Exprimer mon avis

L’Association Femme et Citoyenneté (AFC) recrute un.e Consultant.e national.e pour l’élaboration d’un plan d’action pour le renforcement de l’instance régionale de coordination du Kef pour la lutte contre les violences à l’égard des femmes Retour vers les opportunités


Association Femme et Citoyenneté

Lance   Appel à candidatures

Échéance

14 Novembre 2019 Il y a 11 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Lieu: Le Kef

Date de début: novembre 2019

Date de fin: janvier 2020

Langues: Français et arabe

Nombres de jours travaillés: 15 jours 

 

 

  • Cadre de la consultation  

 

 

L’Association Femme et Citoyenneté (AFC) et son partenaire la Fondation espagnole CIDEAL œuvrent depuis 2013 dans le nord-ouest Tunisien en faveur de l’éradication des violences faites aux femmes (VFF).

 

Le projet «  APPUI À LA MISE EN ŒUVRE DU NOUVEAU CADRE JURIDIQUE ET INSTITUTIONNEL ET À L’AMÉLIORATION DE LA PRISE EN CHARGE DES FEMMES SURVIVANTES DE VIOLENCE DANS LE GOUVERNORAT DU KEF «  financé par l’Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement (AACID), constitue une phase supplémentaire de l’intervention de l’AFC et CIDEAL dans le Gouvernorat du Kef pour prévenir et combattre les VFF. 

 

L’objectif de cette nouvelle action est que les victimes de VFF reçoivent une attention globale et coordonnée de la part des acteurs ayant des compétences spécifiques basées sur l’application effective du nouveau cadre juridique et institutionnel

Elle s’articule autour des axes suivants: i) l’appui à l’instance  régionale de coordination pour l’application effective de la loi 58/2017, de la convention intersectorielle  et des protocoles sectoriels dans le gouvernorat du Kef ; ii) l’amélioration des capacités des prestataires de services (santé, social, sécurité et justice) pour une meilleure prise en charge  des femmes victimes conforme au nouveau cadre légal ; iii) le renforcement des capacités des femmes et des filles victimes de violences dans le Gouvernorat du Kef pour défendre et faire valoir leurs droits dans les différentes instances administratives et judiciaires.

 

Dans le but d’améliorer l’application effective de la loi 58/2017 relative à l’élimination des VFF et d’appuyer  l’instance régionale de coordination dans sa mission de collecte de données, de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre du nouveau cadre légal et de la qualité de la prise en charge des victimes, le projet prévoit la réalisation d’un diagnostic participatif qui viendra évaluer et capitaliser l’expérience menées par ses membres depuis 2 ans et sa situation actuelle et l’élaboration d’un plan d’action pour le renforcement de ce mécanisme de coordination.

 

 

  • Objectif général de la mission

 

 

L’objectif général de la mission consiste en la réalisation d’un diagnostic de la situation et l’élaboration d’un plan d’action pour le renforcement de l’instance régionale de coordination du Kef.

Pour la réalisation de la mission le/la consultant-e  sera amené-e à réaliser les tâches suivantes:

 

  • Elaborer une note technique détaillée décrivant le processus : conception, axes/méthodologie/outils /résultats attendus, calendrier d’exécution, etc.;
  • Animer un atelier de présentation
  • Avec l’appui de l’équipe du projet, organiser des entretiens avec les membres de l’Instance et des prestataires de services publics du Kef afin d’évaluer les pratiques existantes dans l’instance, les besoins en renforcement de capacités ou en outils etc. et mener des consultations au niveau national avec les ministères clés ou autres organismes pertinents;
  • Procéder à la rédaction d’une première version provisoire du rapport de mission incluant les recommandations et le plan d’action pour l’appui à l’instance régionale du Kef;
  • Animer un atelier de validation au Kef;
  • Remettre la version finale du rapport intégrant les remarques, commentaires ou corrections proposés lors de l’atelier de validation.

 

 

  • Méthodologie 

 

 

Le/la consultant.e aura recours à une démarche consultative, participative  et consensuelle, qui privilégiera l’échange et la consultation avec les acteurs concernés, en particulier les membres de l’instance de coordination.

 

 

  • Livrables attendus 

 

 

  • Livrable 1: Une note technique détaillée comprenant le contexte, les objectifs et les résultats attendus,  la méthodologie, les outils, le plan de travail et un calendrier prévisionnel;

 

  • Livrable 2:   Un rapport de mission provisoire contenant entre autres:

 

    • Les résultats du diagnostic
    • Les recommandations et le plan d’action de renforcement de l’instance régionale du Kef
  • Livrable 3 : Le rapport de mission final après validation

 

 

  • Profil du/ de la Consultant.e

 

 

En plus d’une formation supérieure (Master ou Doctorat) dans un domaine jugé pertinent pour la mission (sciences humaines, sociologie, droit, etc.)  le/la consultant.e doit avoir:.

 

    • une expertise confirmée dans les domaines de l’analyse des besoins, d’élaboration de diagnostics et de plans d’action; 
    • une connaissance des standards internationaux de prise en charge des femmes victimes/survivantes de violence ;
    • une excellente connaissance de la nouvelle législation tunisienne en matière de VFF
    • de l’expérience en matière de VFF, notamment en matière de prestations de services pour femmes victimes/survivantes de violence et référencement;
    • une expérience en matière d’approche genre ;
    • une connaissance des principes de prise en charge intersectorielle des femmes victimes/survivantes de violence ;
    • une expérience avec la société civile constituerait un plus, notamment si elle est en lien avec les VFF;
    • une maitrise des techniques d’entretien
    • une bonne capacité d’analyse, de synthèse, de proposition et de rédaction de documents stratégiques; 
    • une excellente maîtrise du français écrit et parlé.

 

 

  • Modalité de soumission: 

 

 

Le dossier de soumission doit comprendre:

Une offre technique comprenant:

  • Une note méthodologique détaillée des activités prévues pour accomplir les tâches demandées pour cette consultation, accompagnée d’un calendrier d’exécution ;
  • CV actualisé et détaillé avec références

 

 Une offre financière comprenant:

Une proposition financière détaillée en dinars tunisiens, incluant notamment tous les frais de déplacements envisagés.

 

  •  Critères de sélection du/ de la consultant.e 

 

 

L’offre du/ de la consultant-e sera examinée en suivant les critères ci-dessous:

 

CRITERES Ponctuation 
Max.1000
Section Expertise du soumissionnaire 500
1.1 Expertise en matière d’élaboration de diagnostics, analyse des besoins et plans d’action 200
1.2 Profil et expérience en matière de VFF  100
1.3 Profil et expérience en matière de prise en charge intégrale des femmes victimes/survivantes de violences 100
1.4 Expertise en matière d’approche genre 100
Section Qualification du soumissionnaire 200
2.1 Master ou Doctorat en sciences humaines, sociologie, droit, etc., 200
Section Approche méthodologique 300
3.1 Pertinence de l’offre technique 200
3.2 Calendrier et outils proposés 100

 

Note importante

Seront éliminées à l’issue de cette phase toutes les offres ayant obtenu une note technique inférieure à la note technique minimale de 700 points qui représente 70% des points totaux de la proposition technique (notée sur 1000 points).

 

Le contrat sera attribué à l’offre la moins disante des offres techniquement qualifiées.

 

 

  • Modalités de paiement 

 

 

Le paiement sera réalisé selon les modalités suivantes : 

 

    1. 40% à la  signature du contrat
    2. 60% après la validation du rapport final.

 

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 4 novembre 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo