Exprimer mon avis

ADLI- Un.e consultant.e dveloppeur.se/boite de développement Retour vers les opportunités


Association Tunisienne de Défense des Libertés Individuelles

Lance   Appel à candidatures, Appel à consultants

Échéance

31 Août 2022 Dans 3 semaines

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

Cadre général

L’Association tunisienne de défense des libertés individuelles (ADLI) est une association but non lucratif de droit tunisien qui a été crée après le 14 janvier 2011. L’initiative de sa création a t guide par une volonté de mettre l’accent sur les libertés individuelles qui sont étroitement lies l’individu et qui demeurent relativement ignores voire marginalises par rapport aux libertés collectives et publiques. Ainsi, la mission principale de l’ADLI est d’assurer les libertés civiles des individus en utilisant la réflexion et une approche scientifique. Pour ce faire, l’ADLI mène des études sur plusieurs sujets choisis, tels que les libertés sexuelles, les libertés religieuses et les libertés académiques, etc.., et ce, avec la collaboration de nombreux spécialistes dans de multiples domaines.

L’ADLI agit également sur le terrain, en vue de promouvoir les libertés individuelles et ce, travers des partenariats avec plusieurs autres organisations de la société civile, ou dans le cadre de collectifs et coalitions associatives qui défendent les libertés individuelles des personnes, tel que le collectif civil pour les libertés individuelles et l’observatoire pour le droit la différence, etc…

Dans le cadre de son projet droits constitutionnels, l’association ADLI, veille démocratiser les informations relatives la culture des droits humains et des libertés individuelles chez les étudiants.e.s, dans une première tape, puis toute personne intéressé par les libertés individuelles,

Ainsi, ADLI développe un MOOC (massive open online courses), qui est une forme d’enseignement en ligne avec des fonctionnalités sociales. Le MOOC permet la discussion et l’échange entre les différents participant.e.s, de plus que la création de contenu dans un espace interactif.

Ds lors, le MOOC a pour public cible les étudiant.e.s non spécialistes en droit, et ce pour différentes raisons:

  1. Le MOOC est un outil dont l’objectif principal est pédagogique tels que l’apprentissage et la connaissance. Il sert transmettre le savoir de faon ouverte avec des moyens diversifiés
  2. Sensibilisation : Le MOOC va servir offrir aux participant.e.s une base théorique et pratique pour pousser lintrt aux droits humains et aux libertés individuelles
  3. Ouvrir le débat sur les sujets relatifs aux Droits humains et libertés individuelles dans un cadre académique et participatif
  4. Encourager la participation estudiantine et citoyenne la cause des droits humains et libertés individuelles
  5. Partager la culture des droits humains et des libertés individuelles dans différents formats diversifiés et attractifs

En effet, dans le cadre de la promotion de la culture des droits et des libertés individuelles qui est dans le mandat de ADLI, qui est considéré comme un pilier fondamental pour la réussite de la transition démocratique tunisienne, ainsi que pour protéger les acquis des droits et libertés tels que prévus par la constitution de 2014, et de toutes les conventions internationales relatif aux droits et libertés universels, le MOOC a pour but de vulgariser et de fournir une assise théorique et pratique des droits et libertés aux étudiant.e.s dans les sciences humaines.

Présentation de la mission:

L’objectif du projet droits constitutionnels et du MOOC est la mise en place dune plateforme de dispenser des cours en matière des droits humains, et ce en langue arabe, tout en intégrant une composante interactive entre les participant.e.s, ainsi que les moyens d’évaluation de ces dernir.e.s.

Cette plateforme aura pour objectifs de:

  • Fournir des cours divers sur les droits humains dans différents formats (textes/podcasts/capsules/images)
  • Mettre en place un espace interactif entre les participant.e.s pour permettre l’échange et le partage des données
  • Mettre en place les moyens d’évaluation des participant.e.s,
  • Etre lie au site web de l’ADLI et l’application Aaref hakek,

Les résultats attendus de la plateforme sont :

  • être une plateforme qui joue un rôle de communication : Présenter le projet, les partenaires et les supports de communication produits dans le cadre du projet
  • Fournir des informations continues et illustres par du contenu multimédia concernant toutes les activités menés dans le cadre des : ateliers, études, participation des évènements internationaux, etc.
  • Sensibilisation/plaidoyer : Communiquer, dans un format et un langage accessible tous et toutes, sur les thématiques lies aux droits humains et aux libertés individuelles, et sur l’importance de ces derniers la lumière de la mouvance politique
  • Le partage des cours en droits humains et aux libertés individuelles qui vient dans différents formats attractifs et diversifiés (capsules/ podcast/ textes / donnes statistiques et chiffres)
  • L’interaction: La plateforme va permettre aux participant.e.s d’interagir et d’échanger en assurant le lien entre le site web et les réseaux sociaux (Facebook, ) et de donner la possibilité aux internautes de partager le contenu avec leurs contacts et amis sur les réseaux sociaux.
  • La plateforme soit lie au site web de l’ADLI ainsi qu lapplication Aaref Hakek.

La plateforme sera connue et mise en ligne par le.a prestataire en étroite concertation avec l’quipe ADLI.

La démarche adopter se présente comme suit :

  1. Etude des besoins et analyse de la maquette développée par l’équipe ADLI.
  2. Développement des propositions préliminaires (architecture, charte graphique, etc.) ;
  3. Le Choix d’un Template par l’équipe, Le prestataire sera appel tenir des réunions / visioconférences avec l’équipe ADLI.
  4. Validation du prototype dans un processus itératif entre ADLI et le.a prestataire.
  5. Déploiement de la nouvelle version du site et formation des administrateurs sur l’alimentation, la gestion et la maintenance de la plateforme.
  6. Développement des supports de formation pour l’utilisation, l’administration et la maintenance de la plateforme ;
  7. Transfert technologique permettant aux administrateurs de la plateforme (l’équipe) une autonomie de son utilisation, de sa gestion et de son administration après la fin de la prestation en question.

Qualifications requises:

  • Compétences approfondies en matière de développement des services web;
  • Maitrise totale de l’environnement propos pour le développement de la plateforme;
  • Expériences solides dans le développement des moocs, en infographie et en web design,

Livrables:

  • La plateforme développé pour le projet droits constitutionnels sera la propriété de l’ADLI;
  • Un rapport technique détaillant les différentes composantes techniques de la plateforme ainsi que les interactions les unes avec les autres. Ce rapport doit également comporter le volet administration, maintenance et mise jour de la plateforme;
  • Un support de formation y compris un tutoriel pour la prise en main de la plateforme et la gestion de contenu, ainsi que sa maintenance et sa mise jour;
  • Un Transfert technologique : le.la soumissionnaire est appel assurer une formation sur l’administration et la maintenance de la plateforme au profit des gestionnaires du site web au niveau de l’ADLI;
  • Une amélioration du site web actuel de l’ADLI et de l’application Aaref Hakek;

Dure de la mission: 2 mois.

(la personne ou la boite sélectionné sera amené a présenter un timeline précis qui indique les étapes de développement de la plateforme).

 

Comment postuler


Afficher les détails

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Appel à consultants Publié sur Jamaity le 6 juillet 2022


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo