Exprimer mon avis

Le RAET lance un appel à candidature pour la réalisation d’une étude sur l’Analyse des situations de travail au sein des Unités de vie des associations membres du RAET Retour vers les opportunités


Réseau Amen Enfance Tunisie-RAET

Lance   Appel à candidatures

Échéance

09 Octobre 2018 Il y a 2 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Contexte :

En Tunisie, la naissance d’enfants issus de relations hors mariage est condamnée socialement. De nombreuses mères se trouvent contraintes d’abandonner leur enfant sous la pression sociale.

Selon le Ministère des Affaires Sociales Tunisien, 1 300 enfants naissent chaque année de mères célibataires, dont 600, en moyenne, sont abandonnés et placés dans des établissements d’accueil.

Placée sous sa tutelle, le Réseau Amen Enfance Tunisie (RAET), créé en 2012, est un réseau de 13 associations gestionnaires d’unités de vie réparties sur l’ensemble du territoire tunisien et œuvrant pour la protection de l’enfance sans soutien familial. Celles-ci accueillent chaque année la moitié des enfants abandonnés en Tunisie, l’autre moitié est accueillie par l’Institut National de Protection de l’Enfance.

Le RAET prend en charge les enfants dès leur naissance, en général pour quelques mois, jusqu’à leur adoption ou placement en famille d’accueil. Face à des besoins croissants, l’organisation des pouponnières reste fragile et la prise en charge ne répond pas pleinement aux besoins des enfants qui se retrouvent parfois en situation de grande vulnérabilité.

Les objectifs du Réseau :

Objectif 1 :

Favoriser la coopération entre associations pour renforcer le respect des droits de l’homme, de façon générale, et les droits de l’enfant, de façon particulière.

Objectif 2 :

Développer les relations et la coopération entre associations sur la base du respect du principe d’autonomie de chacune d’entre elles, tout en prenant toutes les dispositions nécessaires et adéquates pour renforcer le réseautage.

Objectif 3 :

Garantir une certaine qualité des services offerts aux enfants dépourvus du soutien familial, des parents célibataires et des familles adoptives et d’accueil.

Objectif 4 :

Œuvrer pour faire de ce réseau une référence en matière de coordination des efforts des différentes associations et unités de vie afin de les orienter vers la réalisation de leurs objectifs communs.

Projet « Pour une meilleure application du droit fondamental à l’éducation et au loisir auprès des enfants sans soutien familial en Tunisie »

Ce projet, financé par la Direction de la Coopération Internationale du gouvernement princier de la principauté de Monaco et par l’Unicef s’inscrit dans la continuité d’initiatives menées par le RAET depuis sa création en 2012 en faveur de enfants sans soutien familial placés dans les unités de vie des associations membres. Ce projet vise le renforcement des capacités des unités de vie dans leur prise en charge des ESSF, en promouvant leur droit à l’éducation et au loisir et en ayant comme référence les Lignes Directrices de Protection de Remplacement et la Convention Internationale des Droits des Enfants.

En effet, malgré le fait que le RAET a vu les capacités de ses 13 unités de vie se renforcer, il reste néanmoins des lacunes. Ainsi, les enfants accueillis dans les UV ne bénéficient que de leurs besoins primaires et n’ont pas suffisamment accès à l’éducation et au loisir, dimension souvent occultée car jugée à tort comme superflue et non vitale eu égard des autres besoins.

De même, l’accès à ce droit est entravé par un manque de sensibilité et de formation des assistantes maternelles, l’absence de programmes d’intervention clairs et rationalisés et, une insuffisance au niveau de l’équipement et de l’aménagement (absence d’aires de jeux, manque de matériels ludiques).

 

Objectif global : Favoriser l’accès des enfants sans soutien familial à leur droit fondamental à l’éducation et au loisir.

 

Objectif spécifique : Les enfants sans soutien familial des associations membres du RAET bénéficient d’une prise en charge de qualité : programme de jeu adapté, un environnement propice au développement et des ressources humaines qualifiées leur permettant d’accéder au droit à l’éducation et au loisir.

 

Les résultats attendus sont :

Résultat 1: Les pouponnières associatives disposent d’une infrastructure adéquate et d’équipements appropriés.

Résultat 2 : Les pratiques professionnelles au sein des pouponnières associatives répondent au droit fondamental des enfants sans familial à l’éducation et au loisir.

Résultat 3 : Le RAET est doté d’informations détaillées sur l’impact de la privation du jeu et des stimulations précoces sur l’état des enfants et bénéficie d’un renforcement de son équipe technique.

 

La présente mission :

Nous faisons aujourd’hui le constat d’une grande usure professionnelle qui affecte les assistantes maternelles engagées dans la prise en charge des enfants placés au sein des unités de vie des associations membres du Réseau Amen Tunisie. Cette usure se traduit par un turn-over important qui affecte la stabilité du fonctionnement de ces structures et la pérennisation en leur sein d’une expertise professionnelle de qualité.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer une telle situation, tout d’abord des menaces qui proviennent de l’environnement externe de ces structures notamment la précarité financière chronique dans laquelle elles se trouvent, la fragilité des soutiens techniques et administratifs des organismes de tutelle, l’ankylose du travail en réseau, l’absence de statut professionnel, de descriptifs de poste, de formation et d’encadrement spécifiquespour les assistantes maternelles, etc.

A ces menaces externes s’ajoutent des menaces internes inhérentes aux situations de soins et de prises en charge en institution des nourrissons privés de milieu à savoir la contagion du milieu institutionnel par la violence des trajectoires de vie et des stigmatisations sociales qui pèsent sur ces enfants, les sollicitations psychiques hautement éprouvantes qu’exige le travail d’accordage avec les nourrissons et de contenance psychique de leur moments de détresse émotionnelle, la grande difficulté à concilier entre un rythme institutionnel et des routines de soins standardisés et la nécessité développementale et éthique de prodiguer des soins personnalisés pour chaque enfant accueilli.

Objectifs de la mission :

Par le biais d’une démarche clinique menée auprès des assistantes maternelles, la présente mission vise en premier lieu à recueillir les données les plus pertinentes et les plus exhaustives possibles au sujet de l’exercice de cette profession avec des nourrissons privés de milieu familial et placés au sein des unités de vie des associations membres du Réseau Amen Enfance Tunisie. En second lieu, une analyse détaillée des situations de travail et de l’activité professionnelle des assistantes maternelles devra fournir une connaissance éclairée sur ce métier et une modélisation processuelle des activités qui le sous-tendent et ceci en déterminant les référentiels d’activités et de compétences en lien avec l’exercice de cette profession, ainsi que les différentes séquences d’opérations, une pondération de l’importance de chaque opération, la fréquence d’exécution et les conditions de réalisation, les critères de performance, les habilités transférables et les comportements socioaffectifs nécessaires.

Le(a)(s) consultant(e)(s) devront déployer une méthodologie qualitative avec une triangulation des méthodes suivantes :

  • Les instructions au sosie.
  • Les autoconfrontations simples.
  • Les autoconfrontations croisées.

Il(s) / elle(s) devront mettre en place les actions suivantes :

  • Des entretiens individuels et des focus group avec les assistantes maternelles.
  • Des observations filmées de situations de travail déterminées préalablement en concertation avec les assistantes maternelles.
  • Une reprise commentée des séquences filmées avec les assistantes maternelles.
  • L’élaboration d’un référentiel d’activité et d’un référentiel de compétences pour l’exercice de cette fonction.
  • Une modélisation clinique du fonctionnement institutionnel des unités de vie, des situations de travail et de l’activité de maternage.

Il est primordial de déployer, dans le cadre de cette étude, une méthodologie de recherche-action co-construite en concertation avec les professionnels de chaque association, respectant le rythme du fonctionnement institutionnel et l’ensemble des règles éthiques et déontologiques en lien avec la mise en place d’un tel dispositif.

Public cible :

Les unités de vie associatives ciblées par cette étude sont au nombre de 13, elles se répartissent sur tout le territoire national. Le choix des unités de vie, prenant part à l’étude, se fera en concertation avec l’équipe du Réseau Amen Enfance Tunisie

Durée de la mission :

La mission est de 45 jours et s’étalera sur entre le 25 septembre au 23 décembre 2018

Livrable attendu :

Le produit attendu est un document de synthèse rédigé en langue française reprenant la méthodologie, les résultats et les recommandations issues de cette recherche-action.

Critères d'éligibilité

  • Master en Sciences sociales ou sciences humaines.
  • Une expérience significative en matière de clinique institutionnel, clinique de l’activité et d’analyse des situations de travail.
  • Une expérience clinique avérée dans le champ de la protection sociale des enfants en situation de vulnérabilité.
  • Capacités rédactionnelle et analytique avérées.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 2 octobre 2018


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo