Exprimer mon avis

PNUD recrute un(e) coordinateur(trice) technique Retour vers les opportunités



Échéance

30 Août 2018 Il y a 2 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

UN/E COORDINATEUR/RICE TECHNIQUE
POUR LE PROGRAMME ENERGIE ET CHANGEMENT CLIMATIQUE AU PNUD

 

1. Contexte

La volonté politique en Tunisie en faveur d’un développement à bas carbone et résilient aux impacts des changements climatiques sur le long terme s’est confirmé par un ensemble de mesures résumées comme suit :

  • La soumission en septembre 2015 de la contribution nationale déterminée (NDC) au Secrétariat de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC). Cette soumission confirme l’engagement de Tunisie à contribuer aux efforts de la communauté internationale pour contenir le réchauffement de la planète à moins de 2°C et ce à travers l’objectif d’atténuation exprimé en termes de réduction de l’intensité carbone de son économie de 41% en 2030 par rapport à 2010 ;
  • L’engagement envers l’agenda 2030 et l’adoption des objectifs de développement durable (ODD) lors du lancement officiel au niveau national en décembre 2016 ;
  • La ratification de l’Accord de Paris en février 2017 ; et
  • L’intégration du développement à bas carbone et résilient aux impacts des changements climatiques dans le plan de développement quinquennal 2016-2020, adopté en avril 2017 par l’assemblée des représentants du peuple.

Rappelons que l’engagement de la Tunisie dans le cadre de son NDC, nécessiterait la mobilisation d’importants moyens financiers estimés à 18 milliards US$ pour les programmes d’atténuation et 2 milliards US$ pour l’adaptation. Cependant, pour pouvoir atteindre ses objectifs en termes d’atténuation et d’adaptation, la Tunisie devrait agir simultanément et d’une manière cohérente pour :

  • Mettre en place un cadre institutionnel capable de piloter le processus de mise en œuvre de la NDC et ajuster les scénarios d’atténuation des émissions de GES en cas de besoin ;
  • Créer l’environnement favorable pour encourager le partenariat public-privé, mobiliser les investissements privés et définir une stratégie d’accès aux « financements climat » ;
  • Œuvrer pour développer des programmes et projets concrets, financièrement réalisables et répondant aux critères d’éligibilité des bailleurs de fonds
  • Définir les besoins spécifiques de renforcement de capacités et de transfert de technologies ;
  • Mettre en place des systèmes de mesure, reporting et vérification (MRV) pour évaluer l’impact des politiques d’atténuation et d’adaptation mises en œuvre mais aussi l’efficacité et l’efficience de la gestion des ressources financières mises à la disposition du pays pour lutter contre les changements climatiques.

Dans ce cadre, et conformément à son programme pays pour la période 2015-2020, le Programme des Nations Unies pour le Développement en Tunisie (PNUD), à travers son programme Energie et Changement Climatique appui les diverses parties prenantes dans la mise en place de conditions favorables permettant à la Tunisie d’honorer ses engagements à l’égard de la CCNUCC et de tirer profit des opportunités de financement en lien avec les changements climatiques afin de favoriser un développement durable basé sur l’utilisation rationnelle des ressources naturelles et la valorisation économique des ressources durables (notamment les énergies renouvelables) pouvant jouer un rôle crucial dans la transformation économique du pays. Cet appui se traduit par la mise en œuvre des projets suivants :

  • Projet « NAMA d’appui au Plan Solaire Tunisien » : Colonne vertébrale de la politique d’atténuation des émissions de GES en Tunisie, le Plan Solaire Tunisien s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique et l’atteinte des objectifs de la NDC tunisienne. La transition vers un mix électrique basé sur une part croissante d’électricité renouvelable représente un gage de réussite de la décarbonation de l’économie tunisienne. Le projet, exécuté par l’Agence Nationale pour la Maitrise de l’Energie avec l’appui du PNUD et financé par le GEF, appuiera le gouvernement Tunisien à développer une mesure d’atténuation appropriée au niveau national (NAMA) pour le PST, à savoir une NAMA d’appui au PST, qui permettra ainsi de mettre en place un environnement favorable pour promouvoir les investissements nécessaires à l’opérationnalisation du PST et réduire les émissions de GES d’une manière vérifiable et transparente. Le projet appuiera ainsi un changement d’échelle de la politique de développement des énergies renouvelables et sa transformation en une politique de transition énergétique.
  • Projet « Appui à la tarification carbone pour la mise en œuvre de la NDC et la transition bas carbone en Tunisie » : Pour atteindre l’objectif de la contribution nationale, le recours au marché carbone comme source de financement représente pour la Tunisie un levier important pour encourager les investissements dans les technologies à faible émission de GES dans les secteurs prioritaires. Dans ce cadre, la Tunisie, via son point focal l’ANME, a bénéficié de l’appui du PMR1 et a soumis un document de projet visant à identifier les activités permettant de renforcer les capacités des parties prenantes et à mettre en œuvre les instruments de tarification du carbone afin d’accélérer la transition énergétique et concrétiser les objectifs de la NDC en s’alignant sur la trajectoire du développement bas-carbone. Cette préparation aux instruments de tarification du carbone, comprend une quinzaine d’activités appuyant et structurant de manière intégrée, cohérente et complémentaire la compréhension et la mise en place du concept de la tarification du carbone.
  • Projet « Appui à la NDC Tunisienne » : le Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement a lancé, avec l’appui du PNUD, le processus de concertation nationale pour l’élaboration de la
    feuille de route pour la mise en œuvre de la NDC de la Tunisie. Dans ce cadre, l’ANME a le lead sur le suivi des objectifs du secteur de l’énergie et suite à plusieurs activités de concertation dans ce secteur, un plan d’action sur le renforcement des capacités pour la mise en œuvre de la NDC dans le secteur de l’énergie a été élaboré lors de l’atelier de concertation en Mars 2018.

Ce plan d’action sera appuyé par le projet appui à la NDC à travers la mobilisation de l’expertise nécessaires ;
C’est dans ce cadre général de l’appui du PNUD au volet énergie et climat qu’il est proposé de recruter un/e coordinateur/rice technique pour appuyer le dit programme pour coordonner et assurer l’atteinte des différents résultats escomptés à temps et avec la qualité requise.

2. Objectif

L’objectif global de la présente mission est de fournir, d’une part, un appui technique avec le conseil, le plaidoyer et la mobilisation des partenariats dans le domaine de l’énergie et des changement climatiques (ECC) et de coordonner et assurer une bonne synergie et complémentarité entre les projets du programme ECC.

3. Principales tâches

Le/la coordinateur/trice sera responsable de la coordination technique, du suivi et du contrôle des activités des projets du programme ECC. A cet effet, il/elle sera chargé de :

  • Apporter un conseil sur les questions de l’énergie et des changements climatiques se matérialisant par des notes techniques et d’orientation qui permettent un meilleur positionnement du PNUD dans ce domaine et une meilleure réponse aux priorités nationales en la matière ;
  • Préparer les termes de références des expertises à mobiliser dans le cadre du programme, en assurer le suivi et la coordination avec les équipes des projets en place et effectuer la revue
    substantielle des livrables qui seront soumis ;
  • Identifier les partenaires clés au niveau national et local et appuyer à la mobilisation des partenaires des secteurs gouvernementaux, non gouvernementaux (secteur privé, secteur financier, agences de développement, et donateurs) afin d’assurer une bonne atteinte des résultats du projet et ce, en cohérence avec les priorités du PNUD ;
  • Contribuer au développement de nouvelles opportunités de projets pour le programme énergie et changement climatique et la construction de nouveaux partenariats;
  • Appuyer la mobilisation des partenaires clés au sein des groupes de travail techniques ;
  • Apporter un appui substantiel lors des évènements importants (ex : participation tunisienne aux conférences internationales, conférences nationales, ateliers de travail, etc.…). Ceci concerne la modération de l’évènement, la préparation des notes d’information et des notes conceptuelles, les notes aux décideurs etc….
  • Appuyer les unités de gestion du programme énergie et changement climatique dans les processus de planification annuels ainsi que leur mise à jour et assurer le suivi des activités moyennant des réunions périodiques;
  • Coordonner la préparation des rapports d’avancement et rapports aux donateurs du programme ECC qui seront soumis au PNUD selon le format requis
  • Planifier, organiser et documenter les réunions du Comité de Pilotage en coordination avec le partenaire national ainsi que les réunions de suivi avec les partenaires nationaux et/ou donateurs ;
  • Assurer la synergie et la complémentarité entre les projets du programme énergie et changement climatique avec les autres projets du portefeuille Environnement Energie et Réduction des Risques de Catastrophes (EE&RRC) et assurer un conseil permanent au PNUD et au partenaire national pour veiller à éviter la duplication ;
  • Assurer toutes autres tâches confiées par la chargée du programme EE & RRC, qui concernent le programme énergie et changements climatiques.

4. Approche d’intervention :

Le/la coordinateur/trice sera supervisé/e par la chargée du Programme E&E et RRC et aura à interagir avec l’équipe des projets du programme ECC de manière spécifique mais aussi celles du portefeuille environnement et énergie de manière générale tout au long de sa mission.
Le/la coordinateur/trice sera tenu/e d’assister aux réunions du portefeuille environnement, énergie et réduction de risques avec le leadership de la chargée du programme afin d’informer et discuter l’avancement du programme ECC.

5. Durée des travaux et livrables

La durée prévue de la mission s’étalera sur une période de 24 mois.
L’effort estimé de ce travail est de 19 hommes jours/mois de travail effectif.
Le paiement des honoraires sera effectué sur la base d’un planning mensuel préparé à l’avance et d’un rapport trimestriel en langue française que Le/la coordinateur/trice soumettra au PNUD avec les réalisations du trimestre.
Il est à noter que Le/la coordinateur/trice soumettra en format numérique le rapport trimestriel et tout document additionnel ayant fait l’objet d’appui aux différents projets/initiatives (tdr, présentation, note technique, policy paper, etc..).

6. Evaluation des offres

L’évaluation fera l’objet d’une sélection au mieux disant sur la base d’une grille de notation et en tenant compte de la pondération sur la note technique et financière respectivement de 70% et 30%.
L’évaluation technique des offres portera sur les critères indiqués ci-dessous et selon le barème de notation suivant pour chaque expert/e :

7. Evaluation globale :

 

Critères d'éligibilité

  • De fortes capacités organisationnelles, des compétences en coordination et de travail en équipe ainsi qu’une grande faculté de communication et aptitude de présentation et concertation sont essentiels pour la présente mission.
  • Un diplôme d’études supérieures, ingénieur ou équivalent dans des domaines pertinents à la présente mission (énergie, sciences économiques ou politiques, etc.) ;
  • Une expérience de 10 ans dans la coordination de projet en collaboration avec des organismes internationaux ;
  • Une expérience de 15 ans dans le domaine de l'énergie et des changements climatiques dans le contexte national et/ou international ;
  • Une expérience de 2 ans en lien avec la tarification carbone et le suivi des négociations climat en lien avec l’article 6 de l’accord de Paris ;

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 28 août 2018


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo