Exprimer mon avis

L’organisation Tunisienne de Défense des Droits des Personnes Handicapées lance un appel à initiatives Retour vers les opportunités



Échéance

30 Juillet 2015 Il y a 6 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Ariana et 23 autre(s) régions

Détails

Dans le cadre du projet DECIDE (Disability, Empowerment, partiCIpation and DialoguE) mis en œuvre par Handicap International et l’Organisation Tunisienne de Défense des Droits des Personnes Handicapées et financé par la coopération finlandaise, un processus d’appui à la réalisation d’initiatives locales, régionales et nationales est mis en place.

Contexte:

La plupart des pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient ont largement progressé au cours des dernières années en termes de consolidation de la démocratie et de promotion des droits humains. Il est dorénavant primordial d’assurer la représentation et l’inclusion de perspectives diverses dans ces sociétés.

Dans ces pays, les personnes en situation de handicap (PSH) représentent environ 15% de la population. Les PSH sont généralement parmi les groupes les plus pauvres, les plus vulnérables et les plus marginalisés de la société, et ne sont pas pris en compte dans la grande majorité des plans de développement. En raison de barrières physiques et sociales, de discrimination et d’exclusion, ils ont un accès limité aux services ordinaires et spécifiques. La plupart de ces services sont fournis par des organisations de la société civile, souvent caritatives ou confessionnelles, sans engagement réel au niveau de l’Etat. La plupart de ces services sont de faible qualité, mal coordonnés et mal répartis sur le territoire. Les femmes handicapées souffrent d’une double discrimination du à leur sexe et leur handicap. L’accès aux services d’éducation, de santé, aux moyens de subsistance et aux loisirs est très limité, en particulier dans les communautés pauvres. Dans beaucoup de pays ciblés, le handicap ne figure pas parmi les priorités du gouvernement et n’est pas inclus dans les plans et stratégies de développement.

Malgré des tendances positives au cours des dix dernières années, les PSH ne sont pas encore parvenues à créer des groupes de plaidoyer puissants, unifiés et bien organisés qui parviennent effectivement à revendiquer leurs droits et faire progresser les efforts d’inclusion. Par conséquent, les PSH ne sont pas représentées correctement dans les processus politiques, leurs voix ne sont pas entendues et leurs besoins sont rarement pris en compte.

Handicap International a été un partenaire clé des organisations de personnes handicapées (OPH) dans la région MENA depuis 1987. Avec eux, l’organisation a mis en place des projets novateurs visant à promouvoir le dialogue multi-acteurs sur le handicap et le développement inclusif. Grâce aux succès des dix dernières années, les partenaires de ce projet souhaitent s’appuyer sur les résultats obtenus et profiter du paysage politique actuel dans les zones ciblées. Dans le sillage des changements politiques et institutionnels provoqués par le « printemps arabe » 2011 en Afrique du Nord, les OPH et organisations de la société civile bénéficient d’espaces de dialogue plus larges et peuvent exercer une influence plus grande pour faire évoluer leur situation dans un sens positif.

Objectifs de l’appel à initiatives :

  • Objectif général :

Appuyer les initiatives qui favorisent la participation et l’inclusion des personnes handicapées en tant qu’acteurs de la société civile et du développement local.

  • Objectifs spécifiques :

Soutenir la mise en œuvre d’actions de plaidoyer qui visent l’application et/ou la réforme des politiques publiques afin qu’elles soient plus inclusives.

Quels sont les initiatives soutenues ?

L’Organisation tunisienne de Défense des Droits des Personnes Handicapées et Handicap International soutiendront les initiatives qui visent :

soit de mobiliser l’opinion public, la société civile et les partis politiques en vue de soutenir une cause qui concerne les droits des personnes handicapées

et/ou qui visent les autorités et les législateurs en vue d’un plaidoyer visant la réforme du cadre juridique ou les procédures administratives favorables aux droit des personnes handicapées.

Eligibilité des dépenses :

  • Le budget sollicité ne doit pas dépasser 9000 dinars tunisiens;
  • les dépenses pouvant être comptabilisées et justifiées (pièces justificatives, factures….)sont les seuls éligibles.
  • Les montants demandés pourront représenter 100% du coût de l’action ou bien un pourcentage inférieur si l’action est cofinancée par le porteur ou par d’autres bailleurs[1]. Les montants sollicités ne pourront financer que les coûts en lien direct avec l’action décrite.
  • Un demandeur ne peut pas soumettre plus qu’une demande dans le cadre du présent appel à projet

[1] l’origine des fonds sera étudié par l’OTDDPH et HI.

Non éligibilité des dépenses :

  • les dépenses liées à l’achat d’équipements, au fonctionnement; les frais de déplacement et       d’hébergement en dehors du territoire de l’action.

Processus de sélection des initiatives :

 Suite à la soumission de la proposition de projet, un jury composé de représentants de l’Organisation Tunisienne de Défense des Droits des Personnes Handicapées et Handicap International , procèdera à la sélection des projets selon les critères suivants:

  • Eligibilité : l’initiative répond à toutes les règles d’éligibilité citées dans ce document.
  • Le rapport coût-efficacité: Les activités planifiées permettent d’atteindre les objectifs avec les ressources financières requises.
  • Pertinence : les actions planifiées répondent aux orientations thématiques de l’appel et adoptent l’approche inclusive.
  • Faisabilité des projets: les activités planifiées sont faisables sur le plan technique et financier tout en prenant en compte la capacité du porteur de projet.
  • Visibilité de l’action: les activités proposées seront particulièrement visibles aux yeux de la population locale, des autorités locales et des médias.

Critères d'éligibilité

  • Le ou les demandeurs doivent avoir un statut moral à but non lucratif et un statut d'organisation des personnes handicapées (OPH).
  • Le ou les demandeurs devra impliquer obligatoirement une ou plusieurs Organisation de la Société Civiles (OSC) non spécialisée sur le handicap pour mener l'action
  • D'autres partenaires peuvent être associés à l'action en plus du demandeurs et des OSC impliqué
  • les projets se déroulent à l'échelle locale et/ou nationale en Tunisie
  • les projets doivent expliciter d'une manière précise le rôle de chacune des organisations impliquées. Cette implication doit être significative pour la réussite de l'action.
  • • toute action ayant pour objectif de: 1) Renforcer les capacités des organisations à mener des actions de plaidoyer inclusives à travers des formations/actions. 2) Améliorer l'inclusion/participation effective des personnes handicapées dans les différents domaines et secteurs: emploi, éducation, santé, loisirs, politique, transport, accessibilité, ...
  • • les projets devront avoir une portée inclusive, c’est-à-dire visant un développement socio-économique et humain promouvant les capacités et l’égalité des chances et des droits de tous les individus, sans distinction relative à leur condition sociale, genre, âge, handicap, ethnicité, religion, etc.
  • les initiatives permettant des changements concrets et visibles, au profit de personnes en situation de handicap identifiées, seront favorisées
  • les projets doivent démarrer et finir au cours de l'année 2015 ; ils peuvent se dérouler sur une période de 4 mois au maximum

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Appel à projets Publié sur Jamaity le 29 juin 2015


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo