Exprimer mon avis

Un.e Expert.e au Maroc et de deux Formateurs.ices un.e au Maroc et un.e en Tunisie -AJC Retour vers les opportunités


Association Joussour de Citoyenneté

Lance   Appel à consultants

Échéance

17 Mai 2024 Il y a 1 month

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie et 1 autre(s) régions

Formation des OSC, mouvements féministes et centres d’écoute et d’hébergement des Femmes Victimes de Violence et l’élaboration d’un guide pratique 

Un.e Expert.e au Maroc et de deux Formateurs.ices un.e au Maroc et un.e en Tunisie 

  1. Présentation du projet

Le projet « SaMMa – la voix/e de l’égalité » vise à promouvoir la culture de l’égalité et à lutter contre les violences basées sur le genre, en Algérie, au Maroc et en Tunisie, en agissant à la fois en soutien aux associations locales pour la prévention des violences et la protection et prise en charge des victimes, et en collaboration avec les médias pour influer sur les stéréotypes de genre qui favorisent les inégalités et les violences. Porté par une coalition de 5 organisations de la société civile, le projet appui des associations féministes jeunes, pour la plupart récemment créées et des médias alternatifs et indépendants, qui ciblent prioritairement les jeunesses des 3 pays, avec des approches innovantes alliant communication digitale et travail de terrain. Enfin, SaMMa s’appuie sur l’expertise des organisations partenaires qui travaillent en collaboration et dialogue avec les autorités nationales et locales pour favoriser un changement du cadre légal, des pratiques et des mentalités. 

  1. La mission
  2. Portée de la mission

Objectif général 

Renforcer les capacités des associations et mouvements féministes et des centres d’écoute des femmes victimes de violence dans le domaine du suivi des VBG. 

Objectifs spécifiques 

  • Renforcer les compétences des OSCs, mouvements féministes et des centres d’écoute et d’hébergement des femmes victimes de violence en matière de techniques et pratiques de plaidoyer pour lutter efficacement contre les VBG.
  • Mettre à disposition des OSCs, mouvements féministes et des centres d’écoute et d’hébergement des femmes victimes de violence, des médias et journalistes un guide de formation pratique.

Résultats attendus 

  • 60 représentants d’au moins 30 OSC et de centres d’écoute formés aux techniques de monitoring des VBG (soit 20 par atelier de formation par pays);
  • 3 ateliers sont organisés un au Maroc et deux en Tunisie (1 atelier pour des participants tunisiens et 1 atelier pour des participants algériens);
  • 1 guide élaboré. 

Public cible 

  • Les OSC et mouvements féministes en Algérie, au Maroc et en Tunisie
  • ● Les centres d’écoute et d’hébergement des femmes victimes de violence en Algérie, au Maroc et en Tunisie. 

Durée de la mission 

La mission s’étalera sur une durée totale de 6 mois, incluant le développement du curriculum de formation, la réalisation des ateliers de formation au Maroc et en Tunisie, le mentorat et la réalisation du guide, à compter de la date de signature du contrat. 

  1. Déroulée de la mission

Dans le but d’harmoniser les méthodes de recensement des cas de violences faites aux femmes et aux filles par les OSCs, et de fournir des statistiques fiables pour soutenir les actions de plaidoyer, 3 ateliers de formation destinés aux associations, mouvements féministes et centres d’écoute et d’hébergement seront organisés , et un guide sera élaboré. Pour ce faire, une équipe d’expert.e.s sera recrutée, constituée d’un.e expert.e principal.e et de deux formateur.trice.s, un.e au Maroc et un.e en Tunisie. 

La mission se divise en deux parties distinctes : 

  • La première partie consiste à développer un curriculum de formation pour les trois pays, en s’appuyant sur des méthodologies et outils déjà développés par les organisations féministes, comme le travail de définition d’indicateurs réalisé par l’ATFD en Tunisie, et les activités de renforcement prévues dans le cadre du programme Ajyal égalité et de l’appui technique de l’Union Européenne, et à organiser trois ateliers de formation, un au Maroc et deux en Tunisie, à destination des OSCs, des mouvements féministes, et des centres d’écoute et d’hébergement des femmes victimes de violence (FVV).Le formateur ou la formatrice recruté(e) au Maroc sera responsable de l’atelier au Maroc, en collaboration avec la Coalition ISRAR pour l’Égalité et l’Empowerment, membre du consortium du projet SAMMA. Quant au formateur ou à la formatrice recruté(e) en Tunisie, il ou elle aura en charge les deux ateliers en Tunisie. Le premier atelier, destiné aux OSC, mouvements féministes et centres d’écoute et d’hébergement des FVV basés en Algérie, sera réalisé en collaboration avec l’Association Joussour de Citoyenneté (AJC) et l’Association Femmes en Communication (FEC). Le deuxième atelier, destiné aux OSC, mouvements féministes et centres d’écoute et d’hébergement des FVV basés en Tunisie, se fera également en collaboration avec l’AJC. 

La formation sera structurée en deux volets essentiels : 

  1. Le premier volet portera sur les connaissances théoriques des participant·e·s sur les violences basées sur le genre (VBG) : concepts clés, facteurs, formes et types de violence (physique, psychologique, économique, etc.), le cadre légal national et les engagements internationaux pris par les trois pays. 
  2. Le second volet se focalisera sur l’analyse des pratiques et les techniques de monitoring des VBG à travers des exercices pratiques. 

À la suite de ces formations, les formateurs.ices fourniront un mentorat aux participant.e.s pour utiliser les outils de suivi et produire des rapports de monitoring des VBG suivant une méthodologie unifiée, au niveau local et régional. Ces données serviront à alimenter le plaidoyer des associations, mouvements féministes et des centres d’écoute et d’hébergement des FVV dans le cadre et au-delà du projet et pourront également être utilisées et diffusées par les médias, les créateurs de contenus, et les journalistes. 

  • La seconde partie de la mission consistera en l’élaboration d’un guide de Référence par l’expert principal. Ce guide sera à destination des OSC, centres d’écoute, d’hébergement et de prise en charge des survivantes de violences basé sur les spécificités de chaque pays à savoir : l’ Algérie, le Maroc et la Tunisie. à destination des OSCs sur la base du programme de formation et diffusé auprès de l’ensemble des acteurs concernés. Le guide de référence élaboré vise à soutenir les OSCs et les centres d’écoute engagés dans la prise en charge des VBGs. Son objectif est d’assurer une uniformité des pratiques tout en tenant compte des spécificités de chaque pays, capitalisant ainsi sur les meilleures pratiques et les leçons apprises pour maximiser l’impact des interventions. Il servira également d’outil de formation et de développement pour le personnel et les bénévoles impliqués, offrant ainsi un cadre solide pour améliorer la qualité des services offerts aux victimes de violence. Il sera divisé en trois parties distinctes, chacune adaptée aux besoins et aux contextes spécifiques de chaque pays. Le guide devra inclure:
  1. Concepts Clés et Techniques, fournira une base théorique et pratique sur la prise en charge des VBGs, mettant l’accent sur les concepts clés, les approches recommandées et les techniques efficaces.
  2. Méthodes de Prise en Charge, détaillera les méthodes spécifiques de prise en charge des victimes, en fournissant des lignes directrices étape par étape pour l’évaluation, l’intervention et le suivi des cas.
  3. Adaptation Contextuelle, présentera les spécificités contextuelles de chaque pays, y compris les ressources disponibles, les politiques nationales, les obstacles potentiels et les bonnes pratiques locales.

L’expert.e et les formateur.ice.s travailleront en collaboration et en concertation avec les membres du consortium tout au long de la mission. 

Les principales étapes de la mission sont donc : 

  • Développement du curriculum de formation pour les 3 pays en s’appuyant sur l’étude comparative réalisée dans le cadre du projet ainsi que les autres études et outils déjà développés par les organisations féministes. 
  • Formation: 1ere partie: concept clés et connaissances théoriques: facteurs, formes et types de violences, deuxième partie se focalise sur l’analyse des pratiques et les techniques de monitoring des VBG dans les pays concernés 
  • Mentorat: Mentorat de la part des formateurs pour utiliser les outils de suivi et produire des rapports de monitoring des VBGs suivant une méthodologie unifiée au niveau local/ régional. 
  • Production d’un guide: sur la base du programme de formation et diffusé auprès des acteurs concernés. 
  1. Produits et livrables attendus
  2. Produits 

1 Curriculum de formation: 

– Contexte et présentation; 

– Méthodologie de formation incluant les deux parties de formation sus-évoquées; 

– Méthodologie de mentorat: incluant le planning, le suivi et le rapport de mentorat; 

– Méthodologie de l’élaboration de guide; 

– Références. 

3 formations à destination d’un total de 60 participants 

1 Guide: Guide de référence de prise en charge des survivantes et de capitalisation.

2. Livrables 

Formation: 

– Évaluation des connaissances des participants pré et post formation; 

Rapport de formation; 

– Présentation PPT de la formation incluant: 

  • Concepts clés: facteurs, formes et types de violence (physique, psychologique, économique, etc.); 
  • Le cadre légal national et les engagements internationaux pris par les 3 pays;
  •  Analyse des pratiques et des techniques de monitoring des VBG.

Mentorat: 

– Outil de planning du mentorat; 

– Outil de suivi du mentorat; 

– Rapport final du mentorat. 

Guide: 

– Langue : Français 

– Un résumé du guide en arabe 

– 30 pages au maximum 

  1. Profil et tâches de l’équipe de consultants

Seront recruté.e.s pour la réalisation de cette mission un expert.e principal.e et deux formateurs.trices pour la première formation au Maroc et deux formations en Tunisie pour les participants algériens et tunisiens. 

L’expert.e et les formateurs.trices doivent avoir les compétences et qualifications suivantes : 

  • Formation universitaire supérieure (minimum Bac+5) en sciences humaines et sociales, sciences économiques, sciences politiques, ou équivalent ; 
  • Expérience d’au moins 5 ans dans le domaine de genre, lutte contre les VBG et de renforcement des OSC, et les mécanismes de prise en charge des FVV; 
  • Pour les formateurs.ices : Expérience dans la conduite de formation et l’animation d’ateliers de formation, réflexion et sensibilisation avec les acteurs/trices, ainsi que la production de curriculum de la formation ;
  • Pour l’expert.e : Expérience dans l’élaboration des guides. 
  • Une connaissance approfondie des contextes socioculturels des pays cibles (Algérie, Maroc, Tunisie); 
  • Excellentes aptitudes de gestion et capacités de travailler avec des équipes pluridisciplinaires et multiculturelles, y compris à distance; 
  • Maîtrise des outils et des approches de recherche-action, de mentorat, de suivi et évaluation …etc. 

Spécifiquement, l’expert.e principal.e aura pour mission: 

  • Développer en coordination avec les membres du consortium du projet le curriculum de formation; 
  • Coordonner avec les formateurs et les partenaires locaux pour adapter le contenu aux différents contextes; 
  • Développer un plan d’action et un outil de suivi des sessions de mentorat;
  • Suivre le planning des sessions de mentorat qui seront organisées à l’issu des formations par les formateur.rice.s sélectionné.e.s; 
  • Développer le guide de référence à la fin de l’activité. 

Les formateurs.trices auront pour mission: 

  • Collaborer avec l’expert.e principal.e et suivre la méthodologie de formation développée dans le curriculum; 
  • Animer les formations au Maroc et en Tunisie; 
  • Evaluer les compétences des participants avant et après la formation;
  • ● Développer un rapport de formation; 
  • Planifier les sessions de mentorat; 
  • Mener les sessions de mentorat et mettre à jour l’outil de suivi de mentorat; 
  • Développer un rapport de mentorat à la fin des sessions; 
  • Collaborer avec l’expert principal pour la réalisation du guide. 
  1. Calendrier indicatif
Diffusion des TDR 07 mai 2024 Date limite de réception des candidatures 17 mai 2024
Sélection de l’expert.e et des formateurs.ices 30 mai 2024
Réunion de cadrage 03 juin 2024
Développement du curriculum de la formation du 03 juin au 20 juin 2024
Organisation de l’atelier au Maroc entre le 20 juin et le 15 juillet 2024 

Organisation du premier atelier en Tunisie entre le 20 juin et le 15 juillet 2024

Organisation du deuxième atelier en Tunisie entre le 20 juin et le 30 juillet 2024
Rapports des formations 15 juillet 2024

 

Partage du mentorat juin -juillet-août 2024
Rapport du mentorat 30 août 2024
Elaboration du guide juin- août 2024
Soumission de la version provisoire du guide 30 août 2024
Soumission de la version final du guide 15 septembre 2024

 

  • Il est à noter que le calendrier ci-dessus est indicatif et pourra éventuellement être ajusté par l’équipe du projet. 
  1. Répartition des paiements

50% à la signature du contrat 

50% après validation des livrables 

  • Le contrat de l’expert.e et du.de la formateur.ice au Maroc sera signé 

avec la Coalition ISRAR pour l’Egalité et l’Empowement. 

  • Le contrat de.de la formateur.ice en tunisie (pour les deux sessions à 

destination des acteurs tunisiens et algériens )sera signé avec 

l’Association Jossour de Citoyenneté. 

  1. Budget de la mission
  • Honoraires de l’expert.e principal.e : 2400€
  • Honoraires du/de la formateur.ice au Maroc : 2000€
  • Honoraires du/de la formateur.ice en Tunisie (pour les deux sessions): 4000€
  1. Processus de sélection et évaluation des offres

Les consultant.e.s seront sélectionné.e.s par les cinq partenaires selon un processus compétitif et transparent. Ils/elles devront proposer une méthodologie qualitative et harmonisée pour l’étude afin de permettre des éléments de comparaison. 

  • Veuillez noter que :

Une attention particulière sera accordée aux candidatures en binôme ou en trinôme; 

  • L’ expert.e principal.e devra être basé.e au Maroc;
  • L’expert.e chargé.e de l’élaboration du curriculum de formation et du guide pourra également postuler pour assurer la formation au Maroc.

 

 

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 6 May 2024


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo