Exprimer mon avis

Coordinateur/trice GAV – ASF Retour vers les opportunités


Avocats Sans Frontières Tunisie

Lance   Offre d'emploi

Échéance

28 Mai 2020 Il y a 1 an

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

Lieu d’affectation : Tunis

  Statut : National

Clôture des candidatures : 28 mai

Entrée en fonction : Immédiate

 

L’organisation

Créée en 1992, Avocats Sans Frontières (ASF) est une organisation non gouvernementale internationale de droit belge, qui a pour mission de soutenir la réalisation d’une société juste et équitable et dans laquelle le droit est au service des groupes et des populations en situation de vulnérabilité. Son objectif principal est de contribuer à la mise en place d’institutions et de mécanismes permettant l’accès à une justice indépendante et impartiale, capable d’assurer la sécurité juridique et de garantir la protection et l’effectivité des droits fondamentaux pour tous. Elle met en place des activités très diverses pour garantir l’accès à la justice des plus vulnérables et la mise en place de systèmes légaux capables de les protéger.

  

ASF est engagée sur plusieurs axes d’intervention (accès à la justice, justice pénale internationale, lutte contre la torture, promotion des droits économiques et sociaux, défense des droits civils et politiques, soutien et protection des défenseurs des droits humains, etc.) et dispose de missions permanentes au Burundi, en Ouganda, en République Démocratique du Congo, au Maroc, en Tunisie, au Tchad et en République centrafricaine.  

En Tunisie

Active en Tunisie depuis février 2012, ASF vise à renforcer les acteurs de la société civile travaillant dans le secteur de l’aide légale, de la justice transitionnelle et de la mise en place des réformes, afin de les aider à améliorer la qualité de leurs services et l’efficacité de leur action, et pour participer aux réformes de la justice entamée en Tunisie. C’est dans ce contexte que travaille actuellement la mission d’Avocats Sans Frontières en Tunisie, par la mise en œuvre de plusieurs projets en partenariat avec des acteurs tunisiens (ONG de droits humains et professionnels du droit) : il s’agit à la fois de les accompagner dans la réforme de la justice, dans la réalisation de la justice transitionnelle, dans le respect et la défense des droits humains, dans la protection des acquis constitutionnels et dans la création de services d’aide légale accessibles et de qualité pour les personnes en situation de vulnérabilité.

Contexte du projet

ASF et ses partenaires, notamment  l’Ordre National des Avocats de Tunisie (ONAT), ont mené des actions de plaidoyer qui ont conduit à l’adoption en février 2016 de la « Loi 5 », modifiant la procédure de garde à vue. Cette réforme renforce la protection des personnes gardées à vue, entre autres par le droit à une assistance légale. Dès lors, l’action d’ASF s’est concentrée dans la mise en œuvre effective des dispositions de la nouvelle loi. 

Le projet « Protéger les droits des personnes gardées à vue en Tunisie » a commencé en 2016 et a pour objectifs : 1) L’amélioration de l’accès à la justice pour les personnes gardées à vue; 2) La sensibilisation du public sur ses droits; 3) Le renforcement des capacités des acteurs clés intervenant dans cette phase de la procédure, à savoir : les avocats, les magistrats et les officiers de police judiciaire (OPJ).

Afin d’assurer la coordination globale de ce projet, ASF recherche un(e) coordinateur (trice) de projet.

Fonction générale

Le/la coordinateur (trice) de projet travaille sous la supervision du Coordinateur des Programmes, et sous la supervision générale de la Directrice Pays. Il/elle travaille en étroite collaboration avec les partenaires du projet, et est appuyé/e par le département Administration, finance et logistique. Il/Elle est responsable de la bonne implémentation et du suivi du projet et en assure l’atteinte des objectifs. 

Principales responsabilités :

 

  • Responsabilités stratégiques :

 

 

Dans le cadre du projet, il/elle est principalement responsable de :

 

  • Mettre en place un cadre de dialogue et de coopération entre les organisations de la société civile opérant dans le domaine de la justice et les autorités tunisiennes ; 
  • Mettre en place et mener à bien des activités visant à améliorer les capacités des acteurs de la chaîne pénale ;
  • Mener des campagnes de sensibilisation portant sur les droits des gardé.e.s à vue. 

Dans le cadre de l’organisation : 

  • Il/elle contribue activement à l’élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie d’influence et de plaidoyer avec les décideurs politiques nationaux et internationaux ; 
  • Il/elle contribue activement à la pérennisation des actions d’ASF, en contribuant, notamment, à la conception de nouveaux projets et des notes conceptuelles ;
  • Il/elle est en mesure de développer une vision sur l’ensemble de l’organisation dans tous ses aspects (management, image, RH, finances…) et cela dans toutes les composantes de l’association (l’ensemble des départements, autres bureaux d’ASF…). 

 

  • Responsabilités opérationnelle :

 

Dans le cadre de la continuité du projet, le/la coordinateur (trice) devra : 

  • Organiser des cycles de formation au profit des OPJ ;
  • Poursuivre la mise en place d’une application digitale visant à améliorer le processus de garde à vue en collaboration avec les acteurs clés ;
  • Créer et diffuser des outils de sensibilisation et d’informations liés aux droits des gardé.e.s à vue.

Dans le cadre de la gestion générale du projet : 

  • Il/elle planifie de manière régulière les activités et en met à jour le chronogramme ;
  • Il/elle assure la bonne exécution des projets au regard des indicateurs définis dans le cadre logique et identifie et capitalise les leçons apprises du projet ;
  • Il/elle participe à l’élaboration du dispositif de suivi-évaluation et à la collecte de données afférant ;
  • Il/elle gère le budget en faisant un suivi régulier de l’état des dépenses par rapport aux budgets alloués et prévisions programmatiques, sur la base des outils existants (demandes de trésorerie, budget opérationnels, suivi budgétaire) ;
  • Il/elle rédige de façon mensuelle les rapports d’activités réalisées et les valide avec le supérieur hiérarchique ainsi que des rapports ad hoc : de mission, de suivi, d’encadrement, etc. ;
  • Il l/elle prépare les rapports narratifs destinés aux bailleurs dans les délais impartis et selon la périodicité demandée et veille à la préparation des rapports financiers.        

 

  • Responsabilité extérieure :

 

  • Il/elle participe activement aux actions de plaidoyer engagées avec les acteurs de la société civile impliqués dans son domaine ;
  • Il/elle organise et anime les échanges et les cadres de travail avec toutes les parties prenantes du projet, tant au niveau des institutions que des organisations de la société civile ;
  • Il/elle établit et entretient les relations avec des « cadres » des organisations et institutions ainsi qu’avec les bailleurs de fonds ;
  • Il/elle assure la veille politique et juridique relative au sujet du projet ;
  • Il/elle contribue aux relations médias et à la visibilité des actions liées à son projet.

Autres

Toute autre tâche pertinente au regard de la bonne exécution du projet demandée par ses supérieurs hiérarchiques.

 

Conditions

  • Contrat de travail à durée déterminée de 12 mois, renouvelable ;
  • Période d’essai de trois mois ;
  • Rémunération compétitive selon expérience ; 
  • 18 jours de congés payés par an et 24 à partir de la deuxième année de contrat ;
  • Tickets restaurant d’une valeur de 150 dinars par mois ;
  • Assurance groupe prise en charge par ASF.

Critères d'éligibilité

  • Bac + 5 / Master en droit, sciences politiques et sociales ou équivalent
  • Expérience professionnelle de plus de 3 ans
  • Expérience dans le domaine des droits humains en Tunisie
  • Expérience en gestion de projet
  • Grande autonomie dans la prise de décision et d'initiative dans le respect des validations hiérarchiques
  • Excellente capacité de recherche et d’analyse du contexte politique et social et des stratégies d’acteurs
  • Rigueur, sens de l’organisation et attitude problem solving
  • Sens de la diplomatie et engagement partenariale
  • Flexibilité quant aux horaires et aux missions (activités pendant certains week-end et/ou hors Tunis ou en soirée)
  • Excellente maîtrise de l’arabe, du français et de l’anglais et très bonne capacité rédactionnelle dans les trois langues
  • Maîtrise de l’outil informatique, notamment les logiciels usuels (Word, Excel, Outlook, Power point etc.)
  • Esprit d’équipe et capacités d’animation de réseaux

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

80ae8b223d170fd54c227073cf8e2f5a

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 18 mai 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo