Exprimer mon avis

Expert/e en gestion financière des municipalités tunisiennes – PACT Retour vers les opportunités



Échéance

31 Mars 2021 Il y a 3 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

 

Participation Active des Citoyennes et Citoyens Tunisiens (PACT) Phase 1, 2020-2022
Contexte  Dans le cadre de sa coopération en Tunisie, la Confédération suisse a développé un  programme de participation citoyenne aux affaires publiques en mettant l’accent sur les  jeunes et les femmes visant à soutenir les autorités locales et les organisations locales  de la société civile à construire entre elles et avec les citoyens une approche participa 

tive dans la gestion des affaires locales. 

En créant des forums communautaires en tant que mécanisme de dialogue offrant un  espace et des outils aux citoyens, aux OSC et aux élus municipaux pour renforcer le  dialogue et accroître la participation des citoyens dans la prise de décision locale, le  programme contribue à créer la démocratie de bas en haut, soutenant ainsi les proces 

sus démocratiques inscrits dans le cadre de la décentralisation tunisienne. Parallèle ment, PACT contribue au renforcement de la capacité de la société civile et des acteurs  de la gouvernance locale à remplir leur rôle dans le cadre démocratique. En créant ainsi  une spirale positive de confiance mutuelle par laquelle les citoyens, en particulier les  marginalisés, les femmes et les jeunes, seront autorisés à exprimer leur opinion et à  être entendus, les municipalités fourniront de meilleurs services et feront preuve d’une  responsabilité accrue, et les citoyens gagneront en confiance dans l’action municipale et  être prêt à contribuer. 

Le programme est structuré en trois volets : 

Composante 1 : Forums communautaires 

Composante 2 : Renforcement des capacités des nouveaux élus 

Composante 3 : Appuyer les initiatives de la société civile de contrôle et responsabilité  démocratique

Objectifs  Le PACT s’intègre dans la stratégie globale de la SDC pour la Tunisie 2017-2020 (do maine d’intervention 1), qui vise à contribuer à la transition démocratique tunisienne à  travers une responsabilisation accrue, la participation citoyenne et le renforcement des  droits de l’homme. 

L’objectif global des trois composantes du PACT est de contribuer à cette responsabili sation accrue, à la participation des citoyens et au renforcement des droits de l’homme  au niveau du gouvernement local dans six gouvernorats cibles.

Résultats  Résultat 1 – Participation accrue des citoyens, en particulier des jeunes et des femmes,  aux décisions publiques au niveau local 

Résultat 2 – Amélioration de la capacité des élus et du personnel récemment élus dans  les autorités locales ciblées à appliquer la bonne gouvernance locale (participation,  transparence, responsabilité) 

Résultat 3 – Contrôle et suivi accrus des performances de la gouvernance locale par la  société civile (jeunes, femmes et OSC)

Gouvernance,  Gestion Le PACT est dirigé par un comité de pilotage 

PACT est géré par un bureau de projet situé dans la région cible de la Tunisie et soute nu par une équipe de gestion de programme et d’assurance qualité située au siège de  NIRAS à Copenhague, au Danemark.

Groupes Cibles  L’objectif du programme est de promouvoir une approche participative au niveau muni cipal dans la région des Hautes Steppes (englobant six gouvernorats : Gafsa, Kairouan,  Kasserine, Kef, Sidi Bouzid et Siliana), l’une des régions les plus négligées en termes de  développement social et économique. Il cible les citoyens locaux, en particulier les  femmes, les jeunes et les personnes marginalisés, les autorités publiques locales, en  particulier les nouveaux élus, et les organisations nationales et locales de la société  civile.
Outils  PACT fonctionne à travers les outils financiers et non financiers suivants : Séances de forum communautaire, renforcement des capacités des animateurs du  forum, contributions aux projets des forums 

Renforcement des capacités des nouveaux élus (formations, suivi, pratique) Subventions pour soutenir les initiatives de la société civile sur le contrôle et la  responsabilité 

Sensibilisation des médias et renforcement des capacités 

Apprentissage, mentorat et facilitation 

Communication, sensibilisation, événements

 

Expert/e en gestion financière des municipalités tunisiennes
Domaine de  

travail

La composante 1 du programme PACT vise à renforcer la participation active des  citoyen(ne)s, en particulier les jeunes et les femmes, aux décisions publiques au ni veau local, à travers la mise en place d’un mécanisme de participation citoyenne « Forum Communautaire » (FC). 

Le FC souhaite soutenir les différents outils de planification existants – Stratégie de  Développement de Ville (SDV), Stratégie de Développement Economique (SDE), Plan  de Développement Local (PDL), l’approche participative du Plan d’Investissement  Communal (PIC) – tout en apprenant des expériences précédentes, coordonner avec  tous les partenaires intervenant dans les communes pilotes et de s’assurer de la com 

plémentarité et synergie de nos programmes. Le FC vise aussi la création d’une com munauté de pratique intra- municipalité et inter-municipalité. 

Lors de cette phase du programme, des sessions de dialogue communautaire plus  spécifiques seront démarrées avec les citoyen(ne)s et les différents acteurs locaux. La  succession de ces réunions de discussions structurées, au cours desquelles, les partici pants identifient des problèmes et proposent des solutions et des recommandations  aux institutions locales, vont aboutir à la concertation sur un projet communal, qui  sera appuyé par PACT et mis en œuvre par la commune. 

Pour ces projets qui seront appuyés financièrement par PACT, la commune et les ci toyens seront étroitement associés à l’exécution, le suivi et le contrôle des projets, et  des modalités opérationnelles seront mises en place pour faciliter cette implication tout  en sécurisant la gestion des fonds transférés.  

L’objectif général de la mission est de concevoir une enquête comparative et ana lytique sur les modalités procédurales de gestion financière des projets me nés par les communes pour le PACT. 

La mission aura pour objectifs spécifiques de :  

Analyser et étudier les procédures de gestion financières et de contrôle exis tantes selon la législation tunisienne, 

Préparer une liste de contrôle pour le transfert d’argent pour les municipalités  conformément au CCL,  

Fournir un rapport sur les avantages et les inconvénients de différentes moda lités de transferts d’argent aux communes. 

L’expert(e) travaillera en étroite collaboration et sous les instructions du chef de  l’équipe de projet, ainsi que de tout autre membre de l’équipe assigné par le chef  d’équipe. 

Le poste de l’expert(e) en gestion financière des municipalités tunisiennes est un poste à court terme et rend compte au chef d’équipe.

Lieu  Le lieu de la mission est la Tunisie.
Durée  L’engagement est planifié à commencer dans les mois d’Avril et Mai 2021.
Langue  Les langues utilisées pour cet engagement sont principalement le français et l’arabe.
Responsabilités/  tâches princi 

pales

L’expert(e) est chargé(e) des responsabilités suivantes : 

Après avoir examiné la documentation existante et mené des recherches documen taires supplémentaires si nécessaire, l’expert(e) doit développer pour PACT : 

1. Une analyse 3600 des procédures de gestion financières et de contrôle des pro jets communaux selon la législation tunisienne, ainsi que des points forts/points  faibles des expériences d’application pratique des financements par les partenaires  publics (CPSCL) et par la coopération internationale. Cette analyse 3600impliquera :

 

a. Une description complète des modalités d’une gestion technique et fi nancière ou d’une gestion uniquement financière des projets par la  CPSCL, de la répartition de responsabilités entre CPSCL, la commune, les ex perts externes (pour maitrise d’œuvre et maitrise d’ouvrage), les entrepre neurs et les dispositifs d’assurance qualité technique et d’audit financière, ainsi  que les frais/coûts liés à chaque tâche/responsabilité. 

b. Une analyse comparative des expériences concrètes de gestion des fi nancements par la coopération internationale passant par la CPSCL, y  compris les types de projets réalisés, le niveau et les délais d’exécution, les  montants gérés et les taux et délais de consommation des budgets, les pro blèmes et réussites constatés à chaque phase de réalisation des projets et  pour chaque acteur concerné. 

c. Une description complète des modalités de gestion conformes au CCL  des transferts d’argent sur un compte spécial des communes, de la ré partition de responsabilités entre la commune, les experts externes (pour mai trise d’œuvre et maitrise d’ouvrage), les entrepreneurs et les dispositifs  d’assurance qualité technique et d’audit financière, ainsi que les frais/coûts liés  à chaque tâche/responsabilité. 

d. Une analyse comparative des expériences concrètes de gestion des fi nancements1 transférés sur un compte spécial des communes, y com pris les types de projets réalisés, le niveau et le délais d’exécution, les mon tants gérés et les taux et délais de consommation des budgets, les problèmes  

et réussites constatés à chaque phase de réalisation des projets et pour  chaque acteur concerné. 

2. Préparer une liste de contrôle pour le transfert d’argent pour les municipalités  conformément au CCL, d’un coté à travers la CPSCL, d’un autre coté par transfert  sur compte spécial de la commune : Les règles de forme et procédurales relatives  à l’élaboration du budget et son adoption, les règles de forme et procédurales de  compensations fiscales, etc. 

3. Fournir une note finale, avec des observations et des recommandations, sur les  avantages et les inconvénients de différentes modalités de transferts d’argent aux  communes, en prenant en compte les capacités des communes pilotes du PACT. 

Livrables clés (tous rédigés ou conservés en français) : 

Un rapport sur les procédures de gestion financières et de contrôle des  projets communaux selon la législation tunisienne, d’un coté à travers la  CPSCL, d’autre coté à travers des transferts sur compte spécial de la com mune, et sur les points fort et points faibles desdites expériences (15 à 20 pages) 

Une liste sur le contrôle pour le transfert d’argent pour les municipalités  conformément au CCL, selon les deux modèles (par CPSCL, ou par compte  spécial de la commune) (5 à 10 pages) 

Une note finale (5 pages) 

Les tâches et responsabilités peuvent être détaillées et développées dans la planifica tion du travail avec la cheffe d’équipe au début de l’engagement. 

Documentation fournie par PACT: 

Note d’analyse des capacités des communes pilotes 

Desk review avec analyse des appuis PTF aux communes, complété par info  supplémentaire à fournir par l’équipe PACT 

Les fiches descriptives des communes ciblées par PACT 

PV des rencontres avec CPSCL (avec questions de NIRAS) 

Manuels opérationnels de CPSCL, de FinCOM et autres

 

  

1 Notamment le financement de la coopération internationale, mais aussi celui de l’état tunisien et des ONG tuni siennes selon les expériences.

 

 

Critères d'éligibilité

  • Diplôme de l’enseignement supérieur de niveau Master 2 (Bac +5) en administration publique, fi nances publiques, droit, sciences économiques ou politiques, développement international, ou équivalent ;
  • Diplôme de l’enseignement supérieur sur les thématiques plus spécifiques du développement lo cal et de la décentralisation serait un atout ;
  • Solide connaissance et très bonne compréhension des problématiques et enjeux liés à la décen tralisation et à la déconcentration, que ce soit dans une dimension juridique, institutionnelle, fi nancière, opérationnelle ou de gestion des ressources humaines ;
  • Excellente connaissance du contexte tunisien et de l’administration publique tunisienne ;
  • Expert(e) reconnu(e) en gestion des finances publiques en Tunisie, notamment au niveau local ;
  • Expérience professionnelle au sein d’une collectivité locale serait un atout ;
  • xpérience de travail en position d’appui-conseil/ renforcement des capacités au niveau de l’administration centrale et/ou décentralisée/ déconcentrée, de préférence en tant que respon sable d’équipe dans le cadre d’un projet de coopération internationale ;
  • Expérience professionnelle préalable dans la gestion de projets – de la planification à la mise en œuvre opérationnelle d’activités (aspects thématiques, logistiques, financiers), en passant par la coordination d’acteurs divers ;
  • Excellente aptitude de travail en équipe et à la coordination d’acteurs, y compris de haut niveau.
  • Arabe courant (écrit/oral) et Français courant (écrit/oral), l’anglais est un atout.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

7263cf2dd7effdb6ea0043784a0442f6

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 17 mars 2021


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo