Exprimer mon avis

Un expert formateur – CitESS_sbz Retour vers les opportunités



Échéance

25 Janvier 2022 Il y a 4 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

« CitESS_sbz » Appui à l’économie sociale et solidaire » lance un appel à candidature pour le  recrutement d’un expert formateur en création d’entreprise collective en économie sociale et  solidaire. 

Domaine : Développement économique local – économie sociale et solidaire.

Echéance : 25 Janvier 2022 

Lieu : Les gouvernorats de Sidi Bouzid et Kebelli. 

I- Cadre générale : 

CitESS_sbz « appui à l’économie sociale et solidaire » est une association tunisienne basé à Sidi Bouzid.  CitESS_sbz œuvre pour promouvoir une économie sociale et solidaire créatrice de développement  local et génératrice de l’emploi respectueux de la personne, de l’environnement et du territoire dans  lequel elle s’inscrit. 

Dans le cadre de son travail d’accompagnement à la création d’entreprise durables portant un impact  positif et porté par des jeunes, CitESS_sbz e collaboration avec ses partenaires techniques et financiers  le projet CROLET dans les deux gouvernorats de Sidi Bouzid et Kebelli 

Financé par le Ministère de l’Intérieur Italien, le projet CROLET est exécuté par un Consortium  coordonné par WeWorld-GVC. WW-GVC est une organisation italienne indépendante née en 2018 de  l’union entre l’ONG GVC (constituée à Bologne en 1971) et la fondation WeWorld (fondée à Milan en  1999), dans le but d’accroître l’impact des projets de coopération au développement et d’aide  humanitaire. Le projet CROLET vise à contribuer à réduire la migration irrégulière à travers des  processus de développement socio-économique local : – La création des opportunités d’emploi pour  les jeunes et la valorisation des ressources locales. – Le renforcement des capacités des autorités  locales à fournir des services aux citoyens, avec une attention particulière à la protection des mineurs 

Volet économique : 

– Analyse des avantages compétitifs et des potentielles opportunités d’emploi des 4 filières  économiques : dattes et produits maraichers notamment tomates et concombres pour Kebili,  huile d’olives et produits maraichers – notamment tomates et piment pour Sidi Bouzid.  

– Sessions de travail actif avec les acteurs agissant aux différentes étapes des filières identifiées  des producteurs aux transformateurs, des prestataires de services aux autorités locales – afin  de définir des stratégies de développement local. 

– Formations techniques en agroalimentaire et agriculture et formations en création  d’entreprise selon les directives de l’économie sociale et solidaire. 

– Création d’une agence de développement économique local dans chaque gouvernorat pour  qu’elles fonctionnent comme un mécanisme de coordination durable entre les différents  acteurs des filières.  

– Mise en place d’un fonds de garantie et d’un fonds de dotation. 

– Public cible : Ce volet prévoit deux parcours d’accompagnement : 

Formations techniques, commercialisation et économie d’eau et énergie, visant 100  candidats et conduites par ICU – Institut pour la Coopération Universitaire ; 

Formation en gestion d’entreprise et sensibilisation à l’économie sociale et solidaire,  visant 150 porteurs de projet et conduites par CIT’ESS ;

Volet protection : 

– Cours de formation sur les principes de la Protection de l’Enfance afin de renforcer des  capacités des autorités locales compétentes en synergie avec les recommandations du  Ministère des Affaires Sociales et de la Délégation Générale à la Protection de l’Enfance.  

– Cartographie détaillée des mineurs vulnérables réalisée, avec une attention spécifique aux  mineurs étrangers non accompagnés.  

– Mise en place de services spécifiques et ponctuels (couverture des frais scolaires ou médicaux,  formations professionnelles…) pour une centaine de cas particulièrement à risque identifiés à  travers la cartographie.  

– Groupes de discussion focalisés sur l’éducation parentale et facilités par des professionnels  pour les familles les plus vulnérables.  

– Renforcement des services aux citoyens des municipalités de Kebili et de Sidi Bouzid,  notamment en matière de communication et de gestion des conflits, de gestion de données  et d’utilisation de nouveaux logiciels.  

– Campagne de sensibilisation sur les risques de la migration irrégulière ciblant la population  locale, en utilisant les moyens de communication suivants : réseaux sociaux, radio,  conférences, partage de rapports et de bonnes pratiques avec acteurs locaux et  internationaux. 

II- Tâches du formateur (trice) : 

Le formateur (trice) aura à accomplir les tâches suivantes : 

1- Concevoir le programme et le contenu des modules de formation en création d’entreprise  collective à impact positif détaillé pour chaque journée. 

2- Animer quatre sessions de formation de 6 jours pour des groupes de 20 porteur.se.s de projet  en se basant sur une méthodologie fondée sur une démarche participative. 3- Produire des outils pédagogiques adaptés au groupe cible. 

4- Produire un rapport sur le déroulement de la formation. Le rapport doit contenir un résumé  du déroulement des séances et des discussions avec l’évaluation des connaissances acquises  par les participantes et les outils utilisés. 

5- Inclure un outil d’évaluation de la formation avant et après la formation. 6- Travailler en collaboration avec l’équipe de projet. 

III- Les livrables : 

– Programme et contenu de la formation 

– Fiches d’évaluation 

– Rapport des ateliers/ séances 

– Supports de travail 

– Outils pédagogiques 

IV- Conditions de travail : 

– Lieu de travail : Gouvernorats de Sidi Bouzid et Kebeli. 

– Type de contrat : Prestation de service. 

– Durée de contrat : le formateur (trice) / collectif de formateurs(trices) sera contracté pour une  durée totale de 24 jours. 

– Date de démarrage de la formation : 15 Février 2022

V- Critères d’éligibilité : 

– Diplôme universitaire (bac+4) en sciences économique / création d’entreprise ou tout autre  domaine proche. 

– Expérience avérée en ingénierie et conduite de formation en création d’entreprise. – Expérience préalables dans des processus de développement local inclusif. – Connaissance particulière en économie sociale et solidaire. 

– Maitrise de l’écosystème de création d’entreprise en Tunisie. 

– Connaissance et expérience préalable dans l’accompagnement d’entreprise agricole  particulièrement dans les chaine de valeurs d’Olive/Huile d’olive, production maraichère et  des dattes. 

– Qualité rédactionnelle et capacité de synthèse. 

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 18 janvier 2022


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo