Exprimer mon avis

Emancipation des Femmes et Organisations Rurales – Expertise france Retour vers les opportunités


Expertise France

Lance   Offre d'emploi

Échéance

09 Octobre 2023 Il y a 9 months

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Béja et 3 autre(s) régions
Domaines concernées par cette opportunité: Agriculture

Diagnostic des Organisations Professionnelles Agricoles Tunisiennes (OPA) 

Gouvernorats de Béja, Kasserine et Gafsa 

Table des matières

1) Contexte général du projet 3

2) Le projet EFOR 3

3) Bénéficiaires du projet 4

4) La mission de diagnostic des OPA 4

5) Livrables 9

6) Durée de la mission 10

7) Coordination de la mission entre l’équipe EFOR et le Prestataire 10

8) Logistique et sécurité 10

9) Profil des expert-es recherché-es 11

  • Contexte général du projet

Le secteur agricole représente un pilier important de l’économie tunisienne, contribuant à 17 % du PIB national et employant environ 16 % de la population active. 

Dans ce cadre le projet Emancipation des Femmes et des Organisations Rurales (EFOR) financé par l’AFD, mis en œuvre par Expertise France a été lancé en mars 2023 sous le pilotage du MARHP (Ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche) et du MFFEPA (Ministère de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes Agées). 

En Février 2023, un Accord Cadre a été signé entre l’Agence Française de Développement (AFD) et Expertise France (EF) pour la mise en œuvre du Projet EFOR en Tunisie. L’enveloppe totale est de 4,5 Millions d’euros alloués sur 4 ans. La période indicative de mise en œuvre d’EFOR est de 48 mois à compter du 1 mars 2023. La phase de démarrage est estimée à 6 mois, permettra principalement de recruter l’équipe projet, de réaliser les diagnostics initiaux réviser le cadre logique et préciser l’enchaînement des activités à réaliser ainsi que le calendrier prévisionnel pour les 42 autres mois de mise en œuvre. C’est dans ce contexte, de production d’études, de diagnostics initiaux et de définition de la stratégie d’intervention du projet EFOR, que s’inscrit la présente mission de diagnostic participatif des OPA (Organisations Professionnelles Agricoles) cibles du projet. 

  • Le projet EFOR  

Le Projet « Emancipation des femmes et organisations professionnelles (EFOR) », est mis en œuvre par Expertise France en partenariat avec le MARHP et le MFFEPA au niveau des trois gouvernorats de Béja, Kasserine et Gafsa.

L’objectif global du projet est d’améliorer l’égalité des femmes et des hommes dans le milieu rural en Tunisie, en fournissant un soutien multidimensionnel. Plus spécifiquement, le projet vise à renforcer l’autonomie socio-économique et les revenus des femmes travaillant dans les exploitations familiales et/ou impliquées dans des groupements féminins GDA/SMSA spécialisés dans la transformation et la commercialisation de produits agricoles. L’objectif est également de revaloriser leur statut au sein de leur famille et de leur communauté. Le projet accorde une attention particulière à l’adaptation des agricultrices aux effets des changements climatiques et intervient à différents niveaux pour soutenir l’autonomisation économique des femmes agricultrices dans les gouvernorats de Béja, Kasserine et Gafsa :

  • Au niveau méso : L’accent est mis sur les institutions et leur fonctionnement en termes de politiques et de compétences en matière de genre, de changement climatique et de suivi-évaluation ;
  • Au niveau macro : L’attention est portée sur les politiques publiques et leur mise en œuvre, qui sont au cœur de l’intervention du projet ;
  • Au niveau micro : Une intervention auprès des femmes, des hommes, des ménages, des Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) et des communautés : (i) directement ou (ii) par le biais d’organisations de la société civile nationale et régionale. Les OPA bénéficieront de soutien matériel et de formations dans le cadre de modèles économiques inclusifs et favorisant une plus grande égalité entre les femmes et les hommes.
  • Bénéficiaires du projet 

Le projet EFOR appuiera les groupements féminins les OPA ayant une reconnaissance et un statut légal, soit sous forme de Groupement de Développement Agricole (GDA), soit sous forme de Société Mutuelle de Services Agricoles (SMSA). Les cibles incluent aussi : 

  • Les femmes leaders : membres de ces groupements et pour certaines d’entre elles jeunes diplômées de l’enseignement supérieur, elles ont été identifiées comme un autre élément moteur du projet. Pour beaucoup, elles se heurtent à des difficultés (des activités qu’elles ne maitrisent pas, des compétences qui leur manquent) qui ont le potentiel d’éroder leur énergie et leur capacité à la fois à développer des activités économiques, et à produire du changement social ; 
  • Les membres des groupements féminins seront la cible de nombreuses activités : à la fois comme membres des groupements, comme agricultrices et comme membres de foyers et de communautés dans lesquelles le projet sera actif. A noter qu’à Béja certains groupements sont majoritairement (et non exclusivement) féminins : il est souhaitable que les hommes puissent participer à certaines des activités lorsque cela est utile (notamment pour les activités de sensibilisation) ;
  • Les exploitations dans lesquelles ces femmes travaillent, et les membres de leurs foyers ;
  • Les communautés (villages, quartier) dans lesquelles les groupements sont basés ; Le projet prévoit également la collaboration avec des Organisations de la Société Civile (OSC), actives sur les questions d’égalité en Tunisie pour la mise en œuvre de plusieurs de ses activités. 
  • La mission de diagnostic des OPA 

Le Prestataire est appelé à proposer une méthodologie adaptée pour répondre aux objectifs de ce diagnostic. 

L’objectif du diagnostic organisationnel et technique des OPA est l’évaluation des aptitudes générales de chaque OPA pour pouvoir définir des stratégies de renforcement spécifiques selon leurs capacités et besoins.  Le diagnostic organisationnel et technique des OPA permettra une sélection d’un minimum de 30 OPA (dans l’optimal, 10 par Gouvernorat) à accompagner dans le cadre du projet EFOR par un appui technique, matériel et un renforcement des compétences des responsables (le conseil d’administration de l’OPA) et de leurs adhérent.e.s.

Description de la mission

Ce diagnostic entre dans le cadre des résultats attendus de la composante 2 du projet EFOR. La deuxième composante vise à poursuivre et consolider la dynamique de renforcement des organisations professionnelles agricoles féminines (OPA) avec le MARHP (et en particulier le BAFR, représenté au sein de chaque CRDA), afin que ces structures soient des outils durables de génération de revenus. 

L’objectif de la mission est l’évaluation des compétences des 36 OPA présélectionnées (échantillon « mère » initialement pré-identifiées par l’équipe du projet EFOR) et leur besoin en équipement et en services pour une professionnalisation et un accès au marché d’une manière durable. 

Le choix définitif des 30 OPA à accompagner dans le cadre du projet EFOR, se fera au niveau du comité du pilotage et suite à la présentation des résultats de la mission de diagnostic. 

Ce diagnostic doit être assuré de manière participative, impliquant le conseil d’administration ainsi qu’un échantillon représentatif des membres, voire tous les membres si possibles. Il permettra pour chaque OPA d’établir un état des lieux SWOT (Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces), d’évaluer leur capacité à élaborer et mettre en place une stratégie émanant d’une vision concertée entre tous les membres, dans un environnement garantissant l’équité homme-femme et faisant face aux défis des changements climatiques.

Pour information, auprès du prestataire, une mission d’accompagnement des OPA sélectionnées en vue d’assurer un appui financier, technique ainsi qu’un renforcement de compétences, contribuant à la professionnalisation de la structure, à une équité entre femmes et hommes, et à un renforcement de la résilience aux changements climatiques.

Les cibles du diagnostic sont : 

  • Les OPA réparties dans les 3 gouvernorats ciblés par le projet : Béja, Gafsa et Kasserine ;
  • Echantillonnage par régions : un total de 36 OPA présélectionnées, à préciser avec les structures régionales des deux ministères partenaires (MARHP, MFFEPA) du projet EFOR et avec l’appui des chargé-es de coordination en place sur le terrain ; 

La mission est organisée comme suit : 

  • Etape 1 : préparation, organisation, révision des objectifs de la mission, collecte des données (veille, état de l’art etc.), contacts avec les partenaires ;
  • Etape 2 : Réalisation de la mission de diagnostic des OPA, sur le terrain ;
  • Etape 3 : Restitution et consolidation des livrables ; 

Méthodologie et déroulé de la mission

ETAPE 1 – PHASE PREPARATOIRE ET CADRAGE DE LA MISSION (POSTE 1)

Cette phase préparatoire permettra de : s’accorder sur les objectifs et résultats attendus de la mission ; d’analyser les premiers résultats de la cartographie des acteurs et de toutes autres études déjà réalisées par l’équipe du projet EFOR ; de finaliser la méthodologie et le planning de la mission ; de rencontrer les acteurs clés, partenaires. 

  • Réunion de cadrage : une réunion de cadrage sera programmée au démarrage de la mission à Tunis avec l’équipe du projet EFOR ; 

Lors de cette phase préparatoire et également tout au long de la mission les expert-es prestataires devront consulter les partenaires (nationaux, régionaux et locaux) : MARHP (Ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche) et MFFEPA (Ministère de la Famille, de la Femme, des Enfants et des Personnes Agées) ; CRDA (Commissariat Régional de Développement Agricole), AVFA : (Agence de Vulgarisation et Formation Agricole), BAFR (Bureau d’Appui à la Femme Rurale) ; 

  • Etude des résultats de la cartographie de terrain : le Prestataire cherchera et exploitera les résultats de la cartographie de terrain réalisée par les coordinateurs dans les trois gouvernorats, et étudiera pour chaque gouvernorats les données déjà disponibles (études, cartographie des acteurs, diagnostic genre sous couvert d’avoir les premiers résultats) ;
  • Premier état des lieux, études bibliographiques : état de l’art d’étude similaires, diagnostic d’OPA déjà réalisés (à différents niveaux : règlementaire, technique, organisationnel etc.) ; 
  • Conception et validation de la méthodologie et du planning de la mission : il s’agira de concevoir l’ensemble des outils qui seront utilisés sur le terrain pour la réalisation du diagnostic pour les fins de la mission ; 

Livrables attendues : 

  • Rapport succinct d’un « pré-état des lieux » et des études bibliographiques : données connues, manquantes sur les OPA tunisiennes dans les régions ciblées par le projet. Ce rapport inclura également les compte rendus des premiers échanges qui auront eu lieu avec les partenaires ;
  • Note de cadrage et méthodologie proposée ;
  • Planning de la mission : activités par gouvernorats, temps prévus par zones, temps d’échanges avec les partenaires ;

ETAPE 2 – REALISATION DU DIAGNOSTIC DES OPA (POSTE 2)

Objectifs : 

L’approche du diagnostic est participative et systémique impliquant tous les acteurs en rapport direct ou indirect avec les activités de l’OPA (CRDA : arrondissement FE, arrondissement d’appui aux femmes en milieu rural, CTV, CRA si elle existe, acteurs impliqués dans la commercialisation, etc.). 

Le diagnostic permettra de :

  • 1) Réaliser un état des lieux de chaque OPA: membres, activités, statut, modalités de financements, cultures/filières, débouchés, itinéraires techniques, équipements et toutes informations pertinentes concernant le fonctionnement (technique, organisationnel, juridique) etc. ; 
  • 2) Identifier les avantages, les inconvénients, les risques et les opportunités de la situation actuelle de l’organisation, et élaborer des propositions d’amélioration de l’efficacité du fonctionnement et de l’efficience des activités de l’OPA. Il s’agit bien à ce niveau d’élaborer une matrice SWOT pour chaque OPA pour pouvoir évaluer ses compétences et élaborer éventuellement des recommandations d’amélioration du fonctionnement interne, accès et positionnement sur le marché. 
  • 3) Évaluer les compétences de l’OPA afin de développer une activité économique porteuse (pertinente, faisable, rentable et durable), en tenant compte du statut juridique et du cadre réglementaire de l’OPA ;
  • 4) Evaluer les approches « genre » et « changements climatiques » :

– Concernant l’approche « genre » : identifier les pratiques à mettre en place. Une attention particulière doit être donnée aux différentes pratiques / actions sensibles (ou non sensibles) au genre par rapport à la répartition des rôles et tâches au niveau de l’OPA, la prise de décision, la commercialisation, l’impact de l’adhésion à l’OPA sur le statut des agricultrices, etc.

Concernant le volet « changements climatiques » : identifier les stratégies d’adaptation aux changements climatiques (déjà en place et celles manquantes).

Ce diagnostic dans sa partie genre et changements climatiques concerne particulièrement les pratiques mises en place au niveau de l’OPA.   

Ainsi, le diagnostic aide à développer une compréhension commune de la situation actuelle de l’OPA et la stratégie nécessaire à adopter. A l’issue du diagnostic, le prestataire proposera :

  • Une grille d’évaluation ;
  • Une sélection indicative des OPA qui pourront être accompagnées par le projet. 

La sélection devra être validée par le comité de pilotage du projet. Le Prestataire est appelé à proposer une méthodologie adaptée pour répondre aux objectifs de ce diagnostic.

Formats possibles : sous forme de diagnostics participatifs, focus groupes, ateliers, enquêtes, visites de terrain ; 

Livrables attendues : 

  • Fiches techniques ou de synthèse par OPA reprenant l’ensemble des thématiques du diagnostic cité ci-dessus ; 
  • Les premiers draft du diagnostic et des critères de sélection des OPA : rapport par OPA, rapport par région et rapport consolidé ;
  • Une note reprenant les discussions avec les partenaires institutionnels sur le compte rendu du diagnostic et les critères préétablis de sélection des OPA ; 
  • Outils/critères de sélection des OPA : présentation des critères et grilles de sélection des 30 OPA (finalisé en fonction des points discutés avec les partenaires) et  a proposition de sélection des 30 OPA (listing) qui seront accompagnées sur la suite du projet EFOR ;
  • La rédaction d’une première ébauche des plans de renforcement des capacités pour chaque OPA présélectionnée : niveau juridique, équipements, affiliation, besoins en formations (changements climatiques/genre), environnement institutionnel des organisations ; identification de ou des acteurs locaux qui pourront mettre en place ces plans de renforcements en collaboration avec l’équipe projet ; 

ETAPE 3 : RESTITUTION INSTITUTIONNELLE (POSTE 3)

Différents supports de communication, présentant les résultats de l’étude, seront développés. Les supports finalisés seront transmis avec leurs fichiers sources (guides d’entretiens, questionnaires, base de données etc.). Le prestataire donnera une cession exclusive des droits d’exploitation à l’ensemble des partenaires du programme. 

Au niveau institutionnel / national une présentation des résultats aux Ministères Partenaires par le bureau d’étude/prestataire :

  • Présentation des résultats du diagnostic des OPA ;
  • Présentation des OPA sélectionnées ;
  • Présentation d’un Plan de renforcement des OPA sélectionnées ;

Une session de restitution pourra être organisée à Tunis à l’intention des partenaires nationaux et régionaux et éventuellement certains bénéficiaires finaux ayant participé à la phase de diagnostic ;

Au niveau des Gouvernorats : à l’attention des bénéficiaires du projet qui ont participé à la phase de diagnostic participatif pour valider avec elles/eux les conclusions et les propositions d’actions à mettre en œuvre (avec implication éventuelle des représentants locaux des parties prenantes du projet et des membres élargis de la communauté locale). 

Livrables attendues : 

Le consultant travaillera en étroite collaboration et avec l’appui de l’équipe du projet afin de développer les livrables suivants : 

  • Rapport du diagnostic finalisé avec recommandations pour la suite du projet; 
  • Présentations support pour les restitutions institutionnelles et locales (en français et en arabe); 
  • Livrables

Livrables : POSTE 1

  • Rapport succinct du premier état des lieux (1) ; 
  • Note de cadrage et méthodologie proposée (2) ;
  • Planning de la mission (3) : activités par gouvernorats, temps prévus par zones etc. 

Livrables : POSTE 2

Les livrables pour cette partie seront livrés au fur et à mesure de leur réalisation : 

  • Fiches techniques ou de synthèse par OPA reprenant l’ensemble des thématiques du diagnostic (A) ; 
  • Premier draft du diagnostic et des critères de sélection des OPA (B) : rapport par OPA (B1), rapport par région (B2) et rapport consolidé (B3) ;
  • Note (C) : reprenant les discussions avec les partenaires institutionnels sur le compte rendu du diagnostic et les critères préétablis de sélection des OPA ; 
  • Critères, grille de sélection et proposition de sélection des 30 OPA (finalisés en fonction des points discutés avec les partenaires) qui seront accompagnées sur la suite du projet EFOR  (D1) ;

Livrables : POSTE 3 

  • Rapports du Diagnostic (E) finalisé avec recommandations pour la suite du projet : rapport par OPA (E1), rapport par région (E2) et rapport consolidé (E3) ; 
  • Présentations support (F) pour les restitutions institutionnelles (F1) et locales (F2) (en français et en arabe) ; 
  • Finalisation de la livrable (D) : Critères, grille de sélection et proposition de sélection des 30 OPA (finalisés en fonction des points discutés avec les partenaires) qui seront accompagnées sur la suite du projet EFOR finalisée (D2) ;
  • La rédaction d’une première ébauche des plans de renforcement (G) des capacités pour chaque OPA présélectionnée : niveau juridique, équipements, affiliation, besoins en formations (changements climatiques/genre), tissu et environnement institutionnel des organisations ; identification de ou des acteurs locaux qui pourront mettre en place ces plans de renforcements en collaboration avec l’équipe projet ; 
  • Durée de la mission 

La mission se déroule sur une durée effective de 6 mois d’Octobre 2023 à Mars 2024.

  • Coordination de la mission entre l’équipe EFOR et le Prestataire 

Le diagnostic participatif, sera mené en étroite collaboration avec : i) l’équipe projet EFOR (cheffe de projet, experte genre, chargé.e.s de coordination des 3 régions) ; ii) les délégations déconcentrées / structures régionales du MFFEPA et du MARHP / BAFR.

Des réunions de cadrage et échanges réguliers seront organisées entre le Prestataire et l’équipe du projet EFOR. Les réunions de cadrage et restitution pourront être organisées dans les locaux d’Expertise France à Tunis ou bien par vidéoconférence. Les réunions suivantes devront être intégrées dans la méthodologie des Consultants : 

  • Une réunion de cadrage sera organisée dans les jours suivant la notification du présent marché. Ce temps de discussion permettra entre autre de valider les aspects logistiques de la mission et notamment les déplacements des équipes et besoins en véhicules. 
  • Des réunions de suivi et révision des livrables pourront avoir lieu entre l’équipe du projet EFOR et le Prestataire tout au long de l’exploitation des résultats. 
  • Logistique et sécurité 

Le Prestataire devra assurer les déplacements de ses experts par ses propres moyens sur Tunis ainsi que dans les trois gouvernorats.

Les gouvernorats de Kasserine et Gafsa sont situées en zone orange d’après le Ministère des Affaires Etrangères. Les Consultants sont tenus de respecter les règles de sécurité d’Expertise France. 

  • Profil des expert-es recherché-es

Pour les besoins de la mission, quatre profils sont attendus. Le prestataire pourra s’adjoindre de tout autre profil qu’il jugera pertinent.

Profil des expert·es recherché·es

Il est recommandé que toute l’équipe d’experts possède une expérience prouvée dans l’accompagnement des Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) et démontre une compréhension approfondie des spécificités du milieu rural tunisien, également en ce qui concerne les questions de genre et de changement climatique. Le cabinet de consultants est également encouragé à proposer d’autres profils qui pourraient être jugés nécessaires en fonction des besoins spécifiques de la mission.

  • Chef de mission – Expert en développement rural :

Un·e Chef-fe de mission doté·e d’une solide expérience professionnelle générale de 15 ans au minimum en développement rural, dont au moins 8 ans dans le domaine des organisations professionnelles agricoles, en particulier dans le contexte rural tunisien. Le-la chef-fe de mission devrait avoir des connaissances sur les questions de genre et de changement climatique.  

  • Expert·es en OPA et en analyse des organisations agricoles: 

Deux expert·es possédant des expériences prouvées d’au moins 8 ans dans l’accompagnement des OPA (système juridique, organisationnel, technique, filières) ainsi que des connaissances approfondie des dynamiques agricoles dans le contexte rural tunisien. Une expertise spécifique dans les OPA féminines est un plus. Des connaissances en genre et changement climatique seront appréciées. 

  • Expert en commercialisation, marketing et accès au marché : 

Un-e expert-e ayant une expérience d’au moins 8 ans dans l’accompagnement des OPA en matière de commercialisation, de marketing agricole, d’accès au marché et contractualisation, d’accompagnement entrepreneurial, de suivi financier.

  • Expert·e spécialiste en environnement, changements climatiques, agroécologie :

Un·e expert·e ayant une solide expérience technique d’au moins 8 ans dans l’accompagnement des OPA et des agriculteurs/rices sur des compétences spécifiques liés aux : changements climatiques et à l’adaptation aux changements climatiques, en agriculture durable et en agroécologie. Une connaissance approfondie des spécificités du contexte rural tunisien pour formuler des recommandations pertinentes est attendue. 

Le cabinet de consultants est encouragé à suggérer d’autres profils qui pourraient enrichir l’équipe et répondre de manière optimale aux besoins de la mission.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 20 September 2023


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo