Exprimer mon avis

L’Association Femme et Citoyenneté recrute un-e formateur/trice pour l’animation d’une formation sur la loi organique 58/2017 relative à l’élimination des VFF Retour vers les opportunités


Association Femme et Citoyenneté

Lance   Appel à candidatures

Échéance

04 Novembre 2019 Il y a 2 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

 

 

Cadre de la consultation

 

 

L’Association Femme et Citoyenneté (AFC) agit depuis 2013 dans le Nord-ouest Tunisien pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles (VFF) en développant des programmes axés sur :

  • La prise en charge des victimes avec la création en 2014 du centre MANARA pour l’écoute et l’orientation des femmes victimes ;
  • Le renforcement de capacités des prestataires de services aux FVV ; 
  • L’amélioration du travail intersectoriel par la création en février 2017 d’un comité local de coordination constitué de 10 points focaux ; 
  • La prévention à travers des campagnes de sensibilisation tout public menées par nos réseaux de femmes relais et d’éducateurs-trices pairs.

 

Le projet  » APPUI À LA MISE EN ŒUVRE DU NOUVEAU CADRE JURIDIQUE ET INSTITUTIONNEL ET À L’AMÉLIORATION DE LA PRISE EN CHARGE DES FEMMES SURVIVANTES DE VIOLENCE DANS LE GOUVERNORAT DU KEF  » mené par l’AFC en partenariat avec la Fondation espagnole CIDEAL et financé par l’Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement (AACID) s’inscrit dans la continuité du travail entamé en 2013 et la stratégie de l’AFC en matière de lutte contre les VFF et a pour objectif d’appuyer le processus démocratique en Tunisie à travers l’amélioration de la protection des femmes et des filles contre tous types de VBG, et de renforcer leurs capacités pour défendre et faire valoir leurs droits dans les différentes instances administratives et judiciaires, et cela à travers le lancement d’une campagne d’information et de sensibilisation pour les femmes et les jeunes filles du gouvernorat du Kef sur la loi organique 58/2017 relative à l’élimination des  VFF.

 Cette campagne a pour objectif de renforcer les connaissances des femmes sur la nouvelle loi et les services disponibles dans le Gouvernorat du Kef.

A cet effet, l’AFC prévoit d’organiser une formation sur la loi organique 58/2017  pour les animateurs/trices qui s’engageront dans la campagne de sensibilisation et cherche à recruter un(e) formateur/trice pour réaliser cette mission. 

 

 

Les objectifs de la formation :

 

 

La formation a pour objectif général de permettre une meilleure protection des femmes et filles à travers une prise de connaissance de leurs droits. Plus spécifiquement, il s’agira pour les participant-e-s  de/d’:

 

  • Connaitre la loi 58-2017, ses principaux apports et les procédures  courantes pour protéger les victimes et faire valoir leurs droits.
  • Etre capable de vulgariser les informations juridiques les plus pertinentes pour sensibiliser les publics de femmes et de jeunes;

 

 

Le groupe cible

 

 

La formation vise 10 animateurs/trices composés de femmes relais, éducateurs/trices paires et des bénévoles de  l’AFC.

 

 

Les activités à mener

 

 

Le/la formateur/trice devra :

  • Élaborer un programme de formation de 3 jours comprenant une évaluation initiale et finale;
  • Concevoir et proposer une méthodologie selon une démarche participative et recourant aux approches pédagogiques appropriées ;
  • Animer la formation en langue arabe ;
  • Produire un rapport de la formation en français comprenant les résultats des évaluations.

 

 

La méthodologie

 

 

Le/la formateur/trice aura recours à une approche participative et une pédagogie active et variée basée sur l’expérience et le vécu des participant-e-s. Il/Elle veillera à gérer l’hétérogénéité des participant-e-s. 

 

 

Les livrables

 

 

Le/la formateur/trice fournira les produits suivants :

  • Le programme détaillé de la formation ;
  • Les évaluations initiales et finales en langue arabe;
  • Les supports et outils pédagogiques ;
  • Un rapport de la formation en français comprenant les résultats des évaluations.

 

 

Qualification et compétences requises 

 

 

Le/la formateur/trice doit remplir les conditions suivantes :

  • Détenir un diplôme universitaire supérieur en sciences juridiques, droit ou similaire ;
  • Avoir une bonne connaissance des thématiques de genre et violences fondées sur le genre, et de la loi 58/2017
  • Posséder une expérience avérée en matière d’animation de formation et d’approches participatives et techniques de formation adaptées pour les adultes ; 
  • Avoir une expérience de travail dans le milieu associatif et une bonne connaissance des dynamiques de la société civile et des programmes portant sur la lutte contre les VFF;
  • Avoir de bonnes capacités de communication et d’animation en arabe, et d’excellentes capacités de rédaction en Français et en arabe.

 

 

Durée, lieu de la consultation 

 

 

La mission comporte 5 jours de travail (1 jour de préparation du programme détaillé, 3 jours d’animation et 1 jour de reporting). La formation sera de 03 jours consécutifs et aura lieu au centre Manara au Kef durant le mois de novembre  2019.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 29 octobre 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo