Exprimer mon avis

Facilitateur (trice) Atelier d’évaluation JOUSSOUR – BEDER Retour vers les opportunités



Échéance

25 Octobre 2020 Il y a 9 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis
Domaines concernées par cette opportunité: Développement économique et social

Atelier revue mi-parcours de la mise en œuvre du projet JOUSSOUR au sein des structures sociales 

 

CONTEXTE 

Le Comité Général de la Promotion Sociale (CGPS) au Ministère des Affaires sociales, en partenariat avec l’association BEDER implémentent le projet ‘’JOUSSOUR’’ avec l’appui du Bureau de la Lutte contre le Terrorisme et l’Extrémisme Violent à l’Ambassade Britannique en Tunisie. 

Ce projet consiste à la mise en place d’un dispositif de résilience communautaire visant la prévention de l’extrémisme violent chez les jeunes vulnérables

Contrairement à de nombreux autres programmes de ce type, le programme repose exclusivement sur l’expertise et la main-d’œuvre locales grâce à un processus de collaboration entre plusieurs institutions gouvernementales, des volontaires Beder, des universitaires tunisiens, des intervenants exerçant dans les structures sociales (CDIS/DPS) 

PRESENTATION DU DISPOTITIF :

Ciblant cinq communautés et plusieurs acteurs, la mise en œuvre de ce dispositif de résilience communautaire a été réalisée à travers le renforcement des capacités des intervenants relevant des structures sociales, les acteurs communautaires opérant dans différents secteurs gouvernementaux, et la création d’un panel local multi-agences chapoté par les structures sociales et constitué des représentants régionaux des différents ministères.

L’opérationnalisation de ce dispositif a été basée sur la conception d’un ensemble d’outils permettant la séléction des jeunes vulnérables, l’identification de leurs besoins et la mesure de leurs degrés de risque au ralliement extrémisme violent. Suite à cette phase d’évaluation, un plan de service est offert à chaque jeune et à sa communauté à travers l’activation des ressources et services communautaires offert par le panel local multi-agences.

Les panels locaux sont chargés de coordonner la mise en œuvre des plans de services et de leur suivi. 

Outils JOUSSOUR :

Conçu par Beder en collaboration avec des travailleurs sociaux expérimentés œuvrant dans différentes structures du MAS, le modèle de l’enquête sociale Joussour est en réalité une version améliorée des outils que les travailleurs sociaux des Centres de Défense et d’Intégration Sociale (CDIS) connaissent déjà.

Le JSI compile les résultats des travaux de terrain et des entretiens avec les participants de Joussour. Il vise à identifier les facteurs socio-économiques de l’extrémisme violent affectant le participant aux niveaux familial et communautaire, ainsi que les facteurs de protection et de résilience ou les ressources individuelles (par exemple, les passions, les talents, les compétences) sur lesquels les plans de services peuvent être développés.

Le deuxième outil, le modèle d’évaluation psychologique de Joussour (JPA) a également été développé localement par une équipe de professeurs de psychologie de l’Université de Tunis. Le (JPA), cependant, n’est pas un outil d’étiquetage et n’est pas non plus stigmatisant.

Comme le JSI, le JPA mesure à la fois les facteurs de vulnérabilité et les ressources de résilience ou les facteurs de protection de l’individu. La particularité du JPA, qui est basé sur des entretiens, est qu’il prend la forme d’une auto-évaluation supervisée à travers laquelle les sujets identifient, confirment et mesurent les facteurs de vulnérabilité qui les affectent.

PLAN DE SERVICE : 

Dans la phase finale, les conseillers locaux élaborent un plan de services adapté aux besoins du participant de Joussour, basé sur les résultats de l’enquête sociale et de l’évaluation psychologique. 

OBJECTIF

Réaliser une revue mi-parcours de la mise en œuvre du projet JOUSSOUR au sein des structures sociales dans une approche participative.

MÉTHODOLOGIE 

Le facilitateur (trice) proposera une méthodologie pour faciliter l’atelier. Celle-ci sera validée par l’équipe technique du CGPS et l’équipe du projet JOUSSOUR. La démarche à entreprendre lors de la modération de l’atelier sera basée sur des indicateurs qualitatifs d’évaluation et doit couvrir les axes suivants :

  1. Contenu de la formation dispensée aux intervenants.
  2. Complémentarité entre les outils utilisés.
  3. Mécanismes de coordination intra-institutionnelle (travailleurs sociaux, psychologues et directeur de la structure sociale).
  4. Coordination entre les membres du panel et rôle des structures sociales.
  5. Plan de service proposé au jeune.
  6. Communication et échange entre l’équipe Beder et les structures sociales.

 

Chaque axe est abordé en termes de réalisations et de pistes d’amélioration. Ces dernières sont formulées en recommandations pratiques permettant d’améliorer le projet et de l’élargir en vue de le dupliquer éventuellement sur d’autres régions de la Tunisie.

RESPONSABILITÉS DU FACILITATEUR (TRICE)

  • Préparer un support de travail qui explicite la démarche méthodologique à utiliser en fonction de l’objectif de la mission. 
  • Animer l’atelier avec les acteurs de terrains du Ministère des Affaires Sociales travaillant avec le dispositif JOUSSOUR dans les communautés Ettadhamon, Douar Hicher, Nabeul, Fouchana et Omrane ; 
  • Rédiger un rapport d’atelier ne dépassant pas 10 pages qui synthétise la méthodologie et l’approche pédagogique utilisées et, les principaux résultats. 

TYPE DU CONTRAT ET DUREE DE LA CONSULTANCE :

Le type de contrat proposé est celui du prestataire de services ;

La mission couvrira une durée totale de dix (10) jours ainsi répartis : 

  • 02 jours pour la lecture des documents relatifs au dispositif JOUSSOUR (Matrice du cadre logique du projet, contenu de formation, outils, et….)
  • 01 jours pour la préparation du support méthodologique à valider avec CGPS/Beder,
  • 2 jours consacrés à la facilitation, 
  • 05 jours pour la rédaction d’un rapport en langue française (10 pages maximum) et un rapport synthétique en langue arabe (04 pages maximum).

Critères d'éligibilité

  • Titulaire d’un doctorat en sciences humaines ou en sciences sociales
  • Expérience avérée avec les structures de défense et d’intégration sociale du MAS et bonne connaissance du champ de la Défense Sociale.
  • Expérience pertinente dans la facilitation des ateliers ;
  • Maitrise scientifique des concepts relatifs au champ de la prévention de l’extrémisme violent (études, publications scientifiques à l‘appui)
  • Expérience pratiques pertinente dans des projets similaires (vulnérabilité des jeunes, extrémisme violent, réinsertion des jeunes en difficulté….)
  • Excellentes compétences en communication orale, non verbale, compétences interpersonnelles ;
  • Excellentes capacités d’animation, de communication et de rédaction en Arabe et en Français.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 19 octobre 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo