Exprimer mon avis

Consultant(e)s/ Expert(e)s – Tfanen Tunisie-Creative Retour vers les opportunités



Échéance

04 Janvier 2021 Il y a 9 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

Position: Consultant(e)s/ Expert(e)s; peut-être une personne physique patentée / Une organisation / Une institution/ Une entreprise privée patentée
Nombre: 2
Organisation: Tfanen Tunisie-Creative
Lieu d’affectation: Tunis
Durée: 30 semaines
Type de contrat: Contrat de consultant
Date butoir de dépôt des propositions : 4 janvier 2021

1. Contexte général et présentation :
Le projet d’appui au renforcement du secteur culturel tunisien (Tfanen – Tunisie Créative) s’inscrit dans le cadre du programme d’appui au secteur de la culture en Tunisie (PACT) de l’Union Européenne (UE) avec le gouvernement Tunisien, qui vise à soutenir la redéfinition de la politique culturelle (axe 1) et la restructuration du secteur culturel (axe 2) dans le contexte de la nouvelle gouvernance que connait la Tunisie d’aujourd’hui. Un budget total de 9.7 millions d’euros a été alloué pour la mise en œuvre de ce programme bilatéral sur la période 2016-2021 et pour toutes les activités du programme.
Le premier axe du PACT a été mis en œuvre jusqu’en septembre 2019 notamment à travers un contrat de jumelage institutionnel entre le Ministère des Affaires Culturelles tunisien (MAC) et des Ministères de la Culture des Etats membres de l’UE.

Le deuxième axe est le programme Tfanen – Tunisie Créative, mis en œuvre par le British Council, pour le compte et avec la collaboration du réseau EUNIC (European Union National Institutes for Culture).

1.2. Objectifs de Tfanen-Tunisie Créative :
Dans un contexte de décentralisation institutionnelle et de généralisation de la participation citoyenne, le projet Tfanen-Tunisie Créative a pour ambition de contribuer sur le long terme à la consolidation de la démocratie et à la prospérité économique en Tunisie, en œuvrant pour que la culture participe de la cohésion sociale aux niveaux local, régional et national.
Les deux objectifs spécifiques du programme Tfanen-Tunisie Créative sont :
 Promouvoir la diversité culturelle tunisienne et l’accès à la culture, à l’échelon local, national et international ;
 Soutenir la liberté d’expression et de création notamment des jeunes générations et encourager la professionnalisation des métiers de la culture.
Tfanen-Tunisie Créative vise à accroître l’attrait et l’accès à la culture de tous et pour tous, ainsi qu’à promouvoir de nouvelles actions et productions, stimuler la créativité et permettre l’émergence de nouvelles générations d’artistes. Il s’agit de renforcer l’approche collaborative locale et de contribuer à l’émergence d’un écosystème culturel et social au sein duquel tous les acteurs (citoyens, société civile, secteur privé et institutions publiques) ont leur place et sont impliqués activement. Ceci passera par une amélioration de la coordination entre les différents domaines et initiatives, institutions et acteurs. Un processus de renforcement des capacités locales en matière de sensibilisation culturelle et sociale, créativité,
gestion culturelle et entreprenariat culturel a été initié à cet effet. Tfanen-Tunisie Créative veut également permettre aux publics tunisiens, et en particulier aux jeunes, de participer et de bénéficier d’une culture fondée sur des
valeurs et composantes locales, régionales et nationales, dans le processus de démocratisation de la société tunisienne.
En vue de réaliser les objectifs précités, et en conformité avec la politique de soutien de l’UE au développement de la société civile et du secteur culturel en Tunisie, le projet est mis en œuvre à travers des programmes de subventions alloués à des actions et complétés par des activités d’accompagnement / assistance technique / coaching pour assister (avant-pendant-après) les projets sélectionnés et leurs bénéficiaires dans la réalisation de leurs projets.
Les programmes de subventions permettront de répondre aux besoins du secteur culturel tunisien indépendant, d’opérateurs culturels, de la société civile au sens large, et d’artistes à titre individuel. Ils apporteront également un appui à la création
de nouveaux réseaux, et au renforcement des initiatives ou réseaux existants dans l’objectif de participer à la mise en place d’un secteur culturel tunisien transversal renforcé. Cet accompagnement actif renforcera concrètement les capacités du secteur dans son ensemble et palliera ainsi aux défis d’accessibilité, de participation, d’inclusion et de collaboration.
Tfanen-Tunisie Créative, en accord avec les objectifs du PACT (Programme d’Appui au secteur de la culture en Tunisie), s’intéresse à tous les secteurs de la culture au sens large pour représenter la diversité du secteur.
Une attention particulière est accordée aux projets ayant une valeur ajoutée dans le domaine de la décentralisation, et bénéficiant aux jeunes et aux femmes en particulier dans des régions enclavés ou défavorisées du pays ou l’accès à la culture est plus difficile.
Une initiative pour les services publics de la culture prolonge les acquis d’activités de jumelage terminées en septembre 2019, afin d’approfondir l’appui aux acteurs publics de la culture et le dialogue sur les politiques culturelles en Tunisie.
Ainsi le MAC a défini des projets prioritaires qui bénéficieront de l’assistance technique de Tfanen comme c’est le cas pour cette mission qui fait partie de l’Initiative services Publics (ISP) au profit de la Direction des Arts Plastiques.

2. Contexte spécifique
Le MAC dispose aujourd’hui d’un fonds comptant plus de 13 000 œuvres d’art, qui constitue la collection nationale des arts plastiques, dont la gestion est confiée à la Direction des Arts Plastiques du MAC. Les œuvres les plus anciennes remontent à la fin du XIXème siècle ; la collection est enrichie chaque année par de nouvelles
acquisitions.
Pendant plusieurs décennies les œuvres de la collection nationale ont été stockées au palais Ksar Saïd, avec des retards pris dans le travail de conservation, d’inventaire raisonné et d’archivage. En 2018, et avec la création du Musée d’Art Moderne et Contemporain de Tunis (MACAM), une partie de ce fonds a été
déplacée vers d’autres réserves, notamment à la cité de la culture, pour bénéficier
de meilleures conditions de conservation ; un inventaire numérisé a été lancé par la même occasion.
Néanmoins, la gestion de ce fonds mérite d’être modernisée et améliorée. La Direction des Arts Plastique a ainsi réfléchi à la mise en place d’une plateforme numérique qui lui permettra d’assurer une meilleure gestion des œuvres d’art. Avec l’appui de Tfanen, elle lance le présent appel pour créer cette plateforme qui sera  l’équivalent d’une base données pour la collection nationale, indispensable pour la sauvegarder et la valoriser.

3. Relations de travail:
Les consultants-experts travailleront en étroite collaboration avec le comité de pilotage du projet, constitué par le directeur des arts plastiques, le directeur de l’organisation des méthodes et de l’informatique, le responsable national du programme d’appui au secteur de la culture (PACT) et l’équipe de Tfanen (le Team Leader, la chargée de l’Initiative Services Publics et le PMO). Le MAC pourrait inviter d’autres intervenants à participer aux réunions du comité de pilotage.
La prise de connaissance des données liées à la problématique générale et aux différents contextes sera faite à travers des rencontres avec tous types d’acteurs clés au niveau national régional et local (institutions publiques, OSC et secteur privé). Durant les phases de la mission, les consultants-experts rendront compte de chaque livrable clé à Tfanen lors de réunions d’avancement qui les transmettra aux représentants du MAC. Des déplacements sur le terrain, le cas échéant avec des membres de l’équipe Tfanen ou du Ministère, sont à prévoir pour les entretiens et les
réunions de consultation.

4. Objectifs et approche de la mission :
4.1- Objectif général de la mission :
L’objectif de cette mission est de créer une plateforme numérique pour le Ministère des Affaires Culturelles (Direction des Arts Plastiques) afin de gérer la collection nationale des arts plastiques, selon les normes de numérisations et de la dématérialisation connus. Cette plateforme va permettre de faciliter le travail
d’inventaire, d’étiquetage, de récolement et de suivi des œuvres d’art au aux administrations du MAC, intervenant sur la collection. La plateforme numérique aura un usage interne, en tant qu’outil de travail pour le personnel du MAC chargé de la gestion de la collection. Elle sera également partiellement accessible au public pour lui présenter une sélection d’œuvres d’art de la collection nationale qu’il peut découvrir et manipuler à travers une expérience interactive en ligne.
Une sélection de 100 œuvres représentatives des différentes techniques (peinture, sculpture, photographie, …) et des chefs d’œuvres présents dans la collection nationale, sera mise en ligne dans un premier temps pour tester le fonctionnement de la plateforme numérique. Les consultants-experts travailleront sur cette sélection
dans le cadre d’une phase pilote du projet. La sélection d’œuvres d’art sera  effectuée avec les responsables et spécialistes du MAC et sera accessible au public en ligne depuis la plateforme à construire. Le MAC se chargera d’introduire les autres œuvres de la collection dans la plateforme numérique après sa livraison et la
formation qui sera donnée par les consultants-experts aux personnes chargées de sa gestion.
La sélection de 100 œuvres d’art permettra à la fois de présenter les pièces maitresses de la collection nationale au public et en même temps d’avoir un échantillonnage sur le type d’œuvres qu’on peut y trouver afin de construire un outil d’inventaire numérique qui tient compte de leurs spécificités et besoins.
L’outil ainsi créé sera ensuite susceptible d’être enrichi et de faire l’objet de divers partenariats de suivi pour son développement durable.
4.2- Objectifs spécifiques de la mission :
Phase 1 : Benchmark, diagnostic et sélection d’œuvres d’art Cette phase comprend trois étapes :
1.a- Benchmark sur les plateformes numériques de gestion d’objets d’art
Dans un premier temps, les consultants-experts sont appelés à étudier un échantillon en Tunisie et à l’étranger de plateformes numériques existantes comparables à l’objectif des TDR, utilisées pour la gestion de biens culturels. Ce
travail aboutira à :
i) une synthèse comparative qui présente les points forts des expériences analysées (solution libre, propriétaires ou développement spécifique d’une nouvelle solution adaptée) et les risques potentiels et avantages d’un tel
projet
ii) la présentation de modèles à suivre. Au moins quatre exemples de plateformes devraient être étudiés dans le
benchmark.
1.b- Diagnostic pour comprendre les mécanismes d’inventaire et de gestion de la collection nationale du MAC
Sur la base d’un échantillon resserré de 10 à 20 œuvres, Les consultants-experts analyseront les outils et les méthodes utilisées aussi bien par la Direction des arts plastiques que par le MACAM pour inventorier, documenter, sauvegarder, stocker et archiver les œuvres d’art (fiche et numéro d’inventaire, standards, protocoles de
prise de vue, de production de contenus,….). Cette analyse doit tenir compte de la  gestion actuelle des différentes réserves accueillant la collection nationale. Des rendez-vous avec les différentes parties prenantes seront nécessaires pour comprendre les mécanismes de gestion des œuvres d’art. Ce travail aboutira sur la
rédaction d’une fiche d’inventaire modèle selon les normes connues – et adaptative – qui tient compte des besoins et des spécificités des œuvres de la collection nationale.
1.c- Sélection de 100 œuvres d’art de la collection nationale
Avec l’aide des spécialistes de la Direction des Arts Plastiques et du MACAM, les consultants experts vont identifier 100 œuvres maîtresses de la collection nationale.
Celles-ci seront photographiées selon un protocole qui sera mis en place à cet effet et dans le cadre d’une formation qui sera attribuée aux personnes qui seront chargées de l’inventaire au sein du MAC. Les prises de vues et les formations sont à la charge des consultants-experts. Les images doivent être en haute définition et en
2 et en 3D.
À l’issue de la première phase, les consultants-experts sont invités à rédiger un rapport de synthèse précisant les problèmes et les difficultés liés à l’inventaire et à la gestion de la collection. Ils doivent identifier tous les besoins nécessaires à la mise en place de la solution.
Phase 2 : Rédaction d’un cahier des spécifications techniques et fonctionnelles pour le développement de la plateforme numérique
Le cahier des spécifications techniques et fonctionnelles doit s’appuyer sur les résultats de la première phase. Il sera formulé avec l’appui de la Direction de l’organisation des méthodes et de l’informatique (DOMI) du MAC. Ce cahier définira tous les aspects techniques et fonctionnels et les réponses aux besoins du projet, notamment :
– La taille et les caractéristiques des collections couvertes par la plateforme
– Le périmètre fonctionnel et présentation d’une étude de faisabilité
– Les objectifs fonctionnels et techniques de la plateforme
– Les composantes de la plateforme :
o Partie1 : composante professionnelle (métier) : composante dédiée uniquement aux professionnels avec un backoffice full web sécurisé accessible aux gestionnaires pour le traitement des œuvres de la collection (gestion, enregistrement, archivage…) et la conservation des données, des métadonnées et des documents numériques liés à la
collection (liste non exhaustive).
Cette partie devra être conçue en toute conformité avec les aspects normatifs du métier de traitement et de description des collections d’arts plastiques.
o Partie2 : composante publique : composante fullweb 2.0 qui sera dédiée à la diffusion, le partage et la promotion des fonds gérés en composante (1). Cette composante sera la vitrine d’accès et de recherche pour le large public et devrait respecter les avancées techniques de consultation, de recherche, de design, d’affichage et de
droit d’auteur ainsi que les avancées technologiques et normatifs en ce qui concerne l’accessibilité, le multilingue, l’Unicode, l’accès facile, intuitive et professionnel.
– Les paramètres financiers de conception, de création, de lancement et de maintenance de la plateforme.
– Les paramètres administratifs de la gestion de la plateforme (ancrage institutionnel et responsabilités hiérarchiques, ressources humaines dédiées, formations adéquates, budgets dédiés, perspectives de durabilité…).
– Les outils de sécurité, de sauvegarde et de stockage, ainsi que le dimensionnement des serveurs d’applications.
– L’architecture technique initiale et évolutive de l’environnement technique et les prérequis d’archivage numérique des documents
Le cahier des spécifications fonctionnelles et techniques couvrira les deux aspects de la plateforme, à savoir la gestion interne de la collection nationale et la présentation de 100 œuvres d’art au public de manière interactive.
Le cahier des spécifications techniques et fonctionnelles permettra de développer la plateforme qui servira à gérer la collection et les œuvres d’art qui la constituent à travers un système d’inventaire et d’étiquetage numérique. Il sera validé par la Direction des arts plastique, la DOMI et Tfanen avant de passer à la phase de
développement.
Phase 3 : Création et développement de la plateforme numérique
Il s’agit de la phase de développement de la plateforme numérique selon le cahier des spécifications techniques et fonctionnelles rédigé dans la phase précédente et validé. Les consultants-experts proposeront une solution technique en réponse aux besoins identifiés pour la gestion de la collection nationale, ainsi qu’une charte
graphique en adéquation avec les chartes utilisées par les administrations du MAC chargées de la collection nationale.
A la fin de cette phase, la plateforme doit être prête à la mise en ligne. Toutes ses composantes doivent être validées par le comité de pilotage. Sa conception doit permettre d’opérer des extensions de fonctionnalités. En effet, la plateforme doit être évolutive pour pouvoir accueillir dans le futur de nouvelles rubriques, services et
fonctions. Elle doit avoir une interface publique, présentant la sélection des 100 œuvres d’art, et une autre privée/interne, accessible uniquement par les personnes chargées de la gestion de l’inventaire et qui sera alimentée régulièrement.
Les consultants-experts, doivent également proposer un système d’étiquetage numérique (QR code, code barre ou solution équivalente) permettant d’identifier les œuvres et de les localiser. Ils sont invités à préparer le cahier des charges relatif à l’achat de tout matériel nécessaire au travail d’inventaire pour lancer les appels
d’offre. Le MAC assurera l’achat de tout le matériel nécessaire au projet, comme stipulé dans les présents TDRs et selon le cahier des charges validés par le comité de pilotage du projet.
Phase 4 : Tests, mise en ligne, validation et maintenance de la plateforme numérique
4.a- Tests
Une fois prête, la plateforme des arts plastiques sera testée par le comité de pilotage du projet qui enverra ses remarques et retours aux consultants-experts selon un calendrier défini par les deux parties.
4.b- Mise en ligne
Les consultants-experts apporteront les modifications nécessaires, recommandées par le comité de pilotage, selon le calendrier correspondant aux livrables. Après sa validation, la plateforme sera mise en ligne et entre dans une nouvelle phase de test.
4.c- Validation
A la fin de la période de test, et après avoir exécuté les améliorations proposées par le comité de pilotage, les consultants-experts obtiendrons la validation finale sur le fonctionnement de la plateforme.
4.d- Maintenance
Les consultants-experts sont également invités à proposer un contrat de maintenance évolutif et correctif de la plateforme d’une durée d’un an, dans le cadre de la période de garantie. Ce contrat sera soumis à l’approbation du MAC. Ils fourniront également une offre financière pour un contrat de maintenance annuelle de la solution qui va être utilisée après la période de garantie.
Phase 5 : Formations
Une formation à l’usage de la plateforme numérique au profit du personnel désigné par la Direction des Arts Plastiques et le MACAM sera dispensée par les consultants-experts, qui doivent également envisager des formations à la production de fiches d’inventaire, à la rédaction et à l’application de protocoles d’utilisation
destinés aux gestionnaires de la plateforme (protocole de prise de vue, d’étiquetage en QR code, code barre ou solution équivalente, …).

Un document présentant un descriptif détaillé du contenu de la formation sera remis par les consultants-experts au MAC à la fin de cette formation. Il comprendra :
– Une documentation et des supports de formations utilisateurs
– Une documentation et des supports de formations administrateurs

5. Livrables attendus :
Dès la réunion de démarrage, les consultants-experts fixeront, en concertation avec le comité de pilotage, un calendrier de travail précisant les dates des différentes livrables. Il s’agit de:

Chaque livrable sera mis en ligne sur une plateforme de partage qui sera créée au début du projet par l’équipe de Tfanen et accessible aux consultants-experts et au comité de pilotage de la mission.
6. Profils attendus des consultants :
Sur cette mission, Tfanen recherche deux profils de consultants seniors. Ils peuvent recruter eux-mêmes un(e) expert(e) junior après approbation par Tfanen.
NB – Dans la logique d’intervention de Tfanen, la collaboration de l’expertise tunisienne est recherchée en priorité. Les collaborations avec des experts
internationaux sont aussi possibles, si elles apportent une valeur ajoutée dans la réponse aux termes de référence.
Expert 1: Expert Senior en arts plastiques / Gestion culturelle/ (30 hommes –jour) :

 Expérience avérée (au moins 7 ans) de collaboration avec des organisations
internationales et/ou des agences gouvernementales dans le domaine des arts plastiques et visuelles, y compris une excellente évaluation des besoins et conception méthodologique solide ;
 Excellente capacité de synthèse et d’analyse ;
 Ph.D. dans le domaine des arts plastiques (histoire de l’art, arts visuelles,…) ;
 Excellente maitrise de l’outil informatique et du pack Microsoft ;
 Une expérience professionnelle dans le secteur des arts plastiques en Tunisie, et très bonne maitrise du contexte local;
 Une bonne connaissance des questions digitales et des bases de données ;
 Capacité de fournir des livrables de qualité, à temps et dans des délais serrés ;
 Esprit d’initiative, de créativité et de flexibilité ;
 Maitrise de la langue française (écrit et parlé) et de la langue arabe ;
 Fournir le dossier juridique de sa société et les justificatifs liés à son activité (patente, registre de commerce…). Tfanen ne traitera que les offres incluant ces documents.
Expert 2 : Expert Sénior en développement de plateformes digitales et de bases de données (numérisation, archivage) (100 hommes –jour)
 Avoir une expérience professionnelle réussie et avérée dans le secteur digital, en particulier les bases de données, et très bonne maitrise du contexte tunisien;
 Maîtriser la conception de modèles de données ainsi que les méthodes et outils pour la conception ;
 Etre titulaire d’un diplôme d’ingénieur et/ou d’un master dans le domaine de l’étude et du développement des logiciels IT ;
 Maîtriser les principes d’exposition des données de manière pertinente, en respectant la législation relative aux données numériques ;
 Avoir une équipe d’ingénieurs et de techniciens ayant les profils requis pour le développement de la plateforme ;
 Etre capable de fournir des livrables de qualité, à temps et dans des délais serrés ;
 Savoir rédiger un cahier des spécifications fonctionnelles et techniques avec les détails et les besoins demandés ;
 Maitriser l’Archivage électronique, la gestion des ressources numériques, etc.
 Avoir une connaissance pointue dans la mise en place de projet de système informatique ;
 Avoir une très bonne connaissance des outils de sécurité, des outils de
sauvegarde et de stockage, ainsi que le dimensionnement des serveurs d’applications ;
 Faire preuve d’initiative, de créativité et de flexibilité ;

Maitriser la langue française (écrit et parlé) et de la langue arabe ;
 Fournir le dossier juridique de sa société et les justificatifs liés à son activité (patente, registre de commerce…). Tfanen ne traitera que les offres incluant ces documents.

7. Critères de sélection :
Profil Adéquat
Diplôme universitaire en rapport avec le contenu de l’étude 10%
Carrière professionnelle pertinente pour la mission 10%
Missions similaires 10%

Offre Technique
Compréhension de la mission 25%
Plan et méthodologie de travail 25%

Offre financière 20%
8. Durée, Coordination et supervision de la mission :
Il est attendu que la mission représente une charge de travail d’environ 130 jours hommes. La contractualisation et la gestion administrative seront coordonnées par le responsable des contrats de Tfanen.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

a087ebb7341eb8888b22ef2213297176

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 16 décembre 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo