Exprimer mon avis

PNUD lance un appel à participation aux ateliers de travail Retour vers les opportunités



Échéance

26 Mai 2016 Il y a 4 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Médenine et 1 autre(s) régions
Domaines concernées par cette opportunité: Citoyenneté et gouvernance

Le contexte

La Révolution de janvier 2011 a constitué, en Tunisie, une rupture avec plusieurs décennies de régime autoritaire et a permis d’engager une transition démocratique devant conduire à l’établissement d’un système de gouvernement fondé sur la légitimité populaire et capable de répondre aux attentes des populations. Elle a également permis à de nombreux Tunisiens de prendre conscience de leur rôle de citoyens et de leur capacité à participer à la gestion des affaires publiques, comme en témoigne l’épanouissement du tissu associatif. Bénéficiant d’un niveau élevé d’instruction et d’accès à l’Internet, la société civile s’est activement engagée dans le dialogue sur la Constitution et sur les réformes institutionnelles et s’est mobilisée pour le changement démocratique, notamment à travers les réseaux sociaux.

En dépit de cet élan suscité par la Révolution, le défi est encore de développer la prise de conscience citoyenne, notamment dans les régions défavorisées afin d’élargir la participation aux affaires publiques. En effet, la mise en place d’instances représentatives ne suffit pas à l’instauration d’un système de gouvernance démocratique, fondé sur la transparence et la redevabilité. En ce sens, la citoyenneté active est une condition sine qua non du bon fonctionnement du système démocratique et de sa pérennité et constitue l’une des clés des transformations en cours, car elle permet de jeter les bases d’un régime démocratique favorisant l’implication de l’ensemble des acteurs dans le processus décisionnel.

A ce titre, le Chapitre VII de la Constitution du 27 janvier 2014 relatif au Pouvoir Local constitue une avancée en matière de décentralisation. Néanmoins, on constate des difficultés dans la mise en œuvre des dispositions prévues, essentiellement, en raison du retard accusé dans l’instauration du cadre légal relatif aux collectivités locales, de la faible connaissance sur les mécanismes et outils de participation citoyenne et surtout de l’absence d’un plan d’action de mise en œuvre de l’approche participative et inclusive dans la gouvernance à l’échelle locale.

Malgré ce retard dans l’opérationnalisation de la démocratie participative à l’échelle locale, plusieurs initiatives ont été menées par des collectivités locales et des OSC, notamment plusieurs expériences pilotes sur le budget participatif. En ce sens, l’absence d’une coordination entre les acteurs locaux et d’un plan directeur qui détermine les modes de fonctionnement de la participation et les modalités de coordination est aussi un obstacle majeur à la concrétisation des principes consacrés par la Constitution.

L’idée

Dans le cadre de l’appui du PNUD à la société civile dans le domaine de la gouvernance locale et de la cohésion sociale, le projet Tamkeen vise à accompagner les acteurs locaux dans 3 collectivités locales appartenant aux gouvernorats de Médenine et Tataouine dans le processus de mise en place d’un plan directeur de la participation à l’échelle locale.

Ce plan a pour objectif de permettre une participation réelle et effective de la société civile dans le processus de prise de décision à l’échelle locale dans ses différentes étapes à savoir la détermination des besoins, la planification, l’exécution et l’évaluation.

Un plan d’action est l’interface entre les phases d’analyses et de mise en œuvre des décisions. Il permet comme son nom l’indique de passer à l’action en transformant les idées et les réflexions en éléments concrets et opérationnels.

Le projet TAMKEEN accompagne techniquement les différents acteurs (publics et associatifs) dans ce processus afin d’instaurer une véritable approche participative et inclusive dans la prise de décision à l’échelle locale

A cet effet, une série d’ateliers sera organisée pour matérialiser le processus d’élaboration du plan d’action relatif à la participation citoyenne à l’échelle locale :

  • Atelier [1] Introduction et diagnostic de l’état des lieux de la participation à l’échelle locale
  • Atelier [2] Elaboration des Plans d’actions de mise en œuvre de l’approche participative à l’échelle locale
  • Atelier [3] Validation du plan d’action pour la mise en œuvre de l’approche participative et inclusive à l’échelle locale et mise en place des comités consultatifs
  • Université de la citoyenneté active qui réunit les 3 communes sélectionnées

Trois collectivités locales ont été choisies par le projet pour participer à cette expérience pilote dans l’élaboration de plan directeur de la participation.

Gouvernorats Collectivités locales
Médenine Djerba-Houmt Souk
Médenine
Tataouine Tataouine

Atelier [1] Introduction et diagnostic de l’état des lieux de la participation à l’échelle locale

Dans le cadre de la méthodologie présentée ci-dessus, le projet Tamkeen organisera l’Atelier [1] Introduction et diagnostic de l’état des lieux de la participation à l’échelle locale.

Objectifs généraux

L’objectif général de cet atelier est d’élaborer un diagnostic partagé de l’état des lieux de la participation citoyenne à l’échelle locale.

De manière spécifique, l’atelier [1] a pour objectif de :

  • Créer une dynamique locale autour de la mise en œuvre de la co-construction de l’action publique ;
  • Créer des synergies entre les différents acteurs locaux pour favoriser leur implication effective dans la gouvernance locale ;
  • Encadrer une réflexion sur l’approche participative de la gouvernance locale et sa concrétisation à l’échelle locale ;
  • Présenter les techniques et la démarche d’élaboration des diagnostics partagés.

Méthodologie de l’atelier

  • Une présentation générale sera exposée aux participants pour cadrer l’atelier et expliquer son contexte ;
  • Une introduction théorique sur la « Participation et la gouvernance locale » et une initiation sur les techniques d’élaboration d’un diagnostic partagé seront effectuées ;
  • Les participants, par la suite, travailleront en petits groupes pour élaborer un diagnostic de l’état des lieux de la participation dans leur collectivité locale ;
  • Les travaux des ateliers seront présentés et une discussion des résultats aura lieu.

NB : L’atelier sera conduit en langue arabe.

Agenda

08h30 – 09h00 Accueil des participants
09h00 – 09h10 Présentation générale
09h10 – 10h00 Initiation sur la participation citoyenne à l’échelle locale
10h00 – 11h00 Initiation sur les techniques du diagnostic partagé
11h00 – 11h30 Pause-café
11h30 – 13h00 Travail de groupe – Elaboration du diagnostic
13h00 – 14h00 Déjeuner
14h00 – 16h00 Travail de groupe – Elaboration du diagnostic
16h00 – 17h30 Présentation des travaux et discussion

Calendrier

Collectivités locales Date Lieu
Djerba – Houmt Souk 30-05-2016 Hôtel Vincci Helios
Médenine-ville 31-05-2016 Hôtel Kssour Médenine
Tataouine 02-06-2016 Hôtel Sangho Tataouine

Qui peut participer ?

Tous  :

  • les acteurs publics locaux (municipalité, délégation, police locale, recettes de finances, offices de Tourisme, ODS, STEG, SONED,…)
  • Les organisations de société civile

Qui travaillent dans les collectivités locales concernées, à savoir Tataouine , Médenine-ville et Djerba-Houmt Souk.

NB : La participation des femmes, des jeunes et des personnes en situation de handicap est vivement encouragée.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 25 mai 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo