Exprimer mon avis

Un (e) consultant (e)-SNJT Retour vers les opportunités



Échéance

17 Mai 2021 Il y a 4 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis
Domaines concernées par cette opportunité: Association des professionnels

Introduction sur le SNJT:

Le Syndicat National des journalistes Tunisiens a été fondé le 13 janvier 2008. Cependant, le travail collectif des journalistes tunisiens remonte aux années 1960, lorsque, en 1962, ils ont établi leur première structure, l’Association tunisienne du journalisme, qui est devenue en 1969 l’Association tunisienne des journalistes.

L’Union nationale des journalistes tunisiens est une organisation syndicale indépendante, démocratique et professionnelle qui lutte pour les droits matériels et moraux des journalistes et pour la liberté d’opinion et d’expression.
Chaque participant à l’Union nationale des journalistes tunisiens s’engage à respecter les lois du pays, les valeurs de la République, la liberté, la justice et la démocratie, l’égalité des sexes, la non-discrimination et les causes justes

Le contexte de la mission :

Dans le cadre de son projet intitulé « Promoting Freedom of Expression and Information in Tunisia » et en partenariat avec l’organisation Hivos, la SNJT vise à soutenir les efforts en cours pour améliorer le cadre juridique de la liberté d’expression à travers le renforcement des capacités des journalistes et des acteurs du domaine médiatique afin d’exercer efficacement leur droit à la liberté d’expression et l’accès à l’information. 

 

Ce projet consiste à promouvoir une approche participative et l’élaboration d’un pal (ou stratégie) de mise en œuvre d’un cadre juridique solide et cohérent pour la protection de la liberté d’expression, la promotion, la compréhension et le soutien du publique au droit à la liberté d’expression et à l’accès à l’information. Le projet vise à accroître la capacité des journalistes d’exercer leur droit à la liberté d’expression dans un cadre juridique qui soit en conformité avec les normes internationales 

Pour renforcer le processus démocratique en Tunisie, la liberté de la presse en constitue un droit primordial. Quelques mois après la révolution de 17 décembre 2010 -14 janvier 2011, la Tunisie a adopté un nouveau cadre juridique relatif à la liberté d’expression et d’information qui a rompu avec les anciennes lois adoptées durant le régime despotique.

En effet, le DL 115 relatif à la liberté de la presse et le DL 116 relatif à la liberté de communication audiovisuelle ont été considérés par plusieurs acteurs dans le domaine médiatique comme des textes protecteurs de la liberté d’expression dans la mesure où ils ont garanti le droit d’accès à l’information, la protection de l’intégrité physique des journalistes, l’interdiction de la censure, la protection des sources du journalistes…etc.

Cependant, l’application de cette nouvelle législation durant les 10 années de transition démocratique a démontré qu’il existe encore une insuffisance législative qui nécessite d’être comblée à travers l’adoption de nouvelles lois pour mettre fin à l’application du code pénal et le code des télécommunications sur les crimes de presse et également à l’impunité concernant les violations faites à l’encontre des journalistes…etc.

C’est dans cette perspective que la SNJT envisage d’organiser 4 formations pour les journalistes sur le cadre juridique national relatif à la liberté d’expression et d’information en présentant les acquis juridiques d’un côté, et les obstacles qui méritent d’être démantelés de l’autre côté, en concluant à des recommandations pour améliorer le cadre juridique national. 

Au vu de tout ce qui précède, la SNJT sollicite, à travers cet appel à candidature, les services d’un(e) consultant(e) pour la mise en œuvre de 4 formations au profit des journalistes tunisiens. 

Tâches assignées au/à la consultant/e

Durant sa mission le(a) Consultant(e) est appelé(e) à : 

    • Préparer un support de formation,
    • Animer 4 formations pour un jour et demi chacune,
  • Élaborer un pré-post test,
  • Élaborer un rapport de formation.

Durée de la mission 

La mission s’étale sur une période de 3 mois, soit de mai 2021 au juillet 2021.  

Le/La Consultant(e) disposera de 8 jours répartis comme suit : 

  • (2) deux jours pour préparer le contenu des formations, 
  • (8) huit jours pour animer les 4 formations,
  • (1) un jour pour l’élaboration du rapport final de la formation.

Livrables finaux et délais à respecter :

Le/La consultant(e) est tenu(e) de livrer : 

  • Le support de la formation et ce une semaine après la fin de la quatrième formation,
  • Le pré-post test au moins 3 jours avant le début de chaque formation,
  • Le rapport final des formations et ce au plus tard une semaine après la dernière formation.

Critères d'éligibilité

  • Être titulaire d’un Diplôme universitaire en droit.
  • - Avoir une connaissance approfondie en matière de la liberté d’expression et de l’information en Tunisie,
  • Avoir une connaissance approfondie en matière des standards internationaux relatif à la liberté d’expression,
  • - Avoir des publications scientifiques en matière de la liberté d’expression et de la presse.
  • Engagement aux valeurs des droits humains et aux valeurs démocratiques.
  • - Capacité à respecter les délais impartis.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 12 mai 2021


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo