Exprimer mon avis

Le PNUD Tunisie recrute un «Expert national en communication auprès de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP)» Retour vers les opportunités



Échéance

18 Décembre 2015 Il y a 5 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

I. INFORMATIONS SUR LE POSTE :

Titre du poste: Expert national en communication auprès de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP)
Durée du contrat: 60 jours/ homme sur une période de 6 mois
Lieu: Tunis, Tunisie
Superviseur: Conseiller Technique Principal (CTP)
Type de contrat : Contrat individuel
Langues: français, arabe

II. CONTEXTE :

La Tunisie s’est engagée dans le développement d’un système de gouvernance réactif, responsable et transparent, fondé sur des institutions démocratiques fortes et sur le principe de l’Etat de droit. Le 27 Janvier 2014, la Tunisie a franchi une étape majeure dans sa transition lorsque l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) a adopté la nouvelle Constitution du pays, recueillant l’approbation de 200 voix sur 216 membres. Cette consécration du processus constitutionnel reflète des avancées remarquables permises durant l’élaboration d’un cadre politique et institutionnel fondé sur le dialogue, le compromis et le consensus. La nouvelle Constitution a été largement célébrée en Tunisie et au-delà, à la fois comme reflétant la vision commune des diverses composantes de la société tunisienne, et comme un document progressif et inclusif qui s’appuie sur des engagements puissants vis-à-vis des principes des droits de l’Homme, ainsi que sur un certain nombre de caractéristiques démocratiquement innovantes. Le processus constitutionnel, qui a été soutenu par le projet mis en oeuvre par le PNUD et financé par sept partenaires de développement internationaux (Le Japon, la Belgique, l’Union Européenne, la Suède, le Danemark, la Norvège et la Suisse), a soutenu la participation de la société civile et des citoyens, à travers des consultations nationales, afin de donner à la constitution une large légitimité en tant que base d’un nouveau contrat social entre les Tunisiens.

Les élections législatives ont eu lieu le 26 Octobre 2014, suivies par un premier tour des élections présidentielles le 23 novembre 2014, puis d’un second tour le 21 décembre 2014 – aucun candidat n’ayant pu obtenir plus de 50% des voix au premier tour.
Le nouveau Parlement dispose d’un rôle central dans le système de gouvernance établi par la Constitution. Plus précisément, le Parlement sera chargé de veiller à ce que le nouveau cadre constitutionnel soit entièrement mis en oeuvre et appliqué. La Constitution de 2014 ayant été rédigée ex nihilo, elle contient de nombreuses dispositions qui exigent à la fois un développement de la législation en vigueur, mais aussi un renforcement de l’institution ; la charge de travail dévolue au Parlement au cours de l’actuelle législature promettant d’être très importante.

L’ANC a reconnu la valeur de l’appui reçu de la communauté internationale à travers le PNUD, pendant les phases initiales post-révolutionnaires puis les phases de rédaction de la constitution ; le Parlement, « Assemblée des Représentants du Peuple » aux termes de la nouvelle Constitution, a ensuite réitéré sa requête d’appui au cours de la phase de mise en oeuvre constitutionnelle, ce qui a permis la signature d’un nouveau document de projet le 15 avril 2015 entre l’ARP et le PNUD.

Conformément au document de projet, le PNUD vise à soutenir l’Assemblée tunisienne dans son rôle de mise en oeuvre de la nouvelle Constitution démocratique du pays, afin que les principes qui y sont inscrits soient appliqués par le biais d’un système de gouvernance réactif, souple et transparent. Les objectifs suivants sont envisagés:

  • Le nouveau Parlement dispose des capacités et des structures lui permettant de jouer son rôle constitutionnel avec efficacité et transparence à travers l’implication systématique des citoyens dans son travail, et ce, dans le cadre d’une vision stratégique à moyen et à long terme.
  • Mise en place d’une stratégie globale de renforcement des capacités de l’Assemblée des représentants du peuple en matière de communication.
    Dans ce cadre, le projet recrute un/une Expert (e) en communication afin de soutenir l’Assemblée dans la mise en place d’une stratégie globale de communication permettant l’optimisation de sa visibilité et une accessibilité élargie du travail parlementaire.

 

III. RESPONSABILITES & PRINCIPAUX RESULTATS ATTENDUS :

Sous la supervision directe du conseiller technique principal du PNUD et en étroite collaboration avec le partenaire national, le/la expert(e) sera chargé d’appuyer l’Assemblée dans la mise en place d’une stratégie de communication globale permettant une plus grande transparence ainsi qu’une optimisation du fonctionnement de l’Assemblée.

Après prise de connaissance et évaluation des méthodes de fonctionnement et de travail de l’Assemblée, l’expert devra définir et soumettre à l’Assemblée un plan stratégique de restructuration de la communication institutionnelle. Cet objectif global couvre les points suivants: 

  • Identifier le processus de circulation de l’information à l’interne et à l’externe et définir les besoins en renforcement et en organisation du Département de la Communication et de ses outils de travail notamment en matière de collecte et de traitement de l’information ;
  • Identifier les moyens de communication les plus adaptés pour une plus large diffusion de l’information, notamment à l’international et créer des partenariats clés ; 
  • Appuyer la communication institutionnelle ainsi que la Communication du Président de l’Assemblée ;
  • Proposer des pistes permettant à l’Assemblée de s’affirmer comme un lieu d’échanges et d’ouverture, en incluant des actions en direction des citoyens, des média et de la société civile, notamment en appui de l’élaboration d’un plan d’action de transparence et d’ouverture (« legislative openess ») de l’institution parlementaire tunisienne ;
  • Appuyer l’Assemblée en vue de la création d’une cellule de communication de crise.

IV. Évaluation des candidatures

Les candidatures reçues seront évaluées par un panel de sélection selon la grille de compétences techniques définie ci-dessous, sur la base des documents envoyés. La méthode d’évaluation combinée sera utilisée.

Le contrat sera attribué au consultant individuel ayant présenté l’offre évaluée comme étant ;
a) Qualifiée/conforme/acceptable, et
b) ayant reçu le score combiné le plus élevé selon les poids prédéfinis des notes technique et financière

Critères spécifiques de sélection :
* Poids des critères techniques : 70%
* Poids du critère financier: 30%

Seules les candidatures ayant obtenu un score minimum de 70 points lors de l’évaluation techniques seront considérées pour l’évaluation financière.

tab1

V. Livrables et conditions de paiement

Le consultant sera payé pour chaque tranche après validation des livrables selon le calendrier ci-dessous :

tab2

Les termes de références sont disponibles sur les sites suivants:

Critères d'éligibilité

  • Master en communication, sciences politiques, sciences humaines ou sociales
  • Avoir un minimum de 7 ans d’expérience professionnelle pertinente
  • Une expérience en matière de communication institutionnelle
  • Expérience dans des projets liés à la gouvernance démocratique au niveau national et/ou international
  • Avoir une connaissance des procédures et du fonctionnement de l’Assemblée notamment en ce qui concerne ses relations avec les citoyens.
  • Excellente maitrise orale et écrite du français et de l’arabe
  • La connaissance de l’anglais comme outil de travail sera considéré comme un atout
  • Excellentes compétences organisationnelles
  • Capacité de travail en équipe avérée avec de bonnes compétences interpersonnelles et de coordination;
  • Capacité de travailler de façon autonome et sous pression pour respecter les délais
  • Etablir des relations solides avec les partenaires, se concentrer sur l'impact pour le client, répondre positivement au feedback
  • Travailler avec énergie et attitude positive et constructive
  • Etre ouvert au changement et avoir la capacité de gérer les situations complexes
  • Forte capacité de renforcement des relations et de la communication
  • Forte capacité à penser et agir stratégiquement notamment par de solides capacités rédactionnelles
  • Capacité à travailler en étroite collaboration avec un large éventail d'interlocuteurs nationaux et internationaux;
  • Capacité d'initiative et d'autonomie
  • Réactivité dans l'acquisition et la mise à disposition d'informations;
  • Capacité à gérer plusieurs tâches de manière efficace sans compromettre la qualité, l'esprit d'équipe et des relations de travail positives.
  • Faire preuve d'intégrité en modélisant les valeurs de l'ONU et des normes éthiques
  • Favoriser la vision, la mission et les objectifs stratégiques du PNUD
  • Respecter les différences de la culture, sexe, religion, race, nationalité et montrer une sensibilité et adaptabilité à l'âge.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 15 décembre 2015


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo