Exprimer mon avis

Formateur à l’importance de la participation civique-We Love Sousse Retour vers les opportunités


We Love Sousse

Lance   Appel à candidatures

Échéance

15 Mai 2024 Il y a 1 month

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Sousse

 

  • Contexte de la mission : 

     L’extrémisme violent n’est lié à aucune religion, nationalité, culture ou groupe ethnique particulier. Cependant, la radicalisation des jeunes, source de violence, devient un défi majeur pour de nombreuses sociétés aujourd’hui, menaçant la sécurité et les droits fondamentaux des citoyens au niveau international. 

 

    De nombreux facteurs d’attraction et de répulsion continuent d’alimenter le risque de radicalisation en Tunisie. Au-delà des difficultés économiques aggravées par la pandémie du COVID-19, et de la crise économique mondiale due à la guerre Russe en Ukraine, la résurgence des manifestations de jeunes témoigne du fort impact social du manque d’opportunités pour les jeunes d’exercer leur citoyenneté et de faire entendre leur voix.

 

     Le projet « Programme Réponse coordonnée à la montée de l’extrémisme violent chez les jeunes et les femmes dans les régions de Tunis, Jendouba, Kef, Kasserine et Sidi Bouzid » est financé par le Global Community Engagement and Resilience Fund (GCERF) et mis en œuvre par We Love Sousse (WLS) sous l’égide du CNLCT.

 

       WLS est une organisation non gouvernementale fondée en 2011, dont le but est d’aider à renforcer la résilience, promouvoir une croissance inclusive et durable, co-construire une gouvernance efficace, et soutenir le développement de la société en investissant dans les personnes et leur potentiel.

 

       L’objectif du programme est de prévenir la montée de l’extrémisme violent chez les jeunes et les femmes en les impliquant dans le développement de leur territoire, à travers des activités qui s’inscrivent dans un processus d’inclusion sociale et politique en s’appuyant sur les organisations, les communautés et les autorités locales. Le projet a été signé en août 2022 et sa mise en œuvre a débuté en septembre pour une durée de 37 mois. L’objectif global du projet est de renforcer la résilience contre l’extrémisme violent en Tunisie. 

        Les zones cibles sont les régions de Tunis, Jendouba, Kef, Kasserine et Sidi Bouzid. Chacune de ces régions est touchée par des actes extrémistes violents et/ou par la présence d’éléments extrémistes violents. Le programme vise à renforcer la résilience de ces régions en responsabilisant les jeunes, en soutenant les femmes dans le développement socio-économique de leurs territoires et en participant à une sensibilisation plus large de la population à la prévention de l’extrémisme violent.

Le projet cible deux groupes de bénéficiaires directs : les jeunes et les femmes vulnérables vivant dans des zones  

 

L’objectif de la mission 

Dans le cadre du déploiement d’un programme exhaustif d’engagement des jeunes vulnérables dans des communautés spécifiques, nous sommes à la recherche d’un formateur compétent pour dispenser une formation axée sur la sensibilisation des jeunes à l’importance de la participation civique. Cette formation vise à doter les jeunes des connaissances, compétences et ressources essentielles pour les transformer en citoyens actifs et impliqués dans leur communauté et leur société.

 

Conditions et qualifications pour le poste

Conditions :

  • Diplôme pertinent, préférence pour la communication, sciences sociales ou psychologie.
  • Expérience notable en formation des jeunes à la participation civique, avec idéalement une expérience dans la prévention de l’extrémisme violent.
  • Connaissance approfondie de l’extrémisme violent.
  • Excellentes compétences en communication et pédagogiques.

Qualités personnelles :

 

  • Capacité à créer un environnement sécuritaire et à travailler avec divers publics.
  • Intégrité et ouverture à des approches créatives.
  • Maîtrise de plusieurs langues, notamment le français.
  • Engagement envers la prévention de l’extrémisme violent et la promotion de la paix.

 

Livrables attendus :

Le formateur (trice) fournira à l’association :

  • Un rapport détaillé sur le déroulement de la formation contenant les différents points discutés, les défis rencontrés, les interactions entre participants, les principales recommandations et les bonnes pratiques.
  •  Le rapport doit être rédigé en français
  • Les documents numériques utilisés pendant la formation (document PPT de présentation exigée en français).

 

Durée de la formation :

La session de formation durera une demi-journée et se déroulera entre le 18 et le 19 mai 2024. Les lieux prévus pour la formation sont : Sers, Sekiet Sidi Youssef, Jendouba Nord, Fernana, Ksar Said et Ibn Khaldoun.

 

 

Critères d'éligibilité

  • Diplôme pertinent, préférence pour la communication, sciences sociales ou psychologie.
  • Excellentes compétences en communication et pédagogiques.
  • Connaissance approfondie de l'extrémisme violent.
  • Expérience notable en formation des jeunes à la participation civique, avec idéalement une expérience dans la prévention de l'extrémisme violent.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 13 May 2024


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo