Exprimer mon avis

Le programme d’appui au renforcement du secteur culturel tunisien (Tfanen – Tunisie Créative) recrute des facilitateurs Retour vers les opportunités



Échéance

25 Mai 2018 Il y a 3 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie
Domaines concernées par cette opportunité: Arts/Culture

Recrutement des facilitateurs pour des Laboratoires de consolidation de compétences dans le secteur de la culture Tunisien Termes de référence

Contexte

Le programme d’appui au renforcement du secteur culturel tunisien (Tfanen – Tunisie Créative) s’inscrit dans le cadre du programme d’appui au secteur de la culture en Tunisie (PACT) de l’Union Européenne (UE) avec le gouvernement Tunisien, qui vise à soutenir la redéfinition de la politique culturelle (axe 1) et la restructuration du secteur culturel (axe 2) dans le contexte de la nouvelle gouvernance que connait la Tunisie d’aujourd’hui. Un budget total de 6 millions d’euros a été alloué pour la mise en œuvre de ce programme bilatéral.

Le premier axe du programme sera mis en œuvre notamment à travers un contrat de jumelage institutionnel entre le Ministère des Affaires Culturelles tunisiens (MAC) et des Ministères de la Culture des Etats membres de l’UE.

Le deuxième axe, matérialisé dans le projet Tfanen – Tunisie Créative, sera mis en œuvre en partenariat par le British Council, pour le compte et avec la collaboration du réseau EUNIC (European Union National Institutes for Culture).

Les deux axes travailleront en étroite collaboration, sous la coordination du Ministère des affaires culturelles Tunisien afin de garantir un impact durable sur le secteur culturel en Tunisie.

Le projet « Tfanen » entre dans sa seconde phase, après avoir conclu sa première phase d’allocation de subventions et d’accompagnement visant 56 porteurs de projets. La phase suivante consiste à déployer des actions d’accompagnement des porteurs de projets et de contribuer à la consolidation des compétences des diverses parties prenantes au projet.

Ceci sera fait à travers des laboratoires (ou «Labs») d’apprentissage et de partage de connaissances entre pairs.

2. Les « Labs» d’apprentissage et de partage

2.1 Besoins en compétences

La première phase de « Tfanen » a permis de dresser une première liste de besoins de compétences des parties prenantes, qui pourra être complétée par les participants au fil du déroulement des activités d’apprentissage et de partage.
Les besoins en compétences qui ont été cernés incluent :

  • Groupe 1 – compétences de base en gestion de projet, gestion d’organisation, sensibilisation et initiation aux outils informatiques, compétences numériques, compétences en communication, compétences techniques / ingénierie de la scène (son, lumière, scénographie, etc.).
  • Groupe 2 – Établissement de partenariats, planification stratégique, maîtrise des pratiques et des systèmes de levée de fonds, méthodes de suivi et évaluation, gestion d’équipe et apprentissage entre pairs, conservation et direction artistique.
  • Groupe 3 – Recherches de partenariats et développement de projets de coopération internationales (liens avec Créative Europe Desk & opportunités), acquisition de compétences pointues (copyright, statuts des artistes, techniciens du spectacle, restauration, etc.).

2.2 Qu’est ce qu’un laboratoire d’apprentissage et de partage ?

Un laboratoire d’apprentissage et de partage (« Lab ») est un espace facilité qui doit :

  1. prendre en compte la diversité des besoins et des objectifs individuels des apprenants, qu’ils soient issus du secteur public ou privé ;
  2. proposer des espaces d’apprentissages par l’expérience (activités interactives& participatives, mise en situation)
  3. encourager la transmission des connaissances de savoir-faire entre participants basée sur la mobilisation et la valorisation de la richesse des ressources au sein des groupes
  4. encourager les pratiques partenariales et de coopération entre les participants
  5. accompagner les participants dans l’identification de leurs besoins en compétences, et sur la manière d’y répondre sur le moyen/long terme de manière autonome
  6. planifier l’ouverture d’espaces dédiés où toutes les parties prenantes, publiques et non gouvernementales, interagissent comme partenaires.

Les «Labs » mis en place par le projet « Tfanen » sont pensés par les facilitateurs comme des espaces ouverts, flexibles, adaptables en fonction de l’évolution des besoins des participants, de leurs ressources, de leurs priorités et de leurs contraintes. Chaque « Lab » aura une durée variable, entre 2 et 4 jours.

Une formation ad hoc à la facilitation du processus de partenariat et de consolidation des compétences sera organisée en coopération avec le programme MedCulture. La méthodologie proposée s’inscrit dans la continuité du travail initié par Medculture dans le cadre de ses activités de développement de capacités. La participation à cette formation, qui est prévue en juillet 2018 à Tunis, est obligatoire pour les facilitateurs sélectionnés.

2.3 Le programme des Laboratoires d’apprentissage et de partage 2018-2019

Les participants seront invités à participer à plusieurs laboratoires (minimum 3 ou 4), en fonction des thématiques proposées, de leurs besoins et de leurs attentes, formant un programme d’apprentissage sur mesure. Un certificat de participation sera délivré aux participants au terme de leur programme d’apprentissage.

Les « Labs » seront déclinés en « Labs thématiques » et en « Labs régionaux ». Le programme des « Labs » commencera en septembre 2018 et se conclura à l’automne 2019 par un laboratoire final.

A) Les «Labs thématiques » répondront aux besoins d’apprentissage sur des domaines de spécialisation particuliers et qui sont partagés par divers professionnels de la culture à travers le pays. Ils pourront inclure par exemple :

  • méthodes de partenariat international
  • accompagnement à la gestion des festivals
  • compétences techniques pour le spectacle vivant
  • infrastructures, des espaces et leurs capacités de gestion

Environ 12 « Labs » thématiques seront organisés en fonction des besoins et des thématiques identifiés.

B) Les «Labs régionaux » se dérouleront dans chaque région d’intervention de Tfanen, soit dans 5 aires géographiques (Grand Tunis, Nord, Côte Est, Centre, Sud). Chaque région verra se dérouler 3 ou 4 «Labs» au cours des 12 mois d’intervention, soit entre 15 et 20 «Labs» régionaux.
Ce programme de «Labs» se terminera par un « meta-lab » final qui capitalisera, synthétisera et restituera les résultats des «Labs» régionaux et thématiques.

Mission des facilitateurs/ices de «Labs»

Les caractéristiques des «Labs» exigent un pilotage par une équipe de 12 facilitateurs disponibles ponctuellement mais à même de suivre l’ensemble du processus des «Labs», soit environ 12 mois de septembre 2018 à octobre 2019.

Les facilitateurs auront aussi un rôle d’animateurs d’équipes et de groupes : ils/elles devront être en mesure de gérer (en connaissant le contexte Tfanen et parfois en intervenant eux-mêmes comme animateurs de groupes) des équipes d’intervenants, en coordination avec l’équipe Tfanen. Ils/elles devront travailler en étroite collaboration avec l’équipe Tfanen et notamment le conseiller « apprentissage et partage » et les équipes chargées de la logistique, ainsi qu’avec les autres facilitateurs.

Les facilitateurs auront un rôle complémentaire à celui des mentors, déjà recrutés par Tfanen pour fournir un appui ad hoc aux projets de subventions.

Les facilitateurs devront être en mesure de comprendre les contenus qu’ils facilitent, et aussi d’animer des groupes tunisiens dont ils comprennent et peuvent « sentir » les dynamiques. Il s’agira d’experts qui ont un double profil facilitation et compétences pédagogiques suffisantes.

En particulier, pour les « Labs » thématiques, le cœur du contenu pédagogique sera surtout porté et développé par les « intervenants » qui seront les experts en contenu, mais les animateurs/facilitateurs auront une légitimité suffisante dans le contenu pour assurer la gestion de ces équipes.

Ils/elles suivront une formation ad hoc à la facilitation du processus de partenariat et de consolidation des compétences. La participation à cette formation organisée par le programme MedCulture sera considérée comme une condition pour être contractualisé comme facilitateur par Tfanen.

Les facilitateurs auront comme rôle de :

  • Préparer et assurer le déroulement des «Labs» (40 participants max/Lab). Pour les groupes les plus nombreux il sera prévu d’impliquer 2 facilitateurs par « Lab ». Les profils et le processus d’identification des participants au « Labs » seront définis ultérieurement.
  • Chaque facilitateur sera responsable de 4 à 7 « Labs » à travers le pays, animera des sessions plénières et certains modules spécifiques le cas échéant. Des déplacements seront nécessaires.
  • Accompagner les participants dans leur parcours d’apprentissage et leurs expérimentations de partenariats
  • Contribuer à identifier et à gérer, sous la supervision directe du responsable du processus et en coordination avec le conseiller « apprentissage et partage » du programme Tfanen, les intervenants impliqués dans le contenu des différents modules des «Labs».
  • Rédiger des rapports de suivi
  • Participer au processus d’évaluation et d’amélioration continue de la démarche, ainsi qu’aux cessions de débriefing avec l’équipe Tfanen
  • Se coordonner avec les équipes chargées de la logistique des « Labs » (équipe Tfanen et prestataires de services)

 

Coordination et supervision de la mission des facilitateurs

La mission des facilitateurs sera menée sous la direction de Nessim Ghroum, Grants Manager du projet Tfanen et responsable du processus d’apprentissage et partage. La contractualisation et la gestion administrative seront coordonnées par Nadia Naccache, Project Manager de Tfanen.

Critères d'éligibilité

  • Au moins un master (ou equivalent) dans une discipline pertinente (sciences humaines)
  • Compétences avérées en communication, animation de groupe et/ou modération
  • Expériences de facilitation et/ou animation d'ateliers de formation Sens de la négociation et capacité à créer de la confiance dans un groupe
  • Expérience notable avec le secteur culturel, créatif ou audiovisuel tunisien, familiarité avec la société civile
  • Maitrise de la langue arabe (dialecte Tunisien souhaitable) et de la langue française requise

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 10 mai 2018


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo