Exprimer mon avis

Consultant(e)s-Projet Cloch’Art Retour vers les opportunités


Fondation Agir Contre l’Exclusion

Lance   Appel à consultants

Échéance

31 Janvier 2021 Il y a 8 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Projet Cloch’Art 

« Pour un meilleur accès aux soins pour les jeunes ancien.ne.s  détenu.e.s usagers de drogues ou en risque d’être incarcéré.e.s  pour usage de drogues » 


Contexte : 

De par leurs impacts sanitaire et socioéconomique, l’usage de drogues demeure un problème important  de santé publique voire prioritaire en Tunisie et partout dans le monde. C’est un phénomène complexe  et multiple tant au niveau sanitaire que sociologique ; 

En 2016, plus de 6.000 personnes étaient incarcérées en Tunisie suite à la consommation des stupéfiants.  Systématiquement considérées comme délinquantes, les usagers de drogues sont délaissés ou  emprisonnés. En sortant du prison ces derniers se trouvent confrontés à un milieu marginalisé et à une  situation socio-économique instable ce qui les poussent à consommer des stupéfiant par manque de  perspective d’évolution et des stratégies de réinsertion. Par peur d’être stigmatisé, cette population  refuse d’accéder aux soins surtout offerts par les institutions publiques. Cette réticence est due essentiellement à un manque de connaissance de ces droits en termes d’accès aux soins et à l’absence  des centres de désintoxication et les stratégies de prévention.  

Dans ce contexte, et dans le cadre de leur projet « Cloch’Art » , les associations FACE Tunisie, les  Artiviste et Cœur Vert, financé par le Consortium Sehaty avec l’appui de l’Union Européenne, lancent  un appel à consultant.e.s pour le renforcement des capacités des jeunes ancien.ne.s détenu.e.s pour usage de drogues afin de devenir des éducateur.rice.s pairs . 

Ce cycle a pour objectif principal d’améliorer leurs connaissances sur leur droit d’accès à la santé, leur compréhension en matière d’addictologie et de prise en charge psycho-sociale tout en intégrant  l’approche de santé communautaire afin d’améliorer la qualité de vie des jeunes affectés par des troubles  liés à l’usage de drogues.  

Les objectifs et résultats attendus de l’activité : 

– Mieux connaître les addictions aux produits stupéfiants, les dispositifs et les méthodes thérapeutiques  de prise en charge en matière de prévention de l’usage de drogues. 

– Appuyiez les bénéficiares par les outils nécessaires pour l’éducation communautaire de leurs pairs et mettre fin à la stigmatisation et l’exclusion sociale. 

– Fournir aux éducateurs pairs des outils leur permettant de faire la prise en charge psycho-sociale des Usagers de drogues et savoir les orienter et les accompagner convenablement. 

-Connaitre le cadre juridique réglementant la consommation des stupéfiants en Tunisie, le droit à la  santé à l’échelle nationale et internationale. 

-Elaborer un outil de sensibilisation vulgarisé facilitant le travail de sensibilisation des relais  communautaires auprès de leurs pairs. 

Description de l’activité :  

Le cycle de formation est au profit des jeunes ancien.es détenus pour usage de Drogue de Douar Hicher  et Sidi Hssine 

Lieu : Sidi Hssine – Sijoumi / Douar Hicher-Manouba 

Période de la formation : Les deux premières semaines de Février 2021 

Public cible : 20 Jeunes (Un groupe de 10 jeunes de Douar Hicher et un groupe de 10 jeunes de Sidi  Hssine-Sijoumi)  

Nombre de jours : 10 jours en tout (5 jours de formation pour chaque groupe)  

Méthodologie : Le programme de formation doit utiliser une variété de méthodes et d’outils de  formation pour assurer un processus d’apprentissage efficace, interactif, participatif et enrichissant. Le  cycle de formation doit être en dialecte tunisien afin de bien assimiler le contenu. 

Honoraires :  

Les honoraires journaliers seront alignés sur la grille des honoraires des consultants de consortium  FACE Tunisie- Les artivistes – Cœur Vert. 

Le paiement des honoraires se fera en une seule tranche suite au rendu et validation du rapport de la  formation. 

Le paiement se fera selon un montant net tenant compte d’un prélèvement à la source de 10%. Les profils demandés : 

1/ Un(e) addictologue (1 jour pour chaque groupe) 

  • Ayant une expérience académique en santé publie et/ou en addictologie.
  • Ayant une maitrise de l’approche de santé publique et santé communautaire en Tunisie. Ayant une expérience professionnelle d’au moins de 3 ans dans le domaine de la santé ou tout domaine annexe
  • Ayant une expérience significative dans le travail de proximité avec les consommateurs de drogues en Tunisie.
  • Ayant une très bonne capacité d’animation particulièrement en langue arabe dialectal

2/ Un(e) psychologue (1 jour pour chaque groupe)

  • Ayant un diplôme en psychologie ou science sociale (Licence ou maîtrise). Ayant une expérience au moins de 2 ans en addictologie, Réduction de risques liés à l’usage de drogues et prise en charge psychologique des personnes vulnérables.
  • Ayant animé des séances portant sur la lutte contre la stigmatisation, la discrimination en lien avec l’usage de drogues.
  • Ayant une expérience d’au moins de 2 ans dans la sensibilisation et la prévention de l’usage de drogues 
  • Ayant organisé des séances de groupes de paroles auprès des UDs. 
  • Ayant une très bonne capacité d’animation et particulièrement en langue arabe dialectal

3/ Un(e) Juriste (1 jour pour chaque groupe)

 

  • Ayant un diplôme en droit ou sciences juridiques
  • Ayant une expérience d’au moins 5 ans dans l’organisation des campagnes de plaidoyer œuvrant sur l’accès à la justice et à la santé auprès des populations vulnérables (des usagers de drogues) 
  • Ayant une connaissance sur les droits humains en rapport avec les comportements à risque Ayant une bonne capacité d’animation et particulièrement en langue arabe dialectal.

4/ Un(e) Expert(e) en éducation par les pairs (2 jours pour chaque groupe) 

  • Ayant une expérience d’au moins 10 dans le travail de proximité et éducation par les pairs. Ayant 5 ans d’expérience dans le domaine de formation en communication relative aux droits  humain en lien avec l’usage de drogues. 
  • Ayant une connaissance sur les approches de proximité basées sur les droits humains  Ayant une très bonne capacité d’animation particulièrement en langue arabe dialectal 

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 25 janvier 2021


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo