Exprimer mon avis

Jeunesse solidaire en Méditerranée- La Fondation de France Retour vers les opportunités


Fondation de France

Lance   Appel à projets

Échéance

28 Avril 2020 Il y a 1 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie
Domaines concernées par cette opportunité: Citoyenneté et gouvernance et 3 autre(s) domaines

Des initiatives citoyennes pour favoriser l’insertion des jeunes :

Contexte :

Convaincue de la nécessité de favoriser la cohésion sociale et le dialogue dans l’espace méditerranéen, la Fondation de France a mis en place, dès 2007, le programme « Méditerranée, d’une rive à l’autre », à travers lequel elle poursuit 3 objectifs : accompagner la structuration de la société civile au Maghreb et soutenir les échanges et la coopération entre les deux rives ; favoriser l’inclusion sociale et économique des plus vulnérables, notamment des jeunes ; encourager les dynamiques culturelles et citoyennes. 

Dans ce cadre, au cours de ces dix dernières années, la Fondation de France a notamment soutenu plus de 400 projets portés par des associations algériennes, marocaines et tunisiennes, actives dans le champ de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. 

La Fondation de France poursuit son action en faveur de la rive sud de la Méditerranée, confrontée à des problématiques telles que la montée du chômage, l’exclusion sociale, les tentations de repli sur soi ou les crispations identitaires, etc., problématiques qui touchent en premier lieu sa jeunesse. 

Depuis 2018, la Fondation de France met l’accent sur l’esprit d’initiative et les actions proposées et réalisées par les jeunes : à travers cet appel à projets, elle souhaite ainsi accompagner l’émergence et la consolidation des démarches associatives qui permettent aux jeunes de s’investir et de s’exprimer à travers la réalisation de projets collectifs, vecteurs de changement positif pour eux-mêmes et plus largement pour la communauté. 

Qui peut répondre ? 

Cet appel à projets s’adresse : 

  • aux associations tunisiennes ayant déjà engagé des actions de terrain ; seront étudiées en priorité les propositions émanant d’associations situées dans les localités de l’intérieur, ou les territoires urbains très défavorisés. 
  • aux organismes sans but lucratif tels que les groupements de développement agricole. 

Quelles sont les initiatives concernées ?

 Sous réserve que les jeunes (18/30 ans) soient à l’initiative de la proposition, et actifs dans la mise en œuvre des projets qui les concernent, les initiatives retenues pourront répondre à l’une et/ou l’autre des priorités suivantes : 

Axe 1 – utilité sociale et valorisation du territoire 

Projets répondant à des besoins sociaux, culturels, ou environnementaux du territoire, s’appuyant sur les ressources locales, ET prometteurs en matière d’emploi pour les jeunes, menés dans une démarche résolument solidaire. 

Axe 2 – ouverture culturelle et engagement citoyen 

Projets favorisant la participation, l’expression et la prise en compte de la parole des jeunes dans le débat public, l’éducation aux médias et à l’environnement numérique (production, diffusion, accès et compréhension de l’information et de l’image), le dialogue et le débat, le développement de l’esprit critique. 

Critères de sélection :

Les projets candidats seront étudiés au regard des critères suivants : 

  • implication effective des jeunes à tous les stades du projet, de l’idée initiale à la mise en œuvre et à l’évaluation 
  • pertinence, cohérence et faisabilité du projet ; 
  • ancrage territorial et mobilisation effective des acteurs associatifs, publics et/ou privés sur le territoire ; 
  • démarche partenariale et de coopération
  • partenariat effectif avec les autorités locales
  • volonté avérée d’initier, de développer ou de consolider des partenariats au niveau local et/ou national, maghrébin, euro méditerranéen ;
  • inscription du projet dans la durée : réflexion sur le modèle économique et sur la viabilité du projet au-delà du financement ; 
  • innovation : originalité de la proposition, de la méthodologie, complémentarité avec ce qui existe déjà sur le territoire ; 
  • présence de co-financements publics et/ou privés et apports (contribution en nature, auto-financement, valorisation en bénévolat, etc.) à hauteur de 20% minimum du montant total du budget ; 
  • mixité : les projets devront nécessairement s’adresser à un public mixte et permettre notamment aux jeunes femmes de prendre une part active aux activités envisagées. 

La Fondation de France privilégiera les projets favorisant le dialogue et les échanges entre jeunes des rives de la Méditerranée, notamment à travers le développement de partenariats associatifs sud-sud ou sud-nord. 

Ne seront pas retenus : 

    • les projets individuels, les projets à seul but lucratif ; 
    • les actions de jumelage, les activités en milieu scolaire, les voyages d’étude, les chantiers de jeunes ; 
    • les activités ponctuelles et événementielles sans visée de long terme ; 
    • les demandes visant uniquement le fonctionnement récurrent de l’organisation (ex : salaires, loyers, etc), sans mise en place d’un projet.
  • Exemples de projets soutenus:
  • Association DAR ZARZIS Développement d’une web radio associative « Mouja Fm », bilingue arabe/français pour resserrer les liens entre les jeunes des deux rives à Médenine. 
  • Association IRADA pour le développement Création d’une ferme pilote, agro-écologique, au sein de l’oasis de Ksar.
  •  Association Tunisienne de Lutte contre les Maladies Sexuellement Transmissibles et le Sida Intégration sociale et engagement citoyen des jeunes de deux quartiers défavorisés de Sfax, par le renforcement des capacités en communication et éducation civique et l’encouragement à la mixité et l’ouverture à travers le sport.
  • Association Khmir Environnement et Développement Création d’une unité de production d’huiles essentielles certifiée Agriculture Biologique et solidaire à Jendouba.

Modalités de soutien: 

La Fondation de France soutient le démarrage de projets de terrain et leur développement, mais également la diffusion et l’essaimage d’expériences innovantes, et des connaissances issues de ces expériences, via deux modalités de soutien : 

  • Une subvention dite « d’amorçage » : pour les associations récentes ou de petite taille, qui démarrent leur action ou qui portent un premier projet : le montant du soutien sollicité sera au maximum de 40 000 Dinars et la durée du projet n’excédera pas 12 mois. 
  • Une subvention de consolidation : pour les associations plus expérimentées, qui consolident leur action à travers un projet nouveau ou en développement, le montant du soutien sollicité pourra être de l’ordre de 50 000 à 100 000 Dinars, pour une durée de 2 ans maximum. 

Outre le soutien financier, les associations retenues dans le cadre de cet appel bénéficieront, pendant la phase de mise en œuvre de leur projet, d’un accompagnement systématique individuel et collectif, et d’échanges avec d’autres porteurs de projet ayant une proximité thématique et/ou géographique. 

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

Hajer Trabelsi

Responsable du programme "Méditerranée, d'une rive à l'autre" en Tunisie

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à projets Publié sur Jamaity le 26 février 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo