Exprimer mon avis

Formateur.trice en Réglementation et taxes-TAMSS Retour vers les opportunités



Échéance

17 Mai 2023 Il y a 11 months

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

 

Contexte :  

La Tunisie stagne dans une crise économique qui ne cesse de s’aggraver et qui provoque un manque  d’emploi très fort qui touche en particulier les jeunes et les femmes issus des milieux défavorisés des  grandes villes et des régions de l’intérieur du pays, avec un niveau de disparité régionale extrême en  termes d’emploi et de développement. Les femmes, de leur part, souffrent de taux de chômage bien  supérieurs aux hommes (24,1%, INST T3 2021), et doivent souvent répartir leur temps entre des  emplois précaires et les tâches domestiques. Malgré les diverses et multiples interventions menées  par les différentes parties prenantes dans le domaine de l’inclusion économique des femmes en  Tunisie, l’entrepreneuriat féminin reste un domaine sous-exploité et une grande majorité des femmes  entrepreneures font face à des exclusions multiples : géographique, physique, financière, sociale,  etc., et se heurtent encore à une négligence structurelle et un manque de soutien ciblé. Les  interventions actuelles d’autonomisation économique des femmes ne suffisent pas à surmonter tous  les obstacles auxquels sont confrontées les femmes entrepreneures. En effet, afin que les  interventions soient transformatrices, elles doivent aller au-delà de l’accès de base au capital financier  et humain et s’attaquer aux principales contraintes psychologiques, sociales et de compétences des  femmes entrepreneures. Entreprendre peut alors s’avérer plus difficile pour une femme, qui devra  lutter contre les préjugés et peut-être s’affirmer avec davantage de force qu’un homme. Le présent  appel à projets vise à soutenir des programmes d’incubation, destinés exclusivement à des projets  portés par des femmes et situés en région hors du grand Tunis. 

Présentation du programme : 

« PAR-ELLES» est un projet appuyé par la CDC et Expertise France dans le cadre de leur programme  « FAST », financé par l’AFD et implémenté par l’association TAMSS qui vise à transformer les femmes  de porteuses d’idées à des chefs d’entreprises et dirigeantes d’activités génératrices de revenus avec  un impact social (OBJ Général). Plus spécifiquement, le projet se chargera de la préparation des  entrepreneures potentielles au marché local et au parcours entrepreneurial (OBJS1) et soutiendra la  création et installation d’entreprises contextualisées (AGR & TPPE) portées par des femmes (OBJS2). 

A travers ce projet de 20 mois, TAMSS vise à atteindre les résultats suivants : 

o 1 programme d’incubation et d’accompagnement adapté aux besoins 

o 90 femmes avec des idées de projets sont introduites au monde l’entreprise et de  l’entrepreneuriat 

o Minimum 50 entreprises de femmes dans le rural et dans les villes sont lancées et  sont opérationnelles 

Présentation de l’association : 

L’Association Tunisienne pour la Gestion et la Stabilité Sociale, TAMSS, active sur le terrain depuis  plus de 17 ans, est une association qui contribue au développement régional de la Tunisie via  l’intégration économique et sociale des femmes et des jeunes en renforçant leur autonomie  intellectuelle, managériale, financière ainsi que leur participation active en tant que citoyens.

Objectifs de la mission : 

Cette formation vise à améliorer et à renforcer la capacité des bénéficiaires du programme en terme  de la réglementation et les taxes afin d’acquérir les connaissances requises pour une meilleure  compréhension de la taxation et la création de patente, les objectifs sont les suivants :  

  • Comprendre les différentes réglementations liées à leur activité, telles que les cahiers de charges, certification d’aptitude professionnelles, etc.
  • Connaître les avantages de la création juridique d’un projet.
  • Connaître les taxes et impôts qui s’appliquent à leur entreprise, ainsi que les obligations de déclaration et de paiement.
  • Savoir comment évaluer les risques fiscaux et réglementaires pour leur entreprise et les mesures à prendre pour les minimiser.
  • Être en mesure de se conformer aux exigences réglementaires et fiscales et d’éviter les pénalités et les sanctions.
  • Savoir comment gérer efficacement leur entreprise en tenant compte des aspects réglementaires et fiscaux.
  • Comprendre comment utiliser les outils et ressources disponibles pour se tenir informée des changements réglementaires et fiscaux qui peuvent affecter leur entreprise.
  • Être en mesure de poser les bonnes questions et d’obtenir les informations dont elles ont besoin auprès des autorités réglementaires et fiscales.

Méthodologie : 

Les sessions de formation doivent être faites suivant le format d’atelier utilisant une pédagogie  participative avec l’aide d’outils ludiques pour assurer une meilleure compréhension et adoption des  éléments appris. 

Les entrepreneures seront réparties sur deux groupes. Le premier groupe sera composé de 10  entrepreneures novices ayant des activités génératrices de revenues opérant dans l’informel.  Veuillez noter que ces entrepreneures ont un niveau éducatif de base, le contenu de la formation  devrait donc être adapté à leur besoin et serait présenté en dialecte tunisien. Elles bénéficieront de 03  jours de formation.  

Le deuxième groupe sera composé de 10 entrepreneures ayant des idées de projet ou des activités  génératrices de revenus opérant dans l’informel. Leurs niveau éducatif est universitaire. Elles  bénéficieront de 02 jours de formation.  

Résultat à atteindre : 

A l’issue cette formation, Les bénéficiaires auront amélioré leurs connaissances générales, à travers  l’acquisition d’outils pratiques et des compétences clés en matière de bonnes pratiques et de  réglementation et taxes. 

Durée et lieu de la mission : 

05 jours à Béja.  

Cible : 

20 entrepreneures ayant des idées de projet et/ou activités génératrices de revenus, réparties sur  deux groupes de formation. 

QUALIFICATIONS ET PROFIL DU FORMATEUR 

Pour mener à bien les tâches décrites dans ces termes de références, le cabinet/consultant intéressé  doit présenter un-e consultant-e qui possède les qualifications suivantes : 

  • Avoir la capacité à adapter son discours en fonction du niveau de compréhension des apprenants.
  • Expérience d’au moins 5 ans dans le domaine de réglementation et taxes, comptabilité, fiscalité.
  • Expérience dans l’animation des formations.
  • Avantage pour les formateurs ayant une connaissance approfondie du gouvernorat de Béja et de son contexte socio-économique.
  • Avoir des expériences probantes et réussies dans des missions similaires.
  • Possibilité de se déplacer dans les régions cible du programme.

NB : Encouragement particulier aux formateurs de Béja.  

RESPONSABILITÉ DU CONSULTANT 

La.e formateur.trice est censé.e s’acquitter de sa mission avec la diligence voulue et dans les règles  de l’art et fournir les livrables suivants : 

  • Module de formation détaillé ;
  • Fiche d’évaluation avant et post formation ;
  • Rapport de formation.

 

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 27 April 2023


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo