Exprimer mon avis

Médecins du Monde recrute une équipe d’experts nationaux et internationaux pour l’évaluation finale du projet « Pour l’amélioration de l’accès aux soins de santé de qualité des populations de Gafsa et Sidi Bouzid » Retour vers les opportunités


Médecins du Monde Belgique Mission Tunisie

Lance   Appel à candidatures

Échéance

15 Mars 2019 Il y a 2 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Gafsa et 2 autre(s) régions

Contexte

Membre du réseau international de Médecins du Monde, Médecins du Monde Belgique (MdM BE) est une ONG médicale qui agit en faveur des groupes vulnérables en Belgique et dans le monde.

Elle promeut le droit à l’accès aux soins de santé surtout au Congo, au Mali, au Niger, en Haïti, au Burkina Faso, en Syrie, au Maroc et depuis 2012, en Tunisie.

La stratégie développée en Tunisie se décline en trois axes de travail :

  • L’approche participative pour l’amélioration de la santé en zone défavorisée dans le Gouvernorat de Gafsa et Sidi Bouzid.
  • Lutte contre les violences liées au genre.
  • Amélioration de l’accès aux soins pour les populations migrantes dans le Grand Tunis.

La stratégie d’intervention de Médecins du Monde est de proposer une approche participative, mettant en lien les populations bénéficiaires, membres actifs d’associations de la société civile, professionnels de santé, décideurs politiques (élus et administratifs) et finalement experts en santé/ santé publique. L’objectif étant de développer une approche trans-sectorielle de la santé dans les régions de Gafsa et de Sidi Bouzid. Médecins du Monde joue un rôle d’appui technique, méthodologique et financier auprès des associations pour maintenir les débats participatifs et les projets consensuels d’amélioration de l’accès à des soins de santé de qualité dans la région.

Arrivant à la fin de l’action, une mission d’évaluation finale du projet « Pour l’amélioration de l’accès aux soins de santé de qualité des populations de Gafsa et Sidi Bouzid grâce à une approche participative impliquant les pouvoirs locaux et la société civile » est planifiée. Le projet est co-financé par la Délégation de l’Union européenne en Tunisie (Contrat de subvention NEAR-TS/20 15/368-545) et mis en place par un consortium composé de deux organisations partenaires : Médecins du Monde Belgique et Association Sihatouna. Durant 39 mois (du premier Janvier 2016  au 31 Mars 2019) le projet a pour objectif de contribuer à l’amélioration de l’accès à des soins de santé de qualité pour les populations des zones défavorisées des gouvernorats de Gafsa et de Sidi Bouzid grâce à une approche participative permettant la concertation au sein d’un réseau composé des autorités locales et des organisations de la société civile (15 OSC sur Gafsa et 15 OSC sur Sidi Bouzid).

Deux Principaux Résultats sont attendus :

Le premier résultat (R1) :« grâce à la participation des associations de la société civile des deux gouvernorats, en particulier l’association Sahatouna, au sein des plateformes locales santé, l’accès et la disponibilité des soins de santé sexuelle et reproductive de qualité dans les deux régions sont améliorés »,

Le résultat 2 (R2) : « les plateformes régionales santé de Sidi Bouzid et de Gafsa regroupant les OSC partenaires, les autorités locales et les professionnels de santé, sont opérationnelles et renforcent la transdisciplinarité des différents services de santé de la région avec un accent sur l’amélioration de l’allocation des ressources et de la gouvernance », il sera davantage tourné vers la gouvernance et l’amélioration de l’allocation des ressources.

Objectif de l’évaluation : 

L’objectif général de cette évaluation est d’apprécier l’atteinte des résultats, de son impact ainsi que de la viabilité de la dynamique insufflée dans le cadre du projet en se concentrant plus particulièrement sur l’approche participative.

Critères d’évaluation :

L’évaluateur pourra ajouter à cette liste de critères d’évaluation les critères qu’il juge pertinents.

Pertinence (relevance)

  • Est-ce que la stratégie choisie et les objectifs fixés répondent aux besoins et sont en adéquation avec les besoins et les priorités au niveau national ?
  • Est-ce que la stratégie choisie, à savoir la méthode participative, et la participation de la société civile ainsi que les résultats à atteindre répondent aux attentes des bénéficiaires, à la population de Gafsa et de Sidi-Bouzid ?
  • Est-ce que le travail prioritaire sur la périnatalité et sur la gouvernance est relevant ?

Méthodologie utilisée

  • Est-ce que la méthode de travail participative avec ses spécificités à Gafsa et Sidi Bouzid est la méthode la plus pertinente dans ce contexte ?
  • Les résultats du cadre logique répondent-ils à une structuration du travail appropriée ?

Viabilité (sustainability)

  • Les résultats obtenus sont-ils acquis sur le long terme ?
  • Est-ce que le projet continuera à fonctionner et à profiter aux deux régions sans l’appui de MdM ?
  • Est-ce que les acteurs de la société civile partenaires ont les moyens de continuer le projet après le départ de MdM? Et en ont-ils la volonté ?
  • La méthode participative choisie est-elle une méthode viable à long terme ? Quels sont les recommandations pour pérenniser le projet ?

Efficacité (effectiveness) et efficience (efficiency)

  • Est-ce que les objectifs définis ont été atteints ?
  • Est-ce que la perception des besoins des bénéficiaires a évolué ?
  • Est-ce qu’en comparant les ressources et l’effort déployé par les équipes, en termes de fonds et de temps, les résultats obtenus sont satisfaisants ?
  • Les ressources du projet ont-elles été utilisées au mieux pour atteindre les résultats ?

Innovation

  • L’action a-t-elle démontré des formes d’innovations dans les approches et modalités de mise en œuvre ?

Impact

  • Quels sont les risques négatifs directs et indirects d’un tel projet sur le long terme ?
  • Quels mécanismes est-il possible de mettre en place pour les éviter ou les minimiser ?
  • Quels sont les effets positifs directs et indirects d’un tel projet sur le long terme ?
  • Quels mécanismes est-il possible de mettre en place pour les développer à leur maximum ?
  • Ce projet est-il exportable ailleurs ou bien il est spécifique au contexte de Gafsa et Sidi-Bouzid et à la Tunisie en général ?

Taches des expert(s) :

L’expert aura pour principales tâches de :

  • Elaborer un agenda de la mission
  • Elaborer une note conceptuelle de la mission
  • Élaborer le programme de la mission
  • Produire les supports à utiliser pendant la mission d’évaluation
  • Réaliser des visites de terrain et des rencontres avec les bénéficiaires de l’action selon un calendrier préétabli en coordination avec MdM ;
  • Rédiger un rapport à l’issue de la formation portant sur le déroulement et les résultats de l’évaluation des journées de formation exécutées et incluant des recommandations et des perspectives.
  • Elaborer un rapport provisoire analysant les résultats obtenus dans le cadre du projet, mettant en relief les enseignements tirés au cours de son exécution et préconisant des recommandations relatives à la performance, impact et viabilité. Le rapport inclura également une analyse du dégrée d’appropriation des actions par les bénéficiaires et les partenaires concernés et identifiera des recommandations pour une appropriation optimale de ce genre de projet. Le rapport devra comporter une section de capitalisation prenant en compte les résultats de l’atelier de clôture du projet, proposant des recommandations pour la suite du projet.

Le projet de rapport d’évaluation doit être soumis et discuté en plénière avec l’équipe de Gestion du projet de MdM et Sihatouna.

Le rapport doit par ailleurs, mettre en exergue les aspects liés :

  • au développement et transfert des capacités ;
  • à la pérennisation des acquis des bénéficiaires ;
  • à l’innovation de l’intervention et la valeur ajoutée dans le processus d’amélioration de l’accès à des soins de santé de qualité ;
  • à la prise en compte de la dimension genre ;
  • au développement de recommandations sur la suite du projet, compte tenu du contexte du pays, et de l’extension éventuelle du projet.

Le rapport doit être rédigé en français

  • Rédiger un rapport final qui contiendra des recommandations stratégiques et opérationnelles précises, ainsi que des conseils et des suggestions d’outils internes de suivi-évaluation. Le rapport final devra également contenir un résumé.

Méthodologie et source d’information disponible :

De par la nature du projet, cette évaluation devra privilégier la méthode qualitative, mais la méthode quantitative pourra être utilisée pour évaluer les résultats et les indicateurs.

Les sources d’information disponibles sont les suivantes :

  • Rapports pour les bailleurs
  • Documentation système de santé Tunisie
  • Proposal DGD / UE
  • Cadre logique
  • Rapports intermédiaires
  • Les rapports des études d’analyse des systèmes de santé régionaux
  • Plan stratégique régional santé et la stratégie en périnatalité de sidi-bouzid

Produits attendus et délais :

 

Un rapport final provisoire en français devra être produit à l’issue de la phase de terrain. MdM disposera ensuite de trois semaines à compter de la réception du rapport final provisoire pour émettre ses commentaires et observations.

Le rapport final définitif devra intégrer ces commentaires/remarques/échanges/discussions :

  • Le texte principal du rapport d’évaluation, en format Word, doit comprendre entre 10 et 30 pages (sans compter les annexes):
  • Résumé exécutif (5 pages maximum)
  • Introduction
  • Contexte (description du projet)
  • Objectifs de l’évaluation et critères retenus
  • Méthodologie et limites
  • Principaux résultats et analyse
  • Conclusions et recommandations (classées selon les critères de l’évaluation)
  • Annexes : TdRs, liste des personnes rencontrées et calendrier, questionnaires, guides d’entretiens, grilles d’observation.

Durée et agenda de la mission :

La mission nécessitera 14 jours de travail effectif étalés du 20/03/2019 au 25/04/2018

 

 

Critères d'éligibilité

  • Expert national / international spécialisé en Santé Publique
  • Expérience signifiante dans le domaine de l’évaluation de projets humanitaires/développement dans le domaine de la santé
  • La connaissance des questions de démocratisation, de coopération au développement de l’UE
  • Connaissances de processus participatifs
  • compétences en Gestion du Cycle de Projet et de l’approche du cadre logique de l’UE
  • Excellentes aptitudes en communication et relations personnelles
  • Maîtrise démontrée du français écrit et parlé.
  • Très bonne capacité rédactionnelles (rapports, manuels de formation etc…)

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

54b865829b40e0011d70161aa2cd566e

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 6 mars 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo