Exprimer mon avis

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples recrute un chef de division des finances et de l’administration Retour vers les opportunités



Échéance

31 Janvier 2016 Il y a 6 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples a été créée en vertu de l’article 1 du Protocole relatif à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples portant création d’une Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, adopté le 9 juin 1998, et entré en vigueur le 25 janvier 2004. Elle est le premier organe judiciaire régional à l’échelle du continent ayant pour vocation d’assurer la protection des droits de l’homme et des peuples. La Cour est devenue opérationnelle en 2006. Le siège de la Cour est établi à Arusha (République Unie de Tanzanie).

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples invite les ressortissants de tous les États membres de l’Union à soumettre leurs candidatures au poste ci-après.

  •  Poste
    •  Titre: Chef de division des finances et de l’administration
    •  Grade: P5
    •  Supérieur hiérarchique : Greffier adjoint
    •  Direction: Greffe de la Cour
    • Lieu d’affectation : Arusha
  • Objectifs du poste

Assurer l’élaboration et la mise en œuvre des politiques, des stratégies, des procédures de gestion financière, comptable, budgétaire, administrative, d’optimisation des ressources humaines ainsi que fournir à la Cour les services protocolaires et sécuritaires requis.

Principales fonctions et responsabilités

Sous la supervision générale du Greffier de la Cour et la supervision directe du Greffier adjoint, le Chef de division des finances et de l’administration sera chargé:

  • d’élaborer les politiques, les stratégies et les procédures de gestion, de suivre l’application, d’évaluer leur pertinence et prendre des mesures adéquates, pour rentabiliser la gestion de toutes les ressources de la Cour.
  • de coordonner et de superviser l’élaboration, l’exécution et le suivi du budget de la Cour.
  • de coordonner et de superviser toutes les opérations comptables, la production périodiques des comptes de gestion, des états financiers, des rapports d’activités et de gestion des programmes.
  • de promouvoir les meilleurs systèmes et pratiques de gestion, de contrôle interne ainsi qu’assurer la transparence et l’obligation de justifier les dépenses.
  • de s’assurer de la bonne application des Règlements financiers, des Statuts et Règlement du personnel de l’Union africaine (UA) ainsi que des politiques et procédures de gestion établies par la Cour.
  • de superviser le paiement régulier des salaires, des indemnités, des droits sociaux aux membres du personnel et de la Cour, le paiement des fournisseurs et autres prestataires de services en utilisant la méthode technologique appropriée et en simplifiant le processus comptable.
  • d’assurer la liaison avec les Organes de contrôle (les Commissaires aux comptes, les auditeurs internes de la Commission de l’UA et de la Cour) pour la mise en œuvre appropriée de leurs recommandations, le cas échéant par le biais de recommandations, pour améliorer les politiques et les méthodes de travail.
  • d’assurer et de garantir la gestion optimale des ressources humaines de la Cour, à savoir, entre autres, réaliser des actions efficientes de recrutement, de formation professionnelle, d’évaluation annuelle des performances et de gestion administrative du personnel, pour disposer de façon continue des ressources compétentes et motivées.
  • de coordonner et de superviser la gestion des approvisionnements, des stocks des articles, des services de voyages et de transports de la Cour conformément aux procédures et règlements financiers de l’UA.
  • de superviser et de coordonner les activités des services administratifs, protocolaires et sécuritaires, pour fournir des prestations requises. xi) de fournir à la Cour les services informatiques requis par les utilisateurs.
  • de coordonner et d’animer quotidiennement l’activité d’ensemble de la division.
  • de superviser la mise en œuvre du programme Enterprise Resource Planning – Systems Applications and Product (ERP-SAP) dans le cadre d’un système intégré de gestion informatique des logiciels et base des données de la Cour.
  • de superviser la mise en œuvre des normes IPSAS (Normes comptables internationales du secteur public) à la Cour.
  • d’accomplir toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées.

Connaissances et aptitudes

  • Professionnalisme et bonnes aptitudes à diriger ;
  • Solides capacités d’analyse, de prise d’initiative et aptitudes à rédiger ;
  • Concentration, précision, capacité à travailler sous une supervision minimale ;
  • Sens de la confidentialité et des relations publiques ;
  • Capacité à gérer une équipe multiculturelle ;
  • Excellentes aptitudes à gérer les relations interpersonnelles et capacité à travailler sous pression dans un environnement multiculturel;
  • Excellentes aptitudes à rédiger dans au moins une des langues de travail de l’Union africaine ;
  • Bonnes aptitudes en matière de planification, d’organisation et de gestion ;
  • Bonnes connaissances des normes comptables internationales du secteur public (IPSAS);
  • Bonnes connaissances en informatique (y compris maîtrise de ERP-SAP).

Termes et conditions :

La nomination au poste se fait sur une base contractuelle pour une période initiale de trois (3) ans, dont les douze premiers mois sont considérés comme une période probatoire. Après cette période, le contrat est reconduit pour une période deux ans renouvelable, sous réserve de résultats satisfaisants.

Égalité de chances :

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples est un employeur qui donne l’égalité des chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.

Rémunération :

Le salaire de base indicatif est de 47.829,00 $EU par an. A ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments par exemple, l’indemnité d’ajustement de poste (42% du salaire de base), l’indemnité de logement (1.766,40$EU par mois), l’indemnité pour frais d’études (75% des frais d’études jusqu’à concurrence de 7.800$EU par an et par enfant pour un maximum de quatre enfants, jusqu’à l’âge de 21ans au maximum), l’indemnité pour conjoint à charge (5% du salaire de base), l’indemnité pour enfant à charge (250$EU par an et par enfant pour un maximum de quatre enfants, jusqu’à l’âge de 21 ans tout au plus), conformément aux règlements régissant les fonctionnaires internationaux de l’Union africaine.

Critères d'éligibilité

  • Les candidats doivent être au moins titulaires d’une Maîtrise en gestion financière ou comptable ou en administration des affaires ou disciplines connexes.
  • Une qualification pertinente en gestion des ressources humaines ou en administration ou disciplines connexes, ou une qualification professionnelle pertinente en gestion finance ou comptable serait un atout.
  • Les candidats doivent au minimum posséder dix (10) années d’expérience dans un poste de travail similaire ou rapproché, de préférence acquise au sein d’une organisation internationale. Posséder une expérience en relations publiques et/ou sur les questions de sécurité serait un atout.
  • Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (UA). La connaissance d’une ou de plusieurs autres langues de travail de l’UA serait un atout.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 20 janvier 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo