Exprimer mon avis

« Coordinateur (trice) de projet – Sécurité et Droits de l’Homme » – ASF Retour vers les opportunités


Avocats Sans Frontières Tunisie

Lance   Offre d'emploi

Échéance

15 Septembre 2021 Il y a 3 jours

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

Lieu d’affectation : Tunis

 Statut : National

Clôture des candidatures :15/09/2021

Entrée en fonction : Le plus tôt possible

 

L’organisation

Avocats sans Frontières (ASF) est une ONG Internationale basée à Bruxelles dont l’objectif est de contribuer à la réalisation d’une société juste et équitable, dans laquelle le droit est au service des groupes les plus vulnérables. Avocats Sans Frontières a des missions permanentes au Burundi, en RDC, en Ouganda, au Tchad, au Népal, au Maroc et en Tunisie. Des projets transnationaux sur la justice pénale Internationale et l’accès aux droits économiques et sociaux sont développés depuis le siège de l’association à Bruxelles, en synergie avec les missions permanentes. Afin de garantir l’efficacité et la durabilité des ses projets, ASF travaille en étroite collaboration avec les avocats et la société civile.

En Tunisie

Active en Tunisie depuis Février 2012, ASF vise à renforcer les acteurs de la société civile travaillant dans le secteur de l’aide légale, de la justice transitionnelle et de la mise en place des réformes, afin de les aider à améliorer la qualité de leurs services et l’efficacité de leur action, et pour participer aux réformes de la Justice entamées en Tunisie. C’est dans ce contexte que travaille actuellement la mission d’Avocats Sans Frontières en Tunisie, par la mise en œuvre de plusieurs projets en partenariat avec des acteurs tunisiens (ONG de droits humains et professionnels du droit) : il s’agit à la fois de les accompagner dans la réforme de la justice, dans la réalisation de la justice transitionnelle, dans le respect et la défense des droits humains, dans la protection des acquis constitutionnels et dans la création de services d’aide légale accessibles et de qualité.

Aujourd’hui ASF recherche un(e) coordinateur (trice) de projet.

Contexte et enjeu du projet: 

La Tunisie doit faire face à une extraordinaire dynamique de refonte des institutions de l’Etat de droit et d’acheminement vers un système démocratique à l’issue d’une Révolution sans précédent, qui a mis en lumière les violations graves des droits humains subies par les citoyens tunisiens ainsi qu’une profonde discrimination en matière d’accès aux droits économiques et sociaux.

Depuis 2011, la situation politique et sécuritaire du pays et de la région apporte de nouveaux défis à la construction de l’Etat de droit et de la jeune démocratie tunisienne, au premier rang desquels les attentats terroristes qui ont frappé le pays à plusieurs reprises ainsi que le départ d’un nombre important de jeunes (principalement) pour rejoindre, en Libye ou en Syrie, des groupes armés terroristes. A l’intérieur du pays, la Tunisie a connu une série d’attentats visant essentiellement les touristes et les forces de l’ordre qui a laissé près d’une centaine de victimes et qui a surtout sévèrement handicapé les perspectives d’amélioration du contexte politique et économique en Tunisie.

Face à cette situation qui participe à la déstabilisation de la Tunisie, il est aujourd’hui impératif de mettre en œuvre des réformes structurelles et durables pour lutter contre l’extrémisme violent qui touche tout particulièrement les jeunes.

Dans ce cadre, la société civile, acteur principal dans le processus de transition démocratique, a rencontré des difficultés pour établir et maintenir un dialogue avec les autorités tunisiennes dans le domaine de la sécurité et des libertés. Les attaques terroristes qu’a subi la Tunisie ainsi que le nombre inquiétant de jeunes tunisiens dans les zones de combat en Irak et en Syrie ont donné une coloration exclusivement sécuritaire aux discussions et mesures portant sur la lutte contre la radicalisation et ont donc largement occulté les racines profondes de ce phénomène global et transnational. Compte tenu de cette situation, Avocats Sans Frontières (ASF) et son partenaire, le Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES), ont conçu et mis en œuvre le projet «Lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent en Tunisie» pour la période 2017-2019, qui a abouti à la mise en place de l’Alliance pour la Sécurité et les Libertés (ASL). Cette alliance est composée aujourd’hui de 9 associations nationales et internationales, qui sont les suivantes : Avocats Sans Frontières, Forum Tunisien des Droits Economiques et Sociaux, Al Bawsala, Mobdiun, Jamity, Solidar Tunisie, Organisation Mondiale Contre la Torture, Psychologues Du Monde-Tunisie et la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme et le Syndicat National des Journalistes Tunisiens.

L’Alliance pour la Sécurité et les Libertés se considère comme un acteur constructif poussant l’État tunisien à traiter les causes profondes de l’extrémisme violent/terrorisme, en adoptant et en mettant en œuvre des politiques publiques économiques, sociales, culturelles et éducatives plus inclusives et des politiques publiques qui respectent l’Etat de droit et qui prennent en compte le lourd héritage discriminatoire des décennies de dictature.

Afin de concrétiser cet objectif, ASF souhaite à travers ce projet poursuivre cet effort de constitution de coalition afin que l’ASL renforce sa position et sa visibilité en tant que force de proposition en termes de politiques publiques de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Pour ce faire, ASF a conçu ce projet de manière inclusive et participative avec tous les membres d’ASL.

Le projet vise à contribuer à trois résultats distincts mais interdépendants dans la continuité de l’ancien projet :

  1. Contribuer à inverser le discours anti-droits humains ;
  2. Promouvoir l’approche multifactorielle de la PVE auprès des décideurs ;
  3. Renforcer et structurer la Coalition.

Fonction générale

Le/la coordinateur (trice) de projet travaille sous la supervision du Responsable du programme Justice et Etat de Droit. Il/elle est appuyée dans ses fonctions

 

Principales responsabilités 

Le/la coordinateur (trice) de projet est responsable de la bonne mise en œuvre et du suivi du projet « Prévention et lutte contre la radicalisation en Tunisie». Il/elle est appuyée dans l’organisation par plusieurs intervenants tels que l’assistant juridique, l’expert Monitoring et Evaluation, un/e chargée d’appui aux finances et logistique. 

Principales responsabilités 

  • Responsabilité stratégique :

 

  • Il/elle contribue activement à la pérennisation des actions d’ASF et de l’Alliance (ASL), en proposant, notamment, des projets et des notes conceptuelles ;
  • il/elle est en mesure de développer une vision sur l’ensemble de l’organisation dans tous ses aspects (management, image, RH, finances…) et cela dans toutes les composantes de l’association (l’ensemble des départements, siège…)
  • Responsabilité opérationnelle :

 

  • Il/elle planifie de manière hebdomadaire les activités et met à jour le chronogramme
  • Il/elle est responsable de la mise en œuvre des activités, telles que validées avec le supérieur hiérarchique et notamment :
  • Animer l’Alliance Sécurité et Libertés en créant des espaces d’échange en ligne et hors ligne: organisation et modération de réunions périodiques et en fonction de la situation, partage d’informations, prise de rendez vous et organisation de réunions avec les décideurs, veille juridique et politique etc… 
  • Assurer la collecte et l’analyse des données relatives aux violations des droits de l’homme et en particulier assurer le monitoring des procédures et procès en lien avec le terrorisme; 
  • Analyser l’ensemble des rapports, recherches et autres études en lien avec les thématiques du projet; 
  • Produire de la documentation (policy briefs & positions, notes de plaidoyer, analyse de projets de loi etc..) en rapport avec sa thématique et avec les violations des droits de l’homme en lien avec sa thématique et rédiger les communiqués et notes en collaboration avec les membres de l’Alliance;  
  • Organiser et participer à des formations à l’intention des bénéficiaires du projet et toute autre activité de renforcement de capacités; 
  • Travailler en étroite collaboration avec les partenaires du projet y compris en ce qui concerne le développement d’enquêtes de terrain; 
  • Maintien du site web (en cours de construction) de l’Alliance en ligne, 
  • Représentation de l’organisation et de l’Alliance dans les médias, auprès des partenaires tunisiens et étrangers, dans les réunions et conférence en Tunisie et à l’étranger; 

 

  • Il/elle prépare la planification des dépenses et les demandes de trésorerie
  • Il/elle assure la bonne exécution des projets au regard des indicateurs définis dans le cadre logique
  • Il/elle identifie et capitalise les leçons apprises du projet
  • Il/elle gère le budget en faisant un suivi régulier de l’état des dépenses par rapport aux budgets alloués et prévisions programmatiques, sur la base des outils existants (demandes de trésorerie, budget opérationnels, suivi budgétaire).
  • Il/elle participe à la réunion mensuelle avec l’AFL (Administrateur Financier et Logistique) sur le suivi budgétaire
  • Il/elle rédige de façon mensuelle les rapports d’activités réalisées et les valide avec le supérieur hiérarchique
  • Il/elle rédige les rapports ad hoc : de mission, de suivi, d’encadrement, etc.
  • Il/elle préparer les rapports narratifs bailleurs dans les délais impartis et selon la périodicité demandée et veille à la préparation des rapports financiers. 
  • Il/elle participe à l’élaboration du dispositif de suivi-évaluation d’ASF et à la collecte de données afférant
  • Responsabilité extérieure

 

  • Il/elle organise et anime les échanges et les cadres de travail avec les partenaires de la société civile d’ASF
  • Il/elle accompagne le travail avec les partenaires d’ASF en matière de planification et le suivi des activités
  • Il/elle organise et anime des réunions de présentation des projets aux organisations de la société civile (OSC) partenaires
  • Il/elle participe à l’ensemble des formations thématiques à l’attention des avocats du Pool ASF et des OSC partenaires.
  • Il/elle identifie et propose des interventions sur des dossiers emblématiques
  • Il/elle établit et entretient les relations avec des « cadres » des organisations, et  épisodiquement avec des personnalités plus influentes, avec des bailleurs de fonds 
  • Il/elle contribue activement à l’élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie d’influence et de plaidoyer liée à son projet. 
  • Il/elle assure la veille politique et juridique relative au sujet du projet 
  • Il/elle appuie la rédaction régulière des « position papers » sur la thématique “Sécurité et Droits de l’Homme” en collaboration avec les membres de l’Alliance (ASL)
  • Il/elle organise des sessions de travail avec la société civile et les acteurs institutionnels
  • Il/elle contribue à l’élaboration de la stratégie de plaidoyer et définit les positionnements en lien avec les problématiques sur la prévention et lutte contre la radicalisation en Tunisie, la sécurité et les droits humains dans le cadre de l’Alliance
  • Il suit toute l’actualité dans les domaines pertinents et établit des relations avec les partenaires nationaux et internationaux impliqués
  • Il/elle contribue aux relations médias liées à son projet

 

Autres

  • Toute autre tâche pertinente au regard de la bonne exécution du projet demandée par ses supérieurs hiérarchiques

 

Conditions

  • Contrat de travail à durée déterminée de 8 mois.
  • Période d’essai de deux mois.
  • 1.5 jours de congé par mois.
  • Assurance maladie complémentaire en charge d’ASF et tickets resto 

 

Critères d'éligibilité

  • Bac + 5 - Licence universitaire / Master dans un domaine pertinent (Droit, droit international, sécurité, développement, droit international humanitaire, sciences-politiques, sociologie…)
  • Expérience technique et managériale dans un poste similaire (de 3 à 5 ans)
  • La fonction appelle une grande autonomie, où la prise de décision et d'initiative est importante, mais qui demande une validation de la hiérarchie
  • Flexibilité haute quant aux horaires, aux visites, et une disponibilité importante (joignable certains week-end ou soirée en cas d'urgence)
  • Expérience dans le domaine de la Justice ou des droits humains en Tunisie
  • Excellente capacité de recherche et d’analyse du contexte politique, économique, social et des stratégies d’acteurs
  • Excellente capacité de communication en arabe et en français/capacité à communiquer ses idées de manière simple et structurée/capacité à animer un groupe d’organisations de la société civile avec des mandats différents;
  • Connaissance de la société civile Tunisienne
  • Expérience en gestion de projet
  • Excellente maîtrise de l'arabe, du français et de l’anglais
  • Maîtrise de l’outil informatique, notamment les logiciels usuels (Word, Excel, Outlook, Power point etc.)
  • Esprit d’équipe
  • Rigueur, flexibilité, persévérance et sens de la diplomatie et de la négociation
  • Habilité de communication (orale et écrite)
  • Prise d’initiatives et autonomie
  • Disponible pour faire des déplacements dans le Grand Tunis et dans les régions couvertes pas le projet

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 2 août 2021


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo