Exprimer mon avis

Le RAET lance un appel à candidatures pour une mission de production et d’installation d’une aire de jeux en bois en bois à usage extérieure destinées aux enfants sans soutien familial de 0 à 2 ans accueillis dans les UV membres du RAET. Retour vers les opportunités


Réseau Amen Enfance Tunisie-RAET

Lance   Appel à candidatures

Échéance

06 Novembre 2018 Il y a 3 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Contexte

La Tunisie est considérée comme le pays arabo-musulman le plus avancé en matière de législation en faveur de la protection des droits de l’enfant. En effet, la Tunisie a ratifié la Convention Internationale des Droits de l’Enfant en 1991 et a enlevé les réserves la concernant, depuis juin 2008. Elle a également promulgué le Code de Protection de l’Enfance en 1995 et a procédé, en perspective d’opérationnalisation de ce code, à la création des fonctions de juges de famille et de délégués de protection de l’enfance, et à la modification de certaines lois, notamment la loi relative à l’attribution d’un nom patronymique pour les enfants abandonnés.

Cependant, et en dépit de ces avancés juridiques et réglementaire, les programmes de protection de l’enfance, et notamment de la prime enfance privée de milieu familial, présentent des défaillances qui se traduisent, entre autre, par le nombre croissant des nourrissons qui sont accueillis en institution et l’état de développemental fragile de ces derniers. Ainsi, selon le Ministère des Affaires Sociales, 1300 enfants naissent chaque année de mères célibataires, dont 600, en moyenne, sont abandonnés et placés dans des établissements d’accueil.

Ces établissements, au nombre de 15, sont de deux types : 14 unités de vie associatives et l’Institut National de Protection de l’Enfance (INPE), unique structure publique qui s’occupe d’enfants sans protection familiale. Les 15 établissements prennent en charge les enfants dès leur naissance, en général pour quelques mois, jusqu’à leur adoption ou placement en famille d’accueil. Dans les unités de vie associatives, quand des enfants atteignent l’âge de deux ans sans être adoptés, ils sont alors transférés à l’INPE. Au-delà de 6 ans, ils quittent l’INPE pour être placés, en général jusqu’à leur majorité, dans des villages SOS.

Les unités de vie associatives sont placées sous la tutelle du Ministère des Affaires Sociales, plus spécifiquement de sa Direction Générale de Promotion Sociale (DGPS), qui exerce une tutelle administrative et technique à travers l’INPE. Ce dernier, organise le placement des enfants en familles d’adoption, kafils (familles de tutelle) ou d’accueil en coordination avec les Divisions de Promotion Sociale (DPS).

En 2017, 13 des 14 unités de vie associatives sont fédérés autour d’un réseau commun, le RAET : Réseau Amen enfance Tunisie. Ce réseau a pour mission de développer des actions communes en termes de sensibilisation et plaidoyer pour les droits des enfants sans protection familiale, d’échanges d’expériences, et de  recherches d’appuis.

Les unités de vie associatives accueillent en moyenne 300 enfants par an, soit la moitié des effectifs d’enfants abandonnés chaque année, l’autre moitié étant placée à l’INPE. Elles ont une capacité d’accueil moyenne de12 enfants. Les besoins en termes d’accueil et de prise en charge de ces enfants sont croissants. Nombre d’entre eux sont en liste d’attente dans les maternités des hôpitaux, parfois pendant plusieurs mois, avec de graves conséquences sur leur santé psychique et physique. Et la situation s’aggrave depuis 2012, de nombreuses femmes célibataires et enceintes ont de moins en moins accès aux services de santé sexuelle et reproductive et n’ont alors plus que le choix de mettre au monde leur enfant et, pour une part non négligeable d’entre elles, de l’abandonner dans les semaines suivant l’accouchement.

Face à ces besoins croissants, l’organisation des structures d’accueil reste fragile et la prise en charge ne répond pas pleinement aux droits des enfants. Les situations sont diverses d’une structure à une autre, mais dans certaines d’entre elles les enfants se retrouvent en situation de grande vulnérabilité et sont exposés à des risques de troubles plus ou moins profonds et irréversibles dans la structuration de leur développement.

Grâce à son partenariat avec Santé Sud, le RAET a vu les capacités de ses 13 unités de vie se renforcer, mais il reste néanmoins des lacunes. En effet, les enfants sans soutien familial accueilli dans les pouponnières bénéficient de leurs besoins primaires et n’ont pas suffisamment accès à l’éducation et au loisir. Dimension souvent occultée car jugée à tort comme superflue et non vitale eu égard des autres besoins. Or les recherches montrent l’importance des stimulations précoces et le jeu pour un développement optimal de l’enfant.

 

La problématique et la situation qui justifient le projet

Le jeu constitue un des leviers principaux pour soutenir le développement global des enfants. En effet, l’importance du jeu dans le développement des capacités physiques, cognitives et psychique des enfants est largement admise par des organismes internationaux comme le Fond des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), l’organisation de coopération et de développement économique (OCDE) ou encore l’organisation mondiale de l’éducation préscolaire (OMEP).

Les diverses études et observations systématiques menées par les experts techniques du RAET, et des consultants mobilisés par Santé Sud soulignent une quasi-absence des activités ludiques au sein des pouponnières associatives. L’accès à ce droit est entravé par un manque de sensibilité et de formation des assistantes maternelles, l’absence de programmes d’intervention clairs et rationalisés, et une insuffisance au niveau de l’équipement et de l’aménagement (absence d’aires de jeux, manque de matériels ludiques).

Ce projet s’inscrit dans la continuité d’initiatives menées, par le RAET depuis sa création en 2012, en faveur des enfants sans soutien familial placés dans les unités de vie des associations membres. Ce projet financé par la Direction de la coopération internationale de Monaco, vise le renforcement des capacités des unités de vie dans leur prise en charge des ESSF, en promouvant leur droit à l’éducation et au loisir. Notre base de références repose sur : les Lignes Directrices de Protection de Remplacement et la  Convention Internationale des Droits des Enfants.

 

Objectif global :

Favoriser l’accès des enfants sans soutien familial à leur droit fondamental à l’éducation et au loisir.

 

Objectif spécifique :

Les enfants sans soutien familial des associations membres du RAET bénéficient d’une prise en charge de qualité : programme de jeu adapté, un environnement propice au développement et des ressources humaines qualifiées leur permettant d’accéder au droit à l’éducation et au loisir.

 

Résultat 1: Les pouponnières associatives disposent d’une infrastructure adéquate et d’équipements appropriés.

Le modèle architectural et conceptuel actuel des pouponnières a été conçu dans une logique d’un lieu résidentiel fermé et dénué de toute forme de stimulation de développement des enfants. Ce lieu a été pensé afin de subvenir nécessairement aux besoins physiologiques les plus élémentaires des enfants (manger, dormir). Le jeu étant un temps crucial pour le développement de l’enfant, et nécessite un environnement physique riche et stimulant d’où l’idée de repenser cette composante au sein des unités de vie. L’objectif de ce résultat est de faire en sorte à ce que l’unité de vie s’adapte aux besoins de l’enfant et non pas l’inverse.    

 

  • Activité 2 : Construire une aire de jeu extérieure au sein de chaque pouponnière associative.

 

    • Les enfants passent le plus clair de leur temps cloisonnés entre les murs de l’UV qu’ils ne quittent que rarement à cause de l’absence d’espace dédié. Cet espace extérieur sera aménagé pour favoriser la motricité libre et l’activité autonome de l’enfant ainsi qu’une meilleure interaction avec son environnement. De même, l’exposition au soleil et à l’air libre optimisera son développement et lui permettra de vivre une expérience sensorielle nouvelle comparable à celui des enfants pris en charge dans leur famille. D’autant plus que certains dispositifs éducatifs ne peuvent être implantés que dans des espaces extérieurs au lieu résidentiel (contrainte de superficie). Enfin, cet espace permettra également aux assistantes maternelles d’expérimenter une nouvelle façon d’interagir avec les enfants dans ce nouveau dispositif.

 

Description de la mission

La mission consiste en la production et l’installation d’une aire de jeux extérieure en bois destinée aux enfants de 0 à 2 ans. L’aire doit être fabriquée de manière à offrir tout le confort, la sécurité et l’ergonomie nécessaires aussi bien aux enfants qu’aux assistantes maternelles qui les accompagneront dans ses activités.

Cet ensemble va être produit de manière répétitive afin qu’il puisse être installé dans toutes  les unités de vie membres du RAET.

Le dispositif en question sera le même pour 09 des 13 unités de vie qui disposent d’un jardin possédant les dimensions adéquates pour le déploiement d’un tel dispositif. Les UV ne disposant pas de jardins ou d’espace suffisant et/ou présentant certaines contraintes structurelles et/ou architecturales ne permettant pas d’installer le dispositif entier auront un dispositif spécifique et adapté aux espaces avec les contraintes existantes.

 

 

  • Lieux d’intervention pour la réalisation des équipements de jeux

 

Les villes ou seront aménagés les espaces de jeux sont : Tunis (2 sites), Bizerte, Kélibia, Nabeul, Sousse, Monastir,  Kairouan, Mahdia, Sfax, Gabes, Gafsa, Médenine.

 

 

  • descriptif de l’équipement

 

 

  • LOT I / Pergola en bois

Ce prix rémunère la fourniture, la fabrication, le transport, et le montage de 13 pergolas dans 13 villes différentes de la République Tunisienne , il englobe les éléments ci-dessous mentionnés et cela conformément aux plans et spécifications des plans d’architecte ci joint.

Structure pour pergola :

La pergola sera réalisée en bois pin traité.

La structure aura des dimensions variables selon plan de l’architecte.

 

Bacs à fleurs:

La fourniture et la pose de bacs à fleurs en bois pin traité selon les dimensions et quantités mentionnées aux plans d’architecte. La structure en bois recevra un caisson en tôle perforée galvanisée,

Banquette à dossier:

La fourniture et pose de banquette pour enfants et staff selon plans de l’architecte, compris tous éléments d’assemblage, de fixation et toutes sujétions.

Platelage en bois :

La fourniture et la pose de lames de terrasse en pin traité et des lambourdes en  pin traité d’épaisseur 45 mm minimum à système antidérapant par rainurage sur face supérieur, ainsi que toutes les sujétions de découpe.

L’ensemble de la visserie sera en inox.

L’ensemble du platelage sera monté à la hauteur définie aux plans d’architecte,

 

LOT II / Montage sur chantier :

Ce prix rémunère au forfait l’ensemble des opérations nécessaires au montage en place de la pergola en bois définie au prix. Il comprend les frais de main d’œuvre, de déplacement, les appareils de montage, les sujétions de manutention et de réglage.

Accessoires pour assemblages :

La fourniture et la pose de l’ensemble des organes de liaison métalliques (platines métallique, les sabots, Equerres renforcées,  goussets, boulons, Les rondelles, soudures et visserie en inox …) ainsi que toutes les sujétions.

Lasurage :

La fourniture et l’application d’une lasure saturatrice en deux couches. Les éléments concernés par le lasurage sont: la structure entière de la pergola, ainsi que les éléments apparents des bacs à fleurs, des banquettes et des plinthes.

Le transport de l’ensemble de la pergola et de ses aménagements sur les différents sites :

Ce prix rémunère au forfait les frais de levage et transport quelle que soit la distance sur tout le territoire de la République Tunisienne.

 

 

  • Type et quantité du dispositif :

 

 

Désignation Quantité
Type 1, pose sur support béton ou carrelage 7
Type 1, pose sur support argileux 2
Type 2, pose sur support béton ou carrelage 2
Type 2, pose sur support argileux

Type 3, pose sur support béton ou carrelage

1

1

 

 

  • Plans architecturaux :

 

Type 1 :

 

Type2:

 

Type3:

 

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 30 octobre 2018


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo