Exprimer mon avis

Expertise France recherche des Experts pour l’Animation de formation en accompagnement de projets relevant de l’économie sociale et solidaire à destination de l’ANETI Retour vers les opportunités


Expertise France

Lance   Appel à candidatures

Échéance

07 Octobre 2018 Il y a 2 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Animation de formation en accompagnement de projets relevant de l’économie sociale et solidaire à destination de l’ANETI – Projet Lemma

Description du projet

En novembre 2012, l’UE et la Tunisie ont signé un plan d’action 2013-2017 permettant d’ouvrir le dialogue sur les migrations, avec l’objectif de conclure un partenariat pour la mobilité traitant la circulation des personnes, la gestion de la migration légale, la migration et le développement, la protection des droits des migrants, la lutte contre la migration irrégulière et la réadmission. Le Partenariat pour la mobilité (PPM) entre l’UE, dix de ses États membres (Belgique, Danemark, Allemagne, Espagne, France, Italie, Pologne, Portugal, Suède et Royaume-Uni) et la Tunisie a été signé le 3 mars 2014 en vue de garantir une bonne gestion de la circulation des personnes. Le projet Lemma fait partie des initiatives qui en découlent.

D’une durée de 3 ans (mars 2016-février 2019) et coordonné par Expertise France, le projet Lemma a pour objectif de soutenir la mise en œuvre du PPM UE-Tunisie en renforçant les capacités du Gouvernement tunisien à développer et mettre en œuvre sa politique nationale migratoire. L’Union européenne mobilise un budget de 5 millions d’euros par le biais de l’instrument de financement de la coopération au développement ICD) tandis que les États membres apportent leur contribution sous forme d’expertise publique.

À travers ses trois composantes, le projet tend à :

1) Renforcer la capacité des autorités tunisiennes à gérer la migration de travail et la mobilité professionnelle à travers une coopération accrue avec leurs partenaires européens.

2) Améliorer la connaissance des principales communautés tunisiennes en Europe et mettre en place un programme ciblé de mobilisation des compétences de la diaspora afin de favoriser l’intégration de la migration dans le développement local et régional.

3) Renforcer les capacités des autorités tunisiennes et des organisations de la société civile à apporter un soutien à la réinsertion des personnes revenant au pays.

 

Rôle de l’expertise dans le projet

La mobilisation d’expertise privée est l’un des outils de Lemma. Une mission d’expertise privée est un temps de travail spécifique dédié au projet, réalisé en Tunisie afin de contribuer directement à la concrétisation des objectifs fixés. Les termes de référence ici présentés concernent une mission d’expertise privée, en soutien au chargé de projet pilote de la composante 3 qui en assurera la coordination et qui accompagnera l’expert dans les phases de préparation, de mise en œuvre et de compte-rendu.

Composante 3 : réinsertion des migrants de retour

La composante 3 de Lemma est mise en œuvre par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) qui a mobilisé une experte long terme (ELT) à cet effet. Elle vise à améliorer le cadre du retour et le soutien aux Tunisiens qui reviennent dans leur pays, avec les autorités compétentes et la société civile active dans le champ de la migration. Il s’agit notamment de perfectionner et d’harmoniser les programmes de réinsertion existants.

Les activités prévues sont :

-une cartographie des acteurs et des dispositifs,

-le soutien à la conception d’une feuille de route nationale du retour et de la réinsertion,

-un renforcement ciblé des acteurs,

-un projet pilote de réinsertion de migrants tunisiens de retour.

 

Projet pilote de réinsertion :

Le projet pilote a pour but de perfectionner et d’harmoniser les programmes de réinsertion financés par les pays européens. Il comporte une part d’innovation, du point de vue du public ciblé, du champ d’application et de la méthodologie. La réussite du projet doit passer par une meilleure information des migrants intéressés, par la formation des acteurs publics tunisiens concernés et par une forte implication de la société civile. La description complète de l’action sera fournie sur demande.

Durée : le projet pilote a commencé le 1er juillet 2017 et prendra fin le 28 février 2019.

91 bénéficiaires : 69 migrants tunisiens revenus d’Europe et 22 membres de la communauté de réinsertion (25% de l’effectif), soit 20 à 30 personnes par région ciblée.

Implication de la société civile : quatre associations tunisiennes ont été sélectionnées par appel d’offre pour accompagner la réinsertion économique et sociale des bénéficiaires, sur la base d’un suivi de proximité. Elles ont reçu pour cela une subvention de 50.000 euros chacune :

  • L’Association tunisienne pour le tourisme équitable et solidaire (ATTES – Jendouba)
  • L’association Création et créativité pour le développement et l’embauche (CCDE – Bizerte)
  • Brahmi Experts Group et l’association Initiative économique et sociale (IES, Tunis)
  • Le Comité européen pour la formation et l’agriculture (CEFA Tunisie- Mahdia)

Partenaires institutionnels : le projet pilote de réinsertion des migrants tunisiens de retour implique de nombreux services de l’État, en particulier les institutions partenaires du projet Lemma : la Direction générale de la coopération internationale en matière de migration, L’Observatoire national de la migration, l’Office des tunisiens à l’étranger, L’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant, l’Agence tunisienne de coopération technique et le ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale.

Zones géographiques : Le projet pilote se déroule dans quatre territoires à forte activité migratoire, identifiés de manière collégiale sur la base de critères sociodémographiques. Les autorités locales sont partie prenante du bon déroulement.

Description de la mission

Objectif global de la mission d’expertise

L’expertise recherchée ici est privée et relative à la préparation et l’animation d’une session de formation de 5 jours destinée à des fonctionnaires de l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant (ANETI). Partenaire du projet Lemma, l’ANETI est notamment impliquée dans le projet pilote de réinsertion économique et sociale pour les migrants tunisiens revenus d’Europe qui se déroule dans quatre gouvernorats : Jendouba, Bizerte, Tunis et Mahdia.

Cette formation fait suite à une première séance d’initiation aux principes de l’économie sociale et solidaire (ESS) qui s’est déroulée le 26 mars 2018. Elle doit favoriser la naissance d’un corps de conseillers spécialisés dans l’accompagnement des projets relevant de l’ESS, en prévision de l’adoption prochaine d’un cadre législatif spécifique.

 

Objectif général :

Contribuer à la naissance d’un corps de conseillers spécialisés dans l’accompagnement des projets relevant de l’ESS, au sein de l’ANETI.

Objectifs spécifiques :

– diffuser les principes et les modalités de l’ESS au sein du groupe cible ;

– développer les compétences techniques du groupe cible, en rapport avec l’ESS ;

– développer le savoir être du groupe cible (soft skills), en rapport avec l’ESS ;

– doter le groupe cible des fondamentaux et des ressources documentaires nécessaires pour lui permettre de sensibiliser d’autres conseillers de l’ANETI à l’ESS.

 

Public cible

– 10 à 12 conseillers dans les espaces « entreprendre » ou dans les bureaux de l’emploi et du travail indépendant seront dotés d’une culture générale et de compétences nouvelles qui leur permettront de susciter, d’évaluer et d’accompagner des projets relevant de l’ESS.

Ces conseillers, appelés à devenir des référents pour leurs pairs, seront identifiés par l’ANETI dans les gouvernorats où l’ESS représente un enjeu d’avenir et de façon à couvrir une grande partie du territoire national. Les quatre gouvernorats abritant le projet pilote seront représentés dans le groupe.

Les participants à la formation seront sélectionnés sur la base de leur motivation personnelle, de leur qualification préalable et de leur aptitude pédagogique à transmettre l’information et le savoir-faire.

 

Description des tâches

Planification et co-animation d’un séminaire de 5 journées de formation permettant d’assimiler les fondements théoriques de l’ESS et de les transposer dans la pratique grâce à une palette d’outils adaptés à la fonction de conseiller des demandeurs d’emploi. Quatre thématiques seront étudiées de manière interactive en veillant à renforcer aussi bien les compétences techniques que le savoir être (soft skills) :

  • Les techniques d’entretien : identification du projet ESS, accueil d’un porteur de projet ESS, pertinence d’une orientation vers l’ESS ;
  • La formulation d’un projet ESS  (critères de validation d’un projet ESS) ;
  • L’accompagnement d’un projet ESS (pré et post création) ;
  • La gouvernance d’un projet ESS.

Le programme devra comporter une réflexion sur la terminologie, des séquences d’échange au sujet d’expériences concrètes, des travaux pratiques avec simulation de situations réelles et rédaction d’argumentaires ou d’éléments de langage pour différents profils d’usagers.

Pour une meilleure dynamique de groupe, la formation sera dispensée par une équipe de deux personnes au moins.

L’organisation administrative et logistique du séminaire sera à la charge de Lemma.

 

Résultats escomptés

Au terme de la formation, les participants maitriseront les principes et les modalités de l’ESS. Ils seront en mesure de :

– reconnaître ou préconiser un projet ESS, dans leur relation avec les usagers de l’ANETI,

– accompagner un projet ESS (pré et post-création),

– inter-agir avec les acteurs de l’ESS dans leur secteur géographique,

– sensibiliser leurs pairs de l’ANETI aux principes et aux modalités de l’ESS.

 

Livrables attendus

  • Une note méthodologique comportant une proposition de programme détaillée et des références bibliographiques accessibles.
  •  Des supports pédagogiques variés (photos, vidéos, powerpoint, manuels, guides de procédure, articles de presse, etc.).
  • Pour chacune des thématiques étudiées, un questionnaire ludique et rapide (QCM) d’évaluation des connaissances de départ, puis à l’issue de la formation.
  • Un rapport final concernant le niveau de participation et de motivation, le constat des carences, la compréhension des enjeux, les sujets d’intérêt ou de désintérêt, les contraintes et le potentiel, etc. Le document sera accompagné de préconisations en rapport avec la  mission de l’ANETI.

Les livrables seront rédigés en français, langue de travail du projet Lemma.

Qualifications et compétences

S’agissant d’une formation en mode « internat », le profil recherché est une équipe composée de deux personnes au moins, répondant aux critères suivants :

  • Diplôme universitaire bac + 4 dans un domaine pertinent ;
  • Justifier d’une expérience de 5 ans dans le domaine de l’ESS ou de l’entreprenariat social ;
  • Justifier d’une expérience de 5 ans dans le domaine de la formation pour adultes ;
  • Maîtriser parfaitement l’arabe et le français de manière à pouvoir diriger les débats dans les deux langues ;
  • Avoir une excellente capacité d’expression orale ;
  • Avoir une excellente capacité rédactionnelle.

Une expérience professionnelle dans les gouvernorats du projet pilote et/ou la connaissance du contexte migratoire en Tunisie seront un atout.

Expérience professionnelle

Voir ci-dessus.

Informations complémentaires

La durée globale de la mission pour l’équipe de formateurs est de 16 jours :

  • 4 jours de préparation
  • 10 jours de formation (2 formateurs pendant 5 jours)
  • 2 jours de reporting

Le séminaire de formation se déroulera sur une période de 5 jours consécutifs. Il se déroulera en région, dans l’un des quatre gouvernorats abritant le projet pilote. La formation est prévue la semaine du 22 au 26 octobre 2018.

 

Critères d'éligibilité

  • Diplôme universitaire bac + 4 dans un domaine pertinent ;
  • Justifier d’une expérience de 5 ans dans le domaine de l’ESS ou de l’entreprenariat social ;
  • Justifier d’une expérience de 5 ans dans le domaine de la formation pour adultes ;
  • Maîtriser parfaitement l’arabe et le français de manière à pouvoir diriger les débats dans les deux langues ;
  • Avoir une excellente capacité d’expression orale ;
  • Avoir une excellente capacité rédactionnelle.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 27 septembre 2018


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo