Exprimer mon avis

OIM Tunisie cherche un prestataire de services Retour vers les opportunités


Organisation Internationale pour les Migrations Tunisie

Lance   Appel à candidatures, Offre d'emploi

Échéance

29 Avril 2016 Il y a 5 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

L’Organisation internationale pour les migrations en Tunisie (ci-après dénommée l’OIM) se propose d’engager une organisation prestataire de services pour le projet « Améliorer la  viabilité des régimes de réintégration des migrants de retour au Maroc, en Tunisie et au Sénégal de l’UE» (Mo Tu Se) pour lequel cet Appel à Propositions est publié.

L’OIM invite les organisations prestataires de services intéressées, à fournir leur Proposition technique et financière pour la fourniture de services répondant à l’objectif de mise en place d’un système d’insertion professionnelle, y compris la formation des Tunisiens de retour.

Des informations complémentaires sur les services requis dans le cadre de cet Appel à Propositions, sont fournies dans les Termes de Références (TDR) ci-dessous, en section II.

Les organisations prestataires de services seront sélectionnées sur la base des procédures de Sélection Qualité-Coût décrites dans cet Appel à Propositions.

L’Appel à Propositions est constitué des sections suivantes :

  1. Instructions aux organisations prestataires de services ;
  2. Termes de références.

 I. Instructions aux organisations prestataires de services

  1. Introduction
  • Seules les organisations prestataires de services peuvent soumettre leur Propositions technique et financière pour les services requis. Les Propositions constituent la base des négociations contractuelles devant aboutir à un contrat signé avec l’organisation prestataire de services sélectionnée.
  • Les organisations prestataires de services ne doivent pas être engagées à une mission quelconque qui serait en conflit avec leurs obligations présentes ou passées vis-à-vis d’autres entités adjudicatrices, ou qui les placerait dans une position qui les empêche d’être en mesure de mener à bien la mission au mieux des intérêts de l’OIM.
  • L’OIM n’est pas tenue d’accepter toute proposition et se réserve le droit d’annuler le processus de sélection à tout moment avant l’attribution du contrat, et ce, sans encourir de responsabilité vis-à-vis des organisations prestataires de services.
  1. Manœuvres collusoires, frauduleuses et coercitives

Le Règlement intérieur de l’OIM exige que le personnel de l’OIM dans son ensemble, les soumissionnaires, fabricants, fournisseurs ou distributeurs se conforment aux normes les plus strictes en matière de déontologie pendant le processus de passation et d’exécution de tous contrats. L’OIM rejette toute proposition des soumissionnaires et peut, le cas échéant, mettre fin à leur contrat s’il est établi qu’ils se sont livrés à des manœuvres collusoires, frauduleuses ou coercitives. En vertu de ce règlement, l’OIM définit aux fins du présent paragraphe, les termes énoncés ci-dessous comme suit :

  • Est considéré comme acte de corruption le fait d’offrir, de donner, de recevoir ou de solliciter, directement ou indirectement, toute chose de valeur dans le but d’influencer l’action de l’Entité adjudicatrice/contractante pendant le processus de passation ou d’exécution du contrat ;
  • Est considéré comme acte frauduleux tout acte ou omission, y compris une fausse déclaration, qui sciemment ou par négligence, induit ou tente d’induire l’Entité adjudicatrice/contractante pendant le processus de passation ou d’exécution du contrat, dans le but d’obtenir un avantage financier ou de se soustraire à une obligation ;
  • Est considéré comme acte de collusion toute entente clandestine entre deux ou plusieurs soumissionnaires en vue de modifier artificiellement les résultats d’un processus de passation dans le but d’obtenir un avantage financier ou autre ;
  • Est considéré comme acte de coercition le fait de porter atteinte ou de causer du tort, ou de menacer de porter atteinte ou de causer du tort, directement or indirectement, à tout participant au processus de passation en vue d’influencer indûment ses activités pendant le processus de passation, ou d’affecter l’exécution  d’un contrat.
  1. Préparation des Propositions
  • La Proposition de l’organisation prestataire de services doit comprendre les éléments suivants :
    • la Proposition technique,
    • la Proposition financière.
  • La Proposition, doit être rédigée être en langue française. Tous les rapports préparés par l’organisation prestataire de services doivent être en langue française.
  • Les organisations prestataires de services sont appelées à examiner en détail les documents constituant l’Appel à Propositions. L’existence de lacunes importantes sur les informations requises peut entraîner le rejet d’une proposition.
  1. Négociations
  • Le but de la négociation est de parvenir à un accord sur tous les points et signer un contrat.
  • Les négociations vont porter entre autres, sur : a) la discussion et clarification des Termes de référence (TDR) et le Champs d’application des prestations de services ; b) Discussion et finalisation de la méthodologie et du programme de travail proposé par le prestataire de services; c) Revue de l’adéquation des qualifications et la rémunération s’y rapportant.
  • Tout accord obtenu pendant les négociations sera incorporé dans la description des services et fera partie intégrante du contrat.

II. Termes de référence

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Tunisie est à la recherche d’une organisation prestataire de services, selon les termes de référence précisés ci-dessous.

Les organisations prestataires de services intéressées sont invitées à soumettre leur candidature à la réception du bureau de l’OIM Tunisie sis à 6 passage du Lac le Bourget 1053 – Les Berges du Lac, ou par courrier à l’OIM à l’adresse suivante : 6, passage du Lac le Bourget, BP 77, Les Berges du Lac, 1053- Tunis, Tunisie au plus tard le vendredi 29 Avril 2016 à 17h.

Intitulé de mission: Appui à l’accompagnement de la part d’organisations de la société civile tunisiennes pour la mise en place d’un système d’insertion professionnelle, y compris la formation des Tunisiens de retour – dans le cadre du projet: Améliorer la viabilité des régimes de réintégration des migrants de retour au Maroc, en Tunisie et au Sénégal de l’UE» (MoTuSe)

Lieu d’exercice: Tunis, Tunisie

Contexte général :

Dans le cadre du projet «Améliorer la viabilité des régimes de réintégration des migrants de retour au Maroc, en Tunisie et au Sénégal de l’UE», et suite à des discussions élargies avec les partenaires nationaux-clés en matière de gestion migratoire en Tunisie, l’OIM propose de mener des activités en vue de soutenir les migrants Tunisiens de retour dans le contexte de leur réintégration socio-professionnelle en Tunisie.

Dans un contexte économique marqué par le chômage et la marginalisation de certaines régions, principalement dans le sud et le centre, la migration vers l’Europe est une des stratégies principales mises en œuvre par un certain nombre de Tunisiens, notamment les jeunes générations, pour améliorer leur condition socio-économique dans l’espoir d’un avenir meilleur à l’étranger. Alors que les flux d’émigration augmentent, d’un autre côté les flux de retour augmentent eux aussi. De nombreux Tunisiens, déçus par leur expérience migratoire en Europe ou ayant perdu leur emploi, décident effectivement de rentrer auprès de leurs familles. Mais avec un niveau de chômage important et des opportunités économiques limitées, le retour de ces Tunisiens et leur réintégration dans le tissu socio-économique pose un défi de taille.

L’OIM Tunisie assiste depuis des années ces migrants de retour et constitue ainsi un témoin privilégié des opportunités et des difficultés liées à la réintégration en Tunisie. A travers son travail quotidien, l’OIM est en contact avec de nombreuses organisations et institutions qui pourraient avoir un rôle majeur dans l’assistance ou l’accompagnement des migrants de retour, aussi bien au niveau de leur réintégration économique (mise en place de petites activités, insertion professionnelle) que de leurs besoins psycho-sociaux ou en termes d’accès à la santé.

Le projet MoTuSe vise à impliquer ces institutions et associations dans la réintégration des migrants de retour et à renforcer celles qui se montrent le plus concernées et le plus à même de prendre un rôle actif à ce niveau. En outre, afin de répondre à un besoin croissant de la part des migrants de retour, l’OIM souhaite mettre en place un système d’insertion professionnelle qui inclue la formation des Tunisiens de retour, et ce par le biais du soutien d’une organisation de la société civile enracinée dans le contexte local tunisien et spécialisée dans ce domaine.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DE L’ORGANISATION PRESTATAIRE DE SERVICES :

Identifier, en collaboration avec l’OIM, les ressources humaines au sein de l’organisation prestataire de services qui collaboreront dans le cadre du Projet MoTuSe, ce qui implique la désignation d’un point focal chargé du suivi des activités du Projet, ainsi que la participation aux rencontres périodiques avec les partenaires du Projet et l’OIM;

  • Organiser une rencontre d’une journée entre les bénéficiaires du Projet MoTuSe et les organismes et institutions de micro-finances, afin d’informer et d’assister les bénéficiaires du Projet MoTuSe en matière d’accès au micro-crédit ;
  • Mettre en place en partenariat avec l’OIM et les partenaires du Projet MoTuSe (l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant – ANETI -, l’Office des Tunisiens à l’Etranger – OTE -, les Centres de Ressources pour Migrants – CRM – l’Observatoire National de la Jeunesse – ONJ – , etc.) des activités concrètes adressées aux bénéficiaires du Projet MoTuSe, telles que des tables rondes avec les spécialistes du marché d’emploi, les services de gestion des ressources humaines (GRH) des sociétés partenaires et des leaders des instituts de microfinance (IMF) ou des banques de financement ;
  • En collaboration avec l’OIM, faire le suivi et l’accompagnement des migrants de retour bénéficiaires du Projet MoTuSe, afin d’assurer leur bonne réintégration socio-professionnelle en Tunisie à travers un service d’accompagnement vers l’emploi (recherche de stages, de postes vacants, matching entre l’offre et la demande selon le savoir-faire des migrants de retour et le besoin du secteur privé, ainsi que l’assistance à la création des micros entreprises (étude de projet et recherche de financement)…etc ;
  • Organiser des sessions de coaching (entretien à l’embauche, rédaction de CV et lettres de motivation, gestion de projets et préparation de business plan) à raison d’au moins une session par mois pendant 6 mois, pour les bénéficiaires du Projet MoTuSe souhaitant intégrer le monde du travail. Les sessions de coaching auront lieu dans une salle de formation mise à disposition par l’organisation prestataire de services;
  • Organiser des sessions de formations spécifiques pour le compte des bénéficiaires du projet MoTuSe, selon la demande de l’OIM, le planning de ces formations et les places disponibles ;
  • Organiser une rencontre d’une journée entre les bénéficiaires du Projet MoTuSe et un groupe de chefs d’entreprises, afin de favoriser le placement en entreprises des bénéficiaires du Projet. Cette rencontre sera une passerelle entre les bénéficiaires à la recherche d’emploi et les entreprises en recherche de compétences et souhaitant recruter.

SUPERVISION ET COORDINATION :

Le travail de l’organisation prestataire de services sélectionnée, sera supervisé par l’équipe du Projet MoTuSe de l’OIM Tunisie, avec l’appui du chef du Projet MoTuSe, basé en Italie.

Il est attendu de l’organisation prestataire de services qu’elle délivre à l’OIM un rapport narratif tous les 3 mois (soit 2 rapports narratifs sur toute la durée du contrat) contenant les détails des activités menées par l’organisation prestataire de services dans le cadre du Projet MoTuSe, accompagné en annexe de photos, listes de présence, ainsi que tout autre documentation ou information requises par l’OIM.

Dans chaque rapport, il est attendu que la description des activités contienne des aspects analytiques, ainsi que des commentaires liées aux défis relevés sur le terrain et les moyens mis en œuvre pour les résoudre.

L’organisation prestataire de services s’engage par ailleurs à tenir des réunions bimensuelles de suivi-évaluation avec l’équipe de l’OIM.

A la fin du contrat, l’organisation prestataire de services devra remettre un rapport final à l’OIM, au plus tard 1 mois après la clôture du contrat. Ce rapport devra être validé et approuvé par l’OIM.

DURÉE DE LA MISSION :

La durée de la mission de l’organisation prestataire de services est fixée pour une période de 6 mois (mai – octobre 2016).

QUALIFICATIONS DE L’ORGANISATION PRESTATAIRE DE SERVICES :

Pour être admissible à une subvention, le demandeur doit:

  • Etre une personne morale ;
  • Etre une organisation à but non lucratif ;
  • Détenir un identifiant fiscal ;
  • Etre directement responsable de la structuration et de la coordination de

l’action et ne pas agir comme un intermédiaire.

L’organisation prestataire de services doit se conformer aux objectifs et priorités qui garantissent la visibilité de l’OIM et des bailleurs de fonds du projet MoTuSe à savoir :

l’Union Européenne et le Ministère de l’Intérieur italien.

La mission sera menée par une organisation de la société civile patentée, sélectionnée selon les critères suivants :

  • Avoir une ancienneté de 4 ans au moins depuis sa création
  • Les papiers en règle (JORT, Patente, CNSS)
  • Avoir de l’expertise au niveau de la formation et de l’accompagnement des jeunes vers l’emploi
  • Avoir de l’expérience au niveau de l’organisation de rencontres avec les chefs d’entreprises et les organismes financiers, et avoir au moins une convention avec une institution de microfinance reconnue
  • Équipe de travail spécialisée et ayant un réseau de contacts professionnels bien développé
  • Une expérience confirmée avec l’OIM dans le domaine de la migration, est un atout.

 

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 23 avril 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo