Exprimer mon avis

l’UGPO lance un appel pour recruter deux assistants administratifs juniors Retour vers les opportunités



Échéance

19 Juillet 2019 Il y a 1 an

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

  1. CONTEXTE ET OBJECTIF DU PROJET 

Le bassin versant du lac de Bizerte est un pôle de développement important pour le gouvernorat de Bizerte, caractérisé par de grandes agglomérations urbaines (500.000 habitants) et diverses activités industrielles et commerciales. De part ces activités, le lac de Bizerte est affecté par de différentes sources de pollution d’origine industrielle, urbaine et agricole. 

En 2004, le Ministère de l’Environnement, qui fait maintenant partie du Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, a lancé une étude sur la dépollution du lac de Bizerte basée sur une approche par bassin versant et regardant à la pollution d’une manière intégrée plutôt que de façon sectorielle. Cette étude a identifié des priorités d’intervention tout en recommandant de lancer un programme permettant de s’attaquer à l’ensemble des sources majeures de pollution. 

Ce programme a été ensuite intégré au Programme de préparation des investissements à réaliser au sein de l’Initiative de dépollution de la Méditerranée, Horizon2020, notamment sa composante visant les points présentant une haute criticité environnementale (hot spots). 

La Banque Européenne d’Investissement, à travers son soutien au développement de projets de dépollution dans le cadre de cette initiative, a réalisé une étude pour l’identification des projets prioritaires d’investissement de réduction de la pollution, y compris l’estimation du financement nécessaire. Sur la base de cette étude, une étude de faisabilité détaillée du programme de dépollution intégrée du lac de Bizerte a été financée et préparée au sein de l’initiative H2020. Cette étude a permis de réévaluer les interventions proposées dans l’étude de 2004 mentionnée ci-dessus en tenant compte des conditions environnementales actuelles du lac et des principaux facteurs de stress environnemental. Dans ce cadre, des options prioritaires ont été identifiées et soumises à une analyse approfondie de faisabilité. Un comité de pilotage intégrant l’ensemble des acteurs locaux, y compris de nombreux représentants de la société civile, a été consulté à chaque étape du chemin. 

Le Programme envisage un ensemble d’actions intégrées liées par un objectif commun de dépolluer le bassin versant (BV) du lac de Bizerte, améliorer la qualité des eaux du lac et l’état de ses écosystèmes. Afin d’atteindre cet objectif, il est primordial que toutes les sources potentielles de pollution soient prises en charge par le programme pour être éliminées ou réduites jusqu’au niveau considéré acceptable par les normes en vigueur. 

Le Programme comprend 4 composantes d’investissement : 

  • Réduction de la pollution industrielle (émissions atmosphériques, effluents liquides, déchets solides) visant principalement trois usines étatiques : la sidérurgie d’El Fouledh, la cimenterie de Bizerte SCB et la raffinerie STIR. 
  • Extension et amélioration de l’assainissement des agglomérations urbaines et rurales autour du Lac afin que la collecte et le traitement des eaux usées atteignent les normes tunisiennes, qui sont en ligne avec les normes UE, voir plus strictes sur certains paramètres. Le programme comprend également un système pilote d’assainissement individuel pour les habitations dispersées en zone rurale. 
  • Gestion des déchets solides industriels par la réhabilitation et l’aménagement de la décharge anarchique de Menzel Bourguiba, dans la zone sud-ouest du Lac. 
  • Aménagement des berges de la zone nord-est du Lac avec la création d’une corniche devant la ville de Menzel Abderrahmane et l’extension de son port de pêche. 

Ces investissements sont accompagnées d’un volet important d’assistance technique (AT) et de renforcement du cadre institutionnel soutenant :(i) l’Unité de Gestion par Objectifs (UGPO) qui assurera la gestion du Programme, (ii) les organismes de mise en œuvre des investissements selon des modalités adaptées à leurs capacités, (iii) les entités nationales et locales chargées d’assurer la durabilité des résultats du Programme, (iv) le Gouvernorat de Bizerte pour l’adoption d’une approche participative à la planification locale et régionale (v) le développement d’un cadre pour la gestion intégrée des ressources en eau dans le bassin versant. 

L’Unité de Gestion Par Objectifs (UGPO), instituée par décret ministériel, est composée par une Equipe Nationale composée de fonctionnaires de l’Etat et par une Equipe Assistance Technique dédiée. L’UGPO est le point focal du Programme et l’interlocuteur des bailleurs de fonds concernant sa réalisation. Plus spécifiquement l’UGPO assure les missions suivantes : (i) la planification et coordination des activités du Programme, (ii) le suivi et le compte rendu technique et financier, (iii) la gestion financière unifiée du Programme, (iv) le contrôle du respect des procédures (environnementales, de passation des marchés, etc.), (v) le secrétariat du Comité de Pilotage, et (vi) la communication et sensibilisation. 

L’UGPO n’exécutera pas les composantes du Programme mais coordonne, planifie, assiste, suit et contrôle la réalisation de l’ensemble des activités menées par les organismes partenaires (ONAS, ANGED, APAL, ANPE, industriels, etc.). 

  1. Objectif général 

L’objectif général de la mission l’assistant junior M&E est de fournir une assistance administrative à l’UGPO pour la bonne réalisation de l’Appel à Propositions décliné en 3 lots selon la Convention de financement : 

Actions de sensibilisation et d’éducation environnementale dans le gouvernorat de Bizerte 

(500 000 euros) Recherches scientifiques (300 000 euros) Actions de pérennisation dans le gouvernorat de Bizerte (250 000 euros en 2 lots) 

  1. Objectifs de la mission 

Les objectifs spécifiques de cette mission – toujours en étroite collaboration avec l’expert chargé des appels à propositions et le personnel de l’UGPO (responsable des procédures, service de communication, service comptable et financier…) – consistent donc à : 

  • Accompagner et assister le responsable M&E de l’UGPO et l’expert chargé des appels à propositions à mener à bien la préparation, le lancement, le suivi et l’évaluation finale des Appels à propositions dans leurs spécificités administratives, procédurales, financières et de contenu 
  1. FONCTION PRINCIPALE 

L’assistant junior M&E a comme responsabilité d’assurer l’appui et l’assistance à l’expert chargé des Appels à propositions et au responsable M&E de l’UGPO dans la mise en œuvre des tâches dévolues à celui-ci dans les volets de suivi et d’évaluation des projets financés dans le cadre des appels à propositions. 

  1. MANDAT SPECIFIQUE 

Sous la supervision directe du responsable M&E de l’UGPO, l’assistant junior M&E assure les tâches suivantes : 

  • Assurer le suivi des projets financés dans le cadre de l’appel à propositions 
  • Vérifier les rapports narratifs et financiers des projets financés dans le cadre de l’appel à propositions 
  • Assurer l’appui aux auditeurs externes et internes et missions des bailleurs des fonds pour les questions relatives aux projets financés dans le cadre de l’appel à propositions 
  • Assurer la préparation des séminaires, workshop et autres rencontres de travail ; 
  • Assurer un bon classement des documents relatifs aux projets financés 
  • Appui à l’organisation des ateliers et des réunions du programme 
  • Prêter assistance à l’expert AàPs dans la rédaction des comptes rendus et des rapports 
  • Assurer la documentation des activités du projet (photos, vidéos, listes de présence, … etc) 
  1. COMPETENCE ET PROFIL 

1-Les aptitudes et les compétences requises de l’assistant junior M&E sont : 

Bonne capacité d’organisation, 

Aptitude à communiquer clairement (verbalement et par écrit), 

Bonne capacité d’adaptation et avoir un esprit d’initiative, 

Mobilité et disponibilité, 

Bonnes capacités d’analyse et de synthèse, 

Capacité de travailler en équipe, 

Sens de la confidentialité, rigueur et précision 

Bonnes capacités de rédaction en français 

2-Le profil requis est le suivant : 

Niveau minimum baccalauréat + 3 dans un domaine lié aux études économique sociale, en sciences économiques et en administration des affaires, Ressources humaines, Management, Marketing, Gestion et comptabilité, sciences politiques ou Diplôme de licence appliquée dans des domaines liés à l’Environnement et à l’Agronomie 

Au minimum 1 ans d’expérience dans le domaine associatif 

Posséder une très bonne connaissance des outils informatiques (Maitrise d’Excel et Word obligatoire) et des autres applications MS Office. 

Très bonne maitrise de la langue française 

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 18 juillet 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo