renforcer l’accès des citoyens à l‘instance y compris les groupes vulnérables et dans les régions.

-créer des canaux d’échange institutionnels avec les autres acteurs dont la société civile dans toutes les régions.

– le renforcement des compétences du personnel du service de communication en matière de communication institutionnelle.

Tâches et responsabilités de l’expert:-Appuyer l’analyse de la situation actuelle des capacités de l’instance, en matière de communication en particulier, l’accès des citoyens à l’instance.

-Appuyer la facilitation et la modération des ateliers relatifs à l’élaboration de la stratégie de communication et du plan d’action et documenter leur déroulement.

-Appuyer l’élaboration d’un guide pratique de communication institutionnelle en matière de lutte contre la corruption qui devra inclure la question spécifique de l´accessibilité de l´instance aux groupes vulnérables

-Appuyer la facilitation et la modération d’un atelier de restitution du manuel et documenter son déroulement

-Assurer des sessions de renforcement des capacités du management de l’INLUCC en matière de communication.

Livrables attendus:

  • Une note synthétique concernant la méthodologie adoptée et le calendrier proposé.
  • Un rapport de l’atelier de discussion de la stratégie de communication
  • Un rapport de l’atelier de restitution du manuel.
  • Un Guide pratique de communication institutionnelle en matière de lutte contre la corruption pour renforcer l’accès des citoyens à l‘instance y compris les groupes vulnérables et dans les régions.
  • Un rapport sur les sessions de formation du management de l’INLUCC en matière de communication
  • Un rapport final comportant le document de la stratégie de communication et du plan de communication validés.

Compétences liées à l’IDDH :

  • Démontre son intégrité par le respect des valeurs et de l’éthique de l’IDDH, surtout en matière de respect des droits de l’homme
  • Respecte les différences culturelles, de genre, religion, ethnicité, âge, statut socio-économique, orientation sexuelle, état de santé, handicap, opinion politique et nationalité.

Compétences liées aux instances publiques indépendantes:

  • Se conformer à l’obligation de réserve et aux règles de la confidentialité,
  • Tenir compte des exigences liées aux statuts des instances notamment leur indépendance
  • Tout document produit dans le cadre de cette mission reste la propriété de l’IDDH

Compétences liées au contrat :

  • Aptitude au dialogue et à la négociation ;
  • Capacité à travailler dans un environnement politique complexe ;
  • Capacité à travailler sous pression et de manière indépendante ;
  • Bonnes capacités d’analyse et de synthèse.
  • Excellente capacité en communication et en rédaction

Critères d'éligibilité

  • Education : au moins un mastère en communication ou en journalisme, en sciences politiques ou dans un domaine similaire.
  • Expérience : minimum 10 ans dans le domaine du journalisme et de la communication
  • Expérience spécifique dans la question de la communication auprès de groupes vulnérables
  • Connaissances informatiques : word, powerpoint, excel, recherche web, email, communication digitale
  • Trois expériences avérées dans le domaine de la formation et du média training
  • Trois expériences avérées en rédaction des guides et/ou manuels de procédures
  • Une expérience avec des instances indépendantes Langues requises : arabe et français

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 8 mars 2021


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo