Exprimer mon avis

Un.e Consultant.e national.e en plaidoyer – Sehaty Retour vers les opportunités



Échéance

23 Mai 2021 Il y a 1 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Date de début : Mai 2021 

Date de fin : Septembre 2021

Lieu: Les 4 pôles du projet (Tunis, Nord-Ouest, Centre Ouest, Sud)

Langues: Arabe et français 

Nombre de jours : 27 jours

 

Contexte Général :

Le projet « SEHATY » s’inscrit dans le cadre d’un programme plus large d’appui au secteur de la santé « Essaha Aziza » mené par le Ministère de la Santé Tunisien et soutenu par l’Union Européenne. Sehaty est développé par Médecins du monde Belgique et ses partenaires COSPE, Mourakiboun, et CIDEAL et mis en œuvre au niveau de 13 gouvernorats couverts par le programme d’appui au secteur de la santé à savoir Tunis Sud, Ben Arous, Ariana, Manouba, Jendouba, Kef, Siliana, Gafsa, Kasserine, Sidibouzid, Médenine, Gabès et Kébili.

Les activités du projet « Sehaty » sont mises en œuvre au niveau de 15 circonscriptions sanitaires identifiées dans les 13 zones ciblées par le programme « Essaha Aziza » répartis sur 4 pôles.

L’objectif général du projet est l’amélioration de la santé de la population des zones ciblées, notamment celle des groupes les plus vulnérables, à travers un meilleur accès aux services de santé de première ligne de qualité et une meilleure connaissance des droits et responsabilités par les communautés.

Le projet s’organise autour de deux objectifs spécifiques à savoir :

  • OS1 : la promotion du dialogue au niveau local entre la société civile, les élu.e.s et les autres acteurs publics et privés du secteur de la santé, pour une meilleure gouvernance du système de santé .
  • OS2 : le renforcement la structuration et les capacités des organisations de la société civile des zones ciblées pour une intervention locale plus efficace axée sur la santé.

Le premier objectif vise le renforcement de la gouvernance locale dans le secteur de la santé par la promotion du dialogue et de la concertation entre les acteurs locaux. L’action se propose d’appuyer des institutions existantes et de cibler les conseils locaux de santé et les équipes de circonscriptions sanitaires afin de renforcer leurs compétences et appuyer l’élaboration et la mise en place de feuille de route dans le secteur de la santé à travers l’organisation d’ateliers de dialogue qui regroupent les différents acteurs.

Le deuxième objectif vise le renforcement des capacités et la structuration des OSC du domaine de la santé des domaines complémentaires (environnement, genre, droits humains) des zones ciblées par le projet à travers le financement de projet, la consolidation des compétences organisationnelles et opérationnelles des OSC.

Parallèlement, des activités de structuration de la société civile ont été initiées autour de la création d’une plateforme en ligne. 

Sehaty est un projet innovant et de changement social/sociétal qui intègre plusieurs approches méthodologiques : une approche à base communautaire, une approche participative, une approche de promotion de la santé, une approche droits humains et une approche genre. 

L’approche de promotion de la santé (Charte d’Ottawa) a pour but de donner aux individus davantage de maîtrise de leur propre santé et davantage de moyens de l’améliorer. 

Par ailleurs, la constitution tunisienne stipule dans son article 38 que « Tout être humain a droit à la santé. L’État garantit la prévention et les soins de santé à tout citoyen et assure les moyens nécessaires à la sécurité et à la qualité des services de santé. L’État garantit la gratuité des soins pour les personnes sans soutien ou ne disposant pas de ressources suffisantes. Il garantit le droit à une couverture sociale conformément à ce qui est prévu par la loi».

Un dialogue sociétal a été lancé en 2012 par le ministère de la Santé tunisien avec l’appui de l’organisation mondiale de la Santé a opté dans sa vision 2030 pour des choix stratégiques parmi lesquels nous pouvons citer: «Avoir le citoyen comme acteur et partenaire pour la Santé” et «Faire de la santé familiale et d”e proximité le pivot du système de santé».

La Tunisie a également entamé depuis 2018 un processus de décentralisation avec le vote de la Loi organique n° 2018-29 du 9 mai 2018, relative au code des collectivités locales qui met le citoyen au cœur des politiques de développement local notamment dans son article 29 qui stipule que « Les programmes de développement et d’aménagement du territoire sont obligatoirement élaborés en observant les procédés de la démocratie participative. »

Le plaidoyer est l’activité consistant à influencer, à l’aide de leviers multiples, les lieux de pouvoir et de décision en vue d’obtenir des changements durables de politiques ou pratiques ayant un impact direct sur la santé des populations ciblées par les missions de Médecins du Monde. 

A cet égard, et se basant d’une part sur « l’étude sur les dynamiques locales et de la prise de décision au niveau local dans le secteur de la santé », sur le code des collectivités locales, la constitution tunisienne et sur la charte d’Ottawa et d’autre part sur les résultats des ateliers de dialogue pour l’identification de problèmes et l’élaboration de feuilles de routes mais également sur les différentes évaluations et recommandations faites durant le projet (Evaluation intermédiaire, évaluation ROM, etc.), Sehaty prévoit le recrutement d’un.e consultant.e national pour l’accompagnement du consortium dans l’élaboration d’une stratégie de plaidoyer et le renforcement des capacités des OSC dans le domaine du plaidoyer.  

Objectif général de la mission

Le/la consultant.e devra dans un premier temps accompagner le consortium Sehaty dans la définition de la stratégie, des cibles et de la méthodologie du plaidoyer du projet et accompagner dans un deuxième temps la phase de l’opérationnalisation.

Objectifs spécifiques de la mission :

Le/la consultant.e aura la charge de :

  • Préparer et faciliter deux ateliers de réflexion sur la stratégie, les cibles et la méthodologie du plaidoyer SEHATY.
  • Accompagner le consortium Sehaty dans l’opérationnalisation de la stratégie de plaidoyer décidée.
  • Collaborer avec l’équipe de consultant.e.s dans la préparation de la méthodologie de formation et d’accompagnement des OSC dans le plaidoyer. Cette méthodologie doit être accessible à tou.te.s les membres de la société civile et doit faciliter la préparation par ces dernier.e.s de stratégies effectives de plaidoyer dans le domaine de la santé de 1ère ligne).
  • Encadrer une équipe de deux consultant.e.s dans la préparation et la mise en œuvre de formations de plaidoyer aux OSC et dans l’accompagnement de celles-ci dans la préparation et la mise en œuvre de leurs projets de plaidoyer.
  •  Co-faciliter 2 fora nationaux d’échanges sur le plaidoyer relatif à la santé en Tunisie.

 

Cette mission s’organise alors en trois phases :

La première phase: la préparation et la facilitation des ateliers qui permettront de réunir le consortium Sehaty avec différentes parties prenantes et expert.es dans le but de réfléchir sur le plaidoyer et la santé publique en Tunisie, d’identifier les besoins et les axes/thématiques stratégiques au niveau des régions ciblées par le projet (les quatre pôles), sur la base des résultats des dialogues multi-acteurs mise en place dans le cadre du projet durant les mois de février et mars de cette année, et de construire une vision partagée. 

La deuxième phase : l’encadrement de l’équipe de consultant.e.s dans les la préparation et la facilitation de formations en plaidoyer s’articulant autour des thématiques suivantes :

  • Définition du plaidoyer et de son rôle 
  • Présentation d’une méthodologie effective de plaidoyer
  • La mise en pratique des différentes étapes de plaidoyer 
  • Accompagnement des participants dans l’élaboration de stratégies de plaidoyer se basant sur les problèmes identifiés dans les régions ciblées dans les feuilles
  • Présentation d’exemples de campagnes de plaidoyer nationales ou locales dans le secteur de la santé

La troisième phase : le suivi et l’échange d’expériences à travers l’encadrement de l’équipe de consultant.e.s dans l’accompagnement des OSC d’une part et la facilitation de foras nationaux d’échange autour de projets de plaidoyer relatifs à la santé, d’autre part. 

Les foras seront organisés comme suit : 

  • Un forum national d’échange des différentes stratégies locales de plaidoyer entre les OSC des différentes circonscriptions sanitaires 
  • Un forum national d’échange sur les projets nationaux de plaidoyer entrepris dans le cadre de Sehaty

 

Livrables :

  • Facilitation de deux ateliers de réflexion et une formation d’un jour sur le plaidoyer pour l’équipe du projet (2 jours de préparation + 3 jours de facilitation)
  • Élaboration d’un rapport des ateliers et d’une présentation power point (2 jours)
  • Élaboration de la méthodologie de formation et d’accompagnement des OSC dans le plaidoyer incluant une identification des besoins en plaidoyer au niveau des pôles régionaux du projet. (2 jours)
  • Élaboration du contenu de la formation (en collaboration avec l’équipe de consultant.e.s) (4 jours)
  • Révision des stratégies de projets de plaidoyer élaborés par les OSC (2 jours)
  • Rapport de supervision de la mise en œuvre de l’activité par l’équipe des consultant.e.s (2 jours) 
  • Facilitation des 2 fora d’échange d’expérience inter OSC (mois d’août) (2 jours)
  • Élaboration d’un guide en plaidoyer dans le domaine de la santé (6 jours)
  • Rapport synthétique de fin de mission (2 jours)

Il est à noter que des réunions de coordination avec l’équipe Sehaty et l’experte du siège de Médecins du Monde Belgique seront nécessaires.

Critères de sélection

 

 

Critères d'éligibilité

  • Être titulaire d’un diplôme niveau Master ou équivalent dans un domaine de formation pertinent, par exemple : sciences humaines et/politique, santé, etc.)
  • Disposer de connaissances très approfondies sur les questions relatives au plaidoyer
  • Disposer d’une expérience avisée en tant que formateur/trice, facilitateur/trice
  • Disposer d’une expérience dans la mise en œuvre de projets de plaidoyer
  • Être arabophone et francophone
  • Excellentes capacités rédactionnelles en français
  • Maîtrise de l’intégration de l’approche genre et de l’approche droits humains
  • Il est souhaitable de disposer d’une expérience dans le plaidoyer dans le secteur de la santé et d’une connaissance des enjeux de santé publique et de gouvernance décentralisée en santé.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

f135a30701e319b299d35f0a7228638d

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 5 mai 2021


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo