Exprimer mon avis

Un consultant en plaidoyer : Biodev2030 – WWF Retour vers les opportunités


WWF Afrique du Nord

Lance   Appel à consultants

Échéance

13 Novembre 2020 Il y a 8 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie
Domaines concernées par cette opportunité: Environnement

Projet: BIODEV2030 – Facilitation d’engagements pour la biodiversité, Tunisie

Durée de la mission: 05 jours

Date de la mission: 21-25 novembre 2020 (sujette à la levée des restrictions du gouvernement liées à la COVID-19)

À propos du WWF :

Le WWF, Fonds mondial pour la nature, est l’une des toutes premières organisations indépendantes de de conservation de la nature dans le monde. Avec un réseau actif dans plus de 100 pays et fort du soutien de 5 millions de membres, le WWF oeuvre pour mettre un frein à la dégradation de l’environnement naturel de la planète et construire un avenir où les Hommes vivent en harmonie avec la nature, en conservant la diversité biologique mondiale, en assurant une utilisation soutenable des ressources naturelles renouvelables, et en faisant la promotion de la réduction de la pollution et du gaspillage.

Depuis 1994, date de sa création, le WWF NA bureau d’Afrique du nord oeuvre en faveur de la protection de la nature et de l’environnement et du développement durable sur la base du dialogue et de l’action. En Tunisie, WWF NA travaille sur la base d’une stratégie alignée avec les priorités nationales et à différents niveaux allant de la sauvegarde des milieux naturels et de leurs espèces, la promotion de modes de consommation et de production durables, le renforcement des capacités de la société civile et de décideurs pour l’appui à l’élaboration de documents de stratégie, l’éducation et la sensibilisation quant aux enjeux environnementaux et l’accompagnement de jeunes entrepreneurs et des entreprises vers un développement durable.

À propos du projet BIODEV2030 :

Malgré les efforts déployés pour la conservation de la nature et l’utilisation durable des ressources naturelles au niveau international, les résultats atteints restent insuffisants pour enrayer les causes et moteurs à l’origine de la dégradation de la nature. A cet effet, un nouveau cadre mondial post-2020 pour la biodiversité a été préparé et sera examiné et adopté par les parties à la convention sur la diversité biologique COP15 planifiée pour mai 2021 (date à confirmer) et visant à définir de nouveaux objectifs à 2030 pour la conservation de la biodiversité.

Aujourd’hui, une intégration transversale et systématique de la biodiversité au développement grâce à des engagements sectoriels en vue de limiter les pressions est essentielle.

Dans ce cadre, l’Agence Française de Développement (AFD) a lancé l’initiative BIODEV2030, coordonnée globalement par Expertise France, en vue de soutenir 16 pays pilotes, y compris la Tunisie, dans l’adoption et la pérennisation d’engagements sectoriels au niveau national visant à enrayer le déclin de la biodiversité.

Le projet a pour objectif principal de mieux prendre en compte la biodiversité dans les secteurs économiques stratégiques en Tunisie afin de réduire les pressions sur la nature dans la prochaine décennie post-2020.

Le projet se déroule en 4 étapes :

  • Le diagnostic : Sur la base d’études scientifiques et de diagnostics restitués aux acteurs, des premiers scénarios seront discutés et co-construits durant des ateliers et des consultations qui réuniront des acteurs publics et privés ainsi que la société civile afin d’identifier deux secteurs prioritaires responsables du déclin de la biodiversité ;
  • Les dialogues et les négociations multi-acteurs : Durant des ateliers et des consultations qui réuniront les différentes parties prenantes de chacun des deux secteurs identifiés, des engagements sectoriels volontaires seront proposés et discutés dans la perspective de la 15ème Conférence des parties de la CDB, CoP15-CDB ;
  • L’intégration des engagements : cela passera par la rédaction de documents d’engagements officiels qui formaliseront l’accord des différents acteurs publics, privés et de la société civile dans le pays ;
  • L’appropriation des engagements : une fois les engagements formalisés, le projet accompagnera les acteurs clés dans l’appropriation des documents d’engagement et dans leur mise en œuvre.

Objectifs de la mission :

Le bureau de WWF NA envisage de créer un réseau de jeunes tunisiens de la biodiversité « Tunisia Youth Biodiversity Network » qui contribuera aux efforts de plaidoyer et de dialogue avec toutes les parties prenantes dans le cadre du projet BIODEV 2030 et au-delà, particulièrement avec le secteur privé, et de collaborer avec les autres groupes de représentants, pour inclure les préoccupations des jeunes dans les discussions et les engagements volontaires à porter à la 15ème réunion de la conférence des parties à la convention sur la diversité biologique- COP15.

Dans la perspective de renforcer les capacités des jeunes membres de ce réseau, le projet prévoit un cycle de 4 sessions de formation. Dans la mesure du possible, ces formations auront un volet formation de formateurs afin de permettre aux membres du réseau de jouer un rôle actif dans les activités de dialogue prévues dans le projet.

L’objectif général de la formation est de renforcer les capacités de 15 jeunes tunisiens en plaidoyer et dialogue avec le secteur privé. La formation vise à délivrer des connaissances théoriques et des mises en situation pratiques en matière d’élaboration et de mise en œuvre d’une stratégie de plaidoyer pour aider les jeunes à devenir des défenseurs efficaces de la nature.

Cette formation portera, en particulier, sur :

  • La définition et étapes du plaidoyer
  • Comment construire les bases du plaidoyer
  • L’identification des parties prenantes, du public cible et leurs relations
  • Les tactiques du plaidoyer (préparer et communiquer les messages de manière stratégique)
  • La mise en place d’une stratégie de plaidoyer
  • La mise en oeuvre d’actions / activités de plaidoyer
  • Le dialogue avec le secteur privé

Durée de la mission : 05 jours

2 jours de préparation et d’élaboration du rapport de la formation.
3 jours (atelier de formation) dans la région du Nord-ouest de la Tunisie.

METHODOLOGIE

L’expert devra:

Proposer, une semaine avant le début de la formation, une méthodologie et un programme détaillé de l’atelier de formation qui tient compte de :

  • L’intégration de la pratique en complément de la théorie : alternance des exposés et des mises en application concrètes (simulations, exercices, etc.)
  • D’une validation permanente des acquis : les sessions de formations seront construites sur le même schéma : théorie – exemple – application –évaluation ;
  • D’une interactivité basée sur la confrontation des expériences et l’enrichissement des échanges ;
  • D’une pédagogie active et adaptée qui implique :
  • en amont de la formation une prise de connaissance des profils des jeunes ;

en cours de formation, la distribution d’un support pédagogique contenant un résumé de l’exposé fait par le formateur, une copie des textes réglementaires, articles de presse relativfs au sujet traité, bibliographie, etc.

Produire et soumettre dans les délais, un rapport au terme de la formation, accompagné des supports de formation en version numérique (afin d’assurer la capitalisation de la formation).

Une documentation sera communiquée au formateur (documents du projet, guides, rapports…) et lui servira de base dans le montage du programme et du contenu de la formation

L’expert s’engage à participer, après sa mission, à un débriefing permettant de nourrir, par son expérience, les autres activités du dialogue du projet.

Offre technique:

  • CV du consultant n’excédant pas 4 pages ;
  • La compréhension de la mission ;
  • Méthodologie du déroulement de l’atelier de formation ;
  • Références de réalisation de missions similaires.

Offre financière :

  • Une offre financière comprenant les honoraires y compris le taux journalier.
  • Les autres frais (restauration, hébergement et déplacement durant les jours de mission) seront à la charge directe de WWF et ne devront pas figurer dans l’offre du (des) consultant(s).

Une courte entrevue est prévue pour la sélection finale.

Evaluation des dossiers de candidature :

L’examen des candidatures soumises sera effectué sur la base de l’évaluation de l’offre technique et de l’offre financière.

Seules les candidatures ayant obtenu une note au moins égale à 70 points sur le total des 100 points, seront retenues pour une évaluation de leur offre financière. Le choix final portera sur le meilleur rapport qualité/prix (score combiné). Il sera tenu compte des compétences et de l’expérience du consultant et de la méthodologie proposée pour faciliter l’atelier de formation. L’offre financière doit spécifier le taux journalier des honoraires du consultant.

Critères d'éligibilité

  • Education : Master ou diplôme similaire en communication, droit de l’environnement, journalisme, sciences humaines ou sociales ou équivalent.
  • Expérience : Au moins 10 ans d’expérience professionnelle significative en plaidoyer. Expérience d’enseignant ou de formateur.
  • Connaissances linguistiques : Une parfaite maîtrise du français. La connaissance de l’arabe est requise.
  • Une expertise avérée dans les thématiques liées au plaidoyer et au débat.
  • Qualités relationnelles et de communication.
  • Une excellente connaissance du contexte tunisien et des défis autour de l’environnement et de protection de la nature.
  • Une solide expérience personnelle de mise en place et suivi de campagnes de plaidoyer.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

09422deff4468c9f6921bcb5da996a8a

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 4 novembre 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo