Exprimer mon avis

Le RAET lance un appel à candidature pour la réalisation d’une étude sur l’impact de la mise en place de dispositifs de jeu et de loisirs sur l’état développemental des enfants accueillis dans les UVA Retour vers les opportunités


Réseau Amen Enfance Tunisie-RAET

Lance   Appel à candidatures

Échéance

25 Septembre 2018 Il y a 3 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Contexte

En Tunisie, la naissance d’enfants issus de relations hors mariage est condamnée socialement. De nombreuses mères se trouvent contraintes d’abandonner leur enfant sous la pression sociale.

Selon le Ministère des Affaires Sociales Tunisien, 1 300 enfants naissent chaque année de mères célibataires, dont 600, en moyenne, sont abandonnés et placés dans des établissements d’accueil.

Placées sous sa tutelle, le Réseau Amen Enfance Tunisie (RAET), créé en 2012, est un réseau de 13 associations gestionnaires d’unités de vie réparties sur l’ensemble du territoire tunisien et œuvrant pour la protection de l’enfance sans soutien familial. Celles-ci accueillent chaque année la moitié des enfants abandonnés en Tunisie, l’autre moitié est accueillie par l’Institut National de Protection de l’Enfance.

Le RAET prend en charge les enfants dès leur naissance, en général pour quelques mois, jusqu’à leur adoption ou placement en famille d’accueil. Face à des besoins croissants, l’organisation des pouponnières reste fragile et la prise en charge ne répond pas pleinement aux besoins des enfants qui se retrouvent parfois en situation de grande vulnérabilité.

Les objectifs du Réseau :

Objectif 1 :

Favoriser la coopération entre associations pour renforcer le respect des droits de l’homme, de façon générale, et les droits de l’enfant, de façon particulière.

Objectif 2 :

Développer les relations et la coopération entre associations sur la base du respect du principe d’autonomie de chacune d’entre elles, tout en prenant toutes les dispositions nécessaires et adéquates pour renforcer le réseautage.

Objectif 3 :

Garantir une certaine qualité des services offerts aux enfants dépourvus du soutien familial, des parents célibataires et des familles adoptives et d’accueil.

Objectif 4 :

Œuvrer pour faire de ce réseau une référence en matière de coordination des efforts des différentes associations et unités de vie afin de les orienter vers la réalisation de leurs objectifs communs.

Projet « Pour une meilleure application du droit fondamental à l’éducation et au loisir auprès des enfants sans soutien familial en Tunisie »

Ce projet, financé par la Direction de la Coopération Internationale du gouvernement princier de la principauté de Monaco et par l’Unicef s’inscrit dans la continuité d’initiatives menées par le RAET depuis sa création en 2012 en faveur de enfants sans soutien familial placés dans les unités de vie des associations membres. Ce projet vise le renforcement des capacités des unités de vie dans leur prise en charge des enfants sans soutien familial, en promouvant leur droit à l’éducation et au loisir et en ayant comme référence les Lignes Directrices de Protection de Remplacement et la Convention Internationale des Droits des Enfants.

En effet, malgré le fait que le RAET a vu les capacités de ses 13 unités de vie se renforcer, il reste néanmoins des lacunes. Ainsi, les enfants accueillis dans les UV ne bénéficient que de leurs besoins primaires et n’ont pas suffisamment accès à l’éducation et au loisir, dimension souvent occultée car jugée à tort comme superflue et non vitale eu égard des autres besoins.

De même, l’accès à ce droit est entravé par un manque de sensibilité et de formation des assistantes maternelles, l’absence de programmes d’intervention clairs et rationalisés et, une insuffisance au niveau de l’équipement et de l’aménagement (absence d’aires de jeux, manque de matériels ludiques).

Objectif global : Favoriser l’accès des enfants sans soutien familial à leur droit fondamental à l’éducation et au loisir.

 

Objectif spécifique : Les enfants sans soutien familial des associations membres du RAET bénéficient d’une prise en charge de qualité : programme de jeu adapté, un environnement propice au développement et des ressources humaines qualifiées leur permettant d’accéder au droit à l’éducation et au loisir.

 

Les résultats attendus sont :

Résultat 1:Les pouponnières associatives disposent d’une infrastructure adéquate et d’équipements appropriés.

Résultat 2 :Les pratiques professionnelles au sein des pouponnières associatives répondent au droit fondamental des enfants sans familial à l’éducation et au loisir.

Résultat 3 :Le RAET est doté d’informations détaillées sur l’impact de la privation du jeu et des stimulations précoces sur l’état des enfants et bénéficie d’un renforcement de son équipe technique.

La présente mission 

Une précédente étude menée par le RAET et Santé Sud sur l’effet du placement institutionnel sur le développement psychomoteur des enfants sans soutien familial (2018) a souligné les carences de développement chez les enfants placés dans les unités de vie associative. Ces déficiences sont dues à de multiples facteurs, dont notamment l’absence d’une prise en charge individualisée et les insuffisances de stimulation sensorielle et cognitive des enfants.Dans ce cadre, ce projet prévoit la conception et la mise en œuvre d’un programme d’intervention basé sur l’éducation et les loisirs en faveur des enfants résidant dans les UVA. Il est destiné à offrir un accompagnement personnalisé centré sur le rythme et les potentialités de chaque enfant à travers une panoplie de dispositifs éducatifs et ludiques. De plus, les UVA seront aménagées et équipées de sorte à ce que l’environnement physique de l’enfant soit source de stimulation adaptée.

Afin d’apprécier l’étendue et l’effet éventuel de ces interventions apportées par le projet, le RAET lance un appel à candidatures pour la réalisation d’une étude portant sur l’appréciation de l’impact de la mise en place de dispositifs de jeu et de loisirs sur l’état développemental des enfants accueillis dans les UVA. Pour ce faire, cette étude est réalisée en deux temps : avant et après la mise en œuvre des activités du projet. La première partie de l’étude, ayant lieu avant l’amorçage des activités servira, ainsi, comme ligne de base avec des indicateurs objectifs sur l’état des enfants.

Objectif de la mission

Le(a) consultant(e) est appelé(e) à réaliser une évaluation permettant de dresser une ligne de base sur le profil développemental des enfants accueillis dans les UVA. Cette évaluation s’étendra sur plusieurs volets :

1/ La mesure du taux de cortisol chez un échantillon d’enfants accueillis dans les UVA afin d’apprécier leur niveau de stress.

2/ L’évaluation du comportement de retrait relationnel chez les enfants à travers l’échelle Alarme Détresse Bébé (ADBB).

3/ L’évaluation de la qualité de l’environnement de vie d’un échantillon enfants à travers l’inventaire HOME.

Les tâches du (de la) consultant(e) s’articuleront autour de :

  • La réalisation des évaluations 2 et 3, mentionnées ci-dessus.
  • Organiser et superviser le processus de mesure du taux de cortisolèmie chez les enfants et assister un biologiste dans toutes les étapes de ce travail.
  • Fournir un rapport général comportant une synthèse des indicateurs recueillis à partir de ces évaluations.
  • Fournir une liste de recommandations permettant d’améliorer ces indicateurs et donc l’état des enfants.  

Le(a) consultant(e)) s’appuiera également sur des éléments cliniques et qualitatifs pour dresser un profil général des enfants.

Il est impératif, lors de ces évaluations, de respecter le rythme de chaque enfant. Les séances d’évaluation pourraient être interrompues ou reportées si l’enfant présente des signes d’inconfort ou si les horaires de passation ne conviennent pas à son rythme habituel. Le(a) consultant(e) devrait donc programmer des séances supplémentaires de passation qui correspondent au rythme journalier de l’enfant et ne génèrent pas de malaise chez lui.

Institutions ciblés

Les unités de vie associatives ciblées par cette étude sont au nombre de 13, elles se répartissent sur tout le territoire national. Le choix des UVA, accueillant les enfants, prenant part à l’étude, se fera en concertation avec l’équipe du RAET.

Public concerné

  • Un échantillon de 10 enfants âgés de 0 à 2 ans sera concerné par la mesure du taux de cortisol.
  • Un échantillon de 25 enfants âgés de 0 à 2 ans sera concerné par les évaluations de la détresse relationnelle et la qualité de l’environnement de vie des enfants.

Durée de la mission :

La mission est de 45 h/jours et s’étalera sur entre le 25 septembre au 23 décembre 2018.

Livrables attendus

Le produit attendu est un document de synthèse reprenant la méthodologie, les résultats et les recommandations issues de ces évaluations. Ce document sera rédigé en langue française et sera livré  en deux formats; format papier et électronique pour faciliter son usage.

Critères d'éligibilité

  • Une expérience significative en matière d’évaluation psychologique de la petite enfance.
  • Bonnes connaissances dans le domaine de la petite enfance en situation de vulnérabilité.
  • Capacités rédactionnelle et analytique avérées.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 13 septembre 2018


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo