Exprimer mon avis

Un Expert Artistique pour la conception d’un programme d’art-thérapie au profit des détenu-e-s dans les milieux carcéraux-LTDH Retour vers les opportunités


La Ligue Tunisienne des droits de l’Homme

Lance   Appel à candidatures

Échéance

30 Août 2020 Il y a 2 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Cet appel à services fait partie du projet :

« SALAM prévenir l’extrémisme violent en Tunisie : une approche basée sur les droits humains et la consolidation de la paix », financé par l’Instrument de la Stabilité (IdS) sous le Partenariat pour la consolidation de la paix de l’Union Européenne à travers l’appel à projets EuropeAid/154272/DD/ACT/TN

LIGNES DIRECTRICES POUR LES DEMANDEURS DE L’APPEL A SERVICES

Date limite de soumission : 25 Aout 2020 

Avant 23:59 (heure locale de la Tunisie)

 

Contexte  

 

L’extrémisme violent est un affront aux valeurs de la société civile engagée dans le maintien d’une paix positive et dans la promotion d’une vraie démocratie, de la sécurité humaine, du développement durable, de la justice sociale et de la protection des droits humains. 

Du 28 au 30 janvier  2018, la conférence de Barcelone « Vers un nouveau paradigme : Prévenir l’Extrémisme Violent » a accueilli 322 personnes représentant, 172 institutions de la société civile de 22 pays de la région euro-méditerranéenne qui ont été impliquées dans un processus participatif pour la formulation de «la Déclaration de Barcelone : Plan d’Action de la société civile euro-méditerranéenne pour prévenir toutes les formes d’extrémisme violent » et le lancement d’une plateforme régionale appelée « Observatoire pour la Prévention de l’Extrémisme Violent (OPEV) ».

En 22 février à Tunis 2018, plus de 60 organisations de la société civile tunisienne, des représentants des Nations Unies et Wim Kok, ancien premier ministre des Pays-Bas et ancien président du Club de Madrid ont participé au séminaire « Renforcer la résilience et les discours alternatifs: vers un nouveau plan d’action tunisien pour la prévention des extrémismes violents ». Ce séminaire a présenté différentes stratégies internationales pour la prévention de l’extrémisme violent, les principaux résultats de la conférence de Barcelone et discuté des priorités entre les organisations de la société civile qui ont souligné l’importance de la mise en réseau et la collecte d’actions prioritaires en Tunisie.

 

Présentation projet SALAM

 

Le projet « SALAM » vise la promotion des valeurs démocratiques de la paix et de la dignité humaine en Tunisie à travers le renforcement des compétences des acteurs non-étatiques en matière de Prévention de l’Extrémisme Violent (PEV). Pour aborder d’une façon multidisciplinaire un phénomène aussi complexe, « SALAM » est conçu par les partenaires suivants : deux organisations internationales spécialisées dans la construction de la paix et la PEV (NOVA et GVC); deux organisations qui détiennent le Prix Nobel de la Paix, clés dans la défense des DH et de la cohésion sociale en Tunisie (LTDH et UGTT); une association féministe agissant pour la défense des droits des femmes et l’égalité de genre en Tunisie (ATFD) et une association spécialisée dans la lutte contre la radicalisation des jeunes en Tunisie (FSA). Les partenaires de cette initiative ont piloté la rédaction du Plan d’Action de la société civile Euro-méditerranéenne pour la PVE, lancé l’Observatoire pour la Prévention de l’Extrémisme Violent en Tunisie (OPEV en Tunisie).

 

 

Objectif de la mission

 

La mission a pour objectif  la conception d’un programme d’art thérapie dans le milieu carcérale.

 

Description de la mission 

 

La mission consiste à : 

  • Réaliser un programme  de développement, d’épanouissement et d’accomplissement pour les détenu-e-s dans une thérapie basée sur l’art et la psychologie 
  • Engager les bénéficiaires dans  un processus qui repose sur l’expression artistique et la création d’images à des fins thérapeutiques 
  • Faire rassortir un programme en se basant sur les résultats et les besoins identifiés dans le cadre du projet « SALAM »
  • Participer aux différentes réunions du comité chargé de suivi du projet (coordinatrice du projet, expert-e-s liés au même Axe d’intervention, les membres du comité directeur chargé de Suivi du projet …)

 

 

Livrable 

 

  • Un programme  d’art thérapie en français et en arabe  
  • Un manuel de formation 
  • Un résumé exécutif en français et en arabe 

 

 

Profil recherché du/de la consultant(e) 

 

Un(e) consultant(e) pourra soumettre pour cette offre. Nous recherchons les qualités suivantes dans la personne responsable de cette mission :

  • Diplôme en sciences sociales et/ou humaines / domaine artistique.
  • Expérience conséquente dans  la conception de l’art-thérapie.
  • Une bonne expérience dans le domaine de l’élaboration des programmes d’art-thérapie, des programmes d’accompagnement et des programmes fondés sur l’art et la psychologie, en particulier sur l’extrémisme violent, les mécanismes de la prévention et les personnes vulnérables. 
  • Une bonne connaissance des droits humains et des droits des femmes.

 

 

Conditions de travail et durée 

 

  • Le périmètre de la conception et la méthodologie seront discutés et convenus avec la LTDH dès le commencement de la collaboration. 
  • Le(la) consultant(e) s’engage à soumettre les livrables indiquées ici-haut à LTDH sous support numérique en langue française et arabe 
  • Cette consultation commencera à la signature du contrat et sera finalisée le 30 Novembre 2020 au plus tard.
  • La mission est estimée à 03 mois de travail.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 11 août 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo