Exprimer mon avis

L’association la Voix de l’Enfant Rural recrute un formateur/trice national Retour vers les opportunités


La Voix de l’Enfant Rural

Lance   Appel à candidatures

Échéance

20 Mars 2019 Il y a 2 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

 

 

Description de projet :

 

Notre département de la jeunesse s’apprête à lancer son nouveau projet intitulé « Fi9 up and Living peace » qui va se dérouler en deux villes (Médenine –Béni khedache) dont l’objectif est de consolider l’engagement à vivre la paix et pour la paix dans les divers milieux d’apprentissage et de vie  et améliorer la résilience des jeunes et des femmes dans la prévention et la lutte contre les causes profondes de la radicalisation et de l’extrémisme violent en contribuant à répandre la culture de la paix dans les communautés urbaines et rurales.

Ce projet est soutenu par le PNUD et la commission nationale de lute contre l’extrémisme.

Huit années après la révolution de 2011 , après la transition démocratique, après la lutte pour la liberté d’expression et après le défis pour une démocratie moderne, tout ça ne cachent pas la vérité que les femmes sont généralement peu impliquées dans les discussions sur la sécurité et les questions concernant la lutte contre l’extrémisme violent, Souvent ,victimes des phénomènes de radicalisation, le rôle central et incontestable des femmes au sein de leur famille et de la communauté peut servir de vecteur pour le changement positif dans la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation surtout dans les zones marginalisés (Médenine , Béni khedache, sidi Makhlouf ) . Cette situation est la même pour les jeunes qui font entendre leurs voix pour la paix. En contre partie, l’absence d’une politique régionale de prévention de l’extrémisme violent et le développement des réseaux de la contrebande ont facilité la polarisation des jeunes aux mouvements extrémistes et les zones des conflits  surtout avec l’instabilité sécuritaire en Libye qui menace le gouvernorat de Médenine et la Tunisie.

Dans ce cadre notre projet se réalise pour répondre à notre objectif de soutenir la communauté locale à fin de promouvoir et améliorer la résilience des jeunes et des femmes dans la prévention et la lutte contre les causes profondes de la radicalisation et de l’extrémisme violent en contribuant à la diffusion de la culture de la paix dans les communautés urbaines et rurales.

Groupe cible : 30 femmes de deux villes de Médenine et Béni khedache dont 20 femmes actives de la société civile et 10 femmes représentantes du secteur public.

Bénéficiaires : la communauté locale – les institutions publiques de la jeunesse /culture – les jeunes  

 

Objectifs spécifiques du projet :

  • Prévenir de l’extrémisme violent sous toutes ses formes en utilisant la force artistique, la créativité, la musique et le sport comme moyen de diffuser la culture de la paix.
  • Prévenir les jeunes et les femmes au sein de la communauté de la radicalisation et de l’extrémisme et contribuer à la diffusion de la culture de la paix et les valeurs humaines de la société tunisienne

 

 

Tâche et activité du formateur

 

Le formateur national aura pour activités principales de :

  • Rédiger les modules de la formation
  • Former 30 femmes en médiation et négociation
  • Rédiger un rapport de la synthèse de la formation

 

 

Durée de la mission : La mission sera exécutée sur une période de deux  (2) mois (15 Mars- 15 Avril 2019)

Produits attendus de la mission :

  • Un atelier de formation de deux (2) jours en médiation et négociation sera animé par le formateur.
  • Un rapport sera rédigé sur la formation

 

Modalités de travail

 

Le/la formateur/trice travaillera en étroite collaboration avec l’équipe du projet.

Les produits de cet atelier de formation  seront la propriété exclusive de l’AVER.

Le/la formateur/trice  ne publiera ni ne fera publier, sous quelque forme que ce soit, les produits de cette mission. Le/la formateur/trice  sera seul/e responsable de la qualité technique de son travail et de la réalisation dans les délais adéquats des tâches assignées.

 

Profil du formateur /de la  formatrice

 

Le formateur/la formatrice doit disposer :

  • D’une expérience significative dans la conception et la réalisation des contenus pédagogiques.
  • De qualités en terme de communication et d’une aptitude réelle à animer les sessions de la formation sur le thème évoqué notamment une parfaite connaissance des aspects  pédagogiques, sociaux susceptibles de conditionner ladite formation.
  • D’une expérience spécifique de plus de 2 ans liée au thème proposé et plus particulièrement en médiation et négociation.

 

 

Rémunération     

 

Elle se fera sur la base de la qualification, de l’expérience du candidat et des conditions de travail. Le paiement se fera à la fin de la formation sur présentation des rapports mentionnés au point 4.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 15 mars 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo