Exprimer mon avis

PNUD recrute un Consultant international Retour vers les opportunités



Échéance

12 Mai 2016 Il y a 5 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis
Domaines concernées par cette opportunité: Gouvernance

Lieu : Tunis, TUNISIE

Dernier délai de soumission : 12/05/2016

Catégorie additionnelle : Gouvernance Démocratique

Type de Contrat : Consultant international

Langues Requise : Français ou Arabe

Date de début (date à partir de laquelle le candidat sélectionné devra commencer) : Mai 2016

Durée du Contrat Initial : 19 jours de travail sur une période d’un mois

  1. CONTEXTE:

En Tunisie, dans le contexte qui prévaut après la révolution du 14 janvier 2011, la corruption constitue l’un des principaux défis qui est de nature à miner les efforts de croissance et mettre en péril l’aspiration du peuple tunisien à la démocratie et au développement. La corruption risque de s’aggraver si des stratégies appropriées, pour lutter contre ce fléau, ne sont pas formulées, mises en œuvre et évaluées régulièrement conformément aux normes internationales.

Il s’agit ainsi de répondre à une priorité nationale de la transition démocratique en Tunisie mais aussi à l’engagement de la Tunisie dans le cadre de la Convention des Nations Unies Contre la Corruption (CNUCC). Depuis lors, toutes les parties prenantes s’activent à appuyer la Tunisie dans sa démarche pour lutter efficacement contre la corruption. Dans ce combat, le PNUD offre son appui aux acteurs nationaux et coordonne avec la communauté internationale afin de construire un consensus national autour d’une vision et d’axes stratégiques pour la lutte contre la corruption.

Dans ce cadre, l’Instance Nationale de la Lutte Contre la Corruption (INLUCC, de par son mandat et sa mission principale s’agissant la prévention, la détection et l’investigation, a un rôle primordial à jouer. Dans ce sens, le projet « Appui à l’Établissement d’un Système Nationale d’Intégrité en Tunisie (SNI) » du PNUD, appuie et accompagne l’INLUCC. Une stratégie de communication a été élaborée.

Parmi les besoins identifiés par l’INLUCC, pour renforcer ses capacités, la mise en place d’un noyau de journalistes formateurs spécialisés dans la formation des journalistes d’investigation et un manuel de formation pratique. Pour ce faire, il a été convenu de recruter un(e) consultant(e) international(e) chargé (e).

Il s’agit aussi de permettre aux formateurs, aux institutions de formation, aux journalistes de disposer d’un outil de formation initiale et continu durable sur les problématiques du journalisme d’investigation dans la lutte contre la corruption.

  1. OBJECTIFS :

Cette mission permettra de :

  • Former un noyau des formateurs relais en journalisme d’investigation. Cette formation permettra aux journalistes d’acquérir et d’intégrer dans leur travail les standards de la profession et à développer un travail d’investigation dans le respect du code d’éthique et de déontologie ;
  • Appuyer l’INLUCC dans l’élaboration d’un guide pratique de référence, avec une dimension pratique et contextualisée, sur la formation des journalistes d’investigation tel qu’il pourrait être pratiqué en Tunisie ;
  • Permettre aux formateurs, aux institutions de formation, aux journalistes et associations de journalistes de disposer d’un outil de formation initiale et continu durable sur les problématiques du journalisme d’investigation dans la lutte contre la corruption en Tunisie ;
  1. TACHE ET MÉTHODOLOGIE :

Sous la supervision du Président de l’Instance Nationale de la Lutte Contre la Corruption (INLUCC) et le CTP du projet « appui à l’établissement d’un système national d’intégrité en Tunisie » et en partenariat avec le Centre Africain de Perfectionnement des journalistes et communicateurs (CAPJC).

Un comité de suivi de l’exécution de cette mission et sera mis en place avec des représentants de l’Instance et du PNUD du CAPJC et du SNJT (Syndicat National des Journalistes Tunisiens).

Le (a) consultant(e) effectuera de façon spécifique sa mission tout en respectant les normes de qualité et de délais requis pour la remise des livrables. La mission du consultant(e) sera organisée autour de 3 phases distinctes :

Phase 1 : préparation de la mission et identification des formateurs participants :

Le consultant(e) procèdera à : (i) un examen approfondi des documents stratégiques de l’INLUCC et du projet SNI (Plan stratégique de l’INLUCC, projet de stratégie nationale finalisé, projets de loi en cours de préparation, documents de fonctionnement de l’Instance, des projets à l’étude ou en cours de réalisation, etc.), (ii) participer, au comité qui sera mis en place pour identifier 15 journalistes formateurs, suite à un appel à candidature public. Ce comité sera composé de : un membre de l’INLUCC, un membre du CAPJC, un membre du PNUD, un membre du SNJT. Cette phase préparatoire peut être réalisée à distance (par Skype).

Phase 2 : deux sessions de formation des formateurs en journalisme d’investigation

Une formation sera organisée sur deux semaines pour former un noyau de formateurs spécialisés en journalismes d’investigation suivant une méthodologie et des thèmes présentés d’avance , cette formation sera sur deux étapes de 5 jours chacune nécessitant deux déplacements à Tunis. La formation sera en français ou en arabe

Phase 3 : Élaboration d’un Manuel de formation pour le journalisme d’investigation :

Le consultant(e) rédigera un guide pratique des méthodes et des techniques de base du journalisme d’investigation. Il mettra en place les mécanismes de pilotage et de communication requis. Ce manuel sera l’outil des formateurs pour d’éventuelles formations sur le même thème.

  1. RÉSULTATS, LIVRABLES ET PRODUITS ATTENDUS :

À l’issue de cette mission, le consultant(e) devra fournir :

  • Un document de méthodologie, des modules proposés pour la formation et un chronogramme du déroulement de la mission validé
  • Un PV de sélection des 15 candidats validé par le comité
  • Un guide de formation des méthodes et des techniques de base du journalisme d’investigation,
  • Deux sessions de formation sur le journalisme d’investigation de 5 jours chacune (10 jours en total),
  • Un rapport final de la mission
  • Une présentation PowerPoint sur les résultats de la mission
  1. PLANNING PRÉVISIONNEL DE LA MISSION ET PRODUITS ATTENDUS :

Le consultant(e) est appelé de présenter dans son offre un planning prévisionnel de la mission ne dépassant pas 19 jours de travail dans une période d’un mois. Les phases proposées de cette de la mission sont détaillées ci-après :

1

– Un délai de 5 jours est accordé au comité pour valider livrables

  1. Compétences

Compétences liées au PNUD :

  • Démontre son intégrité par le respect des valeurs et de l’éthique des Nations Unies;
  • Promouvoir la vision, la mission et les buts stratégiques du PNUD et des Nations Unies;
  • Respecte les différences culturelles, de genre, de religion, de race, d’âge et de nationalité.

Compétences liées au contrat :

  • Aptitude au dialogue et à la négociation ;
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel complexe ;
  • Capacité à travailler sous pression et de manière indépendante ;
  • Capacité démontrée d’esprit critique, de créativité, de diplomatie, de flexibilité ;
  • Excellente capacité en communication et en rédaction.
  • Bonnes capacités d’analyse et de synthèse
  1. Critères de sélection

Les offres seront évaluées sur la base de la méthode de notation pondérée. L’attribution du contrat devrait être faite en fonction de l’évaluation des offres déterminée comme suit :

  • Compatibilité / acceptabilité et
  • Obtention du meilleur score sur un ensemble prédéterminé de pondération des critères techniques et financiers spécifiques.
  • Poids des critères techniques : 70%

Évaluation technique selon les critères du consultant(e) énumérées dans la page 5

À l’issu de l’examen des offres techniques envoyées, une liste restreinte sera établie. Les candidats de cette liste seront contactés pour un entretien. Seuls les candidats ayant une note supérieure ou égale à 49 points (total des critères 1,2,3,4 et 5) seront contactés pour l’entretien. Une note sera donnée à cet entretien (critère 6), qui sera utilisé pour déterminer le total des points donnés au cours de l’évaluation technique.

Évaluation financière

Seules les candidatures ayant obtenu un minimum de 70 points suite à l’évaluation technique seraient considérées pour l’évaluation financière.

Après vérification de l’adéquation entre les propositions financière et technique, chaque offre financière (F) recevra une note financière (NF) calculée par comparaison avec la proposition financière la moins disant (Fm) de la manière suivante : NF = 100 x Fm /F (F étant le prix de la proposition financière).

Attribution

Pour finir, les propositions seront ensuite classées en fonction de la note totale pondérée : Note Globale = 0,7XNt + 0,3XNf. L’Offre sera adjugée à la soumission ayant obtenu la note totale pondérée la plus élevée tout en tenant compte des principes généraux du PNUD (coût et efficacité). Le PNUD ne s’engage en aucun cas à choisir forcément le Consultant offrant le plus bas prix.

 

 

Critères d'éligibilité

  • Minimum une maîtrise en journalisme, en communication, en sciences politiques ou toute autre discipline similaire ;
  • Une expérience d’au moins 7 ans en matière de journalisme d’investigation ;
  • Au moins une expérience en matière de formation de formateurs en journalisme.
  • Au moins une Expérience en matière d’élaboration d’outils pédagogiques

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

887509c6b7ed28077ff9427ab3ff8d49

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 4 mai 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo