Exprimer mon avis

IAI lance un appel à candidature Retour vers les opportunités



Échéance

31 Août 2016 Il y a 4 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Le Comité Populaire pour Nos Territoires appelle la société à construire le Forum Social contre l’Habitat III avec la participation de toutes les organisations intéressées à répondre à cette invitation, en récoltant l’héritage d’autres Forums Sociaux réalisés face aux méga-évènements officiels de l’ONU-Habitat, tels que le Forum Social Urbain Alternatif et Populaire de Medellín d’avril 2014 ou le Forum Social Urbain de Naples de septembre 2012 et les Assemblées Mondiales des Habitants 2013 et 2015 en Tunisie.

La capitale de la République de l’Équateur, Quito, située au centre-nord de la région inter-andine, à une altitude moyenne de 2.850 mètres au-dessus du niveau de la mer (9.350 pieds), sera le siège de la réunion de l’ONU-Habitat III, qui se tiendra du 17 au 20 octobre 2016.

En Équateur, pays situé dans le Nord-Ouest de l’Amérique du Sud,  s’est constitué le Comité Populaire pour Nos Territoires contre l’Habitat III, dont la trajectoire a commencé en novembre 2015 pour questionner le modèle urbain imposé par la collusion gouvernement-capital dans les villes du monde. Les réunions précédentes, Habitat I et Habitat II, n’ont pas accueilli ni la parole des citoyens ni les demandes des secteurs populaires.

À l’instar de ce qui se passe dans plusieurs pays, les 15 millions d’Équatoriens et en particulier les presque 2,4 millions d’habitants de Quito sont soumis à des politiques gouvernementales qui négocient les espaces publics vitaux et d’importantes limitations de l’accès : à la santé, l’éducation, le logement, l’eau potable, l’alimentation, le travail, l’assistance sociale, la culture, la communication, la liberté d’opinion et d’expression, à une justice adéquate et impartiale, à des services fondamentaux de vie sociale, tous des droits consacrés dans la Déclaration Universelle des Droits de Humains. De ce fait, en refusant les possibilités d’une vie digne dans la campagne, telles politiques favorisent la migration de la population rurale vers la ville. La population s’éloigne de son intime relation avec le sol, ce qui engendre et soutien la culture de la pollution indiscriminée résultante des imposantes structures verticales construites sur la destruction de vastes aires vertes, sans qu’il n’en reste un espace minimum pour la recréation et la ré oxygénation vitale des zones urbaines.

Ainsi, le Comité appelle la société à construire le Forum Social contre l’Habitat III avec la participation de toutes les organisations intéressées à répondre à cette invitation, en récoltant l’héritage d’autres Forums Sociaux réalisés face aux méga-évènements officiels de l’ONU-Habitat, tels que le Forum Social Urbain Alternatif et Populaire de Medellín d’avril 2014 ou le Forum Social Urbain de Naples de septembre 2012 et les Assemblées Mondiales des Habitants 2013 et 2015 en Tunisie.

Le Forum Social se tiendra à Quito aux mêmes dates que l’ONU-Habitat III, et représente l’espace de mobilisation et construction de propositions des secteurs populaires et défavorisés du monde, pour questionner le modèle urbain global fondé sur l’alliance gouvernementale avec le capital, qui ne cherche pas le bien-être humain mais plutôt la croissance des groupes de pouvoir.

Le Comité Populaire promeut activement, à Quito, l’obtention d’espaces de logement pour les organisations qui participent au Forum Social, de l’entretien de relations sociales et d’art communautaire ; de ce fait, cet appel est adressé aux organisations sociales et collectives engagées pour le bien-être du monde, dans l’intention de renforcer cet espace pour l’habitat authentiquement humain qui sera installé dans la ville équatorienne en octobre 2016.

Sur le Comité Populaire :

OBJECTIF GÉNÉRAL :

  • Promouvoir la construction participative de l’Agenda Autonome Habitat III du point de vue des besoins de la communauté et du droit à la ville. “Une autre ville est possible”.
  • Encourager des processus participatifs dans les quartiers pour déterminer leurs plans, programmes et projets de convivialité humaine en harmonie avec la nature, la culture, l’art et des affaires durables qui ne nuisent pas à l’environnement, nettement opposés aux paradigmes de la surconsommation qui favorisent le gaspillage et la mégalomanie,  et pour proposer des actions post-Habitat III.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES :

  • Analyser les documents officiels produits sur l’Habitat III et diffuser à l’opinion publique les arguments qui permettent à la société de découvrir les intérêts occultes  qui existent dans ces conférences mondiales et leurs impacts sur l’environnement, l’économie, la culture et la société.
  • Diffuser une liste de ceux qui gagnent et de ceux qui perdent avec l’Habitat III.
  • Faire connaître les sujets interdits par l’Habitat III: violence dans les quartiers, micro trafic, insécurité, gentrification, parmi d’autres qui se trouvent aussi dans les villes de l’Équateur.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

cdeb05019c275b1a51a812a019314ecc

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 17 août 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo