Exprimer mon avis

Oxfam lance un appel à consultation pour la réalisation de deux formations : Montage de projet et Plan d’affaire Retour vers les opportunités


Oxfam

Lance   Appel à candidatures

Échéance

30 Juin 2019 Il y a 11 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

Contexte général :

Oxfam est une organisation non gouvernementale internationale qui oeuvre pour trouver des solutions durables à la pauvreté, aux injustices et aux inégalités. Oxfam opère dans plus de 90 pays à travers le monde en collaboration étroite avec des partenaires locaux et alliés. En Tunisie depuis 2011, Oxfam est engagé dans (1) La lutte contre les inégalités socio-économiques à travers une meilleure définition et une gouvernance des politiques socio-économiques, (2) La présence d’un espace de société civile dans lequel celle-ci est libre de participer, de s’organiser et de s’exprimer et (3) La réalisation de la justice de genre permettant aux femmes, notamment les plus vulnérables, de revendiquer, d’exercer et de jouir de leurs droits politiques et socio-économiques dans un environnement égalitaire et libre de violences.

Cadre général

La Tunisie a opté dans sa constitution de 2014 pour une gestion décentralisée des pouvoirs. Ainsi, la décentralisation et la déconcentration constituent le mot d’ordre dans cette nouvelle architecture. Les territoires auront plus d’autonomie de gestion et peuvent dessiner leur modèle de développement. Dans ce cadre, le projet PAP ENPARD vient renforcer cette vision par l’appui aux communautés locales de renforcer la concertation et la prise de décisions au niveau local et d’appuyer l’élaboration de plans locaux de développement.

A ce propos, le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche (MARHP) est en cours de mise en oeuvre d’un programme national : programme européen de voisinage pour l’agriculture et le développement rural (ENPARD) avec l’appui financier de l’UE. Ce programme contribue à la valorisation durable des ressources naturelles et agricoles dans les territoires ruraux en Tunisie au bénéfice des populations rurales vulnérables dans un cadre de collaboration entre acteurs publics et privés.

Le nouveau code des collectivités locales promulgué en mai 2018 apporte un lot d’opportunités pour renforcer l’approche d’un développement territorial participatif qui prendra en compte les opinions des acteurs locaux et servira ainsi de levier à des politiques régionales et nationales inclusives priorisant les potentialités locales.

Au niveau local, le projet « Stratégie Bargou 2020 : Promotion d’un développement territorial inclusif dans la délégation de Bargou », fait partie des cinq projets actuellement en cours d’exécution en Tunisie dans le cadre du programme ENPARD. L’objectif ultime étant de promouvoir le développement socio-économique de la délégation de Bargou en cohérence avec un plan de développement local (PDL) établi et géré selon les principes d’égalité des chances et de bonne gouvernance.

Avec une population qui s’établit autour de 12 482 habitants répartis entre 8 Imadas, la délégation de Bargou fait face à un ensemble de facteurs freinant son développement. Pour pallier ces freins, le projet « Stratégie Bargou 2020 » se propose de contribuer à la stimulation de la participation des acteurs socio-économiques locaux, des OSC et des communautés locales, ensemble avec les acteurs étatiques, dans la définition de leurs priorités en matière de développement territorial. En effet le postulat de départ de l’action est que la valorisation durable des ressources d’un territoire rural ne peut se réaliser en l’absence d’une concertation élargie et effective entre autorités locales, populations et organisations locales de la société civile, et acteurs privés.

Contexte de la mission

Le projet contribuera de manière tangible à faire de Bargou un modèle de concertation pour un développement local durable et inclusif, par le biais de l’amélioration de la participation citoyenne, une meilleure intégration des aspects relatifs à la planification, à la gouvernance, à la concertation et à la coopération. A ce jour, le projet a complété le diagnostic territorial, la stratégie de développement local participatif, l’étude des mécanismes de financement au niveau local ainsi que le plan local de développement qui a abouti à des priorités validées par les membres du comité local de développement. Ces priorités feront l’objet d’appels à projet pour les groupes structurés, non structurés et les individus.

Parmi les activités prévues figure la mise en place d’un mécanisme de subventions en cascade. Cette activité est précédée par un cycle de renforcement des capacités par la formation et l’accompagnement au profit des candidat(e)s au programme de subventions. La formation concerne un nombre d’au moins 200 candidats(e)s en élaboration de plans d’affaires pour leur projet. Pour certains (associations notamment), une formation en montage de projets est également prévue pour leur permettre de renforcer leur compétence en initiation et gestion de projet de développement communautaire.

Le projet désire s’adjoindre les services de deux consultant(e)s pour accomplir la mission de formation et d’accompagnement des porteurs de projets spécialement en élaboration de plans d’affaires adaptés (9 sessions de 25 participants chaque tous niveaux confondus) et ponctuellement d’une formation en montage de projets au profit des groupes organisés (une session de 4 jours au profit d’un groupe de 25 personnes) réparties sur la période de l’été.

Objectifs de la mission

Objectif général de la mission

L’objectif global de la mission est de consolider les idées de projets ayant un bon potentiel en termes d’impact sur la préservation et la valorisation du territoire de la délégation de Bargou, ayant un impact socioéconomique. Ces projets rentrent essentiellement dans le cadre du Plan de Développement Local établi en concertation avec le Comité Local de développement. La construction des projets devrait être soit fait de manière sensible au genre (en analysant et intégrant des mesures pour répondre aux besoins basés sur le genre), soit une réponse aux recommandations émises dans le cadre de l’analyse basée sur le genre conduite dans le cadre du projet.

Objectifs spécifiques de la mission

L’objectif spécifique de la mission est de former et d’accompagner des candidat(e)s en développement de leurs plans d’affaires et de les doter de connaissances nécessaires en montage de projets de développement local basées sur les priorités du plan de développement local participatif qui sont les suivantes :

  • 2.1.1 Création d’infrastructures écotouristiques, sportives et de formation pour l’artisanat et le guidage touristique ;
  • 3.2.4 Création de GDAP, SMSA, coopératives, unités de transformation et de valorisation des produits de terroir, installation de panneaux solaires (ER) et d’unités de distillation des plantes aromatiques et médicinales (PAM) ;
  • 1.2.3 Création SMSA de transformation des produits de l’élevage avec la construction d’un abattoir et la dotation de frigos ;
  • 3.1.1 Organisation de journées de sensibilisation, étude, formation, accompagnement des opérateurs du patrimoine naturel afin de protéger et valoriser les ressources faunistiques et floristiques ;

Dans cette mission, les participant(e)s devraient aussi être sensibilisés à la question du genre pour comprendre comment leurs projets peuvent impactés (négativement ou positivement) les relations et besoins basés sur le genre, et comment intégrer ces éléments lors du montage.

La mission des consultant(e)s

Les personnes en charge de la consultation sont appelées- à former et accompagner les porteurs et porteuses de projets en montage de projet et en plan d’affaires. Les personnes recrutées seront en charge de faire une formation en montage de projet de 3 jours destinée aux groupements et associations bénéficiaires du projet et une en plan d’affaire de 5 jours destinée aux porteurs et porteuses individuels d’initiatives socio-économiques et groupes organisés
Il est attendu des consultant(e)s de :

  • Concevoir la méthodologie du travail pour s’acquitter de la mission
  • Préparer le calendrier des sessions de formation
  • Produire des documents modèles de projet et de plan d’affaire
  • Accompagner les porteurs et porteuses d’initiatives à la finalisation de leurs documents de projets et Plan d’affaire
  • Rédaction d’un rapport final en français

Déroulement de la méthodologie de la prestation

Les consultant(e)s_ sont supposé(e)s faire une formation accompagnée par des modules illustrés de manière didactique par les expert(e)s, à travers des exercices pratiques, travaux en groupe et simulation adaptés aux mesures du PDL.
Le choix de ces méthodologies dans le processus du cycle de projet ainsi que leur description seront détaillés dans l’offre technique.
Phase 1 : Préparation de la mission
Détailler et compléter la note méthodologique qui explicitera la démarche qu’ils/elles comptent utiliser, incluant un calendrier détaillé de réalisation des sessions de formation. Ce document sera discuté et validé par l’équipe du projet.
Phase 2 : Exécution de la mission de formation et d’accompagnement
Les- consultant(e)s- animeront les sessions de formation et d’accompagnement au profit des groupes et des individus en vue de les doter des connaissances techniques nécessaires pour élaborer des plans d‘affaires pour des initiatives socio-économiques.

Ils/elles incluront des sessions de formation en leadership transformative et une introduction à l’analyse genre pour l’intégration dans les projets.

La mission sera répartie sur deux phases qui se dérouleront en parallèle, la première concerne les groupes organisés pour un total d’environ 25 personnes et environ 100 individus (juillet et aout) 2019. La deuxième phase concernera également 100 autres personnes un peu plus tard dans l’année (septembre et octobre 2019)
Phase 3 : Rédaction du rapport.
Les données recueillies liés aux idées des projets, les informations extraites des évaluations serviront d’éléments de base pour l’élaboration du rapport.

Résultat attendu

Des projets finalisés ayant un fort potentiel d’impact socioéconomique, réalisable dans la délégation de Bargou. Les projets doivent respecter les priorités du Plan de développement Local de la région. Plus spécifiquement, voici les résultats attendus

  • Les participant(e)s ont acquis des techniques de rédaction de projet socio-économique à partir d’une idée ou d’un besoin pour les individus et les groupes
  • Les participant(e)s sont en mesure de contextualiser et justifier leurs projets notamment pour les groupes organisés
  • Les notions d’un plan d’affaires simple et adapté ont été vulgarisés au profit des porteurs de projets
  • Les participant(e)s sont capables de formuler des objectifs et résultats d’un projet ;
  • Les participant(e)s maitrisent les outils de montage technique et financier du projet ;
  • Les participant(e)s aux sessions ont acquis les capacités de choisir les indicateurs convenables pour le suivi et l’évaluation ;
  • Les participant(e)s sont en mesure de préparer un budget

Durée et calendrier de la mission

Durée de la mission : cinquantaine de jour

Durée de réalisation : le délai global d’exécution de la mission est d’un maximum de 5 mois, les délais de validation non compris et ce, à partir de la date de signature de l’entente.

Critères d'éligibilité

  • Les ressources recrutées devront être spécialisées dans les domaines de l’Economie, sciences sociales, sociologie et de développement ou équivalent.
  • Pour les besoins de la mission, les ressources retenues pourraient s’adjoindre les compétences nécessaires pour atteindre les objectifs fixés.
  • Diplôme universitaire de niveau supérieur en sciences économiques et/ou développement territorial ou équivalent ;
  • Justifier d’au moins 5 ans d’expérience dans la formulation, le montage (administratif, technique et financier) et la gestion de projet et notamment l’élaboration de plans d’affaires adaptés à des petits projets ;
  • Expérience éprouvée en création, lancement, gestion des microentreprises ;
  • Connaissances légales dans les statuts des entreprises ;
  • Avoir une expérience avérée dans l’animation de session de formation ;
  • Une parfaite maîtrise de l’arabe (parlé et lu) et du français ;
  • Une expérience en analyse de genre est un atout ;
  • Avoir une bonne connaissance des politiques et stratégies nationales de développement ;
  • Une bonne connaissance des bailleurs intervenant en Tunisie ;
  • Avoir une bonne connaissance du monde associatif tunisien.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

090af09a44586bd7fac48e27e5ed170d

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 14 juin 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo