Exprimer mon avis

PNUD Tunisie recrute un(e) Expert International en protection des victimes et des témoins Retour vers les opportunités



Échéance

20 Janvier 2016 Il y a 6 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

1. Information sur le poste

Titre du poste : Expert international en protection des victimes et des témoins

Org. Unit : PNUD Tunisie

Durée : 30 jours

Contrat : IC

Lieu d’affectation : Tunis, Tunisie

Superviseur : CTP J/JT

2. Contexte général

L’organisation des élections du 23 octobre 2011 a permis à la Tunisie de se doter d’institutions légitimes qui ont, parallèlement à l’élaboration d’une nouvelle constitution, à conduire un processus de réformes, touchant différentes thématiques, parmi lesquelles figurent la justice transitionnelle et la réforme du secteur de la justice.

Pour accompagner ces transformations, les bureaux du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH) en Tunisie ont développé une stratégie de transition incluant, entre autres priorités, un appui au processus de réforme de la justice et au processus de justice transitionnelle.

Un premier projet démarré en 2012 vise d’une part, à mettre en place un cadre institutionnel et légal conforme aux standards internationaux des droits de l’homme et d’autre part, à renforcer les capacités des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux afin de mieux relever les défis y compris ceux dans l’administration de la justice, la promotion et la protection des droits de l’homme et dans le processus de la justice transitionnelle.

Un nouveau projet dont la phase initiale a démarré en mai 2013 prévoit d’appuyer les autorités et la société civile tunisiennes pour l’opérationnalisation du processus de justice transitionnelle à travers notamment les actions suivantes :

  • un appui à la mise en place et au démarrage des activités de l’Instance Vérité et Dignité ;
  • un appui aux organisations de la société civile pour le suivi du processus de justice transitionnelle et un accompagnement des victimes auprès des différents mécanismes de justice transitionnelle ;
  • un appui aux institutions judiciaires intervenant dans le cadre du processus de justice transitionnelle.

C’est dans ce cadre que le PNUD recrute un expert international en protection des témoins.

3. Contexte national et justification 

L’Assemblée Nationale Constituante tunisienne (ANC) a adopté le 15 décembre 2013 la loi organique n°53-2013 relative à l’instauration et à l’organisation de la justice transitionnelle en Tunisie. Cette loi prévoit la mise en place d’un ensemble de mécanismes judicaires et non judicaires ayant pour mission de rechercher la vérité sur les violations des droits de l’homme commises en Tunisie par le passé, d’engager des poursuites contre les auteurs présumés, de dédommager et réhabiliter les victimes ainsi que de préserver la mémoire et de contribuer à la mise en place de garanties de non-répétition.

La loi sur la justice transitionnelle prévoit notamment la création de l’Instance Vérité et Dignité (IVD) qui devra rechercher la vérité sur les violations commises depuis le 1er juillet 1955 au 31 décembre 2013 et mettre en place un fond pour la réhabilitation des victimes. Elle prévoit aussi la création de chambres spécialisées au sein de certains tribunaux qui seront compétentes pour poursuivre les auteurs présumés des violations commises par le passé.

En ce qui concerne l’IVD, la loi prévoit que pour accomplir ses missions, elle devra prendre « toutes mesures appropriées en coopération avec les structures et les services compétents, pour protéger les témoins, les victimes, les experts et tous ceux qu’elle auditionne, quelque soit leur statut, au sujet des violations relevant des dispositions de la présente loi, et ce, en assurant les précautions sécuritaires, la protection contre l’incrimination et les agressions, et, la préservation de la confidentialité » et qu’elle pourra recourir « à l’assistance des agents des autorités publiques » pour l’exécution de ses missions de protection. La nécessité d’assurer une protection efficace des victimes et des témoins est aussi ressortie comme un élément indispensable à assurer des poursuites efficaces des dossiers en lien avec la justice transitionnelle par les chambres spécialisées prévues par la loi sur la justice transitionnelle .

Un état des lieux des cadres normatifs, institutionnels et de la pratique en matière de protection des témoins et victimes en Tunisie a été réalisé durant le premier semestre 2015. Sur la base des résultats de cette évaluation qui ont été présentés au cours d’une table ronde rassemblant les principaux acteurs étatiques et de la société civile tunisienne, le projet a identifié avec le Ministère de la Justice (MJ) les activités à réaliser afin de développer des mesures de protection dans le cadre du processus de justice transitionnelle. C’est afin d’appuyer la mise en place effective des mesures de protection des victimes et des témoins, que le PNUD et le HCDH ont prévu le recrutement d’un consultant international.

4 .Objectifs

Objectif Général :

La mission définie par les présents termes de référence vise à appuyer le Ministère de la Justice, et l’Instance Vérité et Dignité ainsi que les organisations de la société civile pour la mise en place de mesures et de mécanismes de protection des témoins en conformité avec les standards et pratiques internationales en la matière.

Objectifs spécifiques :

La mission aura pour objectifs spécifiques de :

  • Evaluer les mesures mises en place par l’Instance Vérité et Dignité et les juridictions tunisiennes afin d’assurer la confidentialité des dossiers en lien avec la justice transitionnelle et la protection des témoins et victimes et recommander les correctifs éventuellement nécessaires.
  • Développer des modules de formation en matière de protection des victimes et des témoins pour les personnels de l’IVD et des juridictions chargés du traitement des dossiers des victimes
  • Développer des modules de formation pour les personnels spécialisés de l’IVD, du ministère de la justice et du ministère de l’intérieur chargés de la protection des victimes et des témoins
  • Développer des modules de formation pour les organisations de la société civile sur la protection des victimes et des témoins et sur le rôle qu’elles peuvent jouer afin d’assurer le suivi des victimes et témoins risque
  • Développer des modules de formation pour les journalistes sur la protection des victimes et des témoins et sur les précautions à prendre dans leur travail
  • Développer une brochure de sensibilisation sur la protection des victimes et des témoins qui sera distribuée aux acteurs concernés (personnels de l’IVD, MJ, MI, journalistes et organisations de la société civile)
  • Former les personnels de l’IVD, MJ, MI, journalistes et organisations de la société civile en matière de protection des victimes et des témoins.
  • Sensibiliser les représentants de la commission de révision du code de procédure pénale aux modifications législatives nécessaires afin d’assurer la protection des témoins et des victimes
  • Appuyer l’organisation d’un atelier sur les expériences comparées en matière de protection des victimes et des témoins

5. Taches et méthodologie

Sous la supervision générale du Conseiller Technique Principal (CTP) du projet d’appui au processus de justice transitionnelle, l’expert devra travailler en étroite collaboration avec les services du ministère de la justice, de l’Instance Vérité et Dignité et du ministère de l’intérieur. Durant son travail en Tunisie, l’expert international sera accompagné et appuyé par un expert national recruté par le PNUD.

La mission de l’expert international sera organisée autour de 5 phases distinctes :

1) Phase 1 : Mission en Tunisie – 5 jours

Evaluer les mesures mises en place par l’Instance Vérité et Dignité et les juridictions tunisiennes afin d’assurer la confidentialité des dossiers en lien avec la justice transitionnelle et la protection des témoins et victimes et recommander les correctifs éventuellement nécessaires. Au moins 7 jours avant son arrivée à Tunis, l’expert et l’équipe projet définiront une liste des personnes à rencontrer dans le cadre de la mission en collaboration avec l’expert et les partenaires nationaux.

2) Phase 2 : Travail de rédaction à l’extérieur du pays – 10 jours hors Tunisie

Sur la base des informations recueillies durant la première mission, l’expert devra :

  • Rédiger un rapport d’évaluation des mesures mises en place par l’IVD et les juridictions afin d’assurer la confidentialité des dossiers en lien avec la justice transitionnelle et la protection des témoins et victimes et recommander les correctifs éventuellement nécessaires
  • Développer des modules de formation en matière de protection des victimes et des témoins pour les personnels de l’IVD et des juridictions chargés du traitement des dossiers des victimes
  • Développer des modules de formation pour les personnels spécialisés de l’IVD, du ministère de la justice et du ministère de l’intérieur chargés de la protection des victimes et des témoins
  • Développer des modules de formation pour les organisations de la société civile sur la protection des victimes et des témoins et sur le rôle qu’elles peuvent jouer afin d’assurer le suivi des victimes et témoins risque
  • Développer des modules de formation pour les journalistes sur la protection des victimes et des témoins et sur les précautions à prendre dans leur travail
  • Développer une brochure de sensibilisation sur la protection des victimes et des témoins qui sera distribuée aux acteurs concernés (personnels de l’IVD, MJ, MI, journalistes et organisations de la société civile)
  • Préparer les TdR pour l’organisation d’un atelier sur les expériences comparées en matière de protection des victimes et des témoins

3) Phase 3 : Mission en Tunisie – 5 jours

  • Sessions de formation des personnels de l’IVD, MJ, MI, journalistes et organisations de la société civile en matière de protection des victimes et des témoins
  • Suivi de la mise en œuvre des recommandations de la phase 1

4) Phase 4 – Mission en Tunisie – 5 jours.

  • Sessions de formation des personnels de l’IVD, MJ, MI, journalistes et organisations de la société civile en matière de protection des victimes et des témoins
  • Suivi de la mise en œuvre des recommandations de la phase 1
  • Session avec la commission de révision du CPP sur les modifications législatives à adopter afin de prévoir des mesures de protection des victimes et témoins

5) Phase 5 – Mission en Tunisie – 5 jours

  • Session de formation des personnels de l’IVD, MJ, MI, journalistes et organisations de la société civile en matière de protection des victimes et des témoins
  • Suivi de la mise en œuvre des recommandations de la phase 1
  • Organisation d’un atelier sur les expériences comparées en matière de protection des vicitmes et des témoins

6. Résultats attendus

Au terme des différentes phases du travail de l’expert, les produits suivants sont attendus :

  • Phase 1 : un rapport d’évaluation des mesures mises en place par l’IVD et les juridictions en matière de protection des témoins et victimes
  • Phase 2 :
    • un module de formation en matière de protection des victimes et des témoins pour les personnels de l’IVD et des juridictions chargés du traitement des dossiers des victimes
    • un module de formation pour les personnels spécialisés de l’IVD, du ministère de la justice et du ministère de l’intérieur chargés de la protection des victimes et des témoins
    • un module de formation pour les organisations de la société civile sur la protection des victimes et des témoins et sur le rôle qu’elles peuvent jouer afin d’assurer le suivi des victimes et témoins risque
    • un module de formation pour les journalistes sur la protection des victimes et des témoins et sur les précautions à prendre dans leur travail
    • une brochure de sensibilisation sur la protection des victimes et des témoins qui sera distribuée aux acteurs concernés (personnels de l’IVD, MJ, MI, journalistes et organisations de la société civile)
    • les TdR de l’atelier sur les expériences comparées
  • Phase 3 : Une note relative aux activités réalisées
  • Phase 4 : Une note relative aux activités réalisées
  • Phase 5 : Une note relative aux activités réalisées et un rapport relatif à l’atelier organisé

Les documents seront rédigés en français seront soumis par e-mail sous format Word à l’équipe projet PNUD qui assurera la diffusion auprès du ministère de la justice dans les délais impartis pour ces différentes phases.

7. Compétences

Compétences liées au PNUD

  • Démontre son intégrité par le respect des valeurs et de l’éthique des Nations Unies;
  • Promeut la vision, la mission et les buts stratégiques du PNUD et des Nations Unies;
  • Respecte les différences culturelles, de genre, de religion, de race, d’âge et de nationalité.

Compétences liées au contrat :

  • Aptitude au dialogue et à la négociation.
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel complexe.
  • Capacité à travailler sous pression et de manière indépendante
  • Capacité démontrée d’esprit critique, de créativité, de diplomatie, de flexibilité
  • Excellente capacité en communication et en rédaction
  • Bonnes capacités d’analyse et de synthèse

8. Calendrier et durée

Le contrat durera 30 jours travaillés répartir-en :

  • 20 jours de mission en Tunisie
  • 10 jours par la rédaction des documents en dehors de Tunis Les missions se dérouleront de Février à décembre 2016.

9. Lieu de travail

L’expert sera basé auprès de l’équipe projet du PNUD.

Les phases 1, 3, 4 et 5 se dérouleront à Tunis. Toutefois, l’expert pourrait être appelé à se déplacer à l’intérieur du pays. En cas de déplacement à l’intérieur du pays, les frais de déplacement seront pris en charge par le projet.

10. Proposition financière et modalités de paiement

Le Consultant devra faire parvenir une offre financière incluant tous ses frais y compris le taux journalier d’honoraires, les frais liés aux séjours en Tunisie et les billets d’avion.

Le paiement sera effectué selon l’échéancier suivant

  • 40% à la validation des produits de la phase 1 & 2
  • 20% à la validation de la note relative à la phase 3.
  • 20% à la validation de la note relative à la phase 4.
  • 20% à la validation de la note de la phase 5

11. Présentation de l’offre et critères d’évaluation

Le consultant devra faire parvenir les éléments suivants :

a) Curriculum Vitae;

b) Une proposition de méthodologie relative à la mise en œuvre de la mission ;

c) Offre financière

Les critères de sélection permettant d’évaluer l’offre seront les suivants : Seuls les candidats ayants obtenus 30 points et plus à l’évaluation des critères A et B seront considérés pour l’évaluation du critère C.

Critères

Après vérification de l’adéquation entre les propositions financière et technique, chaque offre financière (F) recevra une note financière (NF) calculée par comparaison avec la proposition financière la moins disant (Fm) de la manière suivante : NF = 100 x Fm /F (F étant le prix de la proposition financière). Pour finir, les propositions seront ensuite classées en fonction de la note totale pondérée : Note Globale = 0,7XNt + 0,3XNf. L’Offre sera adjugée à l’égard de la soumission ayant obtenu la note totale pondérée la plus élevée tout en tenant compte des principes généraux du PNUD (coût et efficacité). Le PNUD ne s’engage en aucun cas à choisir forcément le Consultant offrant le plus bas prix.

12. Approbation des TdRs

Nom et titre : Filippo DI CARPEGNA – CTP J / JT

Critères d'éligibilité

  • Master ou équivalent dans le domaine juridique
  • Au minimum deux ans d’expérience au sein d’une structure judiciaire (greffe ou autre) ou d’une organisation internationale en travaillant sur la thématique de la protection des témoins.
  • Au moins une précédente expérience de formation de personnels spécialisés (police, magistrats, OSC,…) en matière de protection des victimes et des témoins
  • Excellente connaissance orales et écrites du français. La connaissance de l’arabe serait un atout.
  • Bonne connaissance des outils informatiques (Word, Excel, PowerPoint, Email sous environnement Microsoft)

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 11 janvier 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo