Exprimer mon avis

Expert(e) en droits humains et genre – Sehaty Retour vers les opportunités



Échéance

27 Décembre 2020 Il y a 9 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

Date de début : Janvier 2021 

Date de fin : Février 2021

Lieu : Les 4 pôles du projet (Tunis, Nord-Ouest, Centre Ouest, Sud)

Langues : Arabe et français 

  • INTRODUCTION ET CONTEXTE 

Le projet « SEHATY » est un projet développé par Médecins du Monde Belgique (MdM BE) en partenariat avec Mourakiboun, CIDEAL et COSPE, et mise en œuvre au niveau de 13 gouvernorats couverts par le programme d’appui au secteur de la santé «Essaha Aziza», à savoir: Tunis Sud, Ben Arous, Ariana, Mannouba, Jendouba, Kef, Siliana, Gafsa, Kasserine, Sidi Bouzid, Médenine, Gabès et Kebili.

Les activités du projet « SEHATY » sont mises en œuvre au niveau de 15 circonscriptions sanitaires identifiées dans les 13 zones ciblées par le programme «Essaha Aziza», groupées par pôle :

 

L’objectif général du projet est l’amélioration de la santé de la population des zones ciblées,  notamment celle des groupes les plus vulnérables, à travers un meilleur accès aux services de santé de  première ligne de qualité et une meilleure connaissance des droits et responsabilités par les  communautés. 

Le projet s’organise autour des objectifs spécifiques suivants : 

OS1 : Promouvoir le dialogue au niveau local entre la société civile, les élu.e.s et les autres  acteurs publics et privés du secteur de la santé, pour une meilleure gouvernance du système  de santé. 

OS2 : Renforcer la structuration et les capacités des Organisations de la Société Civile (OSC)  des zones ciblées pour une intervention locale plus efficace axée sur la santé. 

Le premier objectif vise le renforcement de la gouvernance locale dans le secteur de la santé par la  promotion du dialogue et de la concertation entre les acteurs locaux. L’action se propose d’appuyer  des institutions existantes et de cibler les conseils locaux de santé et les équipes des circonscriptions  sanitaires afin de renforcer leurs compétences et appuyer l’élaboration et la mise en place de feuille  de route dans le secteur de la santé. 

Le deuxième objectif a pour objectif le renforcement des capacités et la structuration des OSC du  domaine de la santé et des domaines complémentaires (environnement, genre, droits humains, etc.)  des zones ciblées par le projet à travers le financement de projet, la consolidation des compétences  organisationnelles et opérationnelles des OSC. Parallèlement, les activités de structuration de la  société civile seront initiées autour de la création d’une plateforme en ligne, la réalisation d’activités  de plaidoyer et d’échange d’expériences.  

II). OBJECTIF DE LA MISSION : 

Dans le cadre du premier objectif, le projet prévoit de renforcer la gouvernance locale dans le secteur  de la santé par l’élaboration et la mise en place d’un programme de consolidation de compétences des  acteurs locaux des zones ciblées par le projet dans chaque pôle.  

Dans ce sens, le projet Sehaty a mandaté une experte nationale pour l’élaboration d’un plan de  renforcement des compétences sur la base de la nature des populations cibles et de leurs besoins,  identifiés dans le rapport de l’Etude des dynamiques locales et de la prise de décision au niveau local  dans le secteur de la santé, réalisée dans le cadre du projet, considéré comme document de référence  du plan.  

L’experte nationale, a entre-autre identifié les expertises nationales nécessaires à la mise en place des  actions de renforcement de capacités et les profils des expert.e.s qui seront censé.e.s mettre en place  et suivre les processus de renforcement sur terrain 

Le plan élaboré prend en considération les recommandations formulées autour de cinq enjeux,  spécifiés dans l’Etude des dynamiques locales et de la prise de décision au niveau local dans le secteur 

de la santé, portant sur la gouvernance et l’amélioration des services de santé de la première ligne à savoir : 

Les stratégies de communication et de plaidoyers orientées à la prévention et à la  pérennisation de l’action sanitaire. 

Les partenariats actifs et l’ouverture sur l’environnement de la CS comme moyen de mis en  synergie des acteurs et des OCS. 

L’observation et la veille locales comme outils de gouvernance et de redevabilité des services  de santé de première ligne 

Des dispositifs consolidés pour le suivi, l’évaluation et la redevabilité 

A cet égard, le projet SEHATY est à la rechercher d’un.e expert.e en gestion de conflits et réseautage pour animer 4 ateliers de formation qui s’articulent autour des thématiques suivantes : Reconnaître et mesurer la gravité du conflit et ses conséquences 

Se positionner face au conflit  

Comprendre les facteurs déclencheurs 

Prendre du recul et adopter les comportements efficaces pour sortir du conflit Sortir du conflit par la communication, la médiation et la négociation 

Améliorer la cohésion 

Développer le réseautage et le partenariat 

La gestion des confits est la capacité d’anticiper, de reconnaître et de régler les conflits de façon  efficace. Dans ce sens, il est capital de pouvoir les anticiper et trouver des solutions pour régler les  problèmes sans pour autant causer de dégâts. En effet, Les conflits dans une démarche de travail  commun et interdisciplinaire se produisent fréquemment. Dans certaines situations, bien souvent  génératrices de stress, les différents acteurs ou les responsables d’une activité de coordination se  sentent parfois mal outillé pour intervenir adéquatement.  

Par ailleurs, un conflit mal géré requiert beaucoup d’énergie et de temps. Ces derniers peuvent être  utiliser pour mener à bien un travail de réseautage qui peut être très utile dans le développement de  perspectives de travail et de coordination surtout dans une approche multidisciplinaire 

III). PRINCIPALES TACHES A MENER : 

Pour la mise en place de la mission, le/la consultant.e. sera amené.e à réaliser les tâches et/ou activités  suivantes : 

Proposer une démarche méthodologique ainsi que les outils à élaborer et à mettre en œuvre  pour atteindre les résultats escomptés ; 

Elaborer un programme détaillé de formation avec des modules et des approches diverses  mais complémentaires : formations, conférences/débats, ateliers d’échanges d’expériences,  etc. et répondant aux spécificités de chaque pôle et basé sur les résultats de l’Etude des  dynamiques locales et de la prise de décision au niveau local dans le secteur de la santé et en  phase avec le plan général de renforcement des compétences des acteurs locaux et les règles  établies dans le cadre du projet en matière d’intégration de l’approche genre.  

Utiliser l’outil de suivi élaboré au préalable pour de la mise en place du plan

Utiliser les outils d’évaluation qualitative axée sur les résultats élaborés au préalable,  Elaboration du rapport de la formation et participation à l’élaboration du rapport final du  programme de renforcement des compétences, 

Collaborer avec l’experte nationale en charge du suivi et de la mise en place du programme de  renforcement des compétences.  

Il est à noter que des réunions de coordinations avec l’équipe Sehaty et l’experte principale  chargée de l’élaboration du plan de consolidation des acteurs de locaux seront nécessaires. 

IV). LIVRABLES : 

Une note méthodologique détaillée du module de formation axée sur les résultats et le  changement (Plan, curriculum de formation en précisant les rubriques suivantes : approches à  utiliser, outils, objectifs de la formation, messages clés) ;  

Élaboration et remise des supports de formation en format électronique 

Rapport synthétique de fin de mission 

  

V). DISPONIBILITE DE L’EXPERT.E :  

Janvier 2021, Février 2021  

5 Sessions : 1,5 H/J effectifs par pôle + Session supplémentaire à Kébilli  

NB : La première réunion de cadrage avec le consortium « SEHATY » aura lieu le 05 janvier 2021   Les ateliers pour cette thématique seront lancés le 12 et 13 janvier 2021 au pôle Sud. 

Programme provisoire : 

Module  Sous thèmes  Heures  Jours  Date et lieu
Gestion de conflit / Réseautage  (GCR) 1.Prévision des conflits 

2.Amélioration de la cohésion 

3.Développement du partenariat et réseautage

  

  

 9

  

  

 1,5

12 et 13 janvier : Sud (Kébilli) 

15 et 16 janvier : Sud (Gabes) 

26 et 27 janvier : Centre Ouest 

9 et 10 février : Tunis 

11 et 12 février : Nord Ouest 

Critères d'éligibilité

  • Diplôme universitaire de niveau supérieur (BAC+5), niveau Master ou équivalent dans un des domaines suivants : Sociologie ; Psychologie, Santé, Sciences sociales, ou tout autre domaine connexe ;
  • Expérience avérée en Formation ;
  • Connaissances très approfondies et une expertise confirmée en droits Humains et genre ;
  • Arabophone et francophone ;
  • Excellentes capacités rédactionnelles en français ;
  • Excellentes capacités de facilitation avec l’utilisation de méthodes participatives ;
  • Bonne connaissance des outils pédagogiques d'éducation des adultes et des méthodes de transmission des savoirs ;
  • Connaissance des enjeux de santé publique et de décentralisation ;
  • Maitrise de l’intégration de l’approche genre et de l’approche droits humains ;
  • Expérience dans le travail en équipe ;

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

e8f4ac8d4229cdb79ab4dce1976993f5

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 17 décembre 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo